Copieur électro-méca..qu'en pensez vous..vos idées !!!

brise-copeaux
Compagnon
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut,

Je tente ici cette idée,...peut-on faire un copieur avec un moteur PAP ou autre.

Les copieurs hydrauliques travail que dans un sens.. Avance/ Recule..la partie sensible c'est le palpage..doux sur le modèle et ferme à l'outil.

Alors peut-on faire un copieur en fixant un moteur " a définir" directement sur la vis de transversale.
Le point délicat, comment créer un palpeur sensible pour transmettre les infos au moteur...sans que ce soit une usine à gaz...le plus simple possible et le plus fiable et le plus précis.

Merci

@ +
 
Dernière édition:
Weg57
Compagnon
20 Juillet 2008
2 721
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Avec un copieur hydraulique quelle est la précision obtenue par rapport à l'original?

Il existe surement des palpeurs de contact piézoélectrique aussi précis qu'un
comparateur et qui fournirai l'info nécessaire avec une précision supérieure?

Ce copiage pourrait se faire mécaniquement comme sur certains tours à bois.
 
Dernière édition:
brise-copeaux
Compagnon
  • Auteur de la discussion
  • #3
Salut,

Avec un copieur hydraulique quelle est la précision obtenue par rapport à l'original?
Re,

Je peux te répondre car déjà utiliser sur tour Hernault et Cazeneuve donc de marque différentes...mais c'est les même principe de fonctionnement...pour les deux types on tient le centième.

@ +
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 999
59000
Bonjour,
1 ère contrainte, tu ne peux pas utiliser directement la coulisse du transversal à 90°, car souvent tu as des
épaulements à dresser. Donc il te faut un chariot inclinable.
2 ème contrainte, comme tout système asservi en position "quatre quadrants", il te faut une commande sans jeu,
donc vis à bille ou rattrapage de jeu impératif.
Beaucoup de solutions électroniques susceptible de remplacer une servo-valve. Plutôt un capteur de type
analogique proportionnel à point milieu: photodiode, effet hall ...
Pratiquement il faut: chariot, vis, moteur pap ou servo, alimentation, drive de moteur, palpeur et son électronique,
un Arduino.
Pratiquement, on utilise comme modèle: une pièce à copier ou un gabarit. Le gabarit, il faut le dessiner et
le confectionner... ça serait peut être plus rationnel de transmettre les données graphiques du gabarit,
sous forme informatique, directement au moteur en fonction du déplacement du traînard ... plus
de palpeur, mais un capteur sur le traînard (règle DRO par exemple) on arrive à une semi numérisation
d'un tour. Pour utiliser ce qui existe, il faudrait pondre un Gcode Y fonction de Z...
 
brise-copeaux
Compagnon
  • Auteur de la discussion
  • #8
Re,

Bonjour,
1 ère contrainte, tu ne peux pas utiliser directement la coulisse du transversal à 90°, car souvent tu as des
épaulements à dresser. Donc il te faut un chariot inclinable.
Oui là on peut surmonter l’obstacle, il suffis de bien positionner l'outil.
2 ème contrainte, comme tout système asservi en position "quatre quadrants", il te faut une commande sans jeu,
donc vis à bille ou rattrapage de jeu impératif.
Effectivement tu as raison...mais jouable
Beaucoup de solutions électroniques susceptible de remplacer une servo-valve. Plutôt un capteur de type
analogique proportionnel à point milieu: photodiode, effet hall ...
Pratiquement il faut: chariot, vis, moteur pap ou servo, alimentation, drive de moteur, palpeur et son électronique,
un Arduino.
Alors là c'est pas dans mes capacité
Pratiquement, on utilise comme modèle: une pièce à copier ou un gabarit. Le gabarit, il faut le dessiner et
le confectionner... ça serait peut être plus rationnel de transmettre les données graphiques du gabarit,
sous forme informatique, directement au moteur en fonction du déplacement du traînard ... plus
de palpeur, mais un capteur sur le traînard (règle DRO par exemple) on arrive à une semi numérisation
d'un tour. Pour utiliser ce qui existe, il faudrait pondre un Gcode Y fonction de Z...
Là aussi trop compliquer pour moi.

Merci quand même.

@ +

PS: j'ai aussi travailler sur un autre type de copieur, en faite c'était en électromagnétique, le palpeur à 4 contacts "appelé aussi cycle carré" qui actionnait des embrayages électromagnétiques sur les barres d'avances..sur ce tour il y avait une barre pour transversal et une autre pour longitudinal
 
brise-copeaux
Compagnon
Non, impossible, réfléchit bien. Même si tu inclines le palpeur pour pas qu'il coince, au lieu de générer un épaulement
plat, tu vas générer un cône.
Ah mais c'est bien sûr...je me suis déjà fait piégé avec ça !!!

Oui donc je laisse tomber.

@ +
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut