dimensionnement d'un convoyeur à vis

firass
Nouveau
5 Octobre 2017
10
  • Auteur de la discussion
  • #1
Dernière édition:
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 649
FR-39Arbois
slt
j'ai pas de formule a te proposer mais une expérience prolongée de maintenance dans un moulin
de ce que j'ai pu y comprendre , le fait d'incliner les vis ne demande pas vraiment de la puissance en plus , car la quantités diminue à mesure de l'inclinaison . ce serait même plutôt le contraire.
mais :
le produit transporté , la situation , la configuration, la duré de travail , le nombre de démarrages et même dans certains cas la météo (si si difficile a croire mais déjà vue ) ont une influence sur les calcul .
on travaillait régulièrement avec une marque connu (parmi d'autres ) et répute dans le milieu qui nous proposait les configuration suivant nos besoins et régulièrement on revoyait régulièrement les motorisation a la baisse . a leurs décharge , ils doivent répondre a une garantie de marche quand ils vendent leurs produit .

si tu as plus de précisions a donner , ont pourrait peut être se faire une idée
 
el_toto
Ouvrier
23 Septembre 2011
307
arles 13200
... le fait d'incliner les vis ne demande pas vraiment de la puissance en plus , car la quantités diminue à mesure de l'inclinaison . ce serait même plutôt le contraire.
bonjour,
pas d'accord, on a besoin de + de puissance quand on gravit une montagne.
il faut donc rajouter :
- la longueur de la charge L (en m) : si tu convoies du produit sur 2 m, c'est 2 m..
- le poids de la charge Q (en N/m)
- l'angle de ta vis : alpha
Tu as un résultat en Newtons soit :
F = L * Q * sin alpha
Tu dois maintenant pouvoir transformer ca en puissance.
De toutes facons, te biles pas, on mets souvent entre 5x et 10x + de puissance que celle donnée par le calcul.
 
Charly 57
Compagnon
21 Décembre 2008
4 935
FR-57330 Moselle
Bonjour

@el_toto
Tu raisonnes à masse constante. C'est à dire que tu compares le déplacement d'une même masse en pente et à plat. Dans ce cas tu as entièrement raison.

Fran dit que le convoyeur à vis prend moins de matière lorsqu'on l'incline ( ce qui est vrai) . Si le convoyeur prend peu de matière, ce manque de masse peut compenser le travail supplémentaire à fournir pour franchir la hauteur d’élévation. (De plus ça semble être son métier !!)

Voilà, vous avez tous les deux raison, mais vous ne parlez pas exactement de la même situation.
 
firass
Nouveau
5 Octobre 2017
10
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour @el_toto

à cette partie j'ai la vitesse maximale de rotation de vis, suite à un démarrage avec la densité du produit, le débit souhaité (lb /h) et la capacité équivalente ( ft3/h).

Tu dois maintenant pouvoir transformer ca en puissance.
mais il la vitesse linéaire de cet quantité est inconnu pour transformer la force en puissance

De plus, la vis a une longueur de 2.5 m et inclinée 20° par rapport l'horizontale,

à mon avis il faut chercher le nouveau couple car la vitesse de rotation est constante

Cordialement
 
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 649
FR-39Arbois
@ firass & el_toto : en voiture , ta masse ne change pas que tu roule a plat et en cote , sur un convoyeur a bande , non plus mais sur une vis c'est différent , les filets sont loin d’être étanche sur le tube et le produit a tendance a perdre de la vitesse sur les filets . mais difficile a quantifier tellement il y as de variables , l’expérimentation est plus efficace ici
on mets souvent entre 5x et 10x + de puissance que celle donnée par le calcul.
c'est aussi le cas quand la machine est conçue pour marcher longtemps et / ou avec de nombreux démarrages ( a ce niveau , on as vu passer des aberration aussi )
il faut chercher le nouveau couple car la vitesse de rotation est constante
tout a fait , celui ci est directement influencer par le frottement du produit qui dépend aussi de la charge qu'il représente sur le filet etc etc
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut