Céramique usinable

enezsun
Apprenti
6 Septembre 2008
174
Berrien - 29
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je suis en train de finaliser le moteur Wyvern de E. T. Westbury et je suis à la recherche de céramique usinable en 10 mm de diamètre, pour confectionner le noyau isolant de la bougie.

Connaissez-vous un fournisseur capable de fournir de petites quantités ?

D'autre part, ce genre de matériau doit s'usiner avec des outils au carbure, me goure-je ? Je dois si c'est possible percer un trou de Dia. 2,5 mm traversant (longueur 15 mm) puis tarauder à M3 sur 10 mm de profondeur.

Qu'en pensez-vous? Si ce n'est pas faisable j'utiliserai du téflon.

Merci par avance

Didier
 
alex6
Nouveau
4 Janvier 2014
13
Bonjour Didier

Fournissant des outil à une société spécialisé dans l'usinage des isolants en ceramique, je peux vous deconseiller de l'usiner au carbure.
La ceramique peut etre travaillée à l'etat cuit (tres dur) ou à l'etat poudreux (tres abrasif) dans les 2 cas les outils aux diamant sonts recommandés, car sinon l'outil carbure ne feras pas long feu.

Les percages sont possibles mais au foret à tete diamant, ce qui est relativement cher.

Vous comptez la travailler cuite ou non?

Cdt

Alexis
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 033
59000
Bonjour,

Didier pense aux céramiques type MACOR. C’est désaffûtant, mais l’HSS peut
convenir pour quelques pièces.
Le problème est d’en trouver en petite quantité ...
 
enezsun
Apprenti
6 Septembre 2008
174
Berrien - 29
  • Auteur de la discussion
  • #4
alex6 a dit:
Bonjour Didier

Fournissant des outil à une société spécialisé dans l'usinage des isolants en ceramique, je peux vous deconseiller de l'usiner au carbure.
La ceramique peut etre travaillée à l'etat cuit (tres dur) ou à l'etat poudreux (tres abrasif) dans les 2 cas les outils aux diamant sonts recommandés, car sinon l'outil carbure ne feras pas long feu.

Les percages sont possibles mais au foret à tete diamant, ce qui est relativement cher.

Vous comptez la travailler cuite ou non?

Cdt

Alexis
Merci pour cette première réponse.

Je dois dire que je me lance dans l'inconnu pour moi. Je n'ai qu'une ou deux pièces à tourner, donc je ne pense pas investir dans des forets au diamant, et quid des tarauds?

Une amie céramiste m'a proposé de les mouler. je devrais dans ce cas incorporer l'électrode centrale au moule (problème de température) , et puis il doit y avoir un problème de rétreint (je ne connais pas le %)

Finalement ce n'est pas si simple :mad:
 
enezsun
Apprenti
6 Septembre 2008
174
Berrien - 29
  • Auteur de la discussion
  • #5
gaston48 a dit:
Bonjour,

Didier pense aux céramiques type MACOR. C’est désaffûtant, mais l’HSS peut
convenir pour quelques pièces.
Le problème est d’en trouver en petite quantité ...
Oui Gaston48, mais j'ai vu chez Radio Spares des longueur de 100 mm en dia. 10 mm pour une cinquantaine d' €. C'est pas donné :shock:
 
alex6
Nouveau
4 Janvier 2014
13
Je penses en effet que ca revient vite cher de vouloir l'usiner dans de bonnes conditions.

Je ne connais pas la céramique Macor, je débute dans le metier, mais si elle peut etre travaillée avec des outils en acier ça vaut le coups de se renseigner.

Je ne connais pas le moulage de la ceramique, chez mon client elle est travaillée à l'etat poudreuse, ce qui permet de travailler avec de machines legeres vu que c'est tres friable, puis elle est cuite, et enfin rectifiée car elle bouge un peu pendant la cuisson.

Chose importante si vous vous lancez la dedans, et que vous usinez de la ceramique non cuite, ne finissez jamais sur un angle vif, sous peine de le casser. Commencez sur l'angle et finissez au millieu, ca fait plus d'opérations mais c'est la seule solution...
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
pour fabriquer une bougie il faudrait plutot de la porcelaine : c'est une ceramique aussi

c'est une argile speciale facile a acheter chez les fournisseur pour poterie : ça se travaille comme de la pate a modeler

il y a un certain retrait au sechage , puis a la premiere cuissont

il faut ensuite tremper dans une bain de glacage qui bouche les porosité , puis 2eme cuisson

peut importe le retrait : il faut realiser les piece en metal qui se monte autours quand la porcelaine est finie en fonction de ses cotes exacte
 
enezsun
Apprenti
6 Septembre 2008
174
Berrien - 29
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci à tous, cela me fait des pistes à explorer.
Un petit plus pour la porcelaine, je vais me renseigner. Le but est de construire une bougie au look un peu vintage pour coller avec le moteur.

Je posterai dès avancement

Bon weekend à tous
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
pour simplifier il n'y a pas que la vraie porcelaine : il y a aussi le grès : c'est de la terre a poterie que l'on cuit a forte temperature , et qui se vitrifie en fondant un peu ... je ne sait pas si ça convient aussi pour des bougie

il existe du grès blanc qui imite bien la porcelaine et evite la double cuisson de la porcelaine
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Dans ces dimensions , pièce cylindrique , percée , longueur 60 ...80 mm environ .
il y a les isolants en porcelaine des electrodes d'allumage de bruleur fuel .

Suffit de couper !
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut