Résolu Anti-corrosion & Plastique

R
Rafael.I
Nouveau
12 Août 2019
2
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Dans un premier temps je m'excuse si mon post n'est pas dans le bon topic. Je suis nouveau sur Usinage.com et un novice des forums.

Voici le contexte: Je travaille dans le Contrôle Non Destructif par Ultrasons. Je dispose d'un robot 3 axes et d'une cuve en plastique noire remplie d'eau dans laquelle je plonge des pièces en acier pour réaliser les contrôles. Pour limiter la corrosion de mes pièces, je dilue un peu d'anti-corrosion dans l'eau de la cuve.

Lors du nettoyage mensuel, j'ai observé un dépôt noir au fond de la cuve.

Ma question est la suivante: l'anti-corrosion attaque-t-il les matières plastiques? (Sachant que la Fiche de sécurité de cet anti-corrosion n'indique aucune précaution à prendre concernant les matières plastiques).

Merci d'avance.
Cordialement,
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 492
FR-55 Sud-Meusien
Comment est conditionné votre produit, concentré ?
Dans un bidon en plastique ?

... vous avez une partie de la réponse :siffle:

Pour affiner, il faudrait connaître votre produit, et poser la question au fabricant pour lever le doute avec, la composition exacte de votre "cuve en plastique"
 
P
picator
Ouvrier
22 Oct 2013
258
Et cet acier a une teneur en carbone de combien en proportion ? Est-ce de l'acier simple ou y a-t-il d'autres métaux de composition en fonderie ?
A mon avis cet "anti-corrosion" est un mélange hydraté d'acide orthophosphorique à 10° de volume minimum, or cet acide réagit en présence de métal ferreux (quelle que soit la proportion de carbone) qui même si elle ne se voit pas, produit au moins de la "fleur de rouille" en surface lors de son contact avec l'air par oxydation, surtout après le traitement induit par les soudures.
Cet acide est le seul qui s'attaque à la rouille sans effets secondaires post application, au contraire du chlorhydrique, du sulfurique ou du citrique. Il n'attaque pas les autres matériaux supports comme le plastique, le caoutchouc des joints, le nylon ou le téflon.
Les dépôts noirâtres de fond de cuve sont cette "rouille" transformée qui se dépose sous l'action combinée de l'acidité du liquide et des ultra-sons.
Pour l'éviter, si c'est compatible avec le cahier des charges des pièces finies pour la livraison : une film d'huile fine (paraffine) au plus tôt après les soudures, limiterait beaucoup cette fleur de rouille et son dépôt, même si elle saturerait très vite l'eau acidulée, ne changerait rien au tests des soudures dans le bac à U.S.
L'acide orthophosphorique est utilisé pour la dissolution du tartre (oxydation du laiton chromé ou du laiton simple ou traité) dans les détendeurs à haute et très haute pression, ou en nautisme pour nettoyer l'oxydation marine de l'inox quelle que soit la teneur en chrome et nickel.
Il peut être substitué au vinaigre blanc chaud mais dans des dilutions moindres (c'est de l'acétique). Trop concentré, il est susceptible de faire "sauter" le chromage ou autres traitements de surface à orientation anti-corrosive, même par simple application.

Voilà.
 
Dernière édition:
R
Rafael.I
Nouveau
12 Août 2019
2
  • Auteur de la discussion
  • #4
D'accord tous est clair à présent!
Merci pour vos réponses, je pense que le sujet est clos où en tous cas "Résolu".
Merci encore!
 
Haut