Advertisements

Boitier de commande pour piscine à débordement

  • Auteur de la discussion jaqpot
  • Date de début
J
jaqpot
Ouvrier
23 Septembre 2011
268
Fribourg, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je dois réaliser un boitier de commande pour ma piscine à débordement permettant le contrôle de divers éléments tels que:

- 2x Pompe triphasée
- 1x Pompe monophasé débit variable
- 3x vanne pneumatique
- 1x vanne électrique
- 2x pompe de dosage
- 2x projecteur RGB
- 1x moteur triphasé pour volet roulant
- divers capteurs
- ....

C'est un gros projet et j'ai besoin d'aide pour la partie puissance.
Je cherche des relais pour moteur triphasé que je puisse commuté avec un relais d'arduino 12V, voir 230V. C'est pour la commutation d'une pompe de 3CV.
Faut-il utiliser des relais à semiconducteurs de ce styles, ces derniers sont très chers :
https://www.distrelec.ch/fr/relais-semiconducteurs-triphases-20-275-vac-carlo-gavazzi-rgc3a60a20kke/p/11083595?channel=b2c&price_gs=213.732&wt_mc=ch.cse.gshop.fr.-&source=googleps&pup_e=1&pup_cid=35843&pup_id=11083595&gclid=CKilyOT32tICFcidGwod6YINng

N'existe-t-il pas des relais contacteur standard avec 3-4 poles commutés par une bobine ?

D'avance merci pour vos réponses
 
Advertisements
gatebois
gatebois
Compagnon
14 Novembre 2008
506
FR 83160 la valette du var
Bonjour
Quel interet de passer par un arduino pour gerer une filtration ?
C' est juste par curiosité, mais votre projet me semble mal engagé.
Cordialement
Gatebois
 
J
jaqpot
Ouvrier
23 Septembre 2011
268
Fribourg, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #5
Salut,

Comme mentionné, le système doit contrôler filtration, traitement, volet, lampes... Une raspberry Pi sera utilisée, il y aura également un arduino qui sera utilisé pour superviser le bon fonctionnement et intervenir si problème. Je vais sans doute décrire un peu plus en détails plus tard.

Le tout doit être gérable avec le système domotique de la maison existant (KNX-openhab). Le choix Raspberry Pi est je pense bien adapté, bien évidemment , cela dépend des connaissances des personnes impliquées dans le projet.

A+
 
S
saquet
Compagnon
2 Avril 2010
1 266
marne
bonjour
dans le principe dés que l on a un module de Cde en 5V on interface avec des transistors NPN qui commandes des petits relais 5 ou mieux 12v avec contact admissible sur du 230v qui eux meme attaques des contacteurs standard tri pour les différants organes de commandes

d apres toi il y a des relais en sortie d arduino
je ne connais pas les caractéristiques de ceux ci mais peu probable qu ils admettes 230v sur les contacts, a verrifier
si c est non ,a changer ou a relayer en cascade

lorsque tu aura bien définit ton schéma j ai des relais 12vcc et contacteurs moteur a prix d occase

pour le moteur tri du volet je t ai mis un contacteur neuf qui doit etre branché sur l armoire que je t ai fourni
 
J
jaqpot
Ouvrier
23 Septembre 2011
268
Fribourg, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour !

Effectivement, j'utilise des cartes relais de ce type :
http://www.robodino.de/wp-content/gallery/arduino-shield/img_6487.jpg

Il accepte les 3.3V d'une Pi ou les 5V d'un arduino. Les relais tolèrent 250VAC 10A. Cependant, je ne compte pas sur eux pour de la "puissance". C'est eux qui commuteront la bobine des contacteur triphasé (donc c'est égal 12V/24V/230V, je choisirai ce qu'il m'arrange, mais je vais sans doute prendre de la basse tension quand c'est possible)

J'utiliserai cependant ces petit relais pour commuter les vannes pneumatiques qui sont en 230V, je pense qu'il n'y a pas de souci. également pour contrôler les vitesses de la pompe variable SPECK BADO eco VS qui requiert juste des "contacts".

Osiver: je cherche exactement ce genre de contacteur, mais je ne trouve pas en Suisse (mais je dois trouver ça normalement).
Saquet: tout à fait, ça marche très bien. J'ai sceller mon insert l'autre jour. et j'ai retesté ton boitier, ça marche nickel. Merci.

Je regarde pour ces contacteur et vous propose un schéma global
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 706
Juste un point de vue : histoire d'étager les séparations en tension, 3/5V -> 24V -> 230V. Autrement dit des contacteurs en bobine 24V. Ça évite de ramener le secteur sur les shields arduino & co. 8-)

D'autre part prévoir une armoire étanche si possible. Un local technique est par définition humide et avec les produits chimiques atmosphère un peu corrosive :???:
 
J
jaqpot
Ouvrier
23 Septembre 2011
268
Fribourg, Suisse
Bonjour,

Donc vous metteriez des interface relais de ce style (https://www.distrelec.ch/fr/interface-relais-finder-38-61-240-4060/p/13720856?q=interface+relais&page=4&origPos=3&origPageSize=50&simi=96.37) commuté par les relais Arduino en 24V (qui peuvent supporter du 230VAC). ça risque d'augmenter un peu le prix mais c'est plus propre et sûr. Ou existe-t-il d'autre interface relais, modules de relais qui se fixerait sur un rail.

Pour les moteurs, j'ai trouvé ça
https://www.distrelec.ch/fr/petit-contacteur-disjoncteur-24-vdc-no-fermeture-no-borne-vis-kw-omron-industrial-automation-j7kna-09-10-24d/p/13624145?q=contacteur&sort=Price:asc&filter_categoryCodePathROOT/cat-L1D_379516=cat-L2D_379613&filter_Contacts=3+NO&filter_categoryCodePathROOT=cat-L1D_379516&page=25&origPos=145&origPageSize=50&simi=94.98

Versions 3 pôles avec 1 contact auxiliaire, ou 4 pôles
Quel est l'utilité du contact auxiliaire en général ?

D'avance merci pour votre aide.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 706
Plutôt ça : https://www.distrelec.ch/fr/interface-relais-finder-38-61-024-4050/p/13720854
Bobine 24V
Le relais arduino fait la transition 3/5V vers 24V, le relais finder passe de 24V à 230V :wink:
Quel est l'utilité du contact auxiliaire en général ?
Le contact auxiliaire sert le plus souvent à l'auto-maintien. Il peut aussi servir a savoir si un contacteur est effectivement fermé ou pour un interverrouillage etc ...
L'avantage étant qu'il peut être inclus dans un circuit de commande basse tension 8-)
 
M
monk
Apprenti
26 Avril 2010
87
St Georges d'Esperanche
Pour avoir la chance d'avoir une piscine, et d'avoir conçu/monté le système de filtration (j'entend par là, le dimensionnement des éléments, je ne me suis pas amusé a concevoir un corps de pompe a filtration etc... :) )
Je me permet de poster pour suivre et donner mon point de vue étant donné que j'ai envisagé de la contrôler également par Arduino.

Je ne connais pas ton projet en détail, mais j'ai moi aussi envisagé de l'automatiser.

Pour ma part, ce que je projetais c'est :
-Nettoyage automatique du filtre a sable en fonction de la perte de charge (mesurable en fonction de la pression en entrée de filtre)
Ça impliquait de pouvoir faire le niveau automatique, le lavage du filtre pouvant consommer beaucoup d'eau

-Temps de filtration adapté a la température de l'eau.

etc...


Le plus gros hic, que je ne connaissais pas d’ailleurs, c'est que si tu veux gérer le remplissage automatique, il faut obligatoirement un "disconnecteur hydraulique" pour séparer physiquement le réseau d'eau potable de ta piscine... et ça coûte un bras.
Ça doit être entretenu régulièrement et un piscinniste m'a dit que ce n’était pas a prendre a la légère.
Si un particulier connecte sa piscine au reseau d'eau portable, et qu'une contamination est détectée, le service des eau effectue des prélevement et sait tres bien remonter la filiere. Et toujours selon ce piscinniste, si une connexion est détectée, la note est tres tres salée.

C'est toujours bon a savoir.
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 706
Ce n'est que mon avis mais automatiser le fonctionnement de la filtration d'une piscine privée n'a pas beaucoup d'intérêt.
À ce niveau, les opérations sont peu chronophages et peu fréquentes.
Déclencher un contre-lavage en fonction de la pression dans le filtre, pourquoi pas mais la pression ne monte pas brutalement. En général on fait un contre-lavage tous les 7/10jours.
Le réglage de la durée de filtration, bof, on la change quelques fois dans la saison, la température ne bouge pas vite non plus.

En réalité, la plupart du travail autour de la piscine est quotidien et non automatisable :
- surveillance de l'eau (changements de couleur, turbidité)
- inspection/nettoyage des filtres de skimmers
- inspection/nettoyage du préfiltre de pompe
- inspection générale du bassin (c'est dingue ce qu'on peut y trouver comme animaux morts ou vifs)
- brossage des parois si des algues se manifestent
- nettoyage éventuel des plages
- mise en place/retrait de bâche à bulles-
- surveillance/vidage du robot.

Et au moins hebdomadairement, dosage pH, désinfectant et correction (automatisable), aspiration du fond si pas de robot... 8-)
 
M
monk
Apprenti
26 Avril 2010
87
St Georges d'Esperanche
Pour ma part, une bonne partie est déjà automatisée, j'ai un traitement au sel avec correction automatique du PH.

Le lavage du filtre en fonction de la pression permet d’éviter un éventuel colmatage s'il n'est pas fais assez souvent.
Et c'est variable suivant son encrassement, j'ai beaucoup de vent chez moi, et suivant que le volet soit ouvert ou fermé, le filtre est sollicité du simple au triple avec la poussière.
Du coup, je lave en fonction du mano sur la tete du filtre.

Pour la mise a niveau automatique, j'ai un volet immergé, lequel flotte sur l'eau et nécessite d'avoir un niveau peu fluctuant sous peine de ne pas le faire sortir de la fente si le niveau est trop bas.
Entre le nettoyage et l'évaporation, et suivant la pluviometrie de l'été je dois ajouter de l'eau regulierement.

Idem concernant le robot, c'st un robot mécanique branché sur une pompe surpresseur, donc je dois gérer son fonctionnement en fonction des temps de filtration vu qu'il ne doit pas fonctionner si la filtration n'est pas enclenchée.

Enfin, l'asservissement en fonction de la température a un intérêt sécuritaire également pour le traitement au sel.
Les plaques d’électrolyse ne doivent pas fonctionner en dessous de 15°, donc ça permet d'assurer un certain contrôle et de pouvoir couper le traitement sel si l'eau se refroidit trop.
(On a vite fais d'oublier bêtement en fin de saison, et se retrouver a devoir remplacer des plaques, choses pas données)

Idem, au re-démarrage.
On peut envisager une alarme lumineuse pour la sortie d'hivernage et eviter de voir tourner son eau parce que la température de l'eau était plus élevée que prévue.


Bref, a mes yeux ca ne permet pas d'automatiser tout le traitement, mais ca permet de gérer et d’alléger un peu l'entretien.
Sans quoi, les vannes filtres commandées n'existeraient pas. :wink:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut