Advertisements

Astronomie Questions sur les miroirs

tydji
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
361
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour les amis,
J'ai pu lire avec beaucoup de curiosité et de plaisir le petit ouvrage de Jean Texereau : La construction du téléscope d'amateur IIeme édition. (http://www.astrosurf.com/luxorion/texereau-jean-hommage.htm )
Et le site internet de Serge Bertorello : http://serge.bertorello.free.fr/optique/optique.html
J'en viens tout de même à me poser des questions sur le polissage de miroirs plan.
J'ai pu commencer tant bien que mal un sujet sur les auto-collimateurs dans la rubrique métrologie. Leur usage en mécanique pour ceux qui ne le sauraient pas, est l’alignement, le contrôle de planéité, de perpendicularité etc etc.
Un des principaux composant de cette lunette (donc l’auto-collimateur) est externe à celui-ci, c'est un miroir plan monté sur un support isostatique déplaçable.
(Concernant les prismes et autres accessoires, ce sera pour un autre jour!:mrgreen:)

Donc, Texereau dit-il bien (ou ai-je mal compris) que plusieurs petits miroirs plans peuvent se faire de la découpe APRES polissage d'un grand disque ? p100 - 101
Il me semble que c'est bien ce qu'il dit, mais c'est assez étonnant non ?

ensuite, où se procurer du verre à vitre (d'après M Bertorello) RECUIT et de 25mm d'épaisseur ?! :eek:
 
Advertisements
tydji
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
361
  • Auteur de la discussion
  • #2
ha, et même si je ne ferais pas de téléscope avec ça, je pense que beaucoup d'astronomes savent, utilisent ou utiliseront ces procédés, d'où le postage dans la rubrique Astronomie.
Joyeuse Pâques : )
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
Bonjour,

Si j'ai bien compris ce qu'il m'a expliqué, c'est en effet ainsi que procède Franck Grière, de Mirrosphère, pour réaliser ses miroirs plans. Tout simplement car il est plus facile de polir une grande surface plane, qu'une toute petite.
 
C
coredump
Compagnon
8 Janvier 2007
4 232
FR-06
Si le verre est sans tensions internes c'est plus simple de couper, car les bords ont tendance a etre de plus mauvaises qualité quand on polit.
Pour vérifier les tensions internes y'a le test des filtres polarisants, et si il y a des tensions, on jette car ca serait une perte de temps.
Pour le verre: http://stathis-firstlight.de/spiegelschleifen/materialeng.htm c'est du borosilicate, nettement plus stable que le verre ordinaire.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Sachez qu'en optique de précision pour polir une pièce très petite on la place avec un certain nombre de ses semblables sur un grand plateau et on polit le tout. Par exemple ce que j'ai vu souvent faire. Pour dresser et polir l'extrémité d'un barreau en rubis de 8 mm de diamètre (futur barreau pour un laser) on prend un disque en métal de 10 cm de diamètre environ. On le perce d'un trou au milieu par lequel on fait passer le barreau (qui est tenu en arrière) et tout autour on place 4 ou 5 pastilles de 10 mm de diamètre en rubis et on polit le tout. C'est la seule façon de faire dans ce cas et c'est une méthode beaucoup plus professionnelle pour polir des petites pièces . Enfin tout dépend de la précision que l'on veut atteindre. En astronomie amateur les exigences sont moindres (question coût final) que pour faire des barreaux laser.
Stan
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
Pour les miroirs destinés aux "amateur", réalisés par les meilleurs professionnels, la précision est de l'ordre de Lambda/16 (mesurée au Foucault), ce qui correspond plus ou moins à Lambda/4 mesurée à l'interféromètre (Lambda= longueur d'onde de la lumière) et l'état de surface est de l'ordre de 10 à 15 angströms (différence entre les pics et les vallées).
Quelle est la précision requise pour un barreau laser ?
 
Dernière édition:
tydji
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
361
  • Auteur de la discussion
  • #7
Comment un amateur mesure un tel état de surface ? :eek:

Le borosilicate est-il sans tension ? Il doit aussi être recuit, non ? Une telle coupure sans le moindre défaut qui apparait?!C'est étonnant non ? Voilà ce qu'illustre M Texereau
Capture.JPG

100% de bons résultats avec cette méthode ? J'imagine que la chauffe dû à un sciage n'est pas compatible ?

on la place avec un certain nombre de ses semblables sur un grand plateau et on polit le tout
Texereau dit cela aussi.
"Découper d'abord le miroir à sa forme définitive et le surfacer ensuite monté en « bloc », c'est-à-dire glanté sur un plateau avec des cales latérales rétablissant un contour à peu près circulaire" Mais ajoute que le déglantage libère inévitablement des tensions.
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 703
Nancy
Bonjour,
On place la pièce de verre entre deux films polarisants, on éclaire par l'arrière. Si les polariseurs sont de même sens on voit des irisations colorées dans la pièce sur fond clair, si les polariseurs sont croisés c'est avec un fond noir. Astuce: un écran d'ordinateur est polarisé, il suffit de mettre la pièce devant un écran (blanc) et de rajouter un seul film polarisant.
Salutations
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
Pour la découpe, Franck Grière découpe ses miroirs plans à la scie cloche.

Le borosilicate n'a pas à être recuit.
 
tydji
tydji
Ouvrier
24 Décembre 2013
361
Autre question :
N'utilise-t-on pas, de nos jours, la poudre de diamant ?
Autrement dit, cet abrasif (la poudre de diamant) ne surpasse-t-il pas actuellement les autres abrasifs ? (duré de travail prolongé, granulométrie plus précise, action abrasive meilleure) ? Est-ce un fantasme ?
Je dit cela car il me semble que certaines pâtes diamant de rodage affiches des granulométries de 0-0.25µ !! Alors que le "rouge" de polissage que présente Texereau a des grains de 0.5µ, soit deux fois plus.
Peut-être que le diamant est trop brutal pour arriver à former des surfaces de telles précision, quoi qu'il en soit, j'espère que ma question n'est pas trop bête ! :mrgreen:


Pour la découpe, Franck Grière découpe ses miroirs plans à la scie cloche.
Vous semblez bien connaître M Grière !
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut