Dépannage Syderic S23 - Crémaillère

R

Ricco

Nouveau
Bonjour à tous les participants de cette conversation. J'ai une SN23 et j'aurais voulu avoir des précisions concernant la montée/descente par la manivelle crémaillère qui permet de faire bouger l'ensemble de la perceuse sur la poutre principale. La mienne ne descend pas beaucoup (10 cm) ce qui correspond à un peu moins d'un tour de manivelle. Je pourrais la démonter pour essayer de comprendre le problème mais elle est super lourde. Si vous aviez un plan de cette partie ou des infos ça pourrait peut-être m'aider.
Merci.
 
V

Vyx

Apprenti
De mémoire c'est juste une crémaillère et un ressort à l'intérieur de la colonne. Il fait degripper et ça devrait repartir. Pour soulever la tête, le mieux c est un palan.
 
R

Ricco

Nouveau
Merci Vyx,
Il ne me semble pas que quelque chose soit grippé la manivelle tourne facilement et la perceuse monte et descend sans raideur. Au bout d'un tour de manivelle ça bloc comme si il y avait une butée franche. Et c'est pour cela que je cherche à savoir comment c'est censé être monté et qu'elle est la course normale.
Merci
 
V

Vyx

Apprenti
Tu peux faire plusieurs tours de manivelle, en bas elle descend jusqu'en butée du pied de colonne et en haut comme sur la photo . C'est la crémaillère qui sera de buté haute.

PXL_20230820_081351210.jpg
 
R

Ricco

Nouveau
Guy34,
Vyx a bien compris de ce dont je parle. La photo qu'il a posté montre bien la zone avec laquelle j'ai un problème. J'ai 22 centimètres de crémaillère de visible au plus haut et 16 au plus bas. Je ne peux descendre que de 6 centimètres. Je suppose que soit la crémaillère bute dans le corps de la perceuse soit une dent du pignon de manivelle est "bourré". Je vais devoir démonter pour tirer cela au clair.
 
G

guy34

Compagnon
re ,
c'est donc de la table qu'il est question ; et certainement soit un " morceau " coïncé entre des dents , soit un souci sur au moins une dent , cassée ou tordue ! d'ailleurs sur crémaillère ou sur la roue qui la grimpe .........
Je vais devoir démonter pour tirer cela au clair.
bien vu .....
A+++++
 
R

Ricco

Nouveau
J'ai trouvé deux minutes pour démonter. Résultat une dent tordue sur le pignon de la grimpe (pour reprendre le terme de guy34). Comment un couillon a pu tordre une dent? Surtout que la dent semble tordue avec un décrochement, un tiers de la dent est correcte puis d'un coup un décrochement net. Je ne sais pas trop comment remédier à ce problème.
Avez-vous une suggestion?

Merci
 
V

Vyx

Apprenti
Envoi une photo, est ce que la limer un peu ça serait pas suffisant ?
 
G

guy34

Compagnon
Comment un couillon a pu tordre une dent?
le plus logique ( ! ) serait la manivelle + que sollicitée ..... si la pliure correspond à la vis ;
si le socle de la dent est fendu , faudrait enlever le chicot et souder sur la base ; puis normaliser le profil à la lime .........
 
R

Ricco

Nouveau
Bonjour,
Voici une photo du pignon, nous pouvons voir que la dent est bien marquée et un peu tordue. Cela suffi à bloquer la liaison. J'ai entouré la dent en cause avec un filet rouge léger pour ne pas trop perturber l'observation. J'ai essayé de la redresser au marteau avec un bout de fer-plat sans trop "bourriner" mais ça n'a pas bougé. A la lime dans cette configuration, j'ai des doutes. Peut-être à la petite disqueuse avec un disque à tronçonner pour éviter de taper dans la dent qui est à coté?

PIGNON GRIMPE2.jpg
 
Dernière édition:
G

guy34

Compagnon
salut ,
eh ben !!! les ratounes semblent autant lessivées à la montée qu'à la descente ... à croire que l'immobilisation est restée serrée tout le temps !!!!!!! et de là penser que pour faire bouger la table on a usé de la masse , il y a pas loin .....
pour redresser la dent , on pourrait la chauffer un peu rouge et qqs coups pas forts devraient en venir à bout ; mais désormais un peu de graisse là dessus serait pas de refus
A+++++
 
R

Ricco

Nouveau
Merci Guy34,
Je l'ai récupérée récemment d'un Lycée et je me doute qu'elle a dû en voir de toutes les couleurs. Pour ne chauffer qu'une dent assez rapidement et à la bonne température je suppose qu'il faut un poste acétyléne et je n'ai que des bombonnes de brasage bi-gaz 1350 Castolin avec chalumeau piezo. ça risque de faire un peu court et je vais chauffer tout le pignon avant même d'avoir la bonne température sur la dent à redresser? Qu'en pensez-vous?
 
G

guy34

Compagnon
Hello ,
si tu penses ne pas arriver avec le dard de la flamme , ça peut être à froid avec un bon étau ; 2 bouts de bois un peu dur creusés grossièrement pour épouser le diamètre des dents comme des coquilles ; tout ceci compressé par les mordaches de façon à laisser que la dent coupable dépasser ..... et vu que ça va porter , les coups vont redresser
A+++++
 
R

Ricco

Nouveau
Bonjour Guy34,
J'avais essayé cela mais sans succès. Finalement j'ai limé précautionneusement la dent et ça le fait à peu près. En même temps ce n'est pas non plus une rotation constante comme un transmission moteur.
Merci.
 

Sujets similaires

F
Réponses
9
Affichages
5 391
François25
F
T
Réponses
34
Affichages
8 311
touramoto
T
Einzylinder
Réponses
3
Affichages
3 869
Einzylinder
Einzylinder
S
Réponses
12
Affichages
10 899
Soude Caustique
S
A
Réponses
20
Affichages
4 557
Antoine29
A
D
Réponses
34
Affichages
5 147
drm67
D
D
Réponses
28
Affichages
7 049
misterforge
misterforge
Alex_T31
Réponses
59
Affichages
11 738
Alex_T31
Alex_T31
yateri
Réponses
13
Affichages
4 626
yateri
yateri
MIC_83
Réponses
26
Affichages
16 604
MIC_83
MIC_83
Haut