Ressort : comment réaliser les boucles d'accrochage ? Résolu

  • Auteur de la discussion xd38
  • Date de début
X
xd38
Apprenti
17 Fev 2009
73
Isére
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Avant de massacrer mes ressorts à la pince, je me tourne vers vous pour savoir si vous n'auriez pas une astuce, ou une idée d'outil à réaliser pour faciliter la réalisation des boucles d'accorchages aux extremité de ressorts de traction.

C'est pour refaire une selle comme cela :


J'ai donc une quinzaines de ressort :



J'ai bien tenté de réaliser un outil pour maintenir les dernieres spires :



Mais au lieu de ça :



J'arrive à ça : :cry:



Merci pour vos astuces et conseils
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
personnellement je glisse une tige dans le ressort avec pour diamètre extérieur de tige le diamètre intérieur du ressort et je tord la 1ère spire (je ne sait pas si on l'appel ainsi :oops:) et ensuite une fois la spire à 90° je retire la tige puis je tourne la spire sur elle même pour qu'elle soit centrée avec l'axe du ressort.
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
je te donne la méthode dans la soirée, là, je n'ai pas le temps.
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
Ce que tu désires obtenir, c'est ce qu'on appelle des boucles anglaises.

Pour cela il est nécessaire de posséder une machine (notamment pour tes ressorts pour lequel le diamètre de fil est plutôt grand par rapport au diamètre d'enroulement)
Si le rapport d'enroulement diamètre moyen divisé par le diamètre de fil est supérieur ou égal à 10, avec de l'expérience, on peut arriver à le faire avec une pince plate et un étau sans trop de soucis.

On va revenir à la machine que tu vas devoir créer :

première image : le ressort de traction en position finale de bouclage

deuxième image : le ressort de traction à une étape intermédiaire

troisième image : le ressort de traction avant le début de la fabrication de la boucle.

dernière image : allure générale de la machine
1: bloc support retenu par une vis sur la plaque qui sera serrée dans l'étau
2: plaque de relevage (ep. 5mm suffisant) avec une vis de réglage de position
3: plaque de butée (ep. 5mm suffisant) avec une vis de réglage
4: vis de réglage de hauteur de la cale de hauteur
5: cale de réglage de hauteur (le doigt 6 doit arriver au centre du ressort)
6: doigt de bouclage

Est-ce que ces schémas sont clairs, ou est-ce qu'il faut que j'en dise plus?

boucle5.jpg


boucle1.jpg


boucle3.jpg


boucle4.jpg
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
Comme j'ai eu un petit doute sur mes explications et sur mes schémas, j'ai préféré faire une petite vidéo
fabrication d'une boucle à l'aide d'une machine

et
fabrication d'une boucle à la pince plate

Désolé de la mauvaise qualité des images, je n'ai pas de pied, et donc, l'appareil photo pendait à mon cou, et oui, on a besoin de ses deux mains, et ça se voit sur la première tentative de bouclage avec la machine. Je pense que tout sera plus clair désormais.
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
Belle video et bon coup de main !
J'en ai deja fait aussi, mais ca a vite ses limite suivant la rigidité du ressort.

Christophe
 
X
xd38
Apprenti
17 Fev 2009
73
Isére
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour les explications. Mes ressorts font un diametre de 10 mm ext et un fil de 2 mm.

Je ne sais pas si je vais réussir à fabriquer l'outillage nécessaire , mais je vais m'en inspirer. Je vous montrerais le résultat !
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,

J'ai toujours fait cela à la pince plate mais pour les gros ressorts il vaut mieux savoir quel outillage utiliser.
Merci beaucoup Nektarfl pour ces infos d'excellente qualité.
 
X
xd38
Apprenti
17 Fev 2009
73
Isére
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonsoir, avec du fil de 2 pour un ressort diam ext 10 , j'ai aucune chance à la pince, c'est vraiment raide, donc je vais tenter de réaliser la petite machine (disons une pâle copie !) de nektarfln que je sollicite encore !

Pourrais tu me donner la cote X mise sur lepetit croquis (Paint , excusez moi !) ,

Pour l'angle entre le coulisseau et la l'enclume, je peux me fier grossierement à tes croquis, est ce tres important d'etre précis ?

Merci

machineressort.JPG
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
salut à tous.
là, sur le moment, je n'ai aucun ressort à modifier, mais je suis époustouflé par la clarté et la qualité des informations délivrées par Nektarfl. et en vidéo en plus ! chapeau. ça fait plaisir de voir un tel dévouement. et belle machine soit dit en passant. c'est toi qui l'as construite ?

encore bravo ! :wink:
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
Effectivement, j'ai réalisé cette machine d'après mémoire (j'en ai déjà utilisé auparavant)

la cote X, disons que pour un fil de 2mm et un diamètre extérieur de 10mm, il faut 4 à 5mm (ensuite, tu réduis en fonction du résultat)

Pour l'angle, ce qui est important, c'est que la spire à écraser doit être dans la même direction que le mouvement du doigt.
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
pas de quoi, ravi que ça t'ai permis d'y arriver...
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
J’ai bien noté cette très bonne méthode et j’ai l’intention de confectionner ces outils, peut être en les faisant autrement, façon amateur.

Par curiosité je me pose les questions suivantes :
- La boucle subit une torsion sévère au niveau du doigt n°6. Avons-nous une idée de la fragilisation qui en résulte. Si on tire sur le ressort jusqu’à la rupture on peut penser qu’il cassera en ce point.
En gros combien supporterait il en plus en % si on tirait dessus sans que cette boucle existe (ou avec une boucle de rayon beaucoup plus grand).
Je me place dans le cas de ressorts tels que montrés sur la photo avec un diamètre de fil important par rapport au diamètre moyen du ressort.

- Sur les ressorts qui sortent de fabrication, cette opération de confection de la boucle est-elle faite avant le traitement thermique du ressort, quand il est encore à l’état recuit, ou bien sur des ressorts fabriqués et trempés au mètre et qu’on découpe ensuite à la bonne longueur, puis sur lesquels on forme les boucles terminales.
Merci.
 
X
xd38
Apprenti
17 Fev 2009
73
Isére
  • Auteur de la discussion
  • #16
je rebondis :-D sur tes propos car je me demande s'il faut que je fasse un recuit de mes ressorts. J'ai lu qq part que les ressorts vendu en longeuur au metre pour etre recoupé le necessitait.
Sachat que les miens c'est du fil inox, qu'elle serait la temperature et pendant combien de temps ?
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
En faisant un recuit du ressort complet tu en affaibliras complètement les caractéristiques mécaniques et ce n'est pas le but recherché.

Un recuit de la boucle terminale aurait peut-être pu être envisagé (demander avis des spécialistes) mais dans ce cas il aurait fallu le faire avant la torsion pour limiter les risques de criques. Maintenant quel en serait l'intérêt?

Par contre on comprend que pour couper un gros ressort, si on veut le faire à la pince ou à la scie et pas au disque à tronçonner, il faut mieux préalablement faire un revenu poussé, ou un recuit, juste sur la zone à couper.

PS: Un recuit localisé peut se faire avec une espèce de pince, en cuivre de préférence, dont l'arrière des becs est chauffé à la lampe à souder. C'est comme cela que les extrémités des axes trempés des pendules sont fortement revenus avant d'être percés en vue d'y replanter un pivot cassé.
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
SULREN a dit:
Bonjour,
J’ai bien noté cette très bonne méthode et j’ai l’intention de confectionner ces outils, peut être en les faisant autrement, façon amateur.
La méthode indiquée n'est pas la seule, seul le résultat compte...
SULREN a dit:
Par curiosité je me pose les questions suivantes :
- La boucle subit une torsion sévère au niveau du doigt n°6. Avons-nous une idée de la fragilisation qui en résulte. Si on tire sur le ressort jusqu’à la rupture on peut penser qu’il cassera en ce point.
C'est effectivement à cet endroit, ou à l'attache de la boucle que la boucle finit par casser car ce sont les deux points fragiles d'un ressort à boucles anglaises.
SULREN a dit:
En gros combien supporterait il en plus en % si on tirait dessus sans que cette boucle existe (ou avec une boucle de rayon beaucoup plus grand).
Je me place dans le cas de ressorts tels que montrés sur la photo avec un diamètre de fil important par rapport au diamètre moyen du ressort.
Si on tire sur le ressort (par l'intermédiaire de manchons vissés par exemple) sans utiliser de boucles, la durée de vie du ressort en sera grandement augmentée (le pourcentage est une notion toute relative car il n'existe aucun calcul pour la durée de vie d'un ressort, juste des approximations et des suppositions (l'environnement du ressort jouant un rôle important.)
SULREN a dit:
- Sur les ressorts qui sortent de fabrication, cette opération de confection de la boucle est-elle faite avant le traitement thermique du ressort, quand il est encore à l’état recuit, ou bien sur des ressorts fabriqués et trempés au mètre et qu’on découpe ensuite à la bonne longueur, puis sur lesquels on forme les boucles terminales.
Merci.
Les ressorts sont généralement fabriqués en corde à piano, autant dire que la qualité ressort est alors déjà présente dans le fil, il n'y a pas besoin d'un traitement thermique lourd à faire.
Le terme recuit n'existe pas pour un fil ressort en dessous du diamètre 6mm mais n'est généralement pas employé en dessous de 20mm

xd38 a dit:
je rebondis :-D sur tes propos car je me demande s'il faut que je fasse un recuit de mes ressorts. J'ai lu qq part que les ressorts vendu en longeuur au metre pour etre recoupé le necessitait.
Sachat que les miens c'est du fil inox, qu'elle serait la temperature et pendant combien de temps ?
Sur des ressorts de traction, on ne procède généralement à aucun traitement thermique (il va avoir pour effet de faire disparaître la tension initiale (la force qui est nécessaire pour commencer à faire décoller les spires)
Sur un ressort de compression, on chauffe généralement à 280°C pendant 20 minutes (un beau bleu) pour stabiliser les molécules et faire en sorte que la déformation que l'on a imprimé au fil se stabilise.


SULREN a dit:
Bonsoir,
En faisant un recuit du ressort complet tu en affaibliras complètement les caractéristiques mécaniques et ce n'est pas le but recherché.
Entièrement d'accord, un recuit rend mou un métal... (pas très ressort comme méthode)
SULREN a dit:
Un recuit de la boucle terminale aurait peut-être pu être envisagé (demander avis des spécialistes) mais dans ce cas il aurait fallu le faire avant la torsion pour limiter les risques de criques. Maintenant quel en serait l'intérêt?
Même avant formage, il est déconseillé de "recuire une spire" en effet, à la limite de l'endroit ou on a chauffé et la partie non chauffée, on crée des tensions résiduelles de chauffe rendant cet endroit cassant, de plus, la boucle ayant été recuite, elle sera de la chiffe molle et ne gardera pas la forme qu'on lui a donnée quand on tirera sur le ressort :???:
SULREN a dit:
Par contre on comprend que pour couper un gros ressort, si on veut le faire à la pince ou à la scie et pas au disque à tronçonner, il faut mieux préalablement faire un revenu poussé, ou un recuit, juste sur la zone à couper.
jamais de recuit sur un acier ressort, Ca se coupe par cisaillage (la lame de scie n'aime pas, mais on peut s'en servir pour couper de l'accier ressort
SULREN a dit:
PS: Un recuit localisé peut se faire avec une espèce de pince, en cuivre de préférence, dont l'arrière des becs est chauffé à la lampe à souder. C'est comme cela que les extrémités des axes trempés des pendules sont fortement revenus avant d'être percés en vue d'y replanter un pivot cassé.
Et tout recuit est à proscrire dans la fabrication d'un ressort
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Merci Nektarfl pour toutes ces précisions.
Après réflexion, je pense que la fragilisation des boucles terminales par la torsion appliquée pour les former ne nuit pas à l’utilisation du ressort.

En effet :
- Si on tire sur le ressort sans spires terminales, c'est-à-dire par exemple à l’aide de manchons correctement fixés, le ressort va s’allonger jusqu’à ne devenir qu’un fil qui cassera à une force de traction F1 de l’ordre de 150 DaN/mm2 (pour de la corde à piano).

- Si on tire sur le même ressort après avoir confectionné les spires terminales comme indiqué dans ce fil de discussion, le ressort va s’allonger jusqu’à une force F2, à coup sûr inférieure à F1, qui verra les spires terminales s'ouvrir et lâcher prise (au mieux le ressort s'allongera jusqu'à devenir un fil mais qui cassera quand même à une force F2' de toutes façons inférieure à F1 à cause de la fragilisation des spires terminales).

- Par contre, la force F3 que peut supporter le ressort sans perdre sa limite d’élasticité, c'est-à-dire sans subir de déformation permanente (déformation plastique) est très probablement inférieure à F2 et à F2' (à confirmer).
Donc en utilisation normale du ressort, c'est-à-dire dans son domaine de déformation élastique, le ressort ne devrait en principe par casser à cause de la fragilisation des spires terminales née de la sévère déformation à froid qui leur a été appliquée pour les former.
 
Haut