Identification matériel ferronnerie

  • Auteur de la discussion aerane
  • Date de début
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai récemment eu la chance de récupérer beaucoup de matériel d'un ancien ferronnier. Entre la ferraille, les outils /enclumes et postes à souder j'ai un problème pour identifier cela:

J'ai bien ce qui semble être un burineur au vu des percutions mais vu les "embouts" je ne saurai dire vraiment si c'est ça:

Ensuite j'ai cette forge inox, hormis la grille alu et le bac je n'ai rien d'autre, il semble manquer une pièce comme un bruleur mais je ne trouve pas quoi dans tout ce que j'ai pu récupérer.

IMG_20201004_151651.jpg


IMG_20201004_151629.jpg


IMG_20201004_151649.jpg


IMG_20201030_091740.jpg


IMG_20201030_091609.jpg
 
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #4
J'aurai bien dit une forge au début en inox comme ça ne brûle pas mais peut être un bac de lavage... j'avoue ne pas y avoir penser
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 862
MARSEILLE
Bonjour,
Sur les premières photos c'est un bac de lavage, sur les suivantes c'est un ancien marteau-piqueur électrique (Et non pas pneumatique) de chez Black & Decker...
JASON
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 069
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
Le B&D ne serait pas un dérouilleur à aiguilles ?
Chez un ferronnier....
 
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #9
En effet, hormis pour faire musée je n'en ai pas trop l'utilité...
Le bac de lavage...Je devais m'en faire un donc c'est pas perdu.
Pour la forge il ne me reste plus qu'a m'en faire une, ou un panneau a induction peut être . Mais d'abord il faut que je finisse ma presse maison et le trépied de ma cintreuse a tube.
 
Dernière édition:
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
2 043
12350 et 31200
je pense comme les autres: probablement un bac de lavage,

pas de trace de chaleur, et la grille n'est pas assez épaisse pour résister à la chaleur
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
Bonjour
Le B&D ne serait pas un dérouilleur à aiguilles ?
Chez un ferronnier....
non,ça servait pour poser des chevilles dans le béton vibré, ça vibrait et on faisait juste tourner avec l'espèce de manche (manche rouge)sur amplitude de 120 °environ, en arrière et en avant , la cheville avec des dents que l'on vois sur la photo, servait aussi a percé, et arrivé jusqu'a la rainure, on retirait et mettions un cône dans cette cheville, ensuite enfoncement de celle çi et sans tourner , percutions ensuite,d'un coup sec on cassait le bout , et la parie filetée restait dans le trou , je n'ai jamais trop aimé , pour moi le mieux, s'était Outifix + cheville Rawl
 
Dernière édition:
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #13
C'est bien marqué "hammer" sur le mien donc le modèle que j'ai c'est le marteau piqueur. Mais Marc parle d'un vibreur pour le beton...Si quelqu'un a bien la notice de celui ci voir comment il s'assemble :).
dans la boite j'ai encore plein de douille comme celles a coté du perfo sur la photo. et une espèce de barre en L à 120°
Un dérouilleur a aiguille ca aurait été top J'ai 3 grilles en fer forgé d'ancienne porte a dérouiller et ressouder.

L'option la moins couteuse ça sera une électrolyse dans la baignoire sabot. Ça ne passe pas dans ma cabine de sablage.
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
1 118
il n'y a pas de "vibreur", c'est le marteau piqueur,. il manque un ressort pour faire tenir l'outil a manche rouge.
après, c'est comme l'a dit Vercingétorix, le foret c'est la cheville, la rotation c'est ton bras, la machine c'est que le marteau :mrgreen:

il existe un truc similaire pour la spéleo ou l'alpinisme , ou t'as un marteau a la place de la machine :???:

 
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #15
Ah oui ! C'est sommaire, la chignole a béton en gros...
Bon ben ça sera ranger pour voir si je retrouve un ressort.
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
C'est bien marqué "hammer" sur le mien donc le modèle que j'ai c'est le marteau piqueur. Mais Marc parle d'un vibreur pour le beton...Si quelqu'un a bien la notice de celui ci voir comment il s'assemble :).
dans la boite j'ai encore plein de douille comme celles a coté du perfo sur la photo. et une espèce de barre en L à 120°
Un dérouilleur a aiguille ca aurait été top J'ai 3 grilles en fer forgé d'ancienne porte a dérouiller et ressouder.

L'option la moins couteuse ça sera une électrolyse dans la baignoire sabot. Ça ne passe pas dans ma cabine de sablage.
Ce n'est pas pour vibrer le béton!! :wink: c'est pour mettre une cheville filetée , autocassable dans le béton vibré (sec!!) ça a existé chez plusieurs fabriquant , le trou en bout est lisse et c'est ce qui est avec la poignée rouge qui rentre dans ce trou, ensuite il y a plusieurs grosseur d'adaptations pour différent diamètre de chevilles (inutilisable dans un béton non vibré .
Si c'était un marteau piqueur avec burin, le trou serait hexagonal:)
Non, en général cet outil n'a pas de ressort , moi je n'en ai jamais vu , et il y avait que la percution sur ma machine si je me rappel bien (il y a 1/2 siècle:smileyvieux:).
Celui çi est a mon avis , d'avant 1970.
Le trou dans chaque matrice est pour extraire la partie restante, après casse , celle qui était pour l'entrainement, il fallait une broche légèrement conique et un petit coup de marteau.
La cheville perçait , et arrivé a la bonne profondeur, on retirait , mettions un cône dans la cheville, remettions la cheville , un coup de percutions sans tourner , une fois bloqué, un coup sec sur le côté , et la cheville était cassée a raz .
 
Dernière édition:
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #17
Ca c'est de l'explication, merci beaucoup j'aime bien connaître l'histoire des outils ou leur fonction...l'âge moyen de mon atelier est de 60 a 80 pour les grosses machines (perceuse touret et compresseur)et casier de rangement. Le reste est plus récent ou artisanale. Le truc le plus jeune après moi c'est ma FJ 1200 de 90 :smileyvieux: et hormis l'electroportatif et mon poste MMA /tig qui a 3 mois car on a beau dire...c'est plus simple pour l'amateur que je suis.
Les gros projets à venir c'est refaire une structure de portail battant en un seul panneau en 4m pour le faire coulissant et un garde corps type clostra pour mon escalier ouvert ...
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
On attends les photos de tout ça :lol:
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
1 118
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #20
On attends les photos de tout ça :lol:
On va commencer par les aides pour tout faire. Bon c'est le bordel j'ai du tri en cours pour car je refais un vieux kardex pour ranger mes outils...
Un petit poste deca,
Et une bonne vieille perceuse a colonne que j'ai restauré niveau cablage et peinture.
Ensuite avec les restes de ferraille que j'avais...une presse 5 tonnes. Il me reste a mettre en place le guide de verrin en dessous la plaque de cric et les ressorts de rappel.

IMG_20201031_190315.jpg


IMG_20201031_190251.jpg


IMG_20201031_190254.jpg
 
B
Beber70
Apprenti
17 Mar 2020
169
Bonjour,
Pour la presse les tubes me paraissent bien fin et l'assemblage par soudure moyen...
La poutre du haut reçoit autant que la poutre qui supporte le verin...
La plupart des presses sont constituées avec des broches ou des boulons on connaît donc facilement leur rupture au cisaillement.
Une soudure sur des tubes fins limite la resistance à la section de cette soudure si elle est bien faite.
Après tu as fait ça avec de la récup et ce n'est que 5 t mais gaf à l'utilisation...
 
A
aerane
Apprenti
27 Mar 2017
63
  • Auteur de la discussion
  • #22
Ohlala c'est pas fini j'ai soudé et pointé par endroits seulement s'il faut je vais y repasser 3 fois !
Je suis en soudure amateur encore la soudure déjà j'évite un max de faire qu'un simple collage et avec le poste en photo ça va déjà bien mieux...
Mon ancien projet avait été de modifier ma remorque bagagere pour l'élargir afin de transporté mes matériaux.
J'ai recommencé les soudures jusqu'à 10 fois pour avoir du correcte.
Pour tester si avant une dernière passé je t'avais la soudure avec un Merlin de 4kg a pleine force .
Pour la presse je sais que la section upn est courte en haut c'est vraiment fait avec des chutes. Les tubes latéraux sont des 60*40*2mm et pour le haut je vais mettre deux renfort a 45 de chaque côté en 40*40 3mm.

Pour le moment c'est un proto qui va être amélioré. En pression du cric, jusqu'à ne plus pouvoir l'appuyer seul le haut de courbe légèrement et sur moins d'un cm. A savoir il va au avoir un autre tube centrale avec un perçage pour guider le bras descendant. C ava éviter l'écartement latéral. En sus des renforts.

Pour les soudures qui le semble pas belle de toute façon c'est meuleuse et on y retourne.

Dans tout les cas c'est une presse qui va me servir a extraire ou mettre des roulements ou poulie rien de trop méchant encore et rien de trop gros. Quand j'ai gros je vais au garage du coin avec la 20 tonnes avec un bifton ou un pack de 6 et ça suffit
 
Dernière édition:
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
enfin pas un vrai ressort, c'est une sorte de ressort qui tient l'outil

on le voit là:
Oui, parce que là!, ce que tu a mis EST! un marteau piqueur,et comme tu le dit, il faut un ressort pour tenir l'outil ,ça pourrait fonctionner sans , mais ça ne serait pas pratique :wink: les minis pour sculpture n'en ont pas pour les gravelets (mini burins).
Il faudrait qu'il regarde si le trou est hexagonale, mais avec l'outillage qu'il y a sur la première photo, c'est bien pour mettre ces chevilles extensibles , dont je ne me souvient pas le nom????
 
K
kawah2
Compagnon
25 Jan 2020
1 118
mais il faut aussi que l'outil a poignée tienne, faut pas que dès que tu recules la machine ça sorte

je ne sais plus non plus comment s'appelaient ces chevilles, les chauffagistes en utilisaient beaucoup, pas nous les électriciens
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
Celui que j'avais n'avait pas de ressort , je ne sais pas si c'était d'origine?? mais il me semble que oui , il faudrait voir le bout de son outil pour voir :wink:.
Je ne m'en suis servis qu'a chaque fois que je me déplaçais provisoirement dans une des équipes, mon commis n'en voulait pas et moi non plus , les Rawls ça tenaient bien a 100 % , et elles pouvaient ce retirez facilement au cas ou , en plus , même çi ce n'était pas assez serrées , l'ogive qui était prise sur la vis descendait et bloquait forcément celle çi ( si le trou était percé au diamètre , fait pour) pour moi pas mieux que les Rawls , jamais eu de problème , contrairement a ces chevilles autoporteuses , j'ai connu une boite qui a perdu tout les chantiers de centrale téléphonique , car tout est tombé dans une salle d'énergie et très gros dégât.
 
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
871
Besançon (25)
Bonjour à tous

D'accord avec Marc,ce système n'était pas génial.Je l'ai utilisé dans les années 70 il fallait 2 personnes,si tu appuyais trop fort l'autre gonze ne pouvait plus tourner,les vibrations décollait la cheville du cône,les gravas ne pouvaient sortir,les chevilles se cassaient mal parfois,et en plus cela ne tenait pas dans le béton, la cheville remontait lorsque tu serrais la vis de fixation.Bref de la vrai merde.Comme quoi les mec qui pondent du matos devraient bien l'utiliser avant de commercialiser leur caille,cela éviterait bien des déboire aux pauvre cons qui sont obligés de s'en servir en se faisant incendier par leur taulier qui les traite de bon à rien. Mais là tu rêve mon pauvre vieux!!!
Bonne journée.
Cordialement
Olrik.
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 374
FR 12520
A moins de trouver un moyen de l'utiliser pour autres choses, en le modifiant un peu? car c'est du solide! et un sextoy pour dinosaure?? :shock:
 
Haut