installation équipotentielle dans un bureau ? ? ?

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 476
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,
ma compagne travaille dans un bureau
plusieurs de ses collègues ressentent des chocs électriques quand elles ouvrent la porte d'un local dans lequel se trouvent des imprimantes et des fax, la porte elle même est en bois (ou isorel...?) en tout cas elle n'est pas métallique
je sais que l'installation équipotentielle est obligatoire pour les huisseries métalliques de porte pour les salles de bain et les cuisines
est-ce qu'il existe des normes ou des recommandations pour les locaux de bureau ?
à titre d'info supplémentaire éventuellement utile, elle travaille dans une usine classée Seveso :sad:
merci par avance pour vos lumières :-D
et bonne fin de soirée à tous
 
O
Oo stephan oO
Apprenti
21 Avr 2012
96
Cannes (06)
A ma connaissance :
- en logement : la liaison équipotentielle supplémentaire est obligatoire dans les salle de bain / salle d'eau (et pas dans les cuisines)
- En tertiaire, il n'y a pas de recommandations particulières pour les locaux de bureaux traditionnels : il y a donc de très forte chance que ni la porte ni le cadre ne soit reliés a quoi que ce soit.

par contre, il peut y avoir des phénomènes liés a l’électricité statique qui s'accumule plus ou moins vite selon les revêtements de sols...

pour en avoir le coeur net, vous pouvez toujours utiliser un testeur et faire une mesure entre la porte en question et un conducteur de terre ...
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 326
FR40 / FR64
Bonsoir,
La première chose serait de déterminer s'il s'agit de "fuites" provenant d'un problème d'isolement, ou de décharges statiques qui peuvent être tout aussi désagréables. Dans certaines configurations on peut atteindre des tensions de plus de 1000 v. Lorsque j'étais en activité, nous faisions particulièrement attention aux charges statiques qui détruisaient nos composants électroniques. La mise à la terre se faisait par des tapis conducteurs, mais il y avait toujours une résistance de manière à ce que les charges s'écoulent lentement.
Cordialement

Oo stephan oO confirme ma présomption de charges statiques. Attention il faut des appareils particuliers pour mesurer ces tensions, avec un contrôleur ordinaire on ne voit rien car les charges profitent de la résistance interne de l'appareil pour disparaitre.
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 476
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #4
merci :-D !
 
Daniel Pouzenc
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Fev 2013
630
31800 Labarthe-inard
Bonjour,
Dans une usine, les installations électriques sont contrôlées par un organisme indépendant accrédité.(Apave, Véritas...). Il suffit de leur soumettre ce problème,ils ont la technicité et le matériel pour trouver l'origine du défaut et la solution pour l'éliminer.
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 818
Nancy
Bonjour,
C'est la plaie habituelle de la moquette dans les bureaux, le frottement des pieds génère de l'électricité statique, et les humains se déchargent sur tous les objets métalliques, qu'ils soient reliés à la terre ou non, ca ne change pas beaucoup, les tensions en jeu pouvant facilement dépasser 10 000 volts. Le nombre d'équipements informatiques ravagés est incalculable et la seule vraie solution est de poser des revêtements de sol antistatiques qui permettent l'écoulement des charges au fur et à mesure. Ils sont chers et il faut les proposer à la prochaine rénovation.
Salutations
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Il existe des peintures de sol antistatiques , c'est ce que l'on fait par exemple dans les ateliers qui montent des circuit s imprimes .
 
O
Oo stephan oO
Apprenti
21 Avr 2012
96
Cannes (06)
Daniel Pouzenc a dit:
Bonjour,
Dans une usine, les installations électriques sont contrôlées par un organisme indépendant accrédité.(Apave, Véritas...). Il suffit de leur soumettre ce problème,ils ont la technicité et le matériel pour trouver l'origine du défaut et la solution pour l'éliminer.
+1 : J'ai passé une partie de mon temps en tant qu’électricien en compagnie des personnels des organismes de contrôle : ce sont souvent des gens ayant une grande connaissance pratique et théorique de leur métier.
 
Haut