Compensation du jeu au retour

  • Auteur de la discussion claudelavapeur
  • Date de début
C
claudelavapeur
Nouveau
Bonjour à tous.
N'étant qu'un fraiseur d'operette (modeliste retraité), il y a plein de choses que je ne connais pas.
Notement: lors de l'execution d'un lamage oblong (par exemple).
Lors de la passe gauche/droite (par exemple) j'ai compensé le jeu de la vis en maintenant l'appui. OK. Mais ................ au retour, comment savoir à quel repere du vernier m'arreter pour retouver mon point de départ ??? (inversion du jeu).
Comment doit-on faire ??
Merci de votre aide.
Daniel
 
J
JKL
Compagnon
Si on veut faire un travail très précis on place un comparateur et on fait le zéro à la position d'arrêt. Sinon dans la plupart des cas on fait cela lorsque la fraise attaque de nouveau sur la hauteur du lamage. Si on doit le faire souvent on s'installe un pied à coulisse chinois pour faire les mesures en plus dans les deux sens de déplacement autrement qu'avec le vernier. Voir tous les messages qui s'y rapportent sur ce forum.
 
G
gaston48
Compagnon
claudelavapeur a dit:
Bonjour à tous.
N'étant qu'un fraiseur d'operette (modeliste retraité), il y a plein de choses que je ne connais pas.
Notement: lors de l'execution d'un lamage oblong (par exemple).
Lors de la passe gauche/droite (par exemple) j'ai compensé le jeu de la vis en maintenant l'appui. OK. Mais ................ au retour, comment savoir à quel repere du vernier m'arreter pour retouver mon point de départ ??? (inversion du jeu).
Comment doit-on faire ??
Merci de votre aide.
Daniel

Ce que tu décris est réellement un problème quand on usine des
rainures ou des poches aux verniers (sans visus)
Pour ma part , j’ai bien évalué l’amplitude du jeu, coulisse légèrement
serrées.
J’ai gravé deux traits supplémentaires symétriquement au trait d’origine
représentant exactement l’amplitude du jeu.
(Je parle du trait isolé qui coïncide avec le vernier)...
Avec un peu d’habitude tu sais quand il faut rattraper un jeu et donc
aller un peu plus loin… donc au retour,au lieu de faire coïncider avec
le trait du départ, tu vas coïncider avec celui qui le suis....

Pratiquement, les deux traits supplémentaires ne sont pas gravés sur
la machine, mais sur deux petites plaquettes collées à la colle à 2
composants. Comme ça si le jeu évolue, il suffit de les décoller.
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
Moi je me servait d'un comparateur mais au bout d'un moment je savait que l'axe X avait 0.3 de jeu donc j'en tenais compte en mettant les verniers a 0 a chaque fois mais maintenant que j'ai une visu j'ai jeter mes vernier!
 
C
claudelavapeur
Nouveau
jeu et inversion de mouvements

Merci de ces trucs.
Je vais de ce pas évaluer ces jeux et tracer des reperes.
Encore merci
Daniel
 
Haut