Dénickelage revolver ancien

  • Auteur de la discussion bbrunetd
  • Date de début
B

bbrunetd

Nouveau
Bonjour,
J'ai récupéré un revolver américain du XIXème (1864 pour être précis), qui à l'origine était en acier bronzé et a été nickelé ultérieurement, probablement au XIXème mais sans certitude.
Le nickelage, outre le fait qu'il n'est pas d'origine, est assez abîmé, il est déjà parti sur des zones importantes et je souhaite le supprimer.
Toute solution mécanique est évidemment exclue, je souhaite conserver l'intégrité de l'arme et les marquages.
J'ai déjà un peu fait le tour de la question sur le forum mais je n'ai pas trouvé LA solution.

Je recherche une solution à mettre en œuvre moi-même OU à confier à une entreprise pour supprimer ce nickelage sans attaquer les zones déjà à nu.
Après cette opération l'arme sera gardée en l'état, éventuellement après un nettoyage léger à la laine d'acier.

NB : la plupart des pièces sont évidemment en acier, mais une pièce est en laiton, et je souhaite aussi la dénickeler... j'imagine que ça peut compliquer les choses...

Merci par avance pour vos retours : conseils techniques pour le faire moi-même ou contacts avec des personnes ou sociétés ayant déjà fait ce travail avec succès ! :)

Une ptite photo quand même pour le plaisir des yeux :
Inked14555119.1310000787_LI.jpg
 
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour,
Voir ce post :
JASON
 
B

bbrunetd

Nouveau
Oui merci j'avais vu cette conversation mais la question que tu posais était bonne : quelqu'un a déjà fait l'expérience ?
Et je n'ai pas trouvé de mode opératoire précis, adapté aux gens comme moi, pas très affutés :wink:
 
B

bbrunetd

Nouveau
J'ai trouvé ça sur un autre site :
On peut dénickeler par électrolyse dans un bain d'acide chlorhydrique dilué avec cathode en plomb. Alimentation par chargeur de batterie ou alim. de PC (12 V) , bac en plastique de quelques litres.

C'est déjà un peu plus précis, même si un peu insuffisant pour moi, mais je voudrais être sûr que ça fonctionne et je ne veux pas prendre un risque pour la structure de l'objet : juste virer le nickel mais pas plus !
 
geger

geger

Compagnon
Bonjour,
Juste comme ça :
l'acide chlorhydrique attaque le fer (qui est sous le nickelage),
je crois pas que c'est le but... :7hus5:
 
M

marc le gaulois

Compagnon
Moi, j'irais demander conseils a un armurier , les expériences sur les choses sans valeurs , ok!, mais pour cette arme ??:smt017
 
SuperSpinach

SuperSpinach

Compagnon
Bonjour,

J'ai trouvé ça sur un autre site :
On peut dénickeler par électrolyse dans un bain d'acide chlorhydrique dilué avec cathode en plomb. Alimentation par chargeur de batterie ou alim. de PC (12 V) , bac en plastique de quelques litres.

Tu vas enlever autant d'acier que de nickel en faisant ça.

J'avais trouvé la recette pour le dénickelage mais j'arrive plus à mettre la main sur la note que j'avais fait.
De toute façon (de mémoire) ça a peu d'importance car il faut rajouter un additif dans le bain pour enlever seulement le nickel mais tu ne pourras pas l'acheter sans justifier d'une utilisation professionnelle.

Si c'est vraiment une pièce antique j'hésiterais un peu à faire la technique que tu évoques. Si c'était juste une réplique j'y réfléchirais moins mais là... D'autant plus que si il reste une fine couche de nickel sur la surface ça va faire dégue****** quand tu vas bronzer l'arme. Donc du coup il va falloir que tu polisse les pièces pour que ça rende pas trop mal. (Sans compter que l'acide risque de donner un coté mat à tes pièces)

Après il semblerait que le nickelage se barre à certain endroits. Il y a peut-être possibilité de faire un sablage léger pour faire partir le dépôt restant. (certains bains de nickelage forme d'énormes contraintes internes dans le dépôt ce qui les rends sujet au décollement) Mais là encore il faudra certainement polir la pièce après pour éviter un effet trop rugueux.
 
alainbiggun

alainbiggun

Compagnon
Le nickelage etait sur les armes destinées à des gars fortunés. très historique

il faut de l'acide sulfurique.
 
F

ferdi26

Compagnon
Vas voir un chromeur ils ont l'habitude de le faire cela fait partie de leur métier.
 
B

bbrunetd

Nouveau
Bonjour,
Merci pour vos réponses.
Je n'ai pas encore la claire vision de ce que je dois faire, ça n'a pas l'air si simple d'avoir un état de surface correct après traitement, et bien évidemment je ne souhaite pas abîmer l'acier ni le laiton du pontet ; mais je suis impressionné par le nombre de personnes prêtes à aider, donc merci à tous !
Je vais continuer à cogiter.

Concernant l'arme, il s'agit bien d'un original fabriqué pendant la guerre de sécession. Il fait partie du contrat de fourniture à l'armée US, et était en sortie d'usine en acier bronzé. Il a ensuite été nickelé, probablement au XIXème.
Son état actuel est donc bien "historique", mais pas "d'origine" :)
Le nickelage aurait été en bon état, je l'aurai gardé, mais là il fait vraiment crassou --> quitte à travailler sur cette arme, je vais essayer de retrouver son état d'origine.
 
R

Rebus

Compagnon
Bonsoir,
Vu que les armuriers se font rares, je poserais la question au spécialiste des produits de bronzage armes anciennes ... Cartry.
leur site avec les coordonnées : https://www.arme-cartry.com/34-bronzage
Pour avoir utilisé ses produits je peux témoigner de leur efficacité sur des Colts (j'ai jamais aimé les Remington, désolé !)
 
slk

slk

Compagnon
Il faut prendre en compte que le revolver à déjà été poli une fois pour être nickelés, que pour refaire un nouveau traitement de surface (bleuir ou autre) il faut encore le polir.
Maintenant il faut aussi tenir compte du prix actuel de l'arme en l'état + le coût de la restauration et de l'arme restaurée
 
Haut