Neutre à la Terre ??

  • Auteur de la discussion Chris57
  • Date de début
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

Je reposte ma question d'hier, (suite au plantage hebergeur)

Ayant acheté un variateur Siemens G110 3kW (avec filtre CEM intégrés) entré 220 Mono, sortie 220 Triphasé,
J'ai un doute sur la possibilité de le connecter sur une installation domestique (particulier) 220V Monophasé.

J'ai remarque sur la notice que est ecrit :

Les variateurs SINAMICS G110 avec filtre CEM ne doivent pas être exploités sur des réseaux à neutre isolé.

Le variateur doit toujours être mis à la terre. Le fait qu'il ne soit pas correctement mis à la terre risque de détruire le variateur et de générer des tensions dangereuses. Cette consigne s'applique également lorsque le variateur fonctionne sur un réseau à neutre isolé.

Qu'en pensez vous ?

Merci
Christophe
 
noirvodka
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
986
dans mon atelier
Bonsoir,

J'ai également une installation avec ce convertisseur Siemens et je l'ai branché tel que c'est indiqué sur l'entrée du convertisseur, c'est à dire la phase, le neutre et la terre et je n'ai aucun problème avec.
J'alimente un tour, une fraiseuse, une scie à ruban, une rectifieuse, une affuteuse sans le moindre soucis.

A+

noirvodka
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir,

Est la meme version que vous avez (avec filtre CEM) ?

Christophe
 
Fred8
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
853
45 - Orléans (Ingré)
Moi aussi, je reposte (j'avais fait un copier-coller heureux hier soir !)

+1 avec Wika :

Tension P-N = 230V,
Tension P-T = 230V,
Tension T-N = résiduel
pour un réseau domestique.

Le bloc de transformation EDF est en régime TN (neutre à la terre).

J'ai une idée du mode de fonctionnement de ton variateur :
Si on raisonne en monophasé, l'électronique a besoin d'une phase d'alimention et d'un neutre d'écoulement des charge. En électronique, on va relier la masse-neutre à la terre, là aussi pour des raison de charges et de CEM. ce neutre-terre est la référence (le 0V) de l'électronique de régulation. Si la terre et le neutre sont mal reliés, la régulation peut-être déroutée par la tension résiduelle T-N.

Il faut se rappeler que la Terre est le plus gros conducteur qui soit, Le conducteur de neutre peut avoir une impédance plus élevée que celui de la terre. D'où la nécéssité de relier les deux dans certains cas.

Sur d'autre variateur, la masse électronique n'est peut-être pas à la terre (étonnant?).

Une autre hypothèse?

Slts.
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #5
Effectivement j'ai fais les memes mesures hier pour un peu reflechir sur ma question, j'ai effectivement à peu pres les memes mesures :

Tension P-N = 220V,
Tension P-T = 215V,
Tension T-N = 5V

Donc apparament on peu considerer que le neutre est à la terre, peut etre pas parfait mais en tout cas, il n'est pas isolé.

Christophe
 
S
Sanson
Apprenti
10 Juin 2007
217
Fred8 a dit:
Sur d'autre variateur, la masse électronique n'est peut-être pas à la terre (étonnant?).
Je ne voudrais pas trop en parler (C'est relativement compliqué)

Les variateurs sont initialement, destinés à équiper des industries.

Celle-ci, selon leurs dimensions, relève de différentes "lois" électriques.

Si dans une habitation, on rencontre celui que vous connaissez (Phase, Neutre et Terre), c’est le circuit TT.
En industrie, on rencontre bien autre chose ….
• Comme le schéma TN
• TN-C
• TN-S
• TN-C-S
• Le schéma TT
• Le schéma IT

Pour répondre à ces besoins, le variateur doit en tenir compte et pouvoir s'adapter à tous les cas de figure.


Attention, il est vrai usuellement, le transformateur EDF a bien le Neutre reliè à la terre (Ce qui n'est pas toujours le cas), mais ce n'est pas pour autant que vous n'avez que 5 Volts dessus, vous trouverez très souvent des tensions beaucoup plus importantes !!!!

J'ai failli y laisser ma peau comme celà ...., j'ai juste pris, à pleine main, un conducteur de neutre dont la tension était de ...... +70 Volts ... et ce n'est pas les fusibles du transfo qui m'aurait protégé !

Donc attention, si, en principe, il n'y a pas (trop) de tension sur ce conducteur, cela n'en fait pas une ligne de terre non plus ......
Chris57 a dit:
Donc apparament on peu considerer que le neutre est à la terre, peut etre pas parfait mais en tout cas, il n'est pas isolé.
Le branchement d'un transfo EDF, usuel, est le suivant :
Au secondaire, les 3 bobines (Triphasé), elles sont branchées en étoile => 3 x 250 Volts qui vont vers les consommateurs.
Ces trois bobines, à leurs autres extrémités sont reliées entre-elle et constituent une masse virtuelle.
Celle-ci, pour être moins "virtuelle" est mise à la masse.
C'est le cas général, mais c'est loin d'être obligatoire !

Dans vos maisons, selon que vous êtes en bout ou en début de ligne, vous aurez une certaine distance, et donc une certaine résistance (La longueur de fil électrique) entre votre habitation et le transfo : C'est la tension que vous mesurez sur votre conducteur de Neutre.

Voilà pour l'explication.
Ceci étant dit, je vous déconseille formellement d'aller plus avant dans un transfo EDF : Ce n'est pas très sain .....
:wink: On a parlé que du circuit secondaire, pas du primaire !!!!
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #7
Je vous remercie tous pour vos reponses, j'ai parcouru different forum hier et j'ai trouvé de tout et n'importe quoi sauf ici ! :wink:

je viens de tester le variateur en question sur un petit moteur de 0,25kW, aucun probleme constaté :-D , demain je teste sur un moteur de 3kW :shock: sans charge.

Par contre j'ai encore une question concernant les differents parametres du variateur :

Mon tour est equipé d'une barre qui actionne un frein mécanique (genre ferrodo) sur l'arbre direct du moteur, et d'un contact qui coupe l'auto maintien (quand le tour etait relié en triphasé)

je me pose la question comment regler l'arret du moteur sur le variateur : Temps de decelleration..., je me demande si le fait de freiner mecaniquement le moteur pendant que le variateur freine electriquement ne vas pas engendrer un defaut au variateur ?

j'ai vu aussi la possibilité de laisser le moteur en "roue libre" pendant l'arret, cela me parrait plus adapté ?

Qu'en pensez vous ?

Merci
Christophe
 
S
Sanson
Apprenti
10 Juin 2007
217
Chris57 a dit:
Mon tour est equipé d'une barre qui actionne un frein mécanique (genre ferrodo) sur l'arbre direct du moteur, et d'un contact qui coupe l'auto maintien
OK, c'est du classique.

Donc, pour arréter ton tour, tu va utiliser ton frein mécanique et une coupure d'alimentation moteur ?
A un moment, ou a un autre, tu vas y venir ?
Reste à déterminer ce moment ... dans le temps.

Chris57 a dit:
je me pose la question comment regler l'arret du moteur sur le variateur : Temps de decelleration..., je me demande si le fait de freiner mecaniquement le moteur pendant que le variateur freine electriquement ne vas pas engendrer un defaut au variateur ?
De ce coté, pas de problème.
Selon l'inertie, ton variateur pilote le frein/moteur.
Si l'inertie est importante, la durée du freinage électrique sera importante, si l'inertie est faible, la durée sera courte.

C'est indépendant de la rampe de freinage.

Tu peux avoir une rampe courte (freinage violent) avec une faible ou importante inertie, encore une fois, le temps sera différent, mais l'effort sera toujours important.

En poussant les choses, je te dirais que l'on peut quasi bloquer le moteur en un instant.
J'arrivais même à faire tourner le rotor autour de son axe .... en arrachant tous les fils !
Le frein électrique peut donc être extrêmement puissant.

Chris57 a dit:
j'ai vu aussi la possibilité de laisser le moteur en "roue libre" pendant l'arret, cela me parrait plus adapté ?
Je ne sais pas ce que tu as, exactement.
Tu peux avoir un freinage mécanique et électrique (avec une rampe de décélération gentille), un arrêt d'urgence avec un frein mécanique et une rampe (relativement) violente, mais il serait également souhaitable d'avoir une coupure électrique en fin de freinage.
 
bigeye
bigeye
Compagnon
21 Mai 2007
788
Dieppe - Seine Maritime (76)
Le mieux, à mon avis, serait de placer un contact électrique sur la barre de pied et désaccoupler le frein.
Les variateurs freinent les moteurs sans pb ...
 
noirvodka
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
986
dans mon atelier
Bonjour Chris57,

Je ne sais pas si le variateur est equipé avec filtre CEM, je doit pouvoir trouver ca dans la documentation de l'appareil je vais chercher et je te tiens au courant, sinon voila une photo de mon installation

A+

Noirvodka

convertisseur.jpg
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #11
noirvodka a dit:
Bonjour Chris57,

Je ne sais pas si le variateur est equipé avec filtre CEM, je doit pouvoir trouver ca dans la documentation de l'appareil je vais chercher et je te tiens au courant, sinon voila une photo de mon installation

A+

Noirvodka
Je te remercie, j'ai deja fais l'essai du varateur cela fonctionne, par contre comment as tu gerer le frein du tour ?

Merci
Christophe
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour,

Sanson a dit:
Tu peux avoir un freinage mécanique et électrique (avec une rampe de décélération gentille), un arrêt d'urgence avec un frein mécanique et une rampe (relativement) violente, mais il serait également souhaitable d'avoir une coupure électrique en fin de freinage.
Que veux tu dire par « une coupure électrique en fin de freinage » ?

Merci
Christophe
 
S
Sanson
Apprenti
10 Juin 2007
217
Chris57 a dit:
Que veux tu dire par « une coupure électrique en fin de freinage » ?
C'est déjà une belle installation (Bien câblée et tout et tout.)

Je veux dire qu'en fin de freinage, donc moteur quasi arrêté, il doit être possible déconnecter l'alimentation du tour (Le mettre hors tension).

Je ne connais pas le branchement, mais si tu as un auto-maintien, à l'arrêt du tour, celui-ci peut le mettre hors-tension (Dé-excitation de la bobine du contacteur général ou du variateur)
Cela pouvant s'opérer après freinage mécanique et/ou électrique.

Je ne suis pas pour un désaccouplement du frein mécanique : A quelques occasions, on peut avoir besoin d'un arrêt urgent de la machine, en ce cas, plus l'arrêt est court, mieux cela est.

NB : Je me rappelle de mes "performances" en atelier (Seconde E) : J'ai failli tuer mon prof par 2 fois .....

PS : Oui, ce variateur est conforme aux normes CEM.


Lorsque je t'ai répondu (Dito), je pensais, au vu des disposition de ton tour et à celles de ton variateur, monter 2 dispositifs d'arrêt :
  • 1 arrêt usuel/courant (Petit freinage)
    1 arrêt d'urgence, stoppant le tour rapidement et le déconnectant de son alimentation, une fois arrêté.
Cela doit être réalisable (même si, par exemple, il faut remettre un fusible grillé après usage.)
 
Y
Yann
Apprenti
23 Nov 2007
237
Essonne
Je ne sais pas où ceux qui disent que dans les transfo EDF le neutre est à la terre, ont lu ça !!!
Pour moi il est formellement interdit de mettre le neutre à la terre. J'en veux pour preuve que nous rouspétions pour connecter nos pompes à palettes ( triphasées ) car au magasin il n'y avait pas de cable 5 fils or on nous recommandait de cabler les 3 phases ET le neutre et évidement la terre. On réunit à la terre les carcasses métalliques des appareils un point c'est tout. Je ne connais rien aux variateurs et leurs subtilités de branchement. Donc si on avait pu mettre le neutre à la terre on l'aurait fait.
Le neutre est virtuel dans le réseau EDF : les lignes THT n'ont que 3 fils. C'est après le transfo de distribution que l'EDF ballade le 4ème fil de neutre évidement pour pouvoir alimenter en monophasé les particuliers. Et si on relève une tension variable entre le neutre et la terre c'est bien la preuve qu'ils ne sont pas reliés et cela prouve par ailleurs que l'équilibre n'est pas parfait entre les phases. Un agent de l'EDF m'avait d'ailleurs dit que c'était au niveau du transfo de quartier qu'ils équilibraient grosso modo les phases.
 
noirvodka
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
986
dans mon atelier
Re,

Je n'ai pas de frein sur mon tour et c'est bien dommage, mais je pense y remedier assez rapidement car j'ai récupéré un disque, etrier et maitre cylindre de scooter, je vais monté le disque en bout de poulie moteur, fabriquer une pédale qui actionnera le maitre cylindre avec un micro rupteur couplé à celui-ci pour couper l'alimentation sur le moteur du tour.
Sur ce convertisseur on peux également faire varier la fréquence ce qui est bien pratique sur un tour pour le filetage ou le tronçonnage.

A+

noirvodka
 
S
Sanson
Apprenti
10 Juin 2007
217
Yann a dit:
Je ne sais pas où ceux qui disent que dans les transfo EDF le neutre est à la terre, ont lu ça !!!
Relis ce que j'ai écrit.

J'ai bien écrit que c'était souvent le cas, mais que ce n'était pas obligatoire.
NB : Un usager est connecté à 3 transfos (réseau triangulé), normalement.

Sur ces 3 transfos, 2 ont souvent, le neutre mis à la terre.


Yann a dit:
Pour moi il est formellement interdit de mettre le neutre à la terre.
Pour un particulier, OUI
Pour EDF, à leur niveau, c'est autre chose.

Que les choses soient bien claires : On a posé des questions, j'ai apporté des réponses.
Celle-ci explique le pourquoi des choses .... au niveau de EDF !
Ce n'est pas un niveau auquel nous avons accès.
Yann a dit:
J'en veux pour preuve que nous rouspétions pour connecter nos pompes à palettes ( triphasées ) car au magasin il n'y avait pas de cable 5 fils or on nous recommandait de cabler les 3 phases ET le neutre et évidement la terre.
C'est normal et c'est la norme courante en régime TT (Le plus courant)

Dans cette architecture, la phase, le neutre sont controlé.
Le neutre fait donc parti intégrante du dispositif de sécurité différentiel.
Mettre le neutre à la terre, c'est faire immédiatement déclencher le disjoncteur.
Yann a dit:
On réunit à la terre les carcasses métalliques des appareils un point c'est tout.
Tout à fait Yann ... en régime TT !
(Coupure au premier défaut).
En industrie, on peut avoir une coupure seulement au deuxième défaut ....
Comme je l'ai dit, ces régime électrique sont plus complexe, je ne rentrerais pas dans leurs explications.

Yann a dit:
Je ne connais rien aux variateurs et leurs subtilités de branchement. Donc si on avait pu mettre le neutre à la terre on l'aurait fait.
Un variateur est déjà un instrument industriel, mis en œuvre par des électriciens industriels habilité, lesquels peuvent avoir un agrément et/ou une habilitation EDF ...
Il faut savoir que dans les GROSSES installations, les postes de transformateurs sont accessible aux électriciens et propriété de l'usine ou de EDF.
En temps qu'électricien habilité, je rentrais dans les transfo 60 KV ...., je travaillais sur des lignes 60 KV (hors tension), ce qui est l'une des plus grande habilitation.
Seul, les électriciens EDF disposent d'une habilitation supérieure pour intervenir sur la HT (Mais pas dépanner sous tension)

Ceci étant dit, je dépannais des installations 70 KV (et supérieur) ... ce qu'un électricien EDF, titulaire de la plus haute habilitation aurait refusé .... (Et avec raison)
Yann a dit:
Le neutre est virtuel dans le réseau EDF : les lignes THT n'ont que 3 fils.
Tout à fait !
Yann a dit:
C'est après le transfo de distribution que l'EDF ballade le 4ème fil de neutre évidement pour pouvoir alimenter en monophasé les particuliers.
Absolument.
Yann a dit:
Et si on relève une tension variable entre le neutre et la terre c'est bien la preuve qu'ils ne sont pas reliés
A un certain niveau, ils sont reliès au niveau d'un transfo.
On parle bien d'un cas de figure courant, en régime TT !

La tension variable du conducteur de neutre s'explique par la structure des liaisons :
La phase est distribuée aux particuliers : l'électricité fait donc un aller dans le fil => transfo au particulier.
Comme il y a plusieurs particuliers sur la même ligne d'alimentation, que l'intensité circulante est importante, que le fils est résistif, il y a une perte.
La tension disponible en sortie de transfo n'est pas la même qu'en fin de ligne.
Ca c'est pour la phase.
Inversement, sur le neutre, le retour vers le transfo, il y a également une perte en ligne.
La tension présente sur le neutre de l'abonné de fin de ligne n'est pas la même que celle de l'abonné voisin du transformateur.
Yann a dit:
et cela prouve par ailleurs que l'équilibre n'est pas parfait entre les phases.
Il y a plusieurs choses qui entrent en compte.
C’est vrai que l’équilibre est loin d’être parfait, mais grosso modo, il n’est pas mal réalisé.
Yann a dit:
Un agent de l'EDF m'avait d'ailleurs dit que c'était au niveau du transfo de quartier qu'ils équilibraient grosso modo les phases.
Exact et plus exactement, cela se régle au niveau d’un des transfos de quartier.
Normalement, nous sommes connecté à 3 transfos, de sorte qu’une intervention sur un transfo ne prive pas d’électricité tout un quartier.

Yann, jette un œil sur : http://www.stielec.ac-aix-marseille.fr/ ... neutre.htm
Les résistances Ru et Rn sont les « résistances de Terre ».
C’est la résistance, toujours présente, entre le piquet de terre et la terre.
Selon le cas, elle doit avoir une valeur minimum (Plus elle sera basse, meilleur ce sera :wink: )
 
Y
Yann
Apprenti
23 Nov 2007
237
Essonne
Sanson a écrit :
Normalement, nous sommes connecté à 3 transfos, de sorte qu’une intervention sur un transfo ne prive pas d’électricité tout un quartier.


Ce n'est certainement pas vrai dans mon quartier car il y a quelques jours les agents de l'EDF sont venus après mon appel pour rétablir le fil d'une phase qui était rompu et tombé à terre depuis le poteau devant chez moi et ils ne sont allés que dans un seul transfo pour couper le jus de tout le quartier avant l'intervention.
Mon père a été agent de l'EDF dans les années 40-50-60 et il se serait plié en deux avec moi de rire s'il avait vu l'agent qui m'a changé mon compteur quand il a chaussé un casque avec visière totale des gants jusqu'aux coudes et qu'il est monté sur un tapis de caoutchouc d'1cm d'épaisseur : tout ça pour oter les deux fusibles avant le compteur sachant qu'on voyait bien que le compteur ne tournant pas il n'y avait aucun courant débité ! ! ! ! ! ! ! !
 
S
Sanson
Apprenti
10 Juin 2007
217
Ce n'est certainement pas vrai dans mon quartier
C'est le standard urbain.
Bien sur, si il y a 10 maisons au km2 (Et selon l'age des lieux), on peut très bien n'avoir qu'un seul transfo.

J'ai énoncé des généralités.

A plus haut niveau (ou plus haute tension), c'est vrai.
Au niveau BT (Basse Tension), on rencontre de tout ... y compris en certains quartiers de Bordeaux, par exemple du ..... 110 Volts !!!
Je connais même un hopital, entièrement alimenté en 110 :roll:


Mon père a été agent de l'EDF dans les années 40-50-60 et il se serait plié en deux avec moi de rire s'il avait vu l'agent qui m'a changé mon compteur quand il a chaussé un casque avec visière totale des gants jusqu'aux coudes et qu'il est monté sur un tapis de caoutchouc d'1cm d'épaisseur : tout ça pour oter les deux fusibles avant le compteur
Cela peut paraitre comique (Effectivement), mais vois-tu, je crois que j'aurais fait à peu près la même chose (Le tapis en moins : faut pas déconner :-D

Chaque fois que j'ai pris une "châtaigne", c'était parce qu'un crétin était passé après moi, ou qu'il avait mal fait son boulot, depuis, crois moi, je me méfie !

Un bel exemple :
Société SEP (Société Européenne des Propulseur => Arianne Espace quoi)
Devant intervenir sur le four à induction qui cuit les tuyères d'Ariane (Les grosses !), je demande à l'ingé, chef de maintenance électrique de l'usine de couper l'alimentation.
La paperasserie remplie, celui-ci me remet 3 clés : Normalement, j'ai son autorisation et les éléments pour pouvoir le réaliser.

J'entre dans la "salle électrique"
Comprendre un hall plus grand qu'un terrain de Hanball (largement) et haut de 2 étages, un doux bruit de centaines d'essaims de frelons vous assaillent. :smt107

Dans ce Hall, trois "rangs d'armoires", en tête de ces armoires, la tête de cable : derrière une vitre blindé, dans une armoire blindé, on voit la tête de cable sortir du sol : un cable plus gros que mon poing (Je n'ai pas de petite mains ...) et le tout sous 15.000 Volts.
Normalement, un four à induction travaille sous basse tension.
Pour ce four, la basse tension c'est 15 KV, je vous laisse imaginer l'intensité ....., surement des KA, voir MA.
Je prend ma petie clé, ouvre l'armoire à l'autre extrémité, ce qui provoque la coupure de l'armoire voisine et me permet de prendre, à l'intérieure, une clé un petit peu plus grosse .... en final, la cjé fait trente Kilo, 1 m de large et 2 m de long !

Ce faisant, je suis à 20 m de la tête de cable que j'ai coupé.

Idem pour les 2 autres phases.

Tranquille, je sors mon échelle et commence à travailler sur l'armoire où je devais intervenir.

Après, je ne me souviens plus ......

Parait qu'il y a eu une grosse explosion, que les électriciens sont accourus et qu'au milieu d'une fumée très dense, à la lumière des gyrophares, ils ont d'abord vu là la place des armoires de têtes de câble, une belle flaque de cuivre en fusion, les armoires suivantes (blindés) boursoufflées, noircies et tordues et nettement plus loin un type que l'on est allé décrocher de son échelle, complètement tétanisé, blanc comme un linge.

Mes esprits revenus (Il m'a fallu du temps), je suis allé dire 2 mots au responsable ... le fameux ingé.

Ce crétin m'avait donné trois (3) clés, une par phase, avais-je pensé (Logique, non ?)
Ben c'était pas ça !

Comme le four consomme énormément de courant, qu'à travers un gros câble, on ne peut faire passer que, proportionnellement, qu'un peu d'électricité, bin il était plus économique et plus facile de doubler ce cable.
Pour l'alimentation du four, il n'y avait pas trois câbles de phase, mais SIX. (2 câbles par phase).

Et moi, sur les directives de ce crétin, j'en avait couper que la moitiè ...

Il aura donc fallu qu'une petite demi-heure pour que l'un des cables soumis à une double intensité ne fonde et entraine tout les autres.
Encore heureux que le four était simplement sous tension et non pas en phase de cuisson .....

Nb : Ce four est à induction, c'est à dire qu'une bobine est parcouru par un courant : c'est ce qui produit la chaleur.
La bobine n'est pas en cuivre : elle résisterait pas.
Elle est en étain liquide et ne doit donc pas refroidir, d'où son alimentation permanente.
Je crois que le programme Ariane Espace a pris un peu de retard ce mois là .....

Une autre fois, c'est lors de l'aménagement de notre atelier.
Un oiseau (Grand petit chef, fort en gueule et je-sais-tout) tire une ligne électrique directement du compteur de l'usine à notre atelier.
La ligne est trop courte ...
Qu'à cela ne tienne, il fixe un domino (Version maouze), à un établi, puis repart vers le tableau électrique fixer les disjoncteurs ect .....

Moi, je m'occupe de l'air comprimé.
Je passe mes tuyaux, fixe mes détendeurs, filtre, etc.

Il fait chaud (mois d'Aout), nous sommes en tenue très légère et à 4 pattes.

Un moment, je ne sais plus ce qui c'est passé, mais j'ai cru que l'on m'avais collé un coup de masse sur la nuque.
Encore une fois tout blanc, dans le cirage, je me suis retrouvé dehors, je ne sais comment.

Les copains m'ont dit que j'avais projeté l'établi (qui pèse son poids ...) à travers la pièce et que j'avais, de ce fait, arracher la ligne électrique (du 16 carré ..)
Après réflexion, notre spécialiste és électricité avait simplement branché la phase directement à l'établi (la vis du domino) : je n'ai fait que toucher, avec la nuque, une chaise électrique d'un nouveau genre.

Là, cette fois, il m'a fallu un bon mois pour m'en remettre : multiple déchirures musculaires, douleurs cardiaques, suffocations, tendons allongés ou déchiré => j'avais été bien tétanisé.

sachant qu'on voyait bien que le compteur ne tournant pas il n'y avait aucun courant débité ! ! ! ! ! ! ! !
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'intensité (Ce qui fait tourner le compteur) qu'il n'y a pas de tension.

Franchement, Yann, même en connaissant, on est jamais trop prudent.

Ces 2 petites histoires peuvent vous servir d'exemple : désormais, à chaque fois, je ne fais plus confiance qu'à une seule et unique personne, moi-même, pour vérifier qu'une installation est bien hors tension.
Même si l'on est plus qualifier, plus ci plus cela : je vérifie, dusse vexer un ami.
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonjour,

Je viens de connecter le moteur de 3kW sur le variateur, j'ai reglé les parametres du moteur dans le variateur (puissance, intensité, cos phi, tension, vitesse) mais le moteur ne demarre pas, l'arbre fait des petits accoups et le variateur est à 3,4 Hz alors que je l'ai reglé de 30 à 50 Hz,

Avez vous une idée des parametres à modifier ?

Merci
Christophe
 
S
Sanson
Apprenti
10 Juin 2007
217
Paramétres de démarrage, rampe d'accélération ???

Selon les caractéristiques moteurs :
3.000 trs/mn nominal
ou
1.500 trsmn

A 3,4 Hz, il devrait tourner à 204 ou 102 trs/mn.
C'est bas, essais de démarrer à une fréquence plus élevée.
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
  • Auteur de la discussion
  • #21
Je viens de voir mon erreur sur le parametrage du variateur, en fait il fallait activer les parametres !! c un peu special comme variateur, je connais plus la logique des altivars !

Le moteur tourne tres bien.

Merci à vous !!

Bon Dimanche
 
Haut