Mesures d'isolement au méghommètre

gorny
Ouvrier
8 Février 2009
312
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

Lorsqu'on met une machine d'imprimerie sous tension, le différentiel 30 mA saute au bout de quelques secondes.
J'en déduis qu'il y a un défaut d'isolement, en quelque part et j'ai décidé de rechercher la panne à l'aide d'un méghommètre 50V/ 250V / 500V.
Cette machine étant bourrée d'électronique ( cartes numériques) , je voudrais savoir si les fortes tensions appliquées par le méghommètre, pouvaient endommagées certaines cartes ?
Merci de bien vouloir me renseigner.
A bientôt

Lionel33
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 470
Ça dépend où vous avez l'intention d'appliquer la tension de test !
Une entrée secteur doit tenir sans problème le 250V (ou plus) par rapport à la terre. Mais si un défaut est dû à un autre circuit ...:???:
Avant d'envoyer la sauce, vous devriez effectuer une inspection visuelle dans le coin de l'arrivée secteur et des alimentations pour rechercher un câble pincé, des cosses qui se touchent ou qui sont mal embrochées, un fil dénudé qui n'a rien à faire là, etc ... :shock:
 
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 693
Nancy
Bonjour,
Il est toujours recommandé de faire doucement avec les tensions élevées, le méghommètre est un appareil d'électrotechnique. Tu as un défaut sur ce qui est relié directement au secteur, et pas franc car ca saute après un délai. Les cartes sont après les transformateurs. Il faut que tu repères tous les éléments alimentés directement par le réseau (alimentations, moteurs, ventilateurs) et que tu les essayes les uns après les autres.
Salutations
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 819
FR-29 Brest
Bonjour,

Le mégohmmètre c'est bien pour tester un élément individuel soupçonné d'une fuite à la terre ... auparavant tu as aussi vite fait de déconnecter successivement les différents éléments reliés au secteur pour localiser celui qui pose problème ...

Cordialement,
FB29
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 470
Il faudrait aussi savoir si la machine est plus ou moins récente car actuellement les alimentations sont le plus souvent à découpage avec des filtres à base entre autres de condensateurs assez souvent défaillants.
Ne pas oublier de s'assurer que le disjoncteur qui saute n'est pas lui-même défectueux :wink:
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

avant de suspecter la machine d'imprimerie : la débrancher et brancher une charge test dont on est sur (appareil quelconque, mais sain, essayé ailleurs sans problème, et d'une consommation voisine ) sur le disjoncteur différentiel qui saute ...Voir si il saute encore , auquel cas , changer le disjoncteur (c'est pas rare qu'il soit lui même défectueux !)

Ensuite, si c'est pas le disjoncteur mais la machine, il faudrai
-effectivement contrôler visuellement, ou au multimètre, tout ce qui peut clocher coté cicuiterie secteur (fil abimé, pincé, isolant pourri, cosse charbonné, parafoudre defectueux, filtre antiparasite secteur defectueux ...)
-faire des tests par élimination , en essayant séparément chaque circuit de la machine, pris isolément (pas tout ensemble, on risquera d'une part de ne pas savoir quel circuit est fautif, et d'autre part de détruire un composant fragile ... Mais, tant qu'a faire , on peux faire ce travail avec l'alimentation normale sur secteur plutôt qu'au mégomemètre )
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
455
Bonjour,
kes varistances sur carte éléctronque, rn particulier entrée 230V ont des varistances qui peuvent claquer à 500V, Idem certains petits condensateurs : entrée de filtre 50Hz. On en trouve aussi coté courant continu
La masse électronique est souvent la masse mécanique, donc si on teste entre terre (masse mécanique) et un fil, si ce fil arrive sur une carte électronique, on peut avoir un retour de courant

On peut aussi avoir 2 fils dont l isolant est abimé, et on ne voit pas car le défaut est dans une gaine....
Donc si on débranche les connecteurs, tout est OK, partout
Sur une machine imprimerie, on peut trouver de l'eau, de l huile, des produits pour nettoyer alcool, acétone...
Si acétone, c'est un solvant puissant qui peut transformer en caoutchouc mou un isolant
 
gorny
Ouvrier
8 Février 2009
312
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir à tous,

Je suis allé voir la machine, dont je vous ai parlé. Elle appartient à un ami, imprimeur
Entre le disjoncteur et la machine, il y a un transformateur triphasé 415/400 V 56 Kva , servant de régulateur de courant. Lorsqu'on coupe la tension sur la machine, le disjoncteur saute.
Qu'en pensez-vous ?

A bientôt


Lionel33
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

quelques questions en vrac :

-Le transfo est il sain (pas de traces de brulé, de vernis ayant une couleur ou odeur suspecte ) et propre ( pas d'eau, de poussières conductrices, voire ... de souris, rat ou autre liron mort !)

-Le disjoncteur est il de type "courbe D" (ce qui semblera nécessaire et logique avec un gros transfo)

-y a t'il une compensation de facteur de puissance "automatique" (par gradins de condos )
 
gorny
Ouvrier
8 Février 2009
312
Bonjour et merci pour l'intérêt que vous portez.
J'ai testé le transfo, avec un méghommètre, il est nickel.
Le courant, à vide, sur le primaire , est de 3.5 A , environ, par enroulement .
Il n'y a pas de compensation du facteur de puissance et je ne pense pas que le disjoncteur soit de courbe D.
J'ai préconisé , à mon ami, de remplacer le disjoncteur, mais je ne suis pas certain du résultat.

A bientôt

Lionel33
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
455
Bonjour
Je supppose qu'on coupe les 3 phases et le neutre.
Si les contacts ne sont pas coupés en même temps, il peut avoir des courant circulant dans ce qui reste branché pendant le temps de commutation.
Ca peut créer un courant différentiel qui fait sauter.
Le mieux est couper les 3 phases ; puis le neutre
Dans un circuit triphsé non équilibré, sans neutre, la phase qui consomme moins voit sa tension augmenter.

Quand on coupe le courant sur la machine, il y a t-il un fort courant qui circule ou elle est à l'arrêt ?
 
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 707
nord
Ca peut créer un courant différentiel qui fait sauter.
Le mieux est couper les 3 phases ; puis le neutre
à j'ai un doute! concernant un differentiel, si il manque une phase, le tore ne devrait pas déceler ce manque et ne devrait pas déclencher (mais je me trompe peut être!)

quand a couper le neutre après les phases..:shock:
 
Dernière édition:
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
455
Le dysjonsteur EDF verra toujours son 230V par phase, en revanche, c'est coté utilisateur que ça changea
Au pire, on aurait 400 V : voir dessin rouge la phase qui consomme le plus jaune, le moins
Un dysjoncteur qui détecte les deséquilibres de courant pourait sauter, tout comme il détecterait une phase coupée.
Les contacteurs n'ont que 3 poles de puissance, sauf particularité, l'erreur serait d'utiliser le contact travail d'automaintien comme contact de puissance pour le neutre.
Idem si on a mis une phase en auxiliaire 10-12 et le neutre en 1 - 2 contact de puissance
1 - 3 -5 borne entrée puissance 2 - 4 -6 sortie puissance 10 et 12 contact maintien. .... le plus souvent ; mais normalisé il y a déjà 40 ans :)

Le retard de commutation que j'évoque se fait sur une fraction de seconde, de dizaine de milli-secondes
Mais si un contact est abimé : qu'il accroche un peu ; on a un retard significatif.
Même un contacteur neuf ne coupe pas, n'établit pas ses contacts au même moment, mais cela n'est pas génant : le temps de commutation est court

Une solution : ne pas couper le neutre. Peu de risque : il n'y a pas de courant sur ce fil.
Le sectionneur général du tableau coupant tout : neutres et phases.
S'il existe un sectioneur pour la machine, le transfo intermédiaire.

Sinon, couper les 3 phases, un relis temporisé maintient un autre contacteur.... qui coupe le neutre

Une commande : bouton, interupteur, contact.... alimente relais NA Neutre, Auxiliaire et NAT relais Temporisé
NA aliment contacteur N qui met le neutre
NA et NA présentent ensuite concteur P qui met les 3 phases
A la coupure P tombe tout de suite : action manunelle tombe aussi car NA tombe
NAT se maintient une fraction de seconde et maintient aussi le contacteur N

J'évoque un cas "limite" ; pour voir : faire un essai neutre non coupé.
Si ca ne disjoncte plus, on a trouvé.
Ensuite, trouver une solution définitive, par exemple mon schéma de coupure différée.

usinage-1.jpg


Tri-NonE.jpg
 
gorny
Ouvrier
8 Février 2009
312
Merci à vous!
Il n'y a pas de neutre, allant du disjoncteur au primaire du transfo. Par contre il y en a un sur le secondaire, relié à la masse.
Lorsqu'on coupe la machine, elle n'est pas sous puissance. Je n'ai mesuré le courant que sur une phase du primaire, il est de 3.5 A
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 819
FR-29 Brest
Bonjour,

Lorsqu'on met une machine d'imprimerie sous tension, le différentiel 30 mA saute au bout de quelques secondes.
Lorsqu'on coupe la tension sur la machine, le disjoncteur saute.
J'avoue avoir un peu de mal à comprendre ... au début tu nous dit qu'il y a un différentiel qui déclenche à la mise sous tension, et maintenant tu nous dis que lorsque l'on coupe la tension le disjoncteur saute ... en toute logique on n'a pas pu mettre la tension puisque le différentiel a déclenché, et donc le disjoncteur ne peut pas sauter à la coupure :smt017 ? ...

Il faudrait que tu sois beaucoup plus précis dans la description du problème ... de quel disjoncteur parles-tu ? placé dans quelle partie du circuit ? c'est le même dans les deux cas ? défaut systématique ? type exact de disjoncteur ? tu es sûr qu'il n'est que différentiel ? photos ? ....

Cordialement,
FB29
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut