Advertisements

200 Hz !

  • Auteur de la discussion j.f.
  • Date de début
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

je viens de tester le moteur de mon avance X à 200 Hz !!!

Juste une ronflette discrète à partir de 120 Hz, augmentant petit à petit ensuite, mais il continue à prendre des tours. Test fait moteur en place, avec la boîte Norton et la table en mouvement.

Moteur asynchrone italien de 1968, fabriqué à Milan. Non, il n'y a pas écrit Alpha Romeo dessus. Il est relativement volumineux pour sa puissance (1/3 ch.)

Quelques minutes seulement. Pas d'échauffement.

Je n'ai pas testé au delà.

Concrètement, quels sont les risques ? Parce que c'est vraiment séduisant de pouvoir descendre à 10 Hz voire moins, et de monter à 200... Concrètement, ça me donnerait, avec le potard, une variation de 20 mm/mn jusqu'à 400 mm/mn sur le rapport "100 mm/mn". Séduisant, non ?

Comment savoir si un moteur "supporte" réellement ce régime, bien sûr sans risquer de le détruire ?
 
Advertisements
O
ordinerf
Compagnon
15 Février 2008
3 990
aube
tu n'as pas d'info sur le moteur ou une référence constructeur pour retrouver ses caractéristiques ?
 
A
Anonymous
Guest
A mon avis il y a plus de risques mécaniques que électrique.
Les roulements vont ils tenir à cette vitesse, le rotor est il suffisamment bien équilibré ?
En soignant l'équilibrage et en montant des roulements adéquats il n'y a pas de raisons que cela fasse pas.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #4
Roulements : neufs ; c'est moi qui les ai montés. Des FAG 6203. 62xx c'est la série moyenne, ce n'est pas la série légère.

Equilibrage : je suis un âne... j'ai oublié de poser la main sur le moteur en rotation.

En tous cas, ça fait considérablement moins de bruit que le moteur russe que j'ai monté sur mon tour, et qui commence à vibrer de façon nette à partir de 90 Hz environ. Et qui n'avait rien de comparable lui même avec la saleté chinoise d'origine...

On peut supposer que c'est un bon moteur. En tous cas, c'est impressionnant de savoir qu'il tourne à cette vitesse alors qu'il à 41 ans et les variateurs de fréquence étaient encore dans les laboratoires de recherche.


D'un point de vue électromagnétique, il y a le problème de la matière et de l'épaisseur du feuilletage. Pertes fer...
 
P
Penesme
Apprenti
7 Mars 2008
100
Prés de Cherbourg
Un éclatement du rotor est possible, le blocage qui s’en suit peut-être dangereux, pour les personnes et pour le matériel.
Je pense que si le moteur ne vibre pas il est possible de monter sans risques à 3600 t/mn.
Les rotors de ces moteurs conçus pour fonctionner en 50 ou 60 Hz ne sont pas prévus pour dépasser cette vitesse (2 pôles 60 Hz).
J’utilise un 4 pôles 1100 W sous 120 Hz (3600 t/mn) sans problèmes, il est impératif que l’équilibrage du rotor soit bon et n’engendre pas de vibrations.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #6
Salu Penesme.

C'est un 4 poles...

200 Hz -> 6000 trs/mn !!!

:shock:

note : un 2 pôles à 100 Hz, c'est 6000 aussi.

Merci pour l'avertissement concernant la désintégration du rotor ! Ca, c'est plus méchant que de cramer le moteur, et ça fait réfléchir.


Il y a une chose que je me dis... Les fabricants de moteurs conçoivent peut-être mécaniquement leurs moteurs (au moins à l'époque) pour 2 pôles et 60 Hz. Dans ce cas, ils doivent être méccaniquement ok pour tourner à 3600 trs/mn. Au delà, ça doit être la twilight zone...
 
JieMBe
JieMBe
Compagnon
17 Mai 2009
1 161
Maine et Loire
C'est un peu tard mais je me lance quand même. Dans l'usage que tu fais du variateur entre 10 et 100Hz, tu risque de rencontrer 2 problème:
- Le premier à basse fréquence, ton moteur tourne au 5° de son régime nominal, et n'est quasiment plus refroidi. Donc évites de travailler longtemps à ce régime, surtout si tu as des efforts d'avance important.
-Le second moins grave à mon avis risque de se produire à haute vitesse ; ton moteur ne donne plus beaucoup de vitesse et tu risque de ne plus produire d'avance si tu as des efforts d'avance moyens.

Ceci dit c'est vraiment séduisant comme possibilité..
 
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #8
Salut,

le risque à basse vitesse semble plus théorique que réel : à basse vitesse, on n'a en général pas besoin de beaucoup de puissance / couple. Sinon, on fait tourner plus vite, et on on joue sur la réduction mécanique. Confirmé par l'expérience et par un professionnel de la MO ayant passé tout le parc de son entreprise sur variateurs.

J'ai deux moteurs de 1 ch. sur variateur, que j'utilise régulièrement à très basse vitesse, dont celui du tour, sur de longues périodes : jamais ça n'a chauffé. J'avais récupéré un ventilateur centrifuge pour le cas où, il est resté dans le placard...

Le moteur en question est énorme par rapport à sa puissance. Il est plus gros que celui de ma scie de 550 W, et il ne fait que 200 W.

Quelle que soit la vitesse de rotation et la démultiplication, sur cette machine, le limiteur de couple entre en action. je n'ai pas pu caler le moteur (j'ai fait des essais...).
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut