1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

tournant dans ma carriere

Discussion dans 'Etudes et orientation' créé par SEB37, 5 Juillet 2008.

  1. SEB37

    SEB37 Apprenti

    Messages:
    138
    Inscrit:
    22 Novembre 2007
    Localité:
    touraine
    tournant dans ma carriere
    je suis sur le point de prendre un tournant dans ma carrière d'ouvrier .
    je travaille actuellement comme contrôleur technique dans un centre de contrôle , et depuis quelques temps mon travail ne me passionne plus , voir même rengaine . j'ai toujours voulu faire tourneur fraiseur quand j'étais gamin , je pense donc changer de vocation .
    un ami ma parlé de AFPA , est ce que quelqu'un du forum a déjà eu recours a cet organisme , sachant que j'ai 36 ans et que les formation actuelles se termine a 25 ans .
    j'attends une réponse avec impatience .
    seb 37
     
  2. valoris

    valoris Compagnon

    Messages:
    677
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Département:
    95
    tournant dans ma carriere
    Bonjour Seb37,

    J'ai il ya quelque années j'ai bénéficié d'une formation AFPA de dessinateur exécution en mécanique générale. C'était la belle époque ou les pavés volaient bas, si voyez ce que je veux dire...

    C'est une formation ou chaque cours est étudié pour que le stagiaire en retire un bénéfice maximum.

    C'est une formation dense pour la quelle il vaut mieu avoir un petit bagage de départ.

    Autant que je me souviennes, tous les adultes jusqu'à 40 ans pouvait bénéficier de ces formations.

    Soit par leur entreprise, ou dans le cadre d'accord de reconversion. J'y ai connun un mineur, un forestier, un fraiseur envoyer là par son entreprise, des chaumeurs comme moi et un accidenté du travail tous avait plus de 25 ans.

    Donc je pense qu'il faut se renseigner sur les conditions d'admission. En 30 ans les choses ont certainement changées.

    Cordialement.

    Valoris.
     
  3. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    tournant dans ma carriere
    j'ai aussi eu droit à l'AFPA pour la création d'entreprise et c'est très intéressant et comme tu es avec des personnes de tous age qui comme toi veulent changer leur vie professionnel tu te sens bien encadré et très motivé, je te conseilles à 100% de suivre ton envie, j'ai exactement eu le même problême que toi et j'en avais marre de mon métier trop rengaine (j'étais dessinateur industriel) et donc je me suis lancé dans la création d'entreprise pour faire enfin ce que je veux vraiment et croit moi ça change ta vie, après on a du mal à comprendre pourquoi on ne l'a pas fait avant, être heureux dans son travail c'est comme être heureux dans sa vie privée, c'est chaque jour un bonheur incomparable, tu vois la vie différemment :)
    alors FONCEEEEEEEEEEEEE :wink:
     
  4. MaX-MoD

    MaX-MoD Compagnon

    Messages:
    2 306
    Inscrit:
    17 Avril 2007
    Localité:
    Annecy (74)
  5. Doctor_itchy

    Doctor_itchy Modérateur

    Messages:
    3 554
    Inscrit:
    20 Avril 2007
    tournant dans ma carriere
    +10000 pour sa petite entreprise , j'ai aussi crée ma "boite" ben même si niveaux finance c'est limite pour tout payer , quel pied pas de boss au dessus de toi , tu choisis se que tu as vraiment envie de faire tu boss quand même il faut bien payer ses lois social ,le comptable , et les impôt , mais une fois le seuil mini atteint t'es pénard ^^

    de plus une enquête as été menée en Europe , il parais que de moins en moins de jeune ne crée leur entreprise , préférant le confort de l'employer donc le truc c'est que les boss devienne vieux et pas bcp pour reprendre les boite ou recrée des boite , donc si tu te sens l'âme d'entreprendre TU doit entreprendre sans te poser trop de question , plus tu y réfléchis plus tu hésite perso ça ma pris 10ans a réfléchir et hésiter , puis d'un coup j'en et eu marre de réfléchir ,je me suis lancer et finalement je ne regrette rien au contraire ^^
     
  6. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    tournant dans ma carriere
    pour ma part ce fut un chouilla plus rapide :rirecla:
    de tout temps être dirigé ne me gênait pas trop mais le fait de ne pas faire ce que je voulais niveau créativité et devoir se taper les ancestrales technique ancienne et refaire ce que les anciens ont fait ça me gavait surtout que je sentais un trop grand décalage avec la technologie actuelle.
    j'ai un respect énorme envers les techniques ancienne et les produits qui ont été réalisés et je suis le 1er à refuser qu'on détruise les archives et qu'on oublie les bases mais par contre je suis contre le fait de refuser d'évoluer par peur de ne pas rester dans ses petits chaussons.
    où je travaillais avant j'ai été le responsable d'une révolte de la part de mes collègues quand j'ai proposé de retirer les tables à dessin qui prenaient une place énorme pour les remplacer par des postes DAO.
    j'ai cru que je ne rentrerais plus dans l'entreprise tellement ça gueullait de partout :eek:
    le directeur à été convaincu par mes propos et à retirer les tables pour des bureaux avec pc et autocad.
    pendant une semaine tout le monde me faisait la gueulle et après c'est limite si je n'étais pas le roi de la maison surtout lors des tirages de plans pour faire les dossiers constructeurs :rirecla:
    c'est à partir de ce moment la que j'ai senti le décalage de génération et que je voulais aller dans une autre direction, j'ai profité du licenciement économique (le boss était parti avec la caisse alors que l'entreprise fonctionnait très bien) pour de suite (enfin après un mois de vacances bien mérité :mrgreen:) lancer mon projet d'entreprise.
    comme à si justement dit Doctor_itchy (pas sur moi merci :rirecla:) malgré que tu rame pour couvrir les frais et qu'au début c'est pire qu'affronter les épreuves de fort boyard, pour autant après c'est trop bien, tu te sens maitre de tes bêtises :mrgreen:, personne prend pour toi et en plus tu récupères le fruit de ton travail, tu peux gérer ton temps comme tu veux et profiter d'un moment de pause pour écrire ce texte :wink:
    dès qu'il fait beau zou tite balade en vtt et le soir quand tout le monde dort zou tu peux cogiter sur un produit.
    en faite il n'y a plus d'horaire ni de date de vacances, tu profites du temps que les autres n'ont pas pour faire tes courses personnelle et professionnelle, du coup tout va plus vite et tu croises les autres boss et les chomeurs, c'est un monde à part et revenir en arrière serait pour moi imposssible, au pire retrouver un petit boulot si j'ai un passage financier difficile ok mais perdre mon entreprise surement pas.
    sans parler que niveau salaire c'est toi qui le gère, certe tu ne touche pas un salaire fixe mensuel mais si tu veux moins tu gagnes moins et si tu veux plus tu gagne plus.
    le top du top pour moi c'est que personne est au dessus, tu as toutes les billes et faire le maximum de bénéfice devient un jeu passionnant et non une contrainte forcé.
    le gros soucis au début c'est surtout au niveau de la vie privée, on sent très vite que tu es le seul à être motivé mais bon en même temps ça m'a bien arrangé comme ça je vois celles qui valent vraiment le coup de celles qui ne valent rien et n'auraient de toute façon pas tenu bien longtemps.
    le but dans la vie n'est pas de vivre longtemps mais de vivre heureux, si ça doit passer par le travail alors il faut faire le boulot que l'on souhaite, celui qui est heureux en tant qu'employé ou en tant que patron alors qu'il fonce, ça ne sert à rien de gacher sa vie si on ne se sent pas à sa place.
    c'est comme en couple, on est heureux qu'avec celle qu'on aime vraiment et non avec une pouf sans intéret, parfois le choix est difficile mais au bout du chemin la vie est belle...
     
  7. armaris

    armaris Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    16 Janvier 2008
    tournant dans ma carriere
    Doctor_itchy et surtout le long mail d'ordinerf ont bien résumé la situation.
    @ordinerf, je m'y reconnais à 100% aussi bien sur le coté travail que privé :wink:

    Même si ça dérive du sujet initial (formation AFPA), n'hésite pas à changer de métier si celui que tu as ne te motive plus (en gros, tu ne sais plus pourquoi tu te lève le matin).

    Je suis dans la même situation qu'ordinerf mais au tout début, je galère un peu mais ça va, je vois le jour.
    J'ai aussi eu de la chance de tomber sur des patrons sympas qui m'embauchent 3-4 mois pour me remettre à flots quand nécessaire.

    Vois aussi avec les assedics, tu as le droit à 22 mois d'indemnisation en tant que créateur d'entreprise et des formations aussi (voir Oseo, Critt, chambre de commerce, etc,...).

    Les formations assedic sont de courtes durée (<6mois) donc il vaux mieux se mettre en profil créateur d'entreprise (je n'ai eu aucun 'contrôle' en 2 ans) et par exemple passer un Bac Pro/BTS, ... sans rien dire à personne.
     
  8. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 163
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    tournant dans ma carriere
    se mettre à son compte n'est pas chose facile ... on a les inconvenients de ses avantages : on est seul !

    L'idée doit murir, calculs, choix, erreurs, hasard, on a droit à tout !

    Les aides sont trompeuses, j'ai préféré ne pas y compter, et ne le prendre que comme un bonus, si elles arrivent ! Elles sont souvent génératrices de contraintes, donc j'ai pas beaucoup utilisé.

    Financièrement, il y a la notion de conccurence, et apres avoir épuisé son carnet de relation, faut prendre le baton de pélerin et aller à la chasse au client. Bien gérér les frais fixes qui sont énormes au début.

    Sinon, c'est sûr, que du bonheur et quelle liberté !

    et puis, ne pas oublier :

    Gérer, c'est prévoir
     
  9. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    tournant dans ma carriere
    Amaris> j'ai eu moins de chance que toi parce que même avec le titre de créateur d'entreprise pour moi ce fut contrôle tous les 6 mois et au bout d'un an ce fut la commission tripartie, ça s'est très bien passé et j'ai bien aimé défendre mon projet devant 3 personnes qui pensait que je ne foutais rien :rirecla:
    après les 18 mois ce fut rendez vous à l'anpe tous les 2 mois pour une mise au point.
    entre nous il n'y a rien de gênant et personnelement j'ai trouvé ça rassurant de voir qu'on est suivi.
    coté vie privée j'ai eu le top du top, la vrai bête de concours, je vous plante le décors, vie de couple cool depuis casiment un an, petite vacances en amoureux nickel, au retour elle me propose de vivre ensemble donc impeccable, on recherche une maison avec comme contrainte une pièce en bas pour l'entreprise et zou bizarrement elle abandonne tout un mois avant de déménager :rirecla:
    madame vivait mal le fait que mon esprit n'était pas que pour elle mais que mon projet entreprise prenait tout mon temps que je ne passais pas avec elle (c'était une blonde :rirecla:) et pire ce fut quand je me levais la nuit pour noter des idées alors la elle n'a pas aimé du tout :mrgreen:
    Tranquille> il est clair qu'il y a des inconvénient mais bon quand on est motivé ce n'est pas la fin du monde et puis c'est surtout des contraintes de lois et financières.
    quand aux aides j'avoue avoir été un peu dégouté, ce sont des pret à taux zéro mais les sommes sont beaucoup trop faible, ça se chiffre à des 4000€ et encore dans le meilleur des cas.
    quand à la recherche de clients ce n'est pas les moyens qui manquent de nos jours, rien qu'un bon site et zou c'est parti :)
    Seb37> le gros avantage c'est que tu es avec plein de personnes motivées contrairement à l'école où la majorité s'en foute complètement.
    de plus c'est gratuit si tu es à l'ANPE ou financé par ton boss si c'est lui qui te le demande, tu peux même y faire des mise à niveau donc franchement si c'est ton souhait alors fonce ça ne peut que te plaires.
    une petite base sur le sujet serait un plus mais bon ce n'est pas obligatoire surtout que ce qui est bien (enfin ce fut ainsi pour moi) c'est que tout le monde s'entraide, c'est très convivial, en tout cas j'ai bien apprécié ce moment.
     
  10. SEB37

    SEB37 Apprenti

    Messages:
    138
    Inscrit:
    22 Novembre 2007
    Localité:
    touraine
    tournant dans ma carriere
    bon et bien , je viens apporter quelques info au sujet de ma formation , j'ai rendez vous le 3 septembre avec une conseillère du fongécif .
    on vas pouvoir monter mon dossier .
    je vous tiendrais au courant de l'avancé de ce projet .
    seb37
     
  11. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    tournant dans ma carriere
    bonjour motivé

    "depuis quelques temps mon travail ne me passionne plus , voir même rengaine" : rien de pire que continuer à travailler comme ça (pourtant c'est le lot de beaucoup pour diverses raisons non?).
    Seb à 30ans tout est possible si l'envie est là alors fonce! forme toi en validant ton projet avec d'autres motivés. çà agrandit la vie (et souvent aussi celle de l'entourage).
    J'ai changé de métier et créé ma petite entreprise artisanale je roule pas sur l'or mais je suis riche du bonheur de gérer mon temps, mon travail, (et mon banquier) a ma guise en faisant le travail qui me plait et je dors la nuit comme le sabotier du conte de La Fontaine.
    C'est pas un chemin facile tous les jours quand même, mais il n'y a rien "qui tombe tout cuit". En suivant la formation, l'échange avec les autre formés ou formateurs est peut-être le plus important pour valider ton projet.

    va falloir prendre le stylo
    et faire moins de copeaux ?

    bonne continuation
     
  12. Otatiaro

    Otatiaro Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    6 Mai 2007
    Localité:
    Metz (57)
    tournant dans ma carriere
    Salut,

    Je me permet de remonter le sujet parce que j'ai des idées de plus en plus ... présentes, dans ma tête.

    Je suis ingénieur Supelec promo 2006 option Informatique et Ingénierie de la Connaissance (+ un master recherche en informatique et IA), et je travaille dans l'informatique depuis que je suis sorti de l'école (deux projets au forfait, 2 ans a la Societe Generale Corporate Investment and Banking, et en ce moment je suis chez Oberthur Card Systems).

    L'informatique m'a toujours plu, ca me plait encore beaucoup (surtout l'architecture et le gestion de projet), mais après avoir fait pas mal de robotique (prez du club de robotique de Supelec, entre autre), de l'usinage chez moi (bientôt le 1er usinage en 4 axes), a passer mon temps sur exapro.eu, a imaginer des pièces en tout genre et les facons de les usiner ... je me dis que je serais bien plus heureux "ailleurs".

    En fait ce qui me ferait vraiment triper (mais ca je l'ai toujours su), c'est de pouvoir faire de la conception (jusqu'a la fabrication) et mélanger allegrement la mécanique, l'électronique et l'informatique (en stage de deuxieme année, j'ai travaillé sur la conception d'un automate de prélevement stérile dans des cuves de réactions pharmacologiques, avec conception de l'automate, conception de la carte electronique de contrôle, et programmation des microcontroleurs pour piloter tout ca ... jamais je me suis autant éclaté de ma vie, quand on avait besoin d'une pièce rapidement, on avait un local avec une fraiseuse et un tour, j'étais toujours volontaire ...).

    Mon problème, c'est que autant en electronique qu'en informatique, niveau formation "officielle", j'ai pas a me plaindre, autant en mécanique, a part ce que je fais a la maison avec ma CNC, je n'ai rien d'officiel.

    Donc mes deux grandes questions sont :

    1 - Est-ce que je peux faire une formation en mécanique, autant sur la conception que l'usinage, si oui, "a quel prix" (outre le prix de la formation, l'eventuelle perte de mon salaire me gène un peu), ou, quand, comment, pour aboutir a quel diplome ?

    2 - Qu'attendre comme débouché ? Les bureaux d'études, ca court pas vraiment les rues (a ce que je sache, en tout cas), les places sont chères ? Et niveau salaire (c'est pas que je sois particulièrement vénal, mais j'aime bien mon petit confort) ?

    On a pour projet de déménager en Moselle l'année prochaine, d'une part parce que c'est ma région natale, et d'autre part pour aller bosser au luxembourg ... est-ce que j'ai une chance de trouver des bureaux d'études dans la région, ou encore mieux au luxembourg (c'est plutôt finance et assurance, chez eux, mais on sait jamais) ?

    Bref, pour l'instant, sans dire que mon travail ne me plait plus, j'ai de moins en moins de neurones assignés a mon travail officiel, et de plus en plus de neurones assignés a des projets plus personnels, plus complexes et plus motivants.

    Je n'ai pas l'intention de faire mon changement de carrière de suite, pour l'instant je suis quand même bien là ou je suis, mais tant qu'a savoir que je le ferais certainement dans quelques années, autant s'y préparer le mieux possible, pour le faire dans les meilleures conditions.

    L'objectif ultime, si c'est possible (tant financièrement, que sur la viabilité de l'entreprise a long terme) serait de créer mon propre bureau d'étude pour le modélisme aérien (créer ma propre gamme d'hélicos, comme Jan Henseleit : http://www.henseleit-helicopters.de/ ).

    ++

    [Edit] Un autre exemple de réussite qui me fait réver : http://www.eheli-tuning.de

    [Re-Edit] Raaahhhh matez-moi ca : http://www.eheli-tuning.de/?site=firmenprofil c'est là dedans que je veux vivre, manger et dormir :wink:
     
  13. CNCSERV

    CNCSERV Compagnon

    Messages:
    1 651
    Inscrit:
    27 Décembre 2007
    tournant dans ma carriere
    Je pense qu'a l'AFPA le qualité de l'enseignement depend du formateur.
    Mon technicien en contrat professionnalisation, a fait une formation en Informatique industrielle a L'AFPA et je suis très déçu. Il a plus appris à l'entreprise. Il faut dire aussi que le niveau de certains élèves n'est pas bien haut aussi.
     
  14. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    tournant dans ma carriere
    Otatiaro>
    1) les bouquins et la pratique vont te faire gagner du temps :wink:
    2) niveau salaire c'est fonction de tes compétences, je prend mon cas en exemple, étude en chaudronnerie, mécanique, informatique et un peu électronique et zou le salaire grimpe au vu des autres qui ne maitrisent qu'un seul domaine, si en plus tu montres ce que tu fais en photo la c'est tout bénef, les patrons aiment être rassuré et pas imaginer que tu ment, par contre il faut faire attention, à trop en dire ils finissent par ne plus vouloir de toi pensant que tu va demander un salaire trop élevé :wink:
    concernant ton projet d'entreprise j'en suis venu au même point mais c'est les finances qui ne vont pas, je ne trouve pas de crédit, personne ne veut se lancer dans mon aventure sauf si je ne fais qu'un tout petit truc qui coute pas grand chose du coup je me débrouille tout seul mais c'est long, pour ça que j'ai fais mes machines.
    je ne connais pas le marcher des hélico RC mais à mon avis il ne faut pas faire que ça, je ne pense pas qu'on puisse vivre qu'avec cela.
     
  15. Otatiaro

    Otatiaro Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    6 Mai 2007
    Localité:
    Metz (57)
    tournant dans ma carriere
    Salut,

    Pour les bouqins, j'ai déjà avalé les deux bouquins de Chevallier (Dessinateur Industriel, et Technicien en Productique) ... ils sont bien, ca sert de bible au quotidien, mais je cherche des bouquins plus "romans", qui apprennent vraiment les technique, plus que des abaques.

    Va falloir que je cherche activement quand on sera sur le Luxembourg, voir s'il y a des bureaux d'études dans des domaines proches, pour le salaire, il est fort probable que je revois mes prétentions a la baisse (consultant en informatique, dans le domaine de la finance, sur la Défense, c'est chiant ... mais ca rapporte :) ).

    Pour mon projet d'avenir, c'est vrai que l'investissement au départ est assez important, mais rien n'empeche de concevoir un premier prototype en faisant le max de pièces soi-même, et en sous-traitant les pièces plus compliquées, et de s'équiper au fur et a mesure.

    Pour le marché des hélicos RC, ce n'est certes pas un immense marché, mais il y a de la place pour des machines qui sortent de l'ordinaire (voir les liens que j'ai mis au dessus). Après rien n'emepche de s'étendre aux autres domaines du modélisme (en utilisant les techniques de pointes high tech de l'hélico aux voitures RC, je suis certain qu'on peut faire un truc démentiel, y'a l'avion qui me plait bien aussi, que ce soit la découpe de kits en déprons pour l'indoor, jusqu'a la fabrication de moules pour des gros fuselages en fibre).

    Par contre, j'ai un gigentesque avantage, pour cette eventuelle future aventure ... c'est que je ne suis pas tout seul !

    En effet, ma petite moitié (petite par la taille, mais immense par la place qu'elle prend dans ma vie !) est fan de modélisme aussi (c'est comme ca qu'on s'est rencontrés ...), et est plus que motivée pour se jeter comme moi a 110% dans le projet.

    Ca ferait deux fois plus de "main d'oeuvre" ...

    J'ai aussi ma mère qui est une excellente commerciale, mais sans emploi (en fait elle travaillait "au black" pour mon père qui était vétérinaire, donc jamais déclarée, et maintenant qu'ils sont divorcés, ben elle est pas dans la m**de) ... et ma soeur est comptable ! Autant de compétences qui seraient des atouts non négligeables au moins au début (entre moi qui est technique, ma soeur comptable et ma mère commerciale, on avait toujours dit qu'on se monterait une petite boite :wink: ).

    Bref, je suis chaud bouillant là. Je sais que ca ne se fera pas dans les mois qui viennent (et ce n'est pas ce que je voudrais, il faut du temps pour qu'un projet comme ca murisse), mais j'ai de plus en plus la certitude que ca finira par arriver.

    Ca donne de la motivation un projet comme ca !

    ++

    [Edit] http://www.reichert.lu/ z'ont l'air sympas !
     
Chargement...

Partager cette page