Réfrigération à l'azote en micro-fraisage

CT113
CT113
Apprenti
Bonjour,
Je fournis des fraises carbure Ø 0.5 à 2mm. pour usinage de céramique (université de Toulouse)
mon jeune interlocuteur travaille sur un projet de réfrigération par l'azote à l'état liquide ou gazeux, lui ai avouer mon ignorance mais j'aimerais l'aider si quelqu'un a une expérience ou des infos se serait sympa.
 
zingilingiling
zingilingiling
Compagnon
CT113
CT113
Apprenti
Merci Zing,
Je n'ai pas pensé au CETIM, comme je lai dit je suis ignorant dans ce domaine, mais effectivement problème de friction lui ai conseillé un revêtement et 3 dents plutôt que 2
pour augmenter la durée de vie.
 
petit_lulu
petit_lulu
Compagnon
surtout que la viscosite est tres basse pour l'azote liquide...
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
bonsoir,
à la température de l'azote liquide les métaux ne sont-ils pas très cassants ?
 
S
stanloc
Compagnon
bonsoir,
à la température de l'azote liquide les métaux ne sont-ils pas très cassants ?
Il y a aussi que les gens se font des idées. Ils se disent comme l'azote liquide c'est très froid cela est très bien pour refroidir une fraise. Et bien non. Autant on peut penser porter une pièce à la température de l'azote liquide en la mettant à tremper et ensuite on l'usine, autant un jet d'azote liquide ne refroidira rien du tout une fraise. La preuve ? On peut tremper sa main dans l'azote liquide d'un mouvement très rapide d'aller-retour sans subir aucune "brûlure". En effet notre main apporte de la chaleur qui fait bouillir l'azote et une fine couche d'azote gazeux se forme autour de notre main qui l'isole du liquide. Cela ne dure qu'un instant mais c'est suffisant. Pour refroidir une fraise par exemple il n'y a rien de mieux que de l'eau.
Stan
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
un aller-retour vite fait, peut-être ? ? ? (mais je ne m'y hasarderais pas...) par contre un refroidissement par azote liquide en jet ça doit bien faire descendre la température....
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

En fait dans la vidéo on vois une fraise congelée a-150° ~, le jet d'azote c'est pour la maintenir a cette température, donc l'azote ne refroidit partiellement la pièce et n’apporte rien en terme d'usinage. Je pense que c'est pour augmenter la durée de vie des plaquettes carbure.
J'y vois aucun intérêt dans ce procédé, on y vois des changements trop fréquent pour un tréflage pour éviter que la fraise monte en température.

@ +
 
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
zingilingiling Pour ébavurer les joints toriques, chez les Joints Meillor on les faisait tourner avec des billes de plastique dans un fut rotatif refroidi à l'azote.
Luc
 
zirconien
zirconien
Compagnon
si la fraise est refroidie à l'azote l’intérêt est peut être de profiter de l'augmentation de dureté.
et de choisir un alliage ayant des caractéristiques plus performantes a température très basse.
dans ma jeunesse.hmmm je suis pas très vieux.en Sibérie à-50°C le fer est aussi dur que l'acier moyen mais résiste mieux au chocs que l'acier équivalent lui a température normal
frank
 
CT113
CT113
Apprenti
Merci à tous, ce que je redoute aussi ce sont les chocs thermiques, l'étudiant me dit que la température va descendre progressivement de -10 en -10 jusqu'à
-50°.
Il va me faire part de leurs résultats, ils surfacent donc de la céramique cuite avec des profondeurs de passe de 0.1 à 0.3.
 
CT113
CT113
Apprenti
Oui elles doivent-être petites, mon interlocuteur n'est pas comme je le pensais étudiant il est maître de Conférences et une de ces questions était
vaut-il mieux à l'azote gazeux ou liquide?
Je vais tacher d'en savoir plus sur les pièces usinées.
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
Bonjour à tous,
pour moi la meilleur lubrification possible, serait par le centre, lubrifiant classic, mais pour les fraises , je ne sais pas si cela est possible?.
mais pour des outils tres petits je ne vois pas trop ...
quant aux fraises de diametre 0.5mm , je me demande à quelle vitesse on peut tourner avec ?...
avec l'azote liquide, ca va couter un maximum, l'azote liquide pas donné...
bonne soirée.
A+
 
zingilingiling
zingilingiling
Compagnon
Est ce qu'il ne serait pas plus judicieux d'utilisé un frigo pour refroidir un lubrifiant standard qui a utilisé une sorte d'anti gel pour descendre sous le ""zero"" .

Car comme dit plus haut niveau rentabilité ça dois pas être le top .
 
zirconien
zirconien
Compagnon
une de ces questions était
vaut-il mieux à l'azote gazeux ou liquide?
cela dépend du mouillage.cad la faculté que va avoir l'azote liquide a s'accrocher a la surface de l'outil.
sur des pièces très chaude on projette un brouillard d'eau ,c'est bien plus efficace qu'un filet.
car le filet est poussé par le film de vapeur alors que dans le brouillard les micro gouttelette le sont beaucoup moins
au vu des températures - 50 de l’outil et +196 ébullition de l'azote.il faudrait que la pression de pulvérisation de l'azote liquide surpasse la pression de vapeur a -50°.
si votre collègue est maitre de conférence et s’intéresse a l'azote je pense qu'il doit pouvoir trouver les abaque correspondant.
mes cours de thermodynamique chimique sont loin...
c'est comme le refroidissement au karcher la trempe n'est pas la même qu'au trempé

frank
 
zirconien
zirconien
Compagnon
avec l'azote liquide, ca va couter un maximum, l'azote liquide pas donné...

A+
pas sur car si la méthode est bien maitrisée le débit sera faible.
et sir les acier doivent être durci pour attaquer la céramique y pas le choix
 
S
stanloc
Compagnon
si votre collègue est maitre de conférence et s’intéresse a l'azote je pense qu'il doit pouvoir trouver les abaque correspondant.
J'ai travaillé autrefois avec des profs d'université. Ils sont très compétents au niveau théorie mais très peu formés en technologie et travail de labo. Il faut leur adjoindre des techniciens de labo. On a toujours besoin de l'éternel duo : "la tête et les jambes" comme dans un célèbre jeu radiophonique.
Stan
 
zirconien
zirconien
Compagnon
oui je pensais bien pour la théorie je n'arrive pas a trouver la tension de vapeur à -50°C
 
manu 08
manu 08
Ouvrier
dans la video, la grosse fraise soufre on vois un point d'echaufement a rouge
pourquoi pas un outil diamant avec un refroidissement classique
 
relax
relax
Compagnon
En tout cas si ça refroidi ca lubrifi pas, y'a qu'a voir les copeaux collés sur la fraise.
J'ai plus l'impression que sa refroidi les copeaux et pas trop la pièce. Mieux vaut l'ugv ou les calories sont évacuées dans les copeaux et non dans la pièce.
 
M
moissan
Compagnon
il faudrait surtout connaitre la caracteristique a basse temperature du carbure ... chez moi quand il fait froid , moins de zero degré j'ai constaté que les foret en acier rapide sont beaucoup plus cassant qu'a temperature normale : il faut travailler doucement pour ne pas casser : la basse temperature n'augment pas du tout la productivité , mais je ne sais pas ce qu'il en est pour le carbure

il n'y a pas que l'effet sur le carbure qui compte il y a aussi l'effet sur la matiere a usiner : tout le monde cite le caoutchouc : a la basse temperature que permet l'azote le caoutchouc devient usinable et peu importe l'effet sur le carbure puisqu'il reste capable d'usiner le caoutchouc
 
Haut