l'alimentation electrique triphasee de l'atelier

alvin
Compagnon
5 Décembre 2008
835
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
j'ai attaqué la réfection de mon tableau électrique :wink:
pour la partie "atelier" je me pose des questions....
mon abonnement est en 15kva tri , donc 25a par phase.
les machines, c'est : acieraf3, schaublin102,scie a ruban, perceuses,compresseur, poste a souder ...... , mais je n'utilise qu'un truc à la fois :lol:
je me propose d'installer un inter differentiel tetrapolaire 63a , j'hésite entre un type AC ou A , à savoir que j'ai du variateur et de l'inverter, le poste a souder est un progys 250a tri
Après, de ce que j'ai compris, il faut un disjoncteur (je n'en met qu'un), est ce qu'un tetrapolaire 32a courbe C peut faire l'affaire ?
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

Le calibre du disjoncteur doit, bien entendu, être inférieur a l'intensité maxi de l'inter diff (pour éviter la destruction de ce dernier) et dépend de la section des conducteurs de la ligne alimentant cet atelier (a préciser , et en tablant sur 5 à 6 A par mm² pour une installation d'habitation) en pratique , un 32A convient pour du 6 mm²

Pour la lettre caractérisant le type de courbe de déclenchement : un "C" convient dans la majorité des cas courants pour un usage "domestique" ...
Si il y a des machine démarrant souvent , en charge , ou avec des gros moteur dont le démarrage est long donc générant des surintensitées importantes pouvant durer un certain temps, il peut être nécessaire d'installer un courbe "D" pour éviter des déclenchements intempestifs lors des démarrages ...
Inversement, pour le cas de lignes longues , et de charges ne générant peu ou pas de surintensité , on utilise des courbe "B" , c'est typiquement le cas de départs desservant que de l'éclairage, dans des établissement en régime du neutre IT , ce cas là n'est pas appliquable a un atelier, et ne vous concerne pas ...

On trouve , parfois , des disjoncteurs spéciaux tel que le type "MA" (magnétique seul , sans déclencheur thermique , s'utilise dans le cas particulier de certains dépars moteurs et en complément d'un relais thermique) le type "K" ( surtout utilisé pour les départs alimentant des climatiseurs ou pompes à chaleur ) le type "Z" ( très "sensible", surtout utilisé pour l'électronique )

Ne pas se contenter de la protection apporté par le réglage du disjoncteur de branchement et du compteur (ce réglage peut être a tout moment changé, si on change la puissance souscrite de son abonnement , et la protection ne sera alors plus adéquate ... )
 
Dernière édition:
alvin
Compagnon
5 Décembre 2008
835
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci pour ta réponse,
en ce qui concerne la section des conducteurs, il y a un point que j'aimerai éclaircir :
quand je compare les tableaux pour le mono et le tri ici par ex : https://www.abcclim.net/abaques-choix-cables-electriques.html
on voit que les sections préconisées pour un ampérage donné sont très proches, alors qu'en tri on a quand même 2x plus de fils :-D
j'ai loupé un épisode, ou alors les ampérages annoncés sont "par phase"
La fée électricité est décidément pas évidente pour le novice .....
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

oui, l'ampérage en triphasé est indiqué "par phase" pour chaque conducteur de phase , quand au neutre, c'est plus compliqué de calculer le courant qui y circule car il dépend des courants dans chaque phase et de leur déphasage, ce n'est pas une bête addition, ça se calcule vectoriellement, soit en faisant de la trigo et des diagrammes de Fresnel ... Soit en ayant recours aux nombres complexes, pour ceux qui maitrisent ces outils matématiques
(sauf bien sur le cas de charges parfaitement équilibrées tels les moteurs asynchrone triphasé ou il n'y a pas de neutre et il ne servirait a rien puisque le courant dans le neutre serait égal à zéro)

En pratique , et pour ne pas "se faire iech" avec des "calculs inbitables" (les calculs des courants dans un circuit triphasé , en déséquilibré et comportant des charges réactives, et disparates, peuvent être parfois bien compliqués pour un néophyte !) on prend les mêmes sections usuelles et même mode de calculs approché en tri qu'en mono , pour le cas simple d'une installation domestique ... Et on prend pour le neutre la même section que les conducteurs de phase et ça marche dans l'immense majorité des cas ...
 
alvin
Compagnon
5 Décembre 2008
835
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #5
ouf, ça me rassure !
mais alors quand on parle d'un disjoncteur tetrapolaire 32a, c'est par phase ?
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

oui, sur un disjoncteur tétra 32A, c'est 32A par pôle, par phase ...

(En sachant qu'un tel disjoncteur "ne fait pas la moyenne" , il ne calcule pas, il déclenchera si au moins une seule des phases dépassent 32A , même si les deux autres ne sont que très peu chargées ...)

Attention aux installations très déséquilibrés ou il risque de déclencher bien avant que la puissances souscrite sur le contrat soit atteinte ! d'ou l'importance de veiller, autant que possible, a bien équilibrer les charges monophasés , équitablement, sur les 3 phases...

Un bon équilibrage des phases aura aussi l'avantage de rendre minimal le courant dans le neutre , ce qui pourrais théoriquement permettre d'utiliser une section plus faible pour ce conducteur (possible , mais déconseillé ...bien que cette pratique soit autorisé dans certains cas, sous certaines normes ...La rupture d'un conducteur neutre, notamment si il est sous dimensionné, ou pas suffisamment fermement serré dans les bornes, peut avoir des conséquences désastreuses ! )
 
Dernière édition:
rentemplan
Apprenti
17 Décembre 2012
119
Le conséquences désastreuses sont un départ d'incendie si je ne me trompe
Cas assez fréquent lors de convertion d'installation tri vers mono
 
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
1 852
le wast
Bonsoir
Je suis aussi cette discussion car mes connaissances en "tri" ne sont pas suffisantes voir faibles…
Donc merci a ceux qui savent les pièges a éviter de les exposer...:meganne: meme si cela parait "casse pieds" pour les initiés.
Jean Paul :drinkers:
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

@rentemplan : les conséquences désastreuses d'une rupture ou destruction du neutre sont effectivement :

-La destruction des appareils monophasé sur les phases les moins chargés (par surtension appliqué aux appareils lorsque le neutre se coupe)
-un départ d'incendie (par échauffement du conducteur neutre ou des bornes recevant ce conducteur )
 
alvin
Compagnon
5 Décembre 2008
835
Hte Savoie
Sujets similaires Forum Date
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Machines a bois
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique
Electronique
Electronique
Electronique spécifique CNC
Discussions générales sur la conception
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique spécifique CNC
Projets de fraiseuse et portique d'usinage CNC
Electronique spécifique CNC
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut