1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Tolérances de taraudages.

Discussion dans 'Bridage et isostatisme' créé par yayalabricole, 20 Mars 2010.

  1. yayalabricole

    yayalabricole Apprenti

    Messages:
    190
    Inscrit:
    1 Décembre 2008
    Localité:
    caen
    Tolérances de taraudages.
    Bonjour,

    Il est demandé parfois des tolérances supérieures au 6H courant pour

    absorber la sur-épaisseur apportée par un traitement postérieur à l'usinage.

    Et je m'aperçois, dans l'aluminium en général, que le fait de tarauder

    en 6H me permet d'être également correct au tampon en 6G voir 7G.

    Ceci dans des valeurs taraudées allant de M2.5 à M4.

    D'où ma question : quelle est l'utilité de tarauder en 6G ou 7G ?

    Salutations.
     
  2. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 637
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Tolérances de taraudages.
    Bonsoir ,

    "absorber la sur-épaisseur apportée par un traitement postérieur à l'usinage "

    Je pense que vous parlez d'oxydation anodique !! ??
    Les phases d'anodisation "bouffent" toujours un peu de matière , + ou - selon les réglages (durée , intensité) de la chaîne de traitement, c'est pour cela que les trous "s'agrandissent "un peu.

    Pour des revêtements électrolytiques , zingage par ex ... c'est évidemment le contraire.
     
  3. mirelt

    mirelt Compagnon

    Messages:
    509
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Localité:
    Haute savoie Annemasse
    Tolérances de taraudages.
    Salut,

    Quand tu fais anodiser une pièce en aluminium, normalement tu donnes l'épaisseur de traitement, par exemple 0,03 mm.
    Le traitement anodique va créer une sur-épaisseur de la moitié de l'épaisseur demandée. Le traitement rentre dans la matière et se dépose sur la surface aussi, donc pour l'exemple on aurait une sur-épaisseur réelle de 0,015 mm.
    Sur un diamètre il faut multiplier par deux car il y a d'un coté et de l'autre.

    Donc, on utilise un taraud 6G qui taraude plus grand pour que le traitement "corrige l'erreur" et le trou est bon.

    Voilà.
    A+
     
  4. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 637
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Tolérances de taraudages.
    Bonsoir ,

    Désolé de te contredire Mireld , mais c'est faux !!
    Une anodisation n'apporte aucune surepaisseur !! c'est une l'oxydation anodique c à d une CONVERSION de la surface en alumine .
    Contrairement à un depot electrolytique , cette conversion enleve un peu d'epaisseur au métal de base (alliage d'alu ) .

    L'observation de Yayalabricole confirme bien ce que je dis :
    exemple , les alesage Ø 6 à 10 en H6 doit faire 0+0.009 et en G6 il doit faire +0.005+0.014 ; c'est à dire + grand !!
     
  5. schneiderj

    schneiderj Ouvrier

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
    Tolérances de taraudages.
    Bonjour tout le monde !

    Bon je me lance : je vois de partout des données relatives à la tolérance d'un usinage, comme ici pour ce poste. Hors je n'arrive pas à comprendre ce que cela signifie. J'ai bien trouvé ici est là quelques explications mais assez fragmentaires.

    Auriez-vous une documentation qui explique cela d'une manière un peu plus générale (ou scolaire) ?

    Merci
    Jean-Marie
     
  6. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 647
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Tolérances de taraudages.
    Bonjour,
    Est-ce que tu peux préciser ?
    Est-ce que tu veux tout savoir sur les tolérances normalisées, la signification des lettres et des chiffres pour les pièces lisses et pour les filetages,
    ou bien quelques explications seulement sur certains points ?
    Il faut savoir qu'il existe des tolérances pour les dimensions (tolérances dimensionnelles ) et aussi des tolérances de formes. Je pense que pour débuter ceci n'est pas trop mal.
    celui-ci pour continuer.
    Édit
    Les liens ne marche plus oú ne correspondent plus
     
    Dernière édition: 7 Novembre 2016
  7. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 637
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Tolérances de taraudages.
    Bonsoir ,

    Le cas du traitement sur aluminium est different .
    L'anodisation ou oxydation anodique n'apporte aucune SUR epaisseur , c'est une conversion de la surface du metal aluminium et de ses alliages .

    Le traitement d'anodisation entraine une perte de metal + ou - importante et donc des modifications en dimensionnel dont il faut tenir compte dans le cas d'assemblages .
    Selon le temps de traitement , l'epaisseur de metal converti est plus ou moins important , le depot d'alumine ainsi créé est protecteur , extremement DUR , ISOLANT electriquement et POREUX , c'est pour cela qu'il est necessaire de le colmater et c'est ce qui permet de le COLORER .

    Ce type de traitement est utilisé surtout pour de la protection , c'est extremement delicat de respecter des tolerances dimensionnelles .
     
  8. schneiderj

    schneiderj Ouvrier

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
    Tolérances de taraudages.
    Et bien je ne vais même pas à avoir à préciser ! Ces documents répondent à mes questions, et je n'en ai pas d'autre pour l'instant.

    Merci !
    Jean-Marie
     
  9. jcma

    jcma Compagnon

    Messages:
    1 658
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    Mulhouse - Haut-Rhin
  10. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 637
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Tolérances de taraudages.
    Bonjour ,

    Cela depend du resultat recherché !
    Si on fait de l'anodisation de protection , la plus commune , celle dont je parle plus haut , on desire generalement une finition satinée .
    Et pour cela on pousse (durée ) la phase de decapage pour eliminer les petits chocs , rayures etc ... faites lors des usinages .
    C'est cette phase qui bouffe du metal , la phase d'oxydation en elle même "ajoute" de l'epaisseur , de façon + ou - importante selon la valeur de traitement exigé .
    Si on est tres soigneux , precautionneux avec les pièces avant traitement et/ou que le critere d'aspect n'est pas primordial , on va diminuer le temps de decapage et ainsi respecter la cotation .
    Je pense que c'est le cas de piston ou d'objectif photos ... par exemple .
     
  11. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 637
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Tolérances de taraudages.
    Bonsoir ,

    Pour l'oxydation anodique il y a 4 phases principales , la preparation , l'oxydation anodique elle même , la coloration eventuelle et le colmatage .

    Ci joint , un petit schema , pour precisez mon idée à propos des epaisseurs de traitements .
    Sur des surfaces planes , le rapport 1/3-2/3 est le plus souvent retenu , mais on peut lire ailleurs 50/50 !??.... mais bien souvent on a des surprises avec les trous taraudés et autres alesages precis .

    En fait je pense qu'il faut faire des essais pour arriver à determiner exactement quand l'epaisseur de traitement d'oxydation anodique va combler la preparation (decapage , satinage ) .

    Anodisation2.JPG
     

Partager cette page