Decolletage dans du laiton sans plomb

  • Auteur de la discussion Saiko
  • Date de début
S
Saiko
Nouveau
Bonjour à tous,

Je travail actuellement, sur des projets d'usinage de pièces horlogère avec du laiton sans plomb, nouvelle norme que les fabricant devront respecter d'ici 2023, c'est une matière que est très compliquée à usiné notamment à cause des copeaux qui ne se casse les états de surface sont catastrophique (tambour et couvercle de barillet) et le dimensionnel ne tien pas.
J'aimerais savoir si quelqu'un aurait pu travaillé avec ce genre de laiton, et avoir sont avis, un conseil.

Merci a vous.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Bonjour Saiko,
Je ne peux répondre car je n'ai jamais eu ce genre de laiton mais si tu as une chute ce serait intéressant que je puisse comparer. Je travaille le laiton (ancien) en outils HSS, aussi bien au tour qu'en manuel (façon tour à bois). Je suis comme toi "amoureux" des belles surfaces, alors si besoin MP...
En te souhaitant d'avoir ta réponse
PG
 
nagut
nagut
Compagnon
Bonjour
Le laiton sans plomb j'ai déjà usiné (pièces allant dans des jouets), et: oui c'est problématique par rapport au laiton normal
outils qui s'usent plus vite, copeaux "agressifs"...
je pense que tu travaille avec des outils à plaquette brasée que tu affute toi mème (c'est comme çà que l'on travaillaient )
perso je me tournerai vers les fabricants d'outils à plaquettes comme Sandvik ou autres ; ils ont peut être développé des plaquettes pour cette matière qui va se généraliser
tu parle de couvercle de barillet, j'en ai fais pas mal, (en laiton normal): la tolérance de planéité avec cette matière: çà va être coton !!!!
 
S
Saiko
Nouveau
Bonjour
Le laiton sans plomb j'ai déjà usiné (pièces allant dans des jouets), et: oui c'est problématique par rapport au laiton normal
outils qui s'usent plus vite, copeaux "agressifs"...
je pense que tu travaille avec des outils à plaquette brasée que tu affute toi mème (c'est comme çà que l'on travaillaient )
perso je me tournerai vers les fabricants d'outils à plaquettes comme Sandvik ou autres ; ils ont peut être développé des plaquettes pour cette matière qui va se généraliser
tu parle de couvercle de barillet, j'en ai fais pas mal, (en laiton normal): la tolérance de planéité avec cette matière: çà va être coton !!!!
Salut, alors nan je travail avec des outils à plaquettes avec des porte outil Jet arrosage au centre pour bien évacuer le copeaux, je suis sur cnc. Nos fournisseur nous proposent carrément des outils PCD pour ce genre de cuivreux avec des avances exagérément haute pour ce genre de pièces. Comme tu le dit la planéité ç une des chose qui pose le plus de soucis. Avec une épaisseur de pièce de 0.28mm.
 
S
Saiko
Nouveau
Bonjour,
il me semble que cette norme ne concerne que la robinetterie ( en contact avec l'eau potable)
Ils veulent étendre cette norme à casi tout les secteurs,
C plus "écolo et responsable" lol,
Du coup ce qui était une des matière les plus facile et agréable à usiné devien un cauchemar. Process à modifié outil a changer peut être même de machine, je travail aussi sur multiswiss ou aussi je fait ce genre de test mais catastrophe des guirlande de partout même avec des pmbrise copeau et tout.
 
R
RICO
Compagnon
Dans les accessoires de mode de luxe, le passage au laiton sans plomb s'est fait parfois dans la douleur mais est, cette fois,
maitrisé.
Il faut oublier les conditions de coupe supersoniques, les cadences rapide et l'usinage à sec.
Il faut apprendre à gérer les copeaux filants.
Il faut, au final, revoir les prix pièces, ce que le client est peu enclin à accepter...
Tous les centres techniques se sont penchés sur cette matière et les fabricants d'outils aussi.
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
Certaines marques de luxe l'impose depuis 2 ans maintenant et je confirme, c'est la merde à usiner et ça sabre facilement quand on enlève de la matière en épaisseur.
Je travail à l'outil hss en tournage et au carbure sur la cn.
Il est aussi beaucoup plus sec au limage donc moins bonne pénétration des dents de la lime, c'est chiant.
 
GPM
GPM
Apprenti
Dans le métier du luxe nous usinons principalement du Pb2 et 3 le passage au sans plomb:
Dans les centres d'usinage UGV avec lubrification cela passera moins bien qu'avec le Pb mais cela fonctionnera
Sur les machines de gravure type Gravographe : la grosse cata avec des états de surface calamiteux......
En polissage et galvano par contre gros plus car pas de nodules de Pb qui se déchaussent et font des champs de cratères nom compatible avec du poli miroir.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Je me pose la question avec ce nouveau laiton difficile à couper .. Est ce que les fabricants de ce laiton n’nt pas derminé des conditions de coupe
je me rappelle avoir travailler dans une boîte ou on usinait du bronze au béryllium et c’est cette entreprise qui a fait des essais de coupe ( en décolletage) elle a fourni au fabricant de ce bronze au béryllium les condition de coupe . On peut penser que les fabricants de laiton sans plomb on fait des essais
ça n’empêche pas que si c’est ch…t ,difficile ça restera difficile mais ça aide
 
Dernière édition:
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
Bonjour,

Si vous en chiez à l'usinage qu'est ce que ça va donner au polissage ?
Possible aussi que les huiles ne soient plus adaptées.

Ce serait possible de remplacer le laiton par certains allus ou du chrome ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
A propos du laiton
je croyais ( bêtement ) que le laiton au plomb ( comme l’acier au plomb) était réservé aux décolleteurs et je découvre que tous ( ou presque tout) les laitons ont du plomb c’est pour moi une découverte
autre remarque
on est habitué à voir les horloges , réveil, et autre en laiton , je comprends que c’était facile à usiner , et en plus joli , si il deviens difficile d’usiner du laiton , pourquoi ne pas utiliser , quand c’est possible une autre matière
par exemple , est ce que le bronze sans plomb existe , et est-ce qu’il est difficile à usiner ?
 
Dernière édition:
F
fredcoach
Compagnon
Si on met du plastique moulé, même plus besoin d'usiner, et si c'est du plastique obtenu à base de bambou, ce sera aussi "écolo".:prayer:
 
GPM
GPM
Apprenti
Pour info je crois que le Cetim-Ctdec à Cluses anime des formations sur le sujet
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
Si on met du plastique moulé, même plus besoin d'usiner, et si c'est du plastique obtenu à base de bambou, ce sera aussi "écolo".:prayer:
On en parlera à Omega et Breitling :prodigy554:

L'ami Saiko nous parle pièces horlogères.
Et de toute façon on a besoin de métal et tout n'est pas remplaçable par des matières plastiques aussi écolo soient elles.

Sur ce forum quand tu voies certains étaux récupérés et remis en état, ou des perceuses à colonne, des fraiseuses...
Il n'y a qu'une seule chose à en dire : Vive le métal !!!, Vive la qualité !!!

Tous ces machins fabriqués en plastique 'vert' finissent par se dessécher et perdre un bon tiers de leurs caractéristiques quand ils ne sont pas bouffés par les rongeurs au stockage.
Une obsolescence programmée à 15 ans max.
Remarques que plus tard on les recyclera peut être en barres protéinées :siffle:
 
Haut