Pour moteur Kity 1,5 kw, 400 v, 3,6 A, 3000 t

Arolle
Nouveau
16 Juillet 2011
15
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,


Je possède une raboteuse-dégauchisseuse KITY 636, une toupie et une mortaiseuse qui datent des années 1980.

Le moteur triphasé qui leur est commun (deux arbres) a toujours bien fonctionné, jusqu'à hier.

Actuellement, il n'accepte de démarrer que si je maintiens enfoncé le petit bouton rouge de réarmement de la protection thermique au moment du "ON". La partie "contacteur" me semble en bon état.

Je crois que les pièces pour cet ancien modèle ne sont plus disponibles.

Comment faire ? Quels éléments faut-il acheter pour réparer ?

Merci de votre aide.

Arolle
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 024
Si je comprends bien, une fois démarré, il fonctionne normalement ce moteur ?
SI c'est le cas, je m'orienterais vers un défaut du protecteur thermique. D'autant plus que celui-ci est censé tenir même à une surcharge momentanée pourvu qu'elle ne dure pas trop. :???:
 
Arolle
Nouveau
16 Juillet 2011
15
  • Auteur de la discussion
  • #3
Dès que je relâche le petit bouton rouge du protecteur thermique, le moteur s'arrête.

Peut-on se dispenser de ce protecteur, qui n'a jamais déclenché en trente ans ? Je crois que non.

Alors, par quoi le remplacer ?

Cordialement,
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 024
On peut s'en dispenser au risque de griller le moteur en cas de surcharge prolongée.
Ça peut être sournois, par exemple avec le grippage progressif de paliers par la sciure ou ce genre de problème.

Si le modèle exact ne se fait plus, il en existe toujours et c'est très courant donc pas de problème pour le remplacer. 8-)
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

problème classique , et déjà rencontré sur des moteurs kity, et les pièces mécaniques en plastique ou la bobine du commutateur a minima de tension avec protection thermique vieillissent mal et cassent ou se déforment , et les contacts se ferment en actionnant le bouton rouge mais l'encliquetage du dispositif de maintien ne se fait plus, ou la bobine ne reste plus collée, et donc ça ne tient plus enclenché...(d'ou le constat : le moteur démarre bien, sans anomalie ni échauffement excessif, mais ça s'arrête dès qu'on relache le bouton rouge !)

2 solutions :
- trouver et monter un autre commutateur marche/arrêt pour moteur, de n'importe quelle autre marque ,avec bobine a minima , dont une des connexion bobine sera insérée en série avec l'élément de protection thermique intégré au moteur (outre les 6 fils principaux des enroulements aboutissant a la plaque a bornes, vous devez avoir 2 petits fils souples plus fins émergeant du moteur et aboutissant a des cosses fast-on ou a un domino, ce sont ceux la qu'il faut insérer en série avec la bobine ...Le fonctionnement sera exactement comme à l'origine , et avec un peu de chance il se montera en lieu et place , mais il sera peut être difficile de trouver un commutateur ayant les mêmes encombrements et la même présentation, et ces commutateurs ne sont pas toujours très fiables )
ou
-monter un boitier avec un contacteur et un relais thermique tripolaire dont la plage de réglage correspond a l'intensité nominale consommée (par exemple un thermique réglable de 2,5 à 4A pour votre cas avec 3,6A) , tels que les anciens "boitiers DRT" télémécanique ou actuellement schneider electric...Et régler le thermique en amenant l'index prévu a cet effet a la bonne valeur (ici 3,6) avant la remise en service (solution plus universelle, et plus "industrielle" , utilisant du matériel plus courant , souvent plus fiable aussi , mais qui nécessitera la pose d'un boitier séparé et un peu de câblage supplémentaire car il sera sans doute impossible de monter directement l'ensemble en lieu et place dans la boite existante car c'est plus encombrant et la disposition des connexions est différente )
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut