Compatibilité variateur de fréquence.

  • Auteur de la discussion MT 15/25
  • Date de début
Roland DENIS
Roland DENIS
Compagnon
9 Sept 2010
1 712
vendee
Bonjour Ma reponse serait oui mais par expérience il est préférable de prévoir un eu plus puissant car malgres tout il y a un peu de perte , c'est a dire qu'un semblable de 750 W ou meme 1kw serait bienvenu, quand au cablage cela dépends du choix de fonctionnement , soit avec boutons poussoir : marche avant arret marche arriere ou un simple interupteur marche arret mais dans ce cas il n'y a pas de arret securité "" le gros poussoir a tete rouge """ je suis en vendée si besoin je peu tout vous preparer y comprit la programmation du variateur.
bonne journée
 
M
MT 15/25
Nouveau
20 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci pour cette première réponse.

Concernant la puissance, je m'étais basé sur ce qui m'avait été dit: choisir la puissance du variateur par rapport à la puissance utile de la perceuse. De fait, la perceuse restituant 0.55kW, je suis parti sur ce variateur. Et comme je suis tombé sur une vente sur Am...on.de, à un tarif particulièrement intéressant, mais quelques minutes seulement avant la fin de cette vente, je l'ai acheté. :sad:

Vous m'annoncez donc une demi bonne nouvelle.:spamafote:

Mes recherches m'avaient aussi amené à conclure que le contrôle de la vitesse de rotation de la broche, gérée au niveau du variateur (ou plus précisément, par potentiomètre), pouvait amener une grosse perte de puissance, à bas régime. Il ne résulterait que, pour éviter cette perte de couple à bas régime, il serait préférable d'adapter la vitesse de rotation de la broche, en agissant sur la boite de vitesse "à l'ancienne". J'écris bien au conditionnel, car mes connaissances en électricité remontent à mon bachot "C" de 1993; et le programme d’électricité n'étais pas ma tasse de thé.:oops: J'aurais dû bosser un peu plus ces chapitres.

Ce serait avec plaisir que je répondrais à cette proposition de câblage, mais je réside à l'opposé: dans le Doubs. :wavey:
 
Roland DENIS
Roland DENIS
Compagnon
9 Sept 2010
1 712
vendee
J'ai par experience des variateurs en fonction, dont un sur perceuse a colonne a boite de vitesse mecanique , pas de courroie et le resultat me satisfait pleinemnt , var de 1,5 kw pour moteur 1,1 kw et si je doit forcer, je change la vitesse mais si c'est tout doux je varie au potentiometre , c'est super souple , pour le cablage et programmation vous aurez la notice elle est pas mal mais c'est exact qu'avec de l'experience c'est un peu plus clair, si je peux vous aider pas de probleme ce sera avec plaisir et puis 1993 c'est tres recent !!!!!! du moins pour moi car je suis beaucoup plus """mouai passons """
 
M
MT 15/25
Nouveau
20 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir,

En attendant de me lancer dans la réalisation de l'armoire électrique qui va bien, je voudrais tester mon moteur.
L'intensité annoncée en 220V tri est de 2.7A.
Suivant la "règle des 14", on trouve 37.8µF.
Or, les condensateurs proposés à la vente sont de 35µF et 40µF.
Lequel dois-je prendre? Je dirais 40µF. Valeur la plus proche, mais par excès. Cet excès ne risque-t'il pas de nuire?
 
M
MT 15/25
Nouveau
20 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,



Bon, je n'ai pas eu besoin de vous casser les pieds avec mes questions pour parvenir à restaurer cette perceuse. La lecture de pas mal de fils ont répondu à la plupart de mes interrogations. Ce forum est une mine d'or (je n'ai, par contre, pas pu accéder à certaines notices).



Et pour ce qui me manquait, un ami m'a apporté son aide et sa connaissance: merci Bertrand (il se reconnaîtra:smt039).



C'est ma toute première restauration. Mais ça m'a vraiment plu, et il y en aura certainement d'autres derrière. J'ai fait avec mes connaissances (petites; aucune formation concernant ce genre de machines), et mes moyens techniques (petits aussi, mais beaucoup de motivation, et d'huile de coude:wink:).



Petite bidouille, au passage, qui peu aider: les poulies en alu, bien oxydées, ont été nettoyées par trempage dans une solution d'eau et de lessive de soude (attention à ne pas laisser tremper trop longtemps, sous peine de ne plus rien avoir à ressortir:mrgreen:), rinçage abondant, séchage, puis polissage manuel au "Miror".



L'état mécanique était satisfaisant: pas de jeu, mais, après contrôle, le moteur était cramé. Je n'ai pas pu l'essayer au moment de l'acheter, son propriétaire n'avait pas de triphasé. J'ai donc acheté en envisageant cette possibilité, qui, malheureusement, s'est avérée exacte. Le re-bobinage coûtant une petite fortune, je l'ai remplacé par du neuf à caractéristiques équivalentes. Par contre, l'axe du moteur d'origine étant conique, il a fallu réaléser le manchon qui lie la poulie au moteur (le nouveau avait un axe cylindrique avec clavette). Merci Bertrand.

La machine a été entièrement démontée nettoyée, lubrifiée, remontée. Le circuit électrique a été entièrement refait.



J'ai effectué quelques travaux de peinture; elle sera repeinte entièrement ultérieurement. Je me suis inspiré de la recette donnée sur le forum pour obtenir une teinte proche de l'origine. Mais le résultat du dosage de peintures Hammerite martelées bleu foncé et argent ne me convient pas. Donc...



Les topics relatifs au tachymètre m'ont permis de l'installer sans problème. Seule, la programmation de l'altivar (trouvé neuf, à pas cher, sur Amazon.de, quelques minutes avant la fin de la vente flash. Il a fallu faire vite pour vérifier ses caractéristiques, moi qui avait tout oublié de mes cours de lycée sur le triphasé) m'a posé quelques soucis, résolus depuis. Finalement, tout est ok: marche normale, marche inversée, et réglage de vitesse de rotation de 200 t/min à 2200t/min.



Le coffret électrique a été trouvé chez "Alibaba chinois", ainsi que tous les boutons.



Voilà. Je n'ai pas l'intention de faire un tuto là-dessus, d'autres en ont fait de très beaux, avant moi.



Juste quelques photos à partager avec vous.



L'étau de fraisage, vendu avec, même s'il n'est pas conçu pour cet usage, sera utilisé sur cette machine. Il a subi le même sort: démontage, nettoyage, lubrification, remontage.



Quelques photos avant:



2r3uhp1.jpg




33lnjoo.jpg




1t0qvt.jpg




eqwodx.jpg




Quelques photos après (comme quoi, on n'est pas fainéant):



qoxglx.jpg




2d1kcci.jpg




2h6rqdk.jpg




2zf0bbk.jpg




vimfk0.jpg




Une petite table d'écolier, achetée à vil prix fait office de support (je ne suis pas chez moi, et la place dans ce qui me sert d'atelier et limitée). Ce n'est pas super rigide, mais les pieds métalliques ne lâcheront pas. Demain, se trouvera, en dessous du plateau, un tiroir en bois, fait maison, pour le rangement des outils et mèches.



Le coffre électrique est fixé sur un mat pour antenne parabolique. Ce mat est lui-même fixé sur un pied de la table, via les cavaliers de fixation du kit satellite, et des entretoises réalisées dans du tube acier carré (2cmX2cm), du fait du débordement du plateau par rapport au pieds de la table.


Voilà, si ça peut apporter à certains (qui hésitent encore) ce petit rien qui les incitera à se lancer... Même un newbie (comme moi) peut y arriver.

A vos outils! :wink:

JB. :wavey:
 
Haut