polissage engrenage en laiton

  • Auteur de la discussion ZAPJACK
  • Date de début
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je souhaiterai polir tout les éléments d'une horloge. C-à-d: platines, engrenages, montants, e.a.
Comment procéder? Quel produits utiliser et enfin comment empêcher l'oxydation.
Mais sans vernir ni mettre d'huile grasse de protection?
Merci pour vos conseils
LeZap
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
1 089
FR-67750
Très intéressant pour d'autres réalisation que horlogères
Je suis !
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
.........et enfin comment empêcher l'oxydation.
Pour les éléments comme fronton, lentille de balancier, j'utilise la cire Renaissance (*) et c'est excellent, facile à passer, peu visible (diminue un peu la brillance) et surtout très durable (plus de ternissement ni d'oxydation).

(*) mise au point par le labo du "British Museum" pour protéger ses collections.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Le polissage en horlogerie est tout un art ! Les surfaces doivent rester planes, sans raie. Les angles doivent être vifs. On voit tout de suite si un bricorlo est passé par là avec un tour a polir. Tout est arrondi, moche et irrécupérable. La solution, c'est de nettoyer avec des bains pour pendules, éventuellement finir à la brosse à main et au blanc d’Espagne ( de Troyes de Paris etc...) pour donner du brillant, sans casser les angles. La seule solution pour que cela ne s'oxyde pas, c'est de mettre un flash de dorure galvanique, mais il faut avoir les bains, le savoir-faire et épargner les parties en acier. Les parties en laiton des mouvements de montres anciennes étaient dorées à "l'or moulu". C'est un mélange d'or fin, d'acide nitrique (?) et de mercure qui était appliqué au pinceau (?). J'ai les recettes dans des vieux grimoires.

Le tout était ensuite chauffé, le mercure s'évaporait et laissait une fine et belle couche d'or fin sur l'objet. Sur la photo ci-dessous, on voit la partie sous le cadran (non visible) sur un "oignon" Louis XIV avec des traces de dorure à "l'or moulu" :

Voir la pièce jointe 629592

Cette pratique est réglementée aujourd'hui. Un employeur n'a pas le droit de faire exécuter ce genre de travail par un salarié. Voir maladie de Minamata.

Pour la bonne tenue des huiles, les platines et roues doivent impérativement être exemptes de gras.

@+
JC
 
Dernière édition:
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 558
92
Bonsoir,

l'or moulu". C'est un mélange d'or fin, d'acide nitrique (?) et de mercure
L’or moulu est un mélange d’or fin et de mercure.
L’acide nitrique par exemple sert au nettoyage.
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 423
Aindien
Hello,
j'ai visité un jour une Sté qui usinait des pignons et des roues dentées pour les montres de luxe, une employée polissait les dentures avec un petit disque en bois sur un micro touret... si cette observation peu aider...
slts
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci pour les infos.
Je vais commander les produits proposés. Sauf pour les sirops à base de Mercure et autres joyeusetés.
Pour polir-lustrer, est-ce que le "Sidol" est un bon produit?
En sachant que je ne souhaite pas dorer les pièces et qu'il s'agit de grosse horlogerie ou de petite mécanique.
LeZap
 
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 830
Lorient
Les parties en laiton des mouvements de montres anciennes étaient dorées à "l'or moulu". C'est un mélange d'or fin, d'acide nitrique (?) et de mercure qui était appliqué au pinceau (?). J'ai les recettes dans des vieux grimoires.

Le tout était ensuite chauffé, le mercure s'évaporait et laissait une fine et belle couche d'or fin sur l'objet. Sur la photo ci-dessous, on voit la partie sous le cadran (non visible) sur un "oignon" Louis XIV avec des traces de dorure à "l'or moulu" :

@+
JC
Très intéressant. Si tu retrouves ta recette miracle ça m'intéresse.
C'est possible que ce soit la nitrique car elle donne HgNO3 avec le mercure. L'or s'amalgame avec le mercure également.
Je serai curieux de connaitre le composé résultant de ce mélange :)

Amicalement.
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
836
Le tout était ensuite chauffé, le mercure s'évaporait et laissait une fine et belle couche d'or fin sur l'objet.
Je connais une personne qui utilisait ce processus pour redorer les gravures des platines de crosse de fusils ,je ne sais pas si c'etait a la suite d'années de trefilage laiton en temps qu'ouvrier ou la passion pour la restauration des armes anciennes qui l'on conduit a etre declaré handicapé a 80% suite a une dégradation irreversible de son système nerveux ,peut etre qu'avec un dispositif adapté a l'extraction des vapeurs
ça pourrait le faire , j'ai souvent été tenté d'utiliser cette méthode mais franchement .....j'accepte de rester un petit joueur :cry:
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Très intéressant. Si tu retrouves ta recette miracle ça m'intéresse.
C'est possible que ce soit la nitrique car elle donne HgNO3 avec le mercure. L'or s'amalgame avec le mercure également.
Je suis quasi certain d'avoir lu une formule avec ces 3 ingrédients. Ce doit être dans un manuel Roret traitant de la chose.
Mais comme le dit Dardar88, cette pratique est très dangereuse. Avant de l'utiliser il serait souhaitable de mettre au point un système d'aspiration et de refroidissement performant afin de condenser et récupérer le mercure.
Demain je vais essayer de retrouver cette recette.

En attendant : https://www.proantic.com/magazine/lor-moulu-dorure-au-mercure/
http://www.klingenthal.fr/dorure.htm

@+
JC
 
Dernière édition:
  • Réagir
Reactions: jon
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 830
Lorient
Je connais une personne qui utilisait ce processus pour redorer les gravures des platines de crosse de fusils ,je ne sais pas si c'etait a la suite d'années de trefilage laiton en temps qu'ouvrier ou la passion pour la restauration des armes anciennes qui l'on conduit a etre declaré handicapé a 80% suite a une dégradation irreversible de son système nerveux ,peut etre qu'avec un dispositif adapté a l'extraction des vapeurs
ça pourrait le faire , j'ai souvent été tenté d'utiliser cette méthode mais franchement .....j'accepte de rester un petit joueur :cry:
De fortes chances effectivement...

Amicalement.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Une vidéo intéressante :


@+
JC
 
E
enguerland91
Ouvrier
25 Avr 2020
397
Je connais une personne qui utilisait ce processus pour redorer les gravures des platines de crosse de fusils ,je ne sais pas si c'etait a la suite d'années de trefilage laiton en temps qu'ouvrier ou la passion pour la restauration des armes anciennes qui l'on conduit a etre declaré handicapé a 80% suite a une dégradation irreversible de son système nerveux ,peut etre qu'avec un dispositif adapté a l'extraction des vapeurs
ça pourrait le faire , j'ai souvent été tenté d'utiliser cette méthode mais franchement .....j'accepte de rester un petit joueur :cry:
En Guyane, les orpailleurs n'ont pas l'air de trouver cela dangereux
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 418
FR04200
Bonjour
De toute façon pas d'expédition vers la France.
C 'est le gamin ou un english de Provence qui transporte. Avec un flacon je fais 5 ans au moins.
Si tu trouve une source plus facile; moi je n'ai pas cherché.
Luc
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 996
Cannes
Je n'ai pas encore cherché. Sur le site, ils ne m'ont pas refusé le port vers la France. Ce n'est qu'au moment de valider mon achat que j'ai pris conscience des frais de port et que j'ai annulé.
Sur le site, ils indiquent que la livraison est impossible dans les iles : le continent ne semble pas être une ile pour eux, puisqu'ils semblent y livrer ce produit. Enfin, pas encore une ile, une fois que le brexite sera effectif, peut-être qu'a leur yeux, on sera une ile lointaine, va savoir ?
Pour en revenir au sujet, je ne pense pas qu'on trouve facilement un produit équivalent, mais cela n'empêche pas de chercher.
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 418
FR04200
Bonjour
Pour métalguard il est noté sur la fiche de présentation:
VEUILLEZ NOTER: En raison de l'inflammabilité du produit, il ne peut être vendu que sur le continent britannique.
Luc
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
En Guyane, les orpailleurs n'ont pas l'air de trouver cela dangereux
En Guyane, les orpailleurs officient en extérieur et bénéficient d'une ventilation naturelle. La fréquence d'utilisation du mercure doit être nettement inférieure à celle des doreurs métropolitains. Ces derniers en faisaient un usage quotidien, tandis que les garimpeiros font évaporer le vif argent à la fin de leur campagne de prospection sur un feu de bois. Logiquement, pour éviter la fumée, ils se mettent naturellement "au vent" et évitent donc ainsi les vapeurs nocives de mercure.
Il aurait aussi été intéressant de comparer leur espérance de vie avec celle des doreurs métropolitains.

@+
JC
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 871
MARSEILLE
Bonjour,
Le polissage en horlogerie est tout un art ! Les surfaces doivent rester planes, sans raie. Les angles doivent être vifs. On voit tout de suite si un bricolo est passé par là avec un tour a polir. Tout est arrondi, moche et irrécupérable. La solution, c'est de nettoyer avec des bains pour pendules, éventuellement finir à la brosse à main et au blanc d’Espagne ( de Troyes de Paris etc...) pour donner du brillant, sans casser les angles. La seule solution pour que cela ne s'oxyde pas, c'est de mettre un flash de dorure galvanique, mais il faut avoir les bains, le savoir-faire et épargner les parties en acier. Les parties en laiton des mouvements de montres anciennes étaient dorées à "l'or moulu". C'est un mélange d'or fin, d'acide nitrique (?) et de mercure qui était appliqué au pinceau (?). J'ai les recettes dans des vieux grimoires.
Le tout était ensuite chauffé, le mercure s'évaporait et laissait une fine et belle couche d'or fin sur l'objet. Sur la photo ci-dessous, on voit la partie sous le cadran (non visible) sur un "oignon" Louis XIV avec des traces de dorure à "l'or moulu" :
Cette pratique est réglementée aujourd'hui. Un employeur n'a pas le droit de faire exécuter ce genre de travail par un salarié. Voir maladie de Minamata.
Pour la bonne tenue des huiles, les platines et roues doivent impérativement être exemptes de gras.
@+
JC
Cette recette est exacte mais attention aux précautions à prendre... (mercure, acide nitrique...) tout pour s'empoisonner...

JASON
 
Haut