Presse, construction perso à partir d'un cric bouteil retourné

  • Auteur de la discussion baptou029
  • Date de début
baptou029
baptou029
Nouveau
1 Mar 2016
24
finistere sud
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut à tous,
quelques photos de ma dernière réalisation. 90% de récupe.
Je n'ai aucune information précise sur le tonnage, le piston fait 65mm et je ne me rend pas compte de la pression fourni par la pompe.
Vous diriez combien?
C'est la structure haute (poutrelle en U positionner horizontalement) qui flambe le plus quand je met vraiment la pression. Pour pouvoir utiliser le vérin a 100%, je remplacerai par une section plus importante ou une paire de tôle épaisse dès que j'aurai une opportunité.
En attendant cela suffi pour mon usage ( majoritairement de l'assemblage de bielle moto et redressage de pièce )
et si ça peut donner des idées a certain...

DSCN4130.JPG
DSCN4131.JPG
DSCN4132.JPG
DSCN4138.JPG
DSCN4167.JPG
DSCN4165.JPG
DSCN4168.JPG
DSCN4169.JPG
DSCN4170.JPG
DSCN4171.JPG

je suis ouvert à toute critique n'hésiter pas
a+
Baptiste
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 988
Vu la taille apparente, le cric doit bien atteindre 12 tonnes.
Y a pas de liaison (traverse) en bas de jambes ? :eek:
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mar 2013
824
Lille
Salut,
même avis que osiver, tu as utilisé des tubes carrés de quelle section et épaisseur?
J'aime bien les pieds et tes renforts de part et d'autre du vérin.
Tu as utilisé des boulons 8.8 de quel diamètre pour assembler les montants?
@+
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 296
bien construit .. fait juste attention à la vis réglable et sont appuie
 
jojo27
jojo27
Compagnon
16 Sept 2012
833
eure 27
Très belle réalisation ,juste la liaison en bas qui me choque un peu .:smt023
a+ jojo
 
bipbip30
bipbip30
Compagnon
23 Déc 2012
2 810
bonjour, je trouve qu'elle a du style cette presse :smt023
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
2 194
Bonsoir,

En même temps, vu la construction haute de la presse, l'effort augmentant tend à rapprocher les montants et non à les écarter,

Au début je n'avais rien sur le bas de ma 20t, j'ai fini par mettre une traverse, mais plus pour pouvoir la chopper au transpal' qu'autre chose...

Rom
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 900
Harnes (Pas de Calais)
Effectivement, la traverse du bas ne reprendra pas d'efforts (dans cette conception), du moins tant que tout ce qui est au-dessus ne se déforme pas...
 
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 291
SOMME
Bonsoir,
Ils sont fortiches les bretons, c'est très bien à pas cher,
Ce qui me plaît le moins dans l'utilisation inversée d'un cric bouteille, c'est qu'il faut soulever le levier
pour monter en pression, c'est plus aisé de s'y suspendre et peut être plus stable.
Est-ce possible d'inverser pour modifier cette manœuvre ?
D.P.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 988
Effectivement, la traverse du bas ne reprendra pas d'efforts (dans cette conception), du moins tant que tout ce qui est au-dessus ne se déforme pas...
Oui mais justement notre ami dit au post #1 que la traverse supérieure tend à flamber. Une traverse en bas tendrait à rigidifier l'ensemble :wink:
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 549
Reims
Pour inverser la maneuvre, on peut faire un demi tour au cri mais alors la commande monté/descente se trouve derriere...
 
jms
jms
Modérateur
15 Mai 2009
8 872
22 et 81
Bonsoir,

En même temps, vu la construction haute de la presse, l'effort augmentant tend à rapprocher les montants et non à les écarter,
ben justement cela explique probablement (et en partie) le flambage de la partie haute décrite par baptou
 
bipbip30
bipbip30
Compagnon
23 Déc 2012
2 810
bjr, inverser le cric n'a pas de sens :rolleyes:, comment vous aller travailler , la pièce en haut déjà qu'il y a moins de place ça va être drôlement pratique :smt017
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mar 2013
824
Lille
Salut,
pour moi, le sens du cric n'est qu'une question de goût, le fonctionnement n'en est pas altéré.
Deux exemples (juste pour le fonctionnement, pas pour le châssis):


@+
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 900
Harnes (Pas de Calais)
Oui mais justement notre ami dit au post #1 que la traverse supérieure tend à flamber. Une traverse en bas tendrait à rigidifier l'ensemble :wink:
je n'ai pas dit le contraire.
Simplement, cette traverse ne supporte pas directement l'effort vertical du vérin. Si en met une, elle rend le système hyperstatique, et effectivement empêchera les montants de se rapprocher à la base, si (et apparemment c'est le cas) la poutre supérieure fléchit.
Mais elle n'aura pas à supporter de charge verticale, seulement une force horizontale, et elle travaillera en compression-flambage. A l'évidence elle n'aura pas besoin d'être aussi "trapue" que les 2 autres traverses.

ben justement cela explique probablement (et en partie) le flambage de la partie haute décrite par baptou
La traverse supérieure travaille en flexion pure, et non pas au flambage (de même que la traverse mobile intérmédiaire) :wink:
je pense que jms désigne par "flambage" le fait qu'il y a une déformation sensible. Mais en RDM ce mot est réservé au cas de charge par compression en bout, ou par extension à la déformation qui peut s'ensuivre.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 549
Reims
J'ai pas dit remettre le cri à l'endroit, j'ai dit le tourner selon un axe vertical comme si on voulait que le levier de manoeuvre soit derriere. Et comme ce levier peut s'enfiller devant ou derriere...et le mouvement se trouve inversé...
 
baptou029
baptou029
Nouveau
1 Mar 2016
24
finistere sud
  • Auteur de la discussion
  • #17
salut à tous
tout d’abord, je vois que le sujet a été déplacer, je m'excuse de cette erreur, je commence sur le forum. Et merci pour toute l’intérêt que vous porter à mon sujet, autant de réponse en si peut de temps:smt007
je vais essayer de répondre à peut près dans l'ordre pour ne rien oublier...

ok pour 12t je ne vous cache pas que j'imaginais un peut plus mais ça me va très bien, quel est le diamètre piston d'un cric similaire de 20t ou 15t par exemple à titre informatif, si quelqu’un en en a un sous la main?

Les sections, un peut hétéroclite tout ça mais recup oblige:

La section du tube est de 80x80 5mm d'épais
les traverses supérieurs 100x50 7mm d'épais et le boulonnage en 8.8 diam14mm
la traverse mobile 140 de retomber pour 20mm d'épais


La vis de décharge et amovible c'est un 6pans j'ai juste collé dans la pognée la chute d'une clé à pipe bidouillé
DSCN4223.JPG

La liaison des pieds est maintenant que vous en parler un très bon moyen de rigidifier l'ensemble en effet, je n'y avait même pas pensé, une erreur de conception de ma par
c'est pourtant évidant. J'avais l'intention de faire une caisse de rangement pour les montages, les cales, et les V ; au niveau des dernier trous très peut utiliser finalement.
Du-coup elle sera rigide au chassie... merci pour ce tuyau


Pour ce qui est du mécanisme du levier regarder cette photo (pas très claire je vous l'accorde)
DSCN4225.JPG

J'ai entouré en rouge (en haut droite du piston de la pompe) l'ancien trou de la biellette du levier, et vous pouvez voir l'a pièce que j'ai fabriquer "coté utilisateur". De cette manière on conserve une utilisation normal du levier.
On peut bien sur tourner sur son axe le cric de 180° mais je trouve ça très moyen car, la vis de décharge se retrouve derrière et le levier coté gauche ( et je suis droitier).
@LHM loin de moi l'idée de concevoir quelque chose qui n'est pas pratique d'utilisation malgré que je soit breton :nananer:

Concernant les raisons pour lesquelles j'ai préféré retourné le vérin. Je dirai que d'abord, ça consomme moins d'acier. Ensuite il reste toute à fait possible d'utiliser la vis de "réglage" (ou descente rapide) situer en extrémité de piston (pour les petite pression car elle a quand même pas mal de jeu).
Et enfin j'étais très curieux de voir si il était possible de le faire, car j'imagine assez bien modifier mes autres cric pour qu'il fonctionnent en toutes positions: Je pensais à un tube d’aspiration assez long, glisser dans un léger ressort pour éviter les pincement, se terminant par une crépine lesté (genre réservoir carburant de tronçonneuse par exemple). Qu'en penser vous?
Bien sur, de tel vérin toute position existe mais quand on vois les prix... et dans certain cas plus sérieux qu'un serre-joints.

Je crois avoir fait le tour, dite moi si j'ai zapé une question ou autre et merci pour l'idée de la liaison en bas je vais tacher d'amélioré ça,
bonne soirée à vous
a+
baptiste
 
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 291
SOMME
Bonjour baptou029,
Merci pour le gros plan, je n'avais pas vu.
c'est très bien d'avoir procédé de cette façon, et peu d'usineurs l'ont fait !!!!!!!
Tu es un chef...... breton.
Compliments,
D.P.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 549
Reims
Oui bien vu le coup du levier.
Et la coupelle où vient les ressorts, c'est fait comment? parce que on ne peut pas devisser completement la vis de "réglage" (ou descente rapide) situer en extrémité de piston.
J'ai un 10T chinois, faut que je mesure le diametre du piston...
Le must serait l'ajout d'un mano...
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 723
Bonjour

Quand je vois des ressorts sans cache moi ça me fait toujours peur !
J'espère que les maillons de la chaîne tiendront.

Concernant le perçage des trous avec votre perceuse magnétique.
Il vous faut positionner la masse de cette perceuse puis qu'elle ne bouge pas pendant son verrouillage magnétique.
1) Comment assurez vous en pratique un perçage positionné précisément au bon endroit ?
2) En pratique lorsque vous percez les copeaux sont ils systématiquement et suffisamment attirés par le champs magnétique ?
3) Pour le nettoyage des copeaux ils ne restent pas trop collés ensuite par un champs magnétique résiduel ?

cdlt lion10
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 549
Reims
44mm de diametre pour un 10T...
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 988
Alors, à pression égale, le sien serait plutôt 20T 8-)
 
baptou029
baptou029
Nouveau
1 Mar 2016
24
finistere sud
  • Auteur de la discussion
  • #23
bonjour à tous,
désolé mon activité sur le forum reste complétement soumise à mes impératif professionnel, ne m'en voulez pas si je ne répond que 2 semaine plus tard...

Pour la fixation inférieur des ressorts, je n'ai pas chercher a extraire la vis en bout de piston mais plutôt la rondelle d’appui en bout de cette dite vis. Dans mon cas elle est simplement emboiter et la vis est maté dessus. Une pognée de seconde avec un disque à meuler bien usé pour aller asser profond et un coup de maillet on suffit pour les séparer. Je trouvais cette solution plus malin car on obtient une base d'assemblage pour des embouts. On peut deviner photo 9 poste #1 que cette rondelle d'appui est a peine emboiter.


Je ne sais pas trop comment sécurisé mon montage de rappel hors mis de le surdimensionner, une chaussette accordéon en kevlar ça existe ça ?

effectivement le perçage demande du soins pour obtenir un bon résultat, c'était ma première avec une magnétique, c'est vraiment pratique c'est ptite bête.
J'ai procédé de la manière suivante:

D’abord coupe basse des deux tube bien d’équerre dans les 2 sens réctif à la lime si nécessaire, pour se créé une référence. Ensuite traçage manuel des centres de chaque trous sur les deux tubes serre-jointé ensemble bien aligné (astuce: toujours utiliser la même référence de cotation pour ce genre d'opération, ici la coupe = ne pas positionner un trous à partir d'un autre car on multiplierai les sources d’erreurs).

Pointage très léger des centres et contrôle des entraxe au compas, pointage sérieux en effectuant les correction si nécessaire.

positionnement de la perceuse: j'ai utilisé une fraise a carotter muni d'un éjecteur comme celui la :
ejecteur-819.jpg
je me suis donc servit de cette éjecteur pour centré la machine sur mes pointage, après avoir vérifier visuellement qu'il tournai rond et qu'il n'avait pas trop de jeu.

Pour le perçage lui même je n'ai pas ressentit la gestion des copeaux comme un problème j'ai procéder en reculant l'aimant (on peut le voir photo 3 post #1) de cette manière on glisse la machine sur une surface vierge d'huile et de copeaux. coté trous un coup de brosse une fois le trous fait avec l'aimant désactivé est suffisant, ensuite on recule repositionne perce et rebelote

Je n'ai pas constater de champs magnétique résiduel persistant sur les pièces, sur la machine oui mais rien de méchant

C'était ma première en terme de perçage magnétique, si c'était a refaire je ferai affuter la mèche et reprendrai le jeu des glissière avant de commencer
(ce matériel ne m’appartiens pas mais je suis déjà bien content de pouvoir l’emprunter)
Si vous procéder différemment ou si je fait erreur reprenez moi je ne demande qu'a appendre

Merci midodiy d'avoir mesuré ton piston enfin un élément de comparaison. Effectivement un mano serai le top mais pas aisé de chopé la pression dans le cric, dans le cylindre directement ou dans les canalisation ?

Peut être par le dessous du cric perçage taraudage vissage d'un raccord, mais je ne connaît pas du tout les norme et les filetage spécifique à ce domaine
si quelqu'un a des infos je suis preneur... je vai me documenter la dessus mais rien ne presse (sans jeu de mot:lol:)

j'ai un vilebrequin de 250 2temps a refaire ce sera un bon test... (je roule en Honda CR 1989)

a bientôt
Baptiste
 
james waka
james waka
Nouveau
15 Avr 2014
37
Var (83)
Bonjour ,

Pour l'idée du manomètre cela m’intéresse , comme il me manque le vérin de la 12 tonnes pour ma presse d’établi que j'ai mis sur ma 40 tonnes :)

prm_bm10.jpg
 
baptou029
baptou029
Nouveau
1 Mar 2016
24
finistere sud
  • Auteur de la discussion
  • #26
simple et efficace, me plait bien tout ça :smt002
 
Haut