Polissage électrolytique d'alliage d'aluminium

  • Auteur de la discussion StevenRoy
  • Date de début
S
StevenRoy
Nouveau
2 Déc 2018
2
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je suis intéressé par ce procédé pour polir des jantes et des culasses, mais je ne trouve pas d'informations sur l'électrolyte... Quelle électrolyte employer pour l'aluminum et ses alliages ?

Et je suis un peu embêté pour l'achat d'un transformateur adapté pour ce procédé sur de grosses pièces.

Toutes informations peux m'être utile alors n'hésitez pas à partager.

Merci.
 
PL50
PL50
Compagnon
7 Oct 2014
1 799
30Km de Cherbourg - Manche (50)
Je suis intéressé par ce procédé pour polir des jantes et des culasses, mais je ne trouve pas d'informations sur l'électrolyte... Quelle électrolyte employer pour l'aluminum et ses alliages ?

Et je suis un peu embêté pour l'achat d'un transformateur adapté pour ce procédé sur de grosses pièces.

Toutes informations peux m'être utile alors n'hésitez pas à partager.

Merci.
c'est quelque chose qui se pratique beaucoup sur l'inox, mais il semble que sur l'alu ça peut manger sévère....
 
E
Guest
Bonjour

Il y différentes formulations mais toutes comportent au moins un acide à haute concentration.
Certains produits sont interdits à la vente aux particuliers en raison des risques encourus par les personnes et pour l'environnement.
J'ai lu que tu travailles en Suisse dans un garage. Renseignes toi sur la législation des traitements de surfaces dans ton pays.

Ce n'est pas un truc que l'on fait sur un coin de table dans la cuisine. Cela nécessite une installation conséquente car le polissage se fait en général à chaud (60-80°C) cela implique ventilation d'extraction et une tour de lavage des gaz ou dévésiculeur dans le meilleur des cas. A cela s'ajoute les étapes de pré et post traitements + toute la physique/chimie derrière pour éviter d'en foutre partout. Et bien sur une personne compétente pour pas avoir à foutre en l'air les bains (et de l'argent) dès qu'ils vieillissent un tant soit peu. Rien que pour traiter une jante il faut à l’extrême minimum 400 Litres de bain (en se basant sur un jante 17"). Monter un bain ne coute pas très cher (enfin c'est relatif si c'est un bain/pièce - les produits sont basiques et produits en très grandes quantités, pas de formules secrètes d'un fournisseur qui en profite pour faire de la marge) mais dès tu vidange un bain tu sens la douloureuse à moins que tu penses tirer une conduite vers la rivière la plus proche.
Ce n'est rentable que si tu as un marché conséquent (je ne parle pas de 10 ni même 1000 pièces/semaine). Tu y gagneras en faisant sous traiter et t'épargnera beaucoup de soucis.

De mémoire Il faut un poste capable de fournir 10 à 15A/dm² de surface chimique sous 25V, donc pour une seule jante ce demande un puissance à fournir assez conséquente.
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
142
Bonjour StevenRoy,

J'ai fais cela en amateur à plusieurs reprises, mais je ne pratique plus, car vu la taille de mes pièces, l’intérêt face au polissage mécanique est moindre. Certes, on arrive à une finition parfaite, mais attention :
1/ Il ne faut pas croire que ça remplace le polissage mécanique ! C'est une finition du polissage mécanique. Disons que si sur une échelle de 1 à 100 , tu a 1 une pièce brut et à 100 le poli-miroir parfait, à 90/95 tu aura le top du polissage mécanique et c'est pour aller à 100 que l'electro-polissage intervient...
2/ Je ne sais pas ou tu en est de tes recherches, mais pour te donner un exemple, sur une pièce que j'anodise à 1A et 20V, pour l'électropolissage, il fallait 30V, 5A et 70/80°C... Pour une jante de voiture, va falloir envoyer du très lourd !
3/ Ça se fait avec une cuve en inox comme cathode. Je ne connais pas d'autre solutions avec des cathodes rapportée comme pour l'anodisation.
4/ En amateur, les résultats sont très dépendants de l'alliage ! Sur les alliages type 1xxx, OK, mais sur l'alliage d'une jante, ça me parais très compliqué...

Je ne pense pas que ce soit réalisable par un amateur sauf sur de petites pièces et avec des alliages bien identifié. Sachant que derrière, il faut anodiser et être la aussi très très bon pour respecter la finition. Si tu est professionnel en revanche, il y a certainement des solutions, mais auprès de pros en équipement avec une solution clef en main et la, ça doit piquer !

Je n'ai pas fais le tour de la question, mais juste pour info, il y a une solution a partir d'une base et une autre à partir d'un mélange acide. J'utilisais la solution basique qui consiste à verser une poudre dans de l'eau distillée. Je ne connais pas la composition, mais le fournisseur m'avait indiqué que c'est un mélange de carbonate de sodium et de "phosphate quelque_chose"...

Je n'ai jamais testé la solution acide, car c'est un mélange acide phosphorique et sulfurique à 60°C et il faut dans les 10A au dm², 60V et 60°C ! Donc, en amateur, c'est quand même pas très réaliste. Mais la solution acide permet de traiter plus d'alliage...

Pour conclure, en amateur c'est très compliqué, lourd à mettre en oeuvre, très limité (alliage) et c'est une débauche d'énergie pour un résultat certes top, pas non plus beaucoup mieux qu'un très bon polissage mécanique et de toute façon qui demande une préparation de pièce au préalable (polissage mécanique, tribo-finition,....).

Mais ce qui m'a "calmé" sur ce procédé, c'est surtout qu'une fois anodisée, la différence au final entre une pièce electro-polie et une pièce polie mécaniquement, c'est pas grand chose en écart...

Je ne sais pas si je t'ai beaucoup aidé... Bon courage :wink:
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
142
Bon, ben entre Chlore et moi, c'est pas rassurant... :guitou59: Mais si tu trouve une solution, je prend:roxxx:
 
S
StevenRoy
Nouveau
2 Déc 2018
2
  • Auteur de la discussion
  • #6
Ah d'accord...
Pas rassurant du tout mais merci beaucoup pour votre réponse rapide !
Je voyais pas la chose aussi complexe. Ça à l'air tellement simple sur l'inox que je pensais que ce serait facile pour l'aluminium.
En priorité je voulais faire mes jantes mais juste le déport de 10cm, sauf qu'un déport comme ca sur une jante en 16 pouces donne une surface de 25,52 dm2... (Recto/verso)!
Donc il me faudrait minimum 255,2 A en 60 Volts, + un acide concentré (très difficile à acheter en Suisse) en gros c'est sûrement irréalisable pour un amateur comme moi.
Effectivement un polissage mécanique sera beaucoup plus simple, plus sécuritaire et surtout beaucoup moins coûteux.

Encore merci pour vos réponses extrêmement détaillées.
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Si tu mets de l'alu dans un bain d'acide sous courant électrique tu n'obtiendras pas un polissage mais une anodisation.

Il existe des tampons à polir qu'on peut mettre sur une perceuse.
https://www.amazon.fr/Silverline-102552-Tampon-polissa-cylindrique/dp/B002QRWHWO

Que ce soit la polisseuse ou la perceuse, tu auras également besoin de pains de polissage
Pour l'alu j'ai utilisé ces deux là :
1e Marron : https://www.amazon.fr/gp/product/B002QRYFOM
2e Bleu : https://www.amazon.fr/gp/product/B002QRUGJK
Attention, il faut utiliser un disque ou tampon différent pour chaque pain.

Sur l'alu il ne faut surtout pas polir trop vite sinon ça chauffe et tu vois apparaître des zones ombrées.
Ca n'est pas une opération de force, il faut caresser le métal.

Avant le polissage il est nécessaire d'effacer les rayures éventuelles avec du papier de verre, comme tu le ferais sur une carrosserie.

Amuses toi bien.
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
142
Bonjour,

Si tu mets de l'alu dans un bain d'acide sous courant électrique tu n'obtiendras pas un polissage mais une anodisation.
Bonjour MegaHertz,

Si, regarde plus haut dans le fil. C'est le "polissage électrolytique", mais l'acide et les paramètres de courant, tension et température sont très différent de ceux de l'anodisation "traditionnel".

A+
 
PL50
PL50
Compagnon
7 Oct 2014
1 799
30Km de Cherbourg - Manche (50)
Bonjour MegaHertz,

Si, regarde plus haut dans le fil. C'est le "polissage électrolytique", mais l'acide et les paramètres de courant, tension et température sont très différent de ceux de l'anodisation "traditionnel".

A+
dans l'anodisation on amène de la matière sur la pièce (oxyde d'aluminium ), et dans le polissage on en enleve en ecretant plutot les sommets ce qui donne un aspect (plus) lisse.
j'ai vu plus haut polissage mécanique pour 95% et électrolytique pour les 5% restants, je ne suis pas d'accord avec ça.
s'il est vrai que l'electropolissage va lisser la surface, il reste souvent un voile blafard parfois même un peu laiteux, qui s'élimine instantanément par un petit poli manuel pour réveiller le brillant. Et là c'est nickel.
essayez de faire un miroir avec un bout de tole, et vous verrez aussitôt que sans le poli final, on n'a pas un reflet miroir.
je ne sais pas quel est l'acide pour l'alu, mais pour l'inox, il faut ajouter de l'acide fluoridrique, qui il me semble, a la particularité de migrer dans le corps et de dissoudre les os. Inutile de vous dire que la Drire vous adore......
 
E
Guest
Bonjour
Dans le polissage électrolytique aussi on fait croitre de l'alumine que l'on détruit intégralement a contrario de l'anodisation (on amène pas de la matière on converti l'alu en alumine). Oui pour les crêtes et c'est pourquoi on travaille à tension assez élevée (effet de pointe) d'où les acides assez concentrés assez peu conducteurs (moins ionisés que lors d'une anodisation).
Le voile blanc après électropolissage est probablement dü au fait que l'on a sorti la pièce sous tension (l'alumine formé n'a pas été dissout)

Le fluor en rejet n'est pas un gros probleme en général : les normes sont assez élevées et cela se piège assez bien (calcium - chaux). Prendre une eau minérale et voir le taux de fluor :)
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
142
et dans le polissage on en enleve en ecretant plutot les sommets ce qui donne un aspect (plus) lisse.
j'ai vu plus haut polissage mécanique pour 95% et électrolytique pour les 5% restants, je ne suis pas d'accord avec ça.
s'il est vrai que l'electropolissage va lisser la surface, il reste souvent un voile blafard parfois même un peu laiteux, qui s'élimine instantanément par un petit poli manuel pour réveiller le brillant. Et là c'est nickel.
Bonjour PL50,

Avec de l'inox, je ne sais pas, mais pour l'alu (du moins comme je le précise avec les alliages de la série 1000 et une base en électrolyte), le polissage est parfait en sortie de bain (Il faut anodiser immédiatement derrière). En revanche avec un électrolyte acide, je n'ai pas d'expérience... C'est possible, car il semble que le résultat est moins bon, mais compatible avec plus d'alliage.

A+
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 332
fr-50cherbourg
bonjour,
le polissage chimique de l'alu a t il une influence sur les cotes des pièces?
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
142
Bonjour rabotnuc,

Oui, mais on parle en 100eme de mm. Après, je n'ai jamais mesuré, car je n'ai fait ça que sur des pièces d'aspect...
A+
 
Haut