restauration rectifieuse plane Saut du Tarn

aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir, j'ai acheté récemment une petite rectifieuse plane Saut du Tarn 300 x 150. Mais utilisée dans un LEP, elle a certes peu tourné mais le système d'avance automatique a été en partie vampirisé : j'ai le vérin et le système de fixation au chariot, les tubes Rilsan de commande de ce vérin ont été coupés à 1 cm du vérin, il y a les 2 switches de fin de course avec les câbles de commande coupés "à raz" et une olive d'arrivée d'air comprimé sur le socle et c'est tout. Je pense qu'il doit manquer un distributeur d'air double action piloté par ces switches mais c'est très théorique dans ma tête.
Un possesseur d'une telle machine aurait-il la possibilité de me renseigner/faire des photos/tuyauter pour m'aider à la remettre en état pour mon usage personnel ?
Merci d'avance
 
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 813
Clermont Ferrand
Bonsoir


Saut du Tarn:cette machine est peu répandue, mais son sauvetage s'impose (bravo pour votre initiative)

Si j'ai bien compris, la translation de la table est pneumatique (vérin 2 tiges), mais pas d'hydraulique avec une pompe
Ce qui suppose de la raccorder sur un reseau d'air comprimé (elle n'a pas son propre compresseur)
Je suis un peu surpris car l'hydraulique a le mérite d'avoir une grande souplesse de réglage (sans à coups)

A priori, il y a une butée mécanique à droite et à gauche, pour le réglage on prend en principe la longueur de la pièce+ 2 fois un 1/2 diamètre de meule.

Ce système agit comme vous l'avez évoqué sur un distributeur pneumatique à commande électrique (c'est une hypothèse)
les butées électriques pourraient piloter les bobines du distributeur 2 voies 5 orifices.

Ce n'est pas ma machine, donc peu de précisions...
Je souhaiterai avoir une photo de l'armoire électrique, pour verifier quelques hypothèses.
Bonne rénovation.

cldt, cf63




    • Constitution d’un distributeur

Le distributeur comporte un coulisseau, ou tiroir qui se déplace dans le corps du distributeur. Il permet de fermer ou d’ouvrir les orifices par où circule l’air (orifices 2 & 4).



Voir animation d’un distributeur
 
aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir cf63, je vous remercie pour la prise de contact et je me rends compte que j'ai été très incomplet dans mes explications et certaines de vos précisions sont encore un peu du chinois pour moi (Ma formation mécanique, électrique, technique en général venant du tas). Mais pour le moment j'ai très faim et quand j'ai faim je risque de mordre... Je prendrai donc le temps de faire des photos, de répondre à vos questions et vous donner les précisions nécessaires dans les jours à venir.
A bientôt
Ph
 
aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
  • Auteur de la discussion
  • #4
Me revoilà.
Ma rectifieuse est la même que celle de vos photos, avec en plus le vérin et son cache à gauche du bâti. Sur votre 2e photo, en bout de chariot, on voit bien le bras avec le filetage sur lequel vient se visser le vérin.
rectifieuse 005.JPG
rectifieuse 003.JPG

Sur ces photos on voit une des deux butées de fin de course et les deux switches, et on distingue le pied du vérin avec les raccords pour les tubes rilsan qui sont coupés (un peu cachés par les switches).
rectifieuse 007.JPG
rectifieuse 010.JPG

Il n'y a pas a proprement parler d'armoire électrique, le tableau se limite à cela.
En haut à gauche le moteur de la meule, puis un transformateur 24 V (commande des switches ?). Derrière le transfo, le câble qui monte verticalement est celui d'une lampe qui a n'a pas été perdue pour tout le monde, le câble un peu plus bas est celui d'un mécanisme de prise (pour brancher quoi ?) et le câble le plus bas est l'alimentation générale via un boitier.
Tout en haut à droite, c'est le contacteur M/A PETERCEM. Derrière le tableau on distingue un câble noir qui descend, il vient des switches via la gaine métallique annelée que l'on voit sur la 2e photo de cf63.
Le câble dont on a retiré une partie de la gaine et qui pend en bas du tableau est scotché. Il pourrait être la commande d'un distributeur mais n'a que 2 conducteurs.
Je ne sais pas ce que sont les 3 blocs blancs sur le tableau.
Sinon, le vérin est à tige unique mais de fort diamètre (env 20 mm), je n'ai pas confirmation qu'il soit pneumatique, je le suppose vu la présence d'une olive et d'un raccord d'air à 1/4 de tour style marteau piqueur et l'absence de traces d'huile dans le bâti de la machine.
Voilà pour l'instant, quand d'autres précisions seront nécessaires, je mènerai des investigations plus approfondies.
A bientôt
Ph
 
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 813
Clermont Ferrand
Bonsoir Aephilro

Quelques points électrotechniques:
Les 3 Blocs blancs sont des portes fusibles (protections sur l’arrivée 380v), il manque les fusibles .
C'est un peu obsolète, car le moyeu de coupure est unipolaire .
IL faut un sectionneur tripolaire en tête.

