Rectifieuse du presque pauvre

  • Auteur de la discussion Pervenche
  • Date de début
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Bonjour,
j'ai un mors dur d'etau a rectifier.
Je compte fixer une disqueuse sur la tete d'une Cincinnati PF25 et utiliser la table croisée de la machine pour fixer la pièce.
N'eyant jamais utilisé de rectifieuse réelle, j'aurais besoin de conseils.

J'ai compris que la lame doit être dans le sens de la coupe. Mais pour le sens de rotation, doit elle pousser ou avaler?

Je ferais des photos une fois le montage réalisé :wink:.
 
KITE

KITE

Compagnon
Pas d’importance.
Sur une « vraie » rectifieuse, la meule tourne toujours dans le même sens et la pièce va de gauche à droite, donc en avalant et en poussant, alternativement.
 
M

MARECHE

Compagnon
Bonjour
Emballes tout avec des serpillères. La poussière de meule ne doit pas pénétrer dans les glissières, les noix et les vis et engrenages, autrement ils seront ruinés. Nettoies parfaitement après. Très important.
Salutations
 
D

Dombes69

Compagnon
Bonjour
Il faudrait mieux fixer une meule sur la tête de la perceuse puis de dresser la meule avec un diamant fixé sur la table croisée .
Pour rectifier la pièce qui est fixé sur la table croisée on fait descendre la meule
C'est une sorte de rectifieuse Blanchard refaite :
Blanchard-2.JPG

Blanchard-3.JPG

Blanchard-4.JPG

La table croisée remplace le plateau circulaire
A+
 
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Bonsoir, je vois que mon sujet a été déplacé dans finition... je vois pas le rapport...
Cet après-midi j'ai avancé pas autant que je voulais mais c'est ainsi. Pourtant juste une meuleuse a fixer et hop. Et bien c'etait sans compter sur une machine pas prête, 1 forêt mort, un étau bloqué. Donc une fois la table croisée fixée, l'étau fixé et la disqueuse fixée. Y'a plus qu'à controler et modifier la géométrie et tenter le coups.
Quelques photos dont nous sommes tous friant :wink:
20220402_193347.jpg
20220402_193336.jpg
 
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Résultat mitigé. J'ai avancé de 0,1mm pour chaque passe avec une profondeur a l'oeil de 0,4, 0,6mm.
le mors avant :
20220403_145651.jpg

pendant :
20220403_162855.jpg

Résultat 1ere passe avec disque a ebarber
20220403_164540.jpg
résultat de la deuxième passe avec disque a tronconner :
20220403_172645.jpg

Entre les 2 passe j'ai changé le disque d'ebarbage par un disque de coupe de 1,6mm neuf. Mais le résultat est similaire. Pas fameux.
Cependant le résultat est suffisant pour mon besoin sur cet étau a bas prix. J'ai passé un coups de bande et c'est lisse et bien droit.
Voila j'ai appris un peu de cette expérience. Je pense que pour améliorer le système, une meule dressée serait plus efficace. Et une augmentation de la rigidité ne serait certainement pas du luxe.

PS : cette fois je comprends le déplacement de mon sujet dans rectifieuse même si c'est de la cochonnerie face a une vrais rectifieuse. Merci.
 
Dernière édition:
Florent07

Florent07

Compagnon
Je n'aurais pas placé la disqueuse dans ce sens, un disque aussi fin va s'user très vite et au final tu n'auras pas la même hauteur du début à la fin, je l'aurais plutôt mise à plat, sans son carter de protection pour pouvoir utiliser la partie plane du disque à meuler.
 
moufy55

moufy55

Modérateur
Ton montage me fait franchement peur.
Le morceau de tube, fixé sur un point de rotation avec le fil calé :shock:
C’est bien que tu sois encore entier, pour nous montrer le résultat.

Je ne t’encouragerais pas à réessayer mais pour "rectifier", ce sont de passes de 0,01/0,02 qu’il faut prendre, pas 0,50.
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
hm

trop de jeu dans l'axe de la machine
disque pas équilibré
disque trop fin et pas dresser au diamant
pas de lubrification

tu ne fera pas mieux malheureusement !

il te faudrais
changer les roulement de la disqueuse (mais ça risque d'etre pas simple )
mettre une meule plus large (le balourd risque de tout peté ! )
dressé la meule
équilibré la meule (la ça va se compliquer ! )
lubrifier (bon pas obligé mais c'est mieux (et ça va en foutre partout sur ton montage .. )

le mieux serais d'utilisé un touret a meulé avec meule neuve et équilibrage intégrer :)

apres la précision des glissiere de la fraiseuse ne sont peu etre pas suffisante ...
 
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Je n'aurais pas placé la disqueuse dans ce sens, un disque aussi fin va s'user très vite et au final tu n'auras pas la même hauteur du début à la fin, je l'aurais plutôt mise à plat, sans son carter de protection pour pouvoir utiliser la partie plane du disque à meuler.
je crois qu'il ne faut pas utiliser la partir plane des disques de disqueuse. D'ailleurs on voit le tissu de renfort du disque a ébarber.
Quand j'ai vu le résultat je croyais que mon disque neuf à découper était usé en forme ronde. Il n'en est rien, il est comme neuf du coups les stries sont étonnantes car en avançant de 0,1mm avec un disque de 1,2 mm J'aurais du passer plusieurs fois sur chaque endroits.

hm

trop de jeu dans l'axe de la machine
disque pas équilibré
disque trop fin et pas dresser au diamant
pas de lubrification

tu ne fera pas mieux malheureusement !

il te faudrais
changer les roulement de la disqueuse (mais ça risque d'etre pas simple )
mettre une meule plus large (le balourd risque de tout peté ! )
dressé la meule
équilibré la meule (la ça va se compliquer ! )
lubrifier (bon pas obligé mais c'est mieux (et ça va en foutre partout sur ton montage .. )

le mieux serais d'utilisé un touret a meulé avec meule neuve et équilibrage intégrer :)

apres la précision des glissiere de la fraiseuse ne sont peu etre pas suffisante ...
Il y a certainement pleins de ces raisons :wink:
Si je dois faire un truc plus sérieux un jours. Je me repencherais sur ce sujet pour essayer de faire mieux.

Mais pour cette fois mon objectif est atteint. Les stries sont parties avec un petit coups de lapidaire et la géométrie de l'étau est satisfaisante.

C'est sur que j'utiliserais pas le montage, tel que, pour rectifier une table croisée ou un truc au centième.
 
Pervenche

Pervenche

Compagnon
A y est j'ai compris les stries. Dans l'action et en utilisant du matériel nouveau. J'ai fait une petite erreur d'interprétation...
J'ai un peu honte. Mais je sors ma carte de débutant.
.
.
.
.
.
J'ai fait des passe de 1mm et non de 0,1mm. :smt021
Les stries sont donc normale (enfin explicable).
Le dites pas au patron, je vais me faire virer :smt003
 
Dernière édition:
thierry74

thierry74

Compagnon
Bonjour,

Pour rectifier des touches, c'est vrai la portée n'est pas la même, je m'étais "fabriqué" une rectifieuse plane avec une Dremell sur ma perceuse /fraiseuse ,ça a bien fonctionné.

Il faut que la table bouge assez vite et enlever des 0.01 mm, parce que faire ça avec la manivelle, c'est pas le top :sad:

A+

Thierry

DSCN8989.JPG

J'avais récupéré une petite table de rectifieuse plane, ça m'a bien été utile, je faisais le déplacement à la main !!!

DSCN9000.JPG


DSCN8998.JPG

La portée n'est pas la même que ton mors mais on doit avoir le même résultat avec une pièce plus longue !!
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour
Une table croisée de rectifieuse doit logiquement être aussi précieuse qu'une table de fraiseuse. Quels sont les moyens efficaces pris sur ces machines pour ne pas les abimer avec l'abrasif comparativement à la composition d'une fraiseuse ?
Car j'imagine qu'il n'y a pas de serpillière sur ces machines, n'est ce pas ?
cdlt lion10
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

@lion10 : sur les réctifs et affuteuses les glissières sont complètement cachées sous la tables ou protégées par des soufflets.

@Pervenche cette perceuse tourne certainement assez vite pour y monter une meule assiette ou boisseau (avec carter de protection...)
Quelle est la vitesse maximale ?
Pour 2000 trpm, un meule de 125 mm peut faire un travail correct.

Mais comme écrit plus haut v diamantage nécessaire....
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Une table croisée de rectifieuse doit logiquement être aussi précieuse qu'une table de fraiseuse.
Non, plus précise surtout sur l'axe de travail (plane : axe X , cylindrique : axe Z)
Les guidages de l'axe de travail sont généralement de type rails/patins ou bien hydrostatique (sur les grosses machines).

Quels sont les moyens efficaces pris sur ces machines pour ne pas les abimer avec l'abrasif comparativement à la composition d'une fraiseuse ?
En générale les guidages sont protégés par des carters fixes (exemple affûteuse CG : les rails sont sous la table qui fait office de carter de protection), des carters "télescopiques" (exemple rectifieuse cylindrique Waldrich Siegen)
1649074199010.png

Le "banc meule" est sous les carters télescopiques (le "banc pièce" n'est pas protégé car ce n'est pas un guidage c'est une surface de fixation), des soufflets dans le cas de machines plus petites et d'autres systèmes pour éviter que le liquide de coupe vienne se déposer sur les guidages. Dans le cas des affûteuses c'est un peu plus délicat car on travaille souvent à sec et les particules voltiges et vont se fourrer partout (même avec une aspiration au plus près de la meule).

Cordialement,
Bertrand
 
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Bonjour

@lion10 : sur les réctifs et affuteuses les glissières sont complètement cachées sous la tables ou protégées par des soufflets.

@Pervenche cette perceuse tourne certainement assez vite pour y monter une meule assiette ou boisseau (avec carter de protection...)
Quelle est la vitesse maximale ?
Pour 2000 trpm, un meule de 125 mm peut faire un travail correct.

Mais comme écrit plus haut v diamantage nécessaire....
la PF25 est prévu pour 5000tr/min.
Je vais regarder ce que c'est qu'une meule assiette et boisseau :wink:
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
pour faire du "plat" il vaut mieux ne pas bosser avec une meule assiette direct en broche de la foreuse , il faut utilisé uniquement le champ et pas le coter :wink:

le plus simple un bon touret a meuler fixé au dessus de la table croisée , la précision de rectification ser meilleurs (enfin ça reste du meulage , car pour rectifié la meule doit etre dressée droite ET équilibrée :) (zero vibration ! ) et le guidage en X doit etre tres précis (sur une machine neuve ou refectionnée impec ça iras de ce coté , mais sur une machine d'origine ancienne le guidage auras trop d'usure , apres le soucis est aussi en effet les particule d'acier en poudre partout , si ça se met dans les glissieres la machine sera ruinée rapidement !
 
Florent07

Florent07

Compagnon
je crois qu'il ne faut pas utiliser la partir plane des disques de disqueuse. D'ailleurs on voit le tissu de renfort du disque a ébarber.
Quand j'ai vu le résultat je croyais que mon disque neuf à découper était usé en forme ronde. Il n'en est rien, il est comme neuf du coups les stries sont étonnantes car en avançant de 0,1mm avec un disque de 1,2 mm J'aurais du passer plusieurs fois sur chaque endroits.

Pour les disques à tronçonner oui c'est fortement déconseillé car ça peut les faire éclater mais avec un disque à meuler épais on peut utiliser le plat normalement.
 
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Pour la prochaine fois, j'ai acheté cette rectifieuse de tour Micox :
20220420_183945.jpg

me restera a trouver comment l'utiliser et la fixer sur le matériel que j'ai. Mais ce serra une bonne base plus qualitative que la disqueuse.
 
ornemaniste

ornemaniste

Ouvrier
Bonjour,

Pour dépanner et sur pièces de faible encombrement, j'utilise ce simple procédé (façon chaudronnier :mrgreen:).
un disque à meuler de bonne qualité, monté sur la perceuse à colonne,
il ne faut pas être gourmand en profondeur de passe ni être pressé :wink:
mais franchement, cela fait le boulot avec une super bonne qualité de surface :smt023

IMG_20210522_153148.jpg
 
Haut