probleme saignage

  • Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

pecki

Apprenti
4 Décembre 2007
62
95 à coté de pontoise
- probleme saignage
#1
comme le dit le titre ... j'ai un probleme pour le saignage/rainurage

pièce cylindrique, en tournage que je dois rainurer en sont diamètre (un cylindre à ailettes si vous préférez ...)

j'ai achetté cette outils => http://www.sidermo.com/modules/produits ... 15&cat=397

impossible de correctement saigner la pièce !

n = 1000trs/min (vc = 200m/min), avance manuelle lente (environ 0.06mm/trs), hauteur d'outil correctement réglé

l'outil casse (trop de porte à faux ?) ou l'outil racle mais ne coupe pas, j'ai essayer de retailler une arrete de coupe au touret (lame en ARS), ca fonctionne correctement les 3 premiers millimètre, après je me reconfronte aux probleme plus haut

je pense qu'il faut que je varie n en l'augmentant plus le diamètre est petit, qu'en pensez vous ?
 
12 Mars 2007
1 415
Béziers
- probleme saignage
#2
Quel est le diamètre et la matière de ta pièce?

Pour la réalisation de gorges ou le tronçonnage (idem) il me semble qu'il faut réduire d'au moins de moitié les paramètres de coupe. Et de préférence lubrifier abondamment.

Les pros devraient t'en dire plus ...
 

jcb

Compagnon
16 Avril 2008
717
VAR
- probleme saignage
#3
Bonsoir.
200m/min si la piece st en acier, c'est beaucoup beaucoup trop rapide pour un outil en ARS.
Si tu souhaites tronçonner dans l'acier ordinaire, descends à des vitesses de l'ordre de 20 m/mn et arroses bien en n'oubliant pas de bloquer le trainard sur le banc et en limitant au maximum le porte à faux de l'outil et de la piece.
Pour l'avance manuelle, il suffit de sentir que cela ne force pas trop.
 
- probleme saignage
#5
Bonjour à tous.

Salut pecki, à tu de quoi pour affuter tes outils, si oui il faut faire une dépouille de 5° (c'est le devant de l'outil) bien perpendiculaire ensuite faire une petite cuillère casse les deux angles très légèrement installe ta lame le plus rentrée possible par rapport à la rainure que tu as à faire(si 5mm de profondeur) ne pas sortie plus de 10mm ensuite monte le tout sur ta tourelle en réglant le porte lame sur toute sa longueur à zéro au comparateur mettre 0.5 mm en dessous du centre.
Diviser la vitesse de coupe par 4 ou 5 par rapport au Ø, la matière et l'outil.
Bien arroser, bloquer le chariot supérieur, freiner le trainard, si tu fais tout cela çà doit bien ce passer.

Aller bons copeaux
Cordialement @ ++
 

pecki

Apprenti
4 Décembre 2007
62
95 à coté de pontoise
- probleme saignage
#6
je viens d'essayer à 2000trs/min en prenant de petites passes

les copeaux sont très fin (limites folatile) ou énorme "bloc d'un millimètre d'épaisseur" ca frotte de partout ... dur de dire que cela coupe quelque chose

j'ai réussi à faire 5 rainures propres avant qu'il n'y ait un copeaux collant sur la lame

j'essayerai avec un angle de coupe plus prononcé

affutage d'outils sur un touret à meuler (y a mieux, je sais)

je vais recommander quelques lames supplémentaires ! XD
 
10 Décembre 2007
1 109
Moyenmoutier (88-F)
- probleme saignage
#8
Salut,

L' alu, c'est de la m... à usiner.
J'ai été confronté au même problème, avec la même matière et avec le même outil (par chance, il n'a pas cassé).
Pas besoin de toucher à la lame.
En fait, il faut tourner moins vite et surtout arroser grassement au pétrole : ça ne broute plus et l'alu ne colle plus à la lame.
En outre, je positionne la hauteur de lame un poil (je dis un poil) en dessous de la hauteur de pointe.
Cordialement
 

jcb

Compagnon
16 Avril 2008
717
VAR
- probleme saignage
#10
bonjour!
Dans l'absolu 200m/mn pour de l'AU4G c'est correct pour du chariotage.
Pour du tronçonnage le dégagement de chaleur est plus important et il faut tourner moins vite.J'essaierai vers 100 m/mn voire moins.
Si ton outil est bien affuté et qu'il ne coupe plus,cela veut dire que tu as une arrete rapportée qui se colle (et se décolle ) régulièrement ou non sur ton arrete (c'est caractéristique de ce que tu décris dans ton expérience à 2000Tr/mn).
Les AU4G sont des alliages à bonne usinabilité.Si tu n'y arrives pas il faut revoir ton affutage, tes paramètres de coupe etc .
Bonne continuation!
 

Bigball

Apprenti
28 Mars 2008
113
79
- probleme saignage
#11
Bonjour,
l'alu 2017 n'est pas si mal, il ya bien pire !!
peut etre degager egalelemnt les cotés de la lame, pour eviter les frottements et le collage !
quand j'usine de l'alu, je lubrifie avec un degraissant usagé que j'ai (issue de degraissage de pieces inox pleine d'huile de coupe genre TF9) c'est en fait du white spirit, à essayer.
oui, tourne moins vite
Ø de piece ?
largeur saignée, 1,5 mm.
si ta piece est longue ou si elle vibre utilise une pointe tournante.
@+
 

valoris

Compagnon
21 Avril 2008
741
- probleme saignage
#13
Re PB usinage

Bonjour Pecki,


Je suis attristé par ce que je lis, et en même temps étonné qu'il n'y ait pas plus d'accident. Je sais que chacun se forge son expérience, mais comment se lancer dans un usinage délicat sans se former un minimum, sans connaître :
la vitesse de coupe à utiliser en fonction du matériau usiné;
si on a le bon outil, et comment l'utiliser;
quels sont les angles de coupe et de dégagement à lui appliquer;
quelles sont les précautions à prendre pour ce genre de travail ?

Et çà c'est un minimum.

Quant à l'emploi d'une vitesse de coupe inapproprié cela peut se révéler dangereux ! Ensuite l'outil dans son état initial est inadapté au travail à réaliser. Il est donc nécessaire de le reprendre et de lui donner les bons angles de coupe ceci est le premier point.

L'outil utilisé doit présenter une dépouille latérale de 1° sur les deux faces, avoir un angle de pente 30°, et de dépouille de10°,

Pour éviter le bourrage on dégage souvent l'outil, et de plus en fonction de la profondeur de la saignée à réaliser ou prend pour calculer la vitesse de rotation le diamètre moyen. En suite le travail en plongée se fait toujours en manuel jamais en automatique. Sauf machine et outil spécialement adapté.

En second lieu il faut utiliser la bonne vitesse de coupe.

Vitesse de coupe pour le dural :
HSS O = 60 m/mn
HSS E = 80 m/mn,
HSS ES = 100 m/mn
Et pour le tronçonnage on réduit la vitesse à 2/3 de V, soit 40 m/mn, 53m/mn, 66 m/mn.
Pour le carbure on sera à 250 m/mn.

D'après ce que j'ai vu de l'outil pour moi il s'agit d'un acier rapide ordinaire, donc nous seront plus prés de 40 m/mn plutôt que des 250 ce qui me semble énorme…

Il faut aussi regarder le sens de travail de l'outil pour lui donner une trajectoire dégageante. C'est à dire que lorsque l'effort de coupe augmente cela doit amener à diminuer la taille du copeau. Pour cela la pointe de l'outil doit être au-dessus du plan d'appui du corps de l'outil. En général les saignées se font en tournant à l'envers pour obtenir une trajectoire dégageante.

Autre précaution s'assurer que le tirant du porte-outil peut supporter l'effort de coupe. De ce point de vue le montage de Trébor_7 est hyper rigide toute fois sa trajectoire ne semble pas être dégageante, il faut y regarder de plus près… C'est quand même un beau montage.

Le dural et l'aluminium s'usine très facilement il faut simplement avoir des outils affûtés à la bonne coupe et lubrifier abondamment au pétrole, c'est ce qui donne les meilleurs résultats.

Pour l'affûtage de votre outil vous pouvez vous inspirer des exemples ci-joint. 2 outil à saignée 1 outil à trajectoire dégageante.
Bon usinage.

Valoris.

Outil à saignée.jpg


Outil dégageant.jpg
 

pecki

Apprenti
4 Décembre 2007
62
95 à coté de pontoise
- probleme saignage
#14
donc, je reprends

lame ARS, cylindre duralumin diam 30

2000trs/min => usinage frottant, durabilitée de l'outil correct avant création d'un copeau collant (15min, vie moyenne d'un outil ARS) note personnelle : meilleur usinage après légère augmentation des angles alpha et gamma

1000trs/min => idem que 2000trs/min avec casse de la lame après 15min

640trs/min => casse de la lame au bout de 3min

520trs/min => casse de la lame au bout de 30secondes

autre teste => outil à tronçonner à 2000trs/min, bonne usinage, à 640trs/min => outil cassé en 2 au bout de 2min (passe de 3.5mm pour une avance de 0.04mm/trs)

Je suis attristé par ce que je lis, et en même temps étonné qu'il n'y ait pas plus d'accident (pété un outil sans se blesser est une technique à savoir prendre). Je sais que chacun se forge son expérience, mais comment se lancer dans un usinage délicat sans se former un minimum (formation depuis 3ans en apprentissage scolaire, je sais à peut près où je vais), sans connaître :
la vitesse de coupe à utiliser en fonction du matériau usiné; 200m/min comme préconiser par le fabriquant
si on a le bon outil, et comment l'utiliser; je sais l'utiliser c'est pas la première fois que l'utilise ce genre d'outil, c'est la première fois que je le monte sur mon tour
quels sont les angles de coupe et de dégagement à lui appliquer; voir plus bas
quelles sont les précautions à prendre pour ce genre de travail ?
gamma = 30° (32°)
beta = 65° (60°)
alpha = 5° (8°)

lambdaS = 0°
cappaR = 0°
psiR = 90°

bref, j'en tire comme conclusion qu'effectivement à mes premiers essaye, je ne tourné pas assé vite et que => la lubrification est necessaire ce ui jusqu'a maintenant ne m'avais jamais causé de probleme

merci

P.S. jolie montage trebor !
 

jcb

Compagnon
16 Avril 2008
717
VAR
- probleme saignage
#15
bonjour.
Je suis perplexe au sujet des casses de tes outils meme lorsque tu tournes à 640trs/mn (VC=60m/mn).
Quel est le modèle de ton tour?
Il n'est pas normal de casser un outil dans du dural.
Si ça ne tient pas à 60m/mn essaye encore à des VC plus faibles comme l'a écrit Valoris.
Si ton tour est un petit modèle d'établi, il n'est peut être pas assez rigide pour encaisser les efforts générés par ta lame, le porte outil se déforme peut etre ce qui pourrait etre la cause de tes ennuis? .Quelle est la largeur de la lame?
Bon courage!