Il faut refaire un coffret avec du materiel plus moderne, car pour trouver une bobine de contacteur Petercem, ça ne sera pas triste...
Avec une protection pour chaque composant: lampe, transfo et contacteur moteur avec relais thermique; ajouter des "marche arrêt et coup de poing"
Un certain nombre de câbles semblent craquelés (ancien isolant caoutchouc), à changer.

Butées bleues (télémécanique) sont électriques et non pas pneumatiques comme imaginé au début.
Je trouve curieux qu'elles soient du même coté de la table...
Il est possible que se soit en rapport avec le vérin pneumatique (simple ou double effet, une seule tige)
Ce qui modifie quelque peu le choix du distributeur à tiroir. qui selon moi serait un composant à commande électrique.

A verifier si le vérin existant possède en fin de course (tige sortie) un rappel par ressort.
A noter que si vous utilisez des distributeurs à cde électrique, les bobines sont bien souvent en 24 v continu donc prévoir une alimentation redressée.

A+
cldt, cf63.
 
aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir cf63
Je m'étais peut être mal expliqué au départ mais les fins de course sont bien électriques ce qui motivait mon idée de piloter le vérin avec un distributeur pneumatique à commande électrique. Ces fins de course sont commandés par les 2 blocs métalliques sur le devant de la table, blocs usinés dessous en forme de came pour déclencher respectivement le 1er ou le 2e switch.
Les switches sont du même côté car de l'autre côté, l'espace est occupé par le vérin.

Ce vérin n'a pas de ressort de rappel en fin de course (il se manœuvre facilement à la main d'un bout à l'autre de la tige, en soufflant alternativement par l'un ou l'autre tube rilsan : logique). Il ne se manœuvre pas totalement librement, on sent une certaine résistance, ce qui me laisse penser que les joints doivent être en bon état.

Pour ce qui est de la réalisation d'une armoire électrique de base, à savoir contacteur avec relais thermique pour le moteur, coup de poing, fusible ou disjoncteur pour chaque élément, inter M/A : pas de problème c'est + ou - clair dans ma tête. Il faudra que je passe par le dessin d'un schéma électrique mais je saurai faire.

Fabrication d'un redresseur 24V à intercaler entre le transfo et le futur distributeur, c'est aussi + ou- clair à la valeur du condensateur de lissage près.
Remplacement de la totalité des câblages : une évidence.

Le seul vrai gros problème à ce stade est le choix du distributeur : pneumatique à double effet et à commande électrique oui mais il y en a des 100 et des 1000 de dimensions différentes.
Il faut aussi un système + ou - élaboré de réglage pour gérer la vitesse de déplacement. Au boulot nous avons des scies rogneuses dont la lame est cachée dans le bâti en temps normal et qui grâce à de l'air comprimé, en appuyant sur un inter fugitif, fait monter la lame à une vitesse que l'on peut régler via un robinet, en fonction de la section du bois à couper.
Un distributeur est tombé en panne (usure) et je sais qu'il a fallu procéder à des tâtonnements pour en trouver un correctement dimensionné. Bon, l'ouvrier d'entretien est certes un bon bricolo mais n'est qu'un bon bricolo. Il doit y avoir une solution pour calculer de façon + ou - précise la dimension du distributeur en fonction de la dimension du vérin.

Si air comprimé, il faudra sûrement aussi monter un filtre + deshuileur ou huileur (?) sur l'arrivée d'air.
Merci d'avance
A +
Ph
 
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 813
Clermont Ferrand
Bonsoir Aephilro

1/ Protection de l'alimentation en air comprimé:
Il faudrait:un régulateur de pression avec un filtre, un déshumidificateur, un huileur (certain de ces composants sont peut être existant sur la machine).
On pratique comme ceci dans les milieux industriels.
le régulateur de débit agit sur la vitesse du vérin (robinet à vis moletée avec un clapet anti retour situé sur le rilsan )
Selon le type de vérin (2 tiges ou une tige) on place un régulateur de débit pour équilibrer les vitesses droite gauche.
(car si un seule tige la section droite gauche n'est pas la même et les vitesse non plus)


2/Choix diamètres de tuyaux:
Le vérin a des entrées avec un diamètre (par exemple 3/8), le tuyau connecté doit être en rapport (il doit passer le volume d'air sans avoir une fonction d’étranglement)
peut être du rilsan Ø10 (vous avez sous les yeux de quoi mesurer ce Ø)
Donc le distributeur aura le même diamètre sur ses entrées sorties.

On part du principe que le vérin a 2 tiges et donc les 2 chambres sont identiques.

3/ Régulateur de vitesse de déplacement
j'imagine qu'il s'agit du levier en façade (c'est un robinet)
En ébauche, on va moins vite qu'en finition.

4/ Butées électriques
Elles pilotent de façon croisée les bobines du distributeur.
Ce sont les cames en métal qui actionnent ces contacts et caractérise la course.

5/ Distributeur:
Je choisirais un distributeur 5/2 avec 2 bobines de commande.
Voir des distributeurs comme Festo, Norgreen, Parker,etc
Ne pas oublier de mettre des filtres sur les échappements.

6/ Alimentation des bobines 24 v cc
il est possible d'installer un condo de filtrage après le pont redresseur.
( même 470/1000 µf me parait suffisant car les courants ne sont pas très importants, une seule bobine à la fois)

A+
cldt, cf63


 
aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour cf 63
Les choses me viennent souvent par à coups et ce matin je me suis dis qu'il fallait peut-être tomber le vérin. Le vérin se dépose facilement mais il se passe des "choses bizarres" au niveau des 2 tuyaux rilsan (je n'y avait pas accès facilement jusqu'à maintenant).
rectifieuse 2 002.JPG


Quand on manœuvre le vérin, seul le rilsan rouge aspire/souffle. Rien ne se passe au niveau du jaune. Y aurait-il un clapet anti retour intégré ? Comme le vérin est déposé, je vais y envoyer de l'air comprimé ce soir.
Vu l'effet seringue très net, je pense que le vérin doit être en bon état.
Les rilsan sont des 6 x 4 mm.

Le levier en façade est un frein mécanique qui entrave le déplacement longitudinal du chariot jusqu'à le bloquer.

Donc filtre + déshumidificateur + huileur, avec régulateur de débit, Ok
Distributeur 5/2 dimensionnné en fonction des diamètres des filetages de sortie et filtres sur les échappements, Ok
Butées électriques montées croisées Ok, et choix du condo de lissage Ok.

Merci pour les dernières infos elles m'éclairent bien.
A bientôt
Ph
 
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 813
Clermont Ferrand
Bonsoir aephilro

Pour le vérin, il est possible qu'en fin de course il y a un amortisseur (fonction anti rebond)
Je souhaite avoir une photo du frein, car pour moi (hypothèse) ce levier a la fonction départ cycle avec sélection du sens.

Je vous joins une petite doc sur le pneumatique, votre cas de figure est traité au bas de la page 7/7
Il faut ajouter 2 petits relais ( kma+ et kma-)
Les bobines du distributeur s'appellent sol a+ et sol a-.

Bonne renovation.
cldt, cf63.Voir la pièce jointe initiation_pneu.pdf
 
aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
Bonsoir cf63,
Pas eu le temps de faire un essai sur le vérin pour cause de problèmes de circuit de chauffage chez mon collègue de travail, nous y avons passé le WE et je suis rentré tard.
Pour le "frein", impossible de faire de photo, tout est caché dans le chariot que je ne pourrais pas déposer faute d'outillage de levage.
Lorsque le levier est à G, le chariot se déplace librement et à partir d'une position proche de l'équerre, il se durcit et commence à freiner le chariot dans le sens longitudinal puis, si on continue, le levier se bloque et bloque le chariot. Je penche pour un système type came + patin qui appuie "sur" la glissière.
En tous cas, il ne se comporte pas comme un sélecteur que l'on peut basculer librement à D ou à G, comme je l'ai déjà vu chez un copain sur je ne sais plus quelle machine (inverseur sur un tour ?).
Visiblement il n'a pas de connexion électrique ou pneumatique, il n'y a d'ailleurs même pas de lumière pour laisser passer du câble ou du tube pneu. Il n'y a pas d'indexage sur ce levier.
A +
Ph
 
aephilro
Nouveau
21 Janvier 2017
9
Bonsoir cf63
J'ai testé le vérin "à l'arrache" avec de l'air comprimé et une soufflette. Il fonctionne bien comme je le pensais, à savoir : tube rouge pour le faire sortir (plutôt "vite") et rentrée (plus lente) en soufflant dans le tube jaune. Il doit bien y avoir un clapet anti retour dans le pied du vérin (doublé d'une restriction de diamètre), bon c'est un "détail" positif qui m'évitera d'en implanter un après le distributeur comme vous me le conseilliez. Ce qui est aussi positif c'est le fonctionnement A/R avec les deux tubes alternativement, vu que ça simplifie le montage pneumatique.
J'ai trouvé un petit orifice d'où on entrevoit le mécanisme du levier en façade : il s'agit bien uniquement d'un mini excentrique qui pince, non pas directement la glissière (ça m'aurait étonné vu l'usure inévitable et totalement néfaste à ce type de machine) mais une barre hexagonale type barre pour décolleter les écrous ; c'est un système totalement mécanique. Sert-il de frein ou simplement de blocage de chariot ? Je suis totalement néophyte en rectification, je ne connais pas les différentes configurations où on peut être amené à utiliser un tel dispositif.
Voilà les dernières observations.
A bientôt
Ph
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut