1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Sécurité et expériences personnelles

Discussion dans 'La sécurité dans l'atelier' créé par brise-copeaux, 26 Septembre 2010.

  1. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 342
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Sécurité et expériences personnelles
    Bonjour à tous.

    Vaste domaine cette sécurité en entreprise comme chez le particulier.

    Je peut vous cité une quinzaines d'accident tous surprenants les un des autres dont la sécurité ne peux rien y faire.... c'est souvent plein d'accumulation des hasards
    qui crée l'accident...........c'est vrai que l'on aurai peu évité la rencontre des hasards..........mais ont le dit toujours après........si j'avais su !!!!!!!!!!

    @ +
     
  2. idesa

    idesa Nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    38
    Sécurité et expériences personnelles
    Bonjour, je vais vous parler de mon domaine: la Machine-outil
    de ce qui m'a été relaté et ce qui ressort également des statistiques, c'est que les accidents touchent tous les profils et il n'y a pas plus d'un coté que d'un autre:
    de l'artisan qui bosse dans son atelier depuis des années et qui connait ses machines par cœur à l'apprenti fraichement arrivé dans l'entreprise en passant par le collègue qui veut juste faire un truc ....ect.
    Chacun un jour et pour différentes raison peut faire une erreur
    un apprenti par manque d'expérience, un artisan ou un usineur expérimenté par erreur d'inattention due à l'habitude ou la répétition , ça arrive, certains passeront des années voir même une carrière entière sans accident(plutôt rare) mais il suffit d'une fois, c'est aussi simple que de casser un verre.
    Tout le monde sait, je pense sur ce forum tenir un verre et pourtant qui n'en a pas cassé?
    Qu'est ce que 500 ou même 1000 euros à investir pour mettre en conformité une machine lorsqu'on sait que ce dispositif empêchera ne serait ce qu'un accident ?
    Parce qu'un accident sur une fraiseuse ou un tour c'est très vite un doigt arraché, il me semble que ce budget est à prévoir automatiquement lorsqu'on achète une machine(qui d'ailleurs n'a normalement pas le droit d'être vendue non conforme...)
    Me concernant, je peux déjà vous proposer un exemple de Document unique qui pourrait être un support pour aider certains à faire le bilan au niveau de la sécurité de leurs installations.Vous le trouverez sur la page 'accueil en bas à droite [urlwww.idesa.fr [/url] ;Je vais regarder également au niveau des fiches de sécurité classé par types de machines de notre société que nous distribuons lorsque nous mettons une machine en conformité afin que ceux qui le souhaitent puissent le mettre en évidence; je vous tiens au courant...
     
  3. ELESA

    ELESA Nouveau

    Messages:
    24
    Inscrit:
    18 Avril 2011
    Localité:
    94 Bonneuil sur Marne
    Sécurité et expériences personnelles
    Bonjour à tous
    Nous sommes de notre côté très préoccupés par cette question de sécurité et tous nos élements sont testés et cherchent à répondre aux attentes des utilisateurs.
    Juste une info que j'ai trouvé pour écrire les articles de mon blog à ce sujet :
    "12% des salariés interrogés estiment que le risque chimique les menace, 14% craignent un accident, tandis que 40% des chefs d’entreprises répondent qu’ils « ne savent pas » à quoi sont confrontés leur personnel et que 34% d’entre eux ne voient pas l’intérêt d’évaluer les risques professionnels…"
    La suite ...
    http://www.elesa-actus.fr/2011/05/19/tr ... -possible/

    C'est donc un sujet brulant et les débats ne sont pas terminés. Je parle pour la France pas pour la Suisse et il me semble que les cours sur la sécurité doivent exister aussi en France à l'école mais est ce le temps qui manque aux utilisateurs pour respecter les règles ?
     
  4. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 416
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
    Sécurité et expériences personnelles
    Re: Reflexion sur la section sécurité : quel est votre avis?

    Avec plaisir pour des infos sur la sécurité, mais fait plusieurs petit posts, je me rend compte que les gens on du mal à lire des grandes tirades sur des posts un peu long :wink:
     
  5. fauxjetons

    fauxjetons Compagnon

    Messages:
    911
    Inscrit:
    25 Août 2011
    Localité:
    33220 Aquitaine
    Sécurité et expériences personnelles
    la sécurité

    salut
    quant je commence a bricoler j'ai une paires de gants pendants 5 minutes
    avoir de la place plusieurs plant de travail c'est bien comme cela on peux faire plusieurs chose à la fois
    avoir de bon outils marteau clef plates a clef a douilles clef a tubes et en abondance ça aide beaucoup
    j'ai deux servante d'atelier tous les outils sont dans les tiroirs à glissière facile d'axer
    ne pas avoir de soucie ne pas avoir d'animaux d'enfants à s'occuper ça détourne l'attention
    après il y a pas que les machines qui sont dangereuse les copeaux aussi ça se manipules avec un tisonnier
    les coupes de matériel l'usinages par lui même c'est dangereux il y a des angles vif et ça fait mal
    les outils des machines je les manipule avec un chiffon et depuis j'ai plus de problèmes

    A plus
     
  6. loic89120

    loic89120 Apprenti

    Messages:
    89
    Inscrit:
    29 Octobre 2009
  7. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 342
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Sécurité et expériences personnelles
    Re: Reflexion sur la section sécurité : quel est votre avis?

    Bonjour,

    Comme promis je vais vous faire part des accidents que j'ai vus, je ne vous raconterait pas ce qui ont été mortelles mais qui son du par la accumulation de hasards.
    Il faut se mettre dans l’ambiance des années 70 à 85 la cartérisation obligatoires des machines date dans la moitié des année 70 à 80.

    Bon j'y vais,

    Le scalpe
    Sur une très pointeuse GSP perçage à Ø 79 mm pour 80 fini "c'était repris" dans un disque pour condenseur, se disque en cupro-cuivre d'une épaisseur de 70 et de Ø 1400 mm.
    L'opérateur un "chouette type" et contentieux c'était un type qui faisait gaffe avait une belle queue de cheval toujours bien faite et il en prenait soin toujours bien attachée mais bon une queue de cheval ça dépasse toujours.
    Ce disque était déjà pointé " avant trou" légèrement plus petit que l'âme du foret et oui sinon le foret pète, alors imaginez vous deux copeaux de presque 40mm de larges et de bonne épaisseurs qui montent en serpentins sur plus d'un mètre de haut avant de cassé.
    Donc l'accident c'est passé de cette manière.
    Il était en plein dans son boulot et le chef arrive pour lui parler de la suite patata et patata machinalement il se retourne dos a la machine et paf!!! un copeau est monté dans son dos et a accrocher la queue de cheval ça la fait tomber en arrière sur le disque le temps que le chef coupe la machine tout ses cheveux et une partie du cuire chevelu étaient autour du foret.

    Que dire de cette accident !!!!

    La suite à plus tard

    @+
     
  8. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 416
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
    Sécurité et expériences personnelles
    Reflexion sur la section sécurité : quel est votre avis?

    Ça fait froid dans le dos :oops: Pour moi c'est tondeuse sabot de 12 mm, donc de ce coté je suis tranquille :wink:

    Merci pour cette sensibilisation aux risques de nos machines
     
  9. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 342
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Sécurité et expériences personnelles
    Bonjour,

    Aller on continu.

    Chippendale

    Plus de peur que de mal.

    Donc toujours dans même atelier les tours son les un derrière le autres en épi une bonne trentaines principalement des cazeneuses et quelques Hernault et Sim tout français quoi :-D et les plus grands dans le sens de la longueur de l'atelier un peu comme des wagons et entre ses deux groupe de tours une allée d'au moins 7/8 a peu près...un atelier normal quoi :-D

    Bon très marrant sur le coup mais pas pour la personne, comme tout bon atelier on vois de truc à pissé de rire.

    Donc moi je travaillait sur un tour rangé sur la longueur"un 6 mètres"et lui sur un tour rangé en épi presque en face de moi, moi j'avais lancé une passe et lui aussi donc pendant la passe en bavache moi j’étais prés de la contre pointe et lui aussi, il était avachi sur sa contre pointe et il avait mis un pied sur le rebord là ou il y a le retour du lubrifiant un peu comme le guitariste qui met le pied sur une chaise mais moi je ne le voyais pas.
    D'un seul coup le vois qui penche en arrière ensuite plus tête ..... il c'est mis à gueuler plusieurs fois mon prénom...vite je coupe mon tour je saute sur le sien avec d'autre et là on c'est tous mis à rire mais grave a pisser dans le froque .....il avait le cul et les bijoux de famille a l'air même le slip y a passer tout était enrouler sur la barre d'avance...on n'a pas compris pourquoi il ne la pas senti plus tôt, je pense qu'il a eu de la chance que le bleu de travail devait être en fin de carrière mais on a bien rigolé surtout la traversé de l'atelier pour aller au vestiaire.
    Bon c'est plus un incident qu'un accident mais si le bleu avait été de bonne qualité cela aurai eu des conséquences plus graves.

    @ +
     
  10. Prétender

    Prétender Modérateur

    Messages:
    1 102
    Inscrit:
    13 Mai 2010
    Localité:
    près de wavre Belgique
    Sécurité et expériences personnelles
    Bonsoir

    Tant qu'il y a une machine qui tourne je ne veux plus voir personne entré dans l'atelier, il suffit d'une fraction de temps d'inattention, surpris et voila l'accident
    Dans mon cas mon fil est venu dans l'atelier pour me faire signé un document, il laissa tombé ce dernier, mal m'en pris de vouloir le rattraper (réflex sans doute) au dessus de la raboteuse ; arriva ce qui devait arriver ligaments arraché sur deux doigts et direct aux urgences et 3 mois de convalaissance :???:
     
  11. delgwen

    delgwen Apprenti

    Messages:
    203
    Inscrit:
    18 Octobre 2011
    Localité:
    Près de Rennes en Ille et Vilaine
    Sécurité et expériences personnelles
    Bonjour ,

    Un accident tout bête ( comme tous quasiment ) , qui est arrivé à un jeune nouvellement embauché.
    Il avait une pièce de montée sur son tour traditionnel , prise en mors exter d'un coté et en lunette fixe de l'autre. Je ne sais plus pour quelle raison il a dû mettre son bras au dessus de la pièce qui était en rotation ( peut être pour régler le lubrifiant ou le pied de la lampe) , mais toujours est il , bien qu'il ne portait pas de vêtements amples , la manche de son tee shirt fut prise entre la pièce et un des trois roulements de la lunette. Heureusement pour lui , de part la nature des alliages que nous usinons nous sommes contraints d'appliquer des paramètres de coupe relativement faibles en comparaison à de l'acier.Il a tout de même dû se faire recoudre et avait pas mal de bleus , notamment au niveau du cou et de l'épaule. Mais cela aurait pu être bien plus dramatique........

    Guénaël.
     
  12. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 342
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Sécurité et expériences personnelles
    Salut,

    Chef il est propre le tour,


    Comme tous les vendredis après-midi dans chaque atelier, c'est le grand nettoyage des machines, un copain qui se faisait souvent tiré les oreilles par le chef, car il faisait son nettoyage tout le temps à la bourre donc forcément a moitié fait.

    Et là pour un coup il était en avance, tout bien nettoyer et huiler, et pour prendre de l'avance pour le lundi, il avait monté un brut dans le mandrin et sur lunette. Surpris le chef viens le voir et lui tu vois quand tu veux, et pour lui montrer que le tour est propre et bien huiler il prend la contre pointe et d'un geste violent il la pousse sur le banc. La contre pointe fait au moins deux mètre de trajet sur le banc et vient finir sur le brut. Chose qu'il avait oublié c'est que la pointe tournant était resté et en tapant dans le brut il y a eu un éclat qui est parti, et cet éclat à atterri dans l’œil gauche du balayeur qui passait avec sa brouette.

    Le balayeur pensait qu'il avait reçu une poussière sans plu s’inquiéter. C'est le lundi que l'on a su que c'était un éclat de pointe tournante, il avait été opéré le samedi en urgence et un de ses copains nous avait amené l'éclat et cet éclat correspondait bien à la pointe tournant ébréchée.


    Comme quoi, il y a la faute...oui.... mais il y a aussi le hasard des choses qui se cumules à l'instant T.

    Ceci dit, change pour lui, il na perdu aucune acuité visuel...mais saurait pu être pire.



    @ +
     
  13. Laurent1966

    Laurent1966 Nouveau

    Messages:
    16
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Sécurité et expériences personnelles
    Pour la gestion des at , renseignements au pres de ametif filliale de la medecine du travail , stage et logiciel de document unique et gestion des risques
    Pour adresse voir avec medecine du travail de ton departement cordialement
     
  14. R.2087

    R.2087 Compagnon

    Messages:
    631
    Inscrit:
    2 Mai 2009
    Localité:
    din ch'Nord-Pas-de-Calais
    Sécurité et expériences personnelles
    salut à tous !!!

    comme tout à chacun, j'ai eu mon lot d'accidents vue de mes yeux, soit comme témoin, soit personnel ...

    les 3 premiers sur 2 ans de temps, se sont passés lors de mon apprentissage dans un lycée technique...

    le 1er de tous, est arrivé sur un tour par un 3e année ( il allait passé son CAP de tourneur...), à l'époque, j’étais en 1ere année de CAP.
    les tours des 1er année étaient disposé en épi sur 2 rangées, ceux des 3e année étaient, eux aussi, disposés en épi, sur 2 rangées et parallèle à ceux des 1ere année
    les tours des 1ere année étaient plus petits et plus basique que ceux des 3e année, eux, plus grand et avec des options plus importantes (copieur, tour de 4 à 6 m, visu, lunette à suivre et fixe ...).

    Au début des années 80, la mode était le port de chèche porté autour du cou en mode "nœud coulant" et le malheureux 3e année ne dérogeait pas à cette mode...
    en atelier, nous portions tous des blouses, soit en coton, soit en tergal et le 3e année prenait bien soin de mettre les bouts du chèche à l’intérieur de sa blouse mais là, pour une raison indéterminé, l'un des bout à repasser entre 2 boutons de la blouse ...
    malheureusement pour lui, pour vérifier son état de rugosité, il se pencha un peu trop du mandrin et il se fit happé par celui-ci par l'un des bouts de son chèche, il a bien tenté de se dégager mais ça c'est passé tellement vite !!!
    son collègue d'en face a eu le temps de se jeter sur le gros coup de point d’arrêts d'urgence, posés sur le dessus, les tours étaient tous équipé d'un AU qui bloquait les freins et coupés l'alim, l’arrêt de la machine était quasi instantané, mais là, c'était peine perdu !!!

    le malheureux est mort à son transfert à l’hôpital, étranglé par son chèche et le visage pas mal amoché ...

    ça c'est passé à quelques mètres des 1ere années, dont j'étais ... inutile de vous dire que du haut de nos 14/15 ans, nous avons pas mal été secoué !!!

    A++++ pour la suite ...
     
Chargement...

Partager cette page