Passivation des aciers inoxydables

pizoum69
Nouveau
30 Décembre 2016
3
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Étudiant en Licence Pro Techniques Analytiques, je travaille actuellement sur un projet concernant la passivation des aciers inoxydables.

Mes objectifs sont les suivants :

- Formuler un passivant à base de peroxyde d'hydrogène H2O2, si possible à pH neutre.

- Trouver un moyen de mesurer l'ÉPAISSEUR de la couche passive après traitement.

Je me suis renseigné, la passivation se fait beaucoup avec de l'acide nitrique/citrique, mais voilà, peu de pistes pour le peroxyde !
Pareil pour l'épaisseur, il y a des moyens de valider la passivation (test au brouillard salin...) mais pas grand chose pour quantifier cette passivation. J'ai pensé éventuellement aux rayons X.

J'espère que quelqu'un pourra me donner un coup de pouce pour ce projet !

Merci d'avance

Clément
 
Doug
Ouvrier
22 Octobre 2008
263
Nord-59
Bonjour!
Attention de ne pas confondre décapage et passivation. Chez nous nous décapons nos pièces inox à l'acide fluorhydrique par exemple, mais on peut le faire avec d'autres solutions que vous citez. Ensuite on rince à l'eau déminéralisée, et dans le cas de l'acier inoxydable la couche de passivation d'oxyde de chrome Cr2O3 se reforme automatiquement grâce à la concentration en chrome de l'acier. L'épaisseur est de quelques angstrom , qui sera d'autant plus efficace avec un état de surface poli.
 
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
C'est un traitement qui permet d'éliminer de la surface du métal les espèces les plus réactives par oxydo-réduction. Cela augmente la résistance à la corrosion (qui n'est pas qu'aqueuse) et à certains produits chimiques et acides/bases. Bref, cela vise principalement à stabiliser la pièce pour lui offrir la plus longue durée de vie possible dans cet état de finition.
 
pizoum69
Nouveau
30 Décembre 2016
3
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,
Tout d'abord, merci de vos réponses !
Alors je pense bien parler de passivation, et non de décapage ; enfin l'étape d'oxydation précédent la passivation (qui se fait à l'air libre non ?), cette passivation pouvant être "aidée" si j'ai bien compris :
http://www.worldstainless.org/Files/issf/non-image-files/PDF/Euro_Inox/Passivating_Pickling_FR.pdf
Je suis encore novice dans ce domaine, je suis donc preneur de n'importe quel conseil :)
Jean Yves, ton lien me renvoie sur une erreur 404...
Encore merci
 
pizoum69
Nouveau
30 Décembre 2016
3
Bonjour,

Veuillez excuser ma réponse tardive, j'étais en période de cours et je ne me suis pas repenché sur ce projet.

JeanYves, avez-vous pu tester cette méthode par vous-même ? Nous avons un appareil qui ressemble à celui-ci, qui permet une mesure qualitative plutôt que quantitative ; après, si celui-ci donne une valeur numérique s'apparentant à l'épaisseur de la couche passive, c'est ce que je cherche.

Merci de vos réponses,

Cdt
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut