Petit dispositif d'affutage d'outils de tours

barbacane
Compagnon
3 Avril 2009
544
Ile de France
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Voici un petit dispositif d'affutage destiné aux outils de tour.

482496


Réalisé avec un moteur de pompe de surpresseur dont le corps de pompe avait gelé et dont la face avant a pu être tournée et dressée.
Le moteur tourne à 2800 tours/minute et il entraîne une meule-boisseau diamant de 100 mm de diamètre.
Il a été réalisé un support orientable permettant de régler la hauteur et l'angle de dépouille.
Un guide horizontal réglable angulairement permet le réglage pour les différentes formes d'outils.
Ce guide est muni d'un système d'immobilisation des outils.
Enfin, l'ensemble coulisse d'arrière en avant sur une platine avec glissière pour la prise de passe, qu'une vis permet de régler.
Tous les paramètres angulaires des outils simples sont facilement réglés et obtenus.

482497


482498


Cordialement,
Alex

NB : Voir la page : http://information.generale.free.fr/supportaffutage/supportaffutage.html
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 389
Bonjour

Pour vous aider dans le réglage un inclinomètre pourrait être bien. Il est collé par son aimant, vous regardez l'angle et vous serrez avec vos 2 mains. Plus besoin d'équerre au moins pour l'angle par rapport au plan horizontal, mais je ne suis pas devant votre machine pour expérimenter.

C'est en tout cas assez facilement réalisable il me semble. Bravo
cdlt lion10
 
heidi
Compagnon
12 Novembre 2009
2 400
doubs besancon
Bonsoir,
Tu t'es donné beaucoup de mal mais c'est quasiment impossible de remplacer l'onctuosité d'une table d'affuteuse coulissante et l'approche avec un transversal au 1/100;en fait c'est ce qui évite de cramer les arêtes
C'est toujours mieux qu'à main levée:wink:
Essaye de te trouver une affuteuse universelle voir un touret Mape avec table oscillante:smt039
 
heidi
Compagnon
12 Novembre 2009
2 400
doubs besancon
Bonsoir,
Tout à fait mon cher!c'est diablement efficace!!le transversal au 1/100 est remplaçé par la pression que l'on maintient à la main sur l'outil
Je veux surtout pas découragé l'ami "barbacane" qui s'est bien fait chier à créer sa machine tout à fait respectable
Vu ce qu'on trouve d'occasion pour 300 eur au plus ça vaut pas le coup de se faire chier
Les ingénieurs qui ont conçus ces machines étaient des bons;ça parait simple mais faut pas se pisser sur les godasses
C'est pas si simple que ça
Je suis toujours espoustouflé par le désir de création de nos foromeurs!! je suis assez mal placé car j'ai 5 ou 6 affuteuses(Astra,Mape,Kawi,Kellenberger ect) on finit par penser que c'est assez simple d'en trouver une
Je ne veux vexer personne mais créer son affuteuse est très complexe alors qu'il y en a pas mal à retaper
Refabriquer des accessoires oui:wink: mais la crée de A à Z c'est une autre affaire
482743

Avec ce genreb de machine à table qui "ballote" tes arêtes sont impécables;reste à trouver les bonnes meules;c'est vrai qu'avec une "borrazon" ça sort impéccable:wink:
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 389
Bonjour
Vu ce qu'on trouve d'occasion pour 300 eur au plus ça vaut pas le coup de se faire chier
Certes mais cela représente un budget et à moins de pouvoir défiscaliser la tva, d'avoir beaucoup d'outils divers usés sur une période donnée, des outils chers à afaire affuter ça ne se justifie pas forcément. Un amateur pourra préférer mettre cette somme dans l'ensemble plateau diviseur, mandrin, 4 mors, pinces er32 et j'en passe.
A noter aussi que vous êtes dans une région où il me semble les opportunités en occasion sont plus fréquentes, vous avez aussi peut être plus de place dans votre atelier en province ou des priorités différentes aussi.
Je suis toujours époustouflé par le désir de création de nos forumeurs!! je suis assez mal placé
Vous passez peut être du temps à concevoir d'autres choses.
La réalisation de cette petite affuteuse il faut peut être la voir comme une première version pour @barbacane .
Même s'il y a passé du temps, il a sans doute appris des choses, mis en pratique des techniques qu'il peut ensuite mettre en oeuvre plus rapidement lorsqu'il s'agira pour lui par exemple de faire une réparation ou une amélioration d'un objet du quotidien.
La réalisation n'a pas été décrite, mais tout usineur averti y voit une queue d'aronde, du travail de fraisage circulaire à moins que ce soit au backstand, et un défi d'ajustage et de travail manuel.

Il s'agit de ces tables montée sur deux feuillards
le transversal au 1/100 est remplaçé par la pression que l'on maintient à la main sur l'outil
Si j'imagine, le mouvement de transversal avec une queue d'aronde est réalisé avec une sorte de clinquant ondulé, pourriez vous quand même donner plus de détails, il y a sans doute un assemblage interessant à transposer par ailleurs.

cdlt lion10
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 389
Bonjour
Et voici le principe :
Merci pour le lien

Ok je comprends mieux et si je ne me trompe pas on a donc :
- une molette que l'on peut tourner qui fait osciller la table, je n'ai pas vu ni lu si on doit faire un quart de tour à gauche puis un à droite ou s'il s'agit d'un système à came ou excentrique autrement dit on tournerait toujours la molette dans le même sens et cela ferait osciller la table de gauche à droite, le flanc de la meule étant parallèle au mouvement d'oscillation , (intuitivement il serait plus ergonomique d'avoir à faire un quart de tour à gauche puis à droite)
- il y a un réglage de course possible, pour cette oscillation longitudinale,
- la liaison est guidée sans doute une queue d'aronde puisque l'on parle de réglage de lardon, les feuillards sont en quelque sorte l'équivalent d'un ressort qui évite que l'outil reste dans une position en butée de la fin de l'oscillation à droite ou à gauche. Il serait peut être possible d'émuler ce fonctionnement par des ressorts souples ou un bon assemblage de rondelles Belleville,
- l'utilisateur peut à priori utiliser la molette ou tirer et pousser la table comme on voit dans la courte vidéo,
- il n'est pas fait mention d'automatisme pour ce mouvement oscillatoire, c'est à la force du poignet.

Concernant la plongée de l'outil contre la meule, le mouvement transversal (perpendiculaire au flanc de la lame) là c'est moins clair :
- soit il s'agit d'une poussée manuelle et contrôlée de l'outil qui glisse contre un gabarit sur la table tandis que la table oscille,
- soit il s'agit d'un transversal et l'utilisateur tourne un volant d'avance qui ferait avancer et plonger l'outil contre la meule, l'outil dans ce cas étant maintenu sur le porte outil. ( Au mieux l'outil est avancé automatiquement telle que le ferait une avance d'étau limeur)

La grosse différence avec la réalisation de @barbacane c'est donc que le mouvement oscillatoire est plus régulier et l'outil risque moins de chauffer.

cdlt lion10
 
heidi
Compagnon
12 Novembre 2009
2 400
doubs besancon
Bonjour,
Dans mon intervention je ne voulais surtout pas vexer voir décourager quiconque;toute réalisation est respectable:wink:
N'étant pas du métier j'ai découvert les problèmes d'affutage comme beaucoup d'entre nous notamment en m'obstinant
à vouloir reprendre mes forets à main levée:???:;ça faisait le trou mais pas toujours bien ronds et l'affutage tenait peu
Avec l'âge la vue baisse et on est moins habile et puis il y a eu le forum avec plein de reportages
Ayant eu la chance d'acquérir plusieurs affuteuses diverses je me suis penché sur leur conception et sur l'usinage par abrasion en général
C'est loin d'être évident car les paramètres sont nombreux(choix des meules,règlages machines notament diviseur pour avoir toutes les arêtes à l'identique,arrosage);j'ai découvert cette histoire de table oscillante sur galets , billes,feuillards en acier à ressorts comme expliqué par "lion 10";pour un non initié comme je l'étais c'est loin d'être évident et pourtant fondamental
-Brierley pour forets
-Esa lames scies à ruban
-Astra,Cawi Cincinnati affuteuses universelles avec table sinus pour les Cawi et les Cinci..
-Mape à table oscillante+transversal dont une équipée en meule diamant
-Kellenberger rectif universelle
-Monoprécis rectif plane
C'est une spécialité qui disparait avec le développement des plaquettes , le parc machines a été dispersé voir détruit;il faudra attendre
que des loustics comme moi transmettent leur patrimoine(68 ans donc j'y pense car ça n'interresse pas mes filles)
C'est vrai que ça prend de la place et qu'on pense en premier au couple"tour/fraiseuse voir touret à meuler
Toutes mes excuses auprès de" barbacane"si j'ai pu te contrarier:wink: je voulais tout simplement partager un retour d'expérience
Pour le "retapeur" n'hésite pas à nous monter la tienne on sait être bienveillant!!:spamafote:
En été je suis peu à l'atelier et pourtant c'est l'endroit le plus frais de la maison!
 
Dernière édition:
Haut