1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

revues d'électronique

Discussion dans 'Electronique' créé par Gérard68, 20 Décembre 2014.

  1. Gérard68

    Gérard68 Apprenti

    Messages:
    240
    Inscrit:
    5 Octobre 2014
    Localité:
    Haut-Rhin
    revues d'électronique
    Ca doit bien faire 10 ou 15 ans que je n'achète plus Electronique Pratique, j'ai aussi arrêté Elektor.
    Pour se faire la main, je pense qu'il faut passer par de petits kits, tu seras sûr que ça va fonctionner.
    Une plaque d'essai sans soudure, quelques circuits de base (timer, compteur, portes logiques, registres à décalage ...) il y a de quoi s'amuser.
    Et après, quand tu seras rodé, le top : la programmation.
    Je viens de terminer des essais avec une matrice de LED (8 x 8) où je fais défiler le prénom de ma moitié.

    Un multimètre est un bon investissement.
    Une alim avec U et I réglable avec affichage de U et I, tu vois tout de suite si tu as fait un CC.

    Bon WE.
     
  2. jacounet

    jacounet Compagnon

    Messages:
    1 793
    Inscrit:
    27 Novembre 2011
    Localité:
    Dissay
    revues d'électronique
    Re: Portail ouverture électrique

    Salut Gérard et les autres .

    Je n'achète plus ni Elecktor ni Electronique Pratique , que je ne trouve d'ailleurs plus chez mon marchand de journaux .
    Sur les deux on ne nous propose plus que de l'Arduino-mania et consort , j'ai rien contre , mais ça tourne un peu au ridicule .
    Il est vrai que pour commencer , il faut un multimètre , une alim et un petit oscillo , on en trouve tournant sur PC à moins de 100€ en 2 fois 20 MHz.
    Cela permettrait aux copains de se dépanner .
    Pour un autre copain , sur un autre sujet ,de modifier son bac à ultra-sons , et de faire d'autres réparations , et/ou réalisations .
    Mais c'est à eux de voir .
    Comme dit le vieux proverbe chinois :
    " donne un poisson à une personne ,tu lui donnes à manger pour une journée , apprend lui à pêcher , tu lui donnes à manger pour la vie "

    A+ Jacounet .
     
  3. slouptoouut

    slouptoouut Compagnon

    Messages:
    3 857
    Inscrit:
    1 Avril 2010
    Localité:
    planète terre
    revues d'électronique
    Re: Portail ouverture électrique

    Bonjour,

    au risque d'avoir l'air de faire du hors sujet, je déconseille les revues d'électroniques actuelles pour "se faire la main" à l' électronique conventionnelle (revues que je n'achètent plus depuis belle lurette !) ... En effet :
    -Ces revues ne savent plus proposer de montage sans microcontroleur, et ils mettent des PIC ou aruino et autre µC partout ... même pour juste faire clignoter une LED ! ou réaliser un thermostat d'ambiance !
    (résultat, c'est plus de l'informatique qu'autre chose, et si on considère le µC comme une boite noire avec des entrées et des sorties en se fichant de ce qu'il se passe dedans , c'est franchement ennuyeux et inintéressant ...on n'apprend rien du tout ! )
    -Il est fréquent qu'il y ait des erreurs , soit de tracé ou cablage, soit de programmation , faisant l'objet de correctifs dans les numéros suivants (etsi on n'est pas abonné, on est quitte a aller acheter aussi les numéro suivants ...sinon on peut chercher longtemps la panne !)

    Je conseillerais plutot les vieilles revues d' électronique des années 1970-80 ou on savais encore faire clignoter une LED avec 2 transistors en multivibrateur astable ...Ou des sites web tel que Sonelec (site plutot axé audio, sono, hifi, home studio, etc ... mais proposant toute sorte de montages "non audio" et pleins de conseils pour identifier les composants, lire les schémas, utiliser les bons outils pour les réaliser !)

    Sloup
     
  4. jacounet

    jacounet Compagnon

    Messages:
    1 793
    Inscrit:
    27 Novembre 2011
    Localité:
    Dissay
    revues d'électronique
    Re: Portail ouverture électrique

    Salut .
    Hors sujet , et non pas totalement , puisqu'il s'agit de donner des solutions aux collègues du Forum.
    Et sur le thème des revues électroniques récentes , reprenant les montages simples , pour aider à comprendre les bases , je n'en vois pas trop ..
    Il doit sans doute y en avoir .
    Je cherche sur le net .
    A+ . Jacounet .
     
  5. jacounet

    jacounet Compagnon

    Messages:
    1 793
    Inscrit:
    27 Novembre 2011
    Localité:
    Dissay
    revues d'électronique
    Re: Portail ouverture électrique

    Salut .
    Il resterait Electronique Pratique en abonnement 11 N° à l'année pour moins de 50 € ( 46 je crois ) .
    C'est le moins cher semble t-il , et peut-être le plus à portée d'un débutant .Mais à vérifier .
    Avec le même défaut de la progra-mania à tout va de toutes les autres revues .
    En acheter un numéro , pour voir si c'est ce qui vous convient .
    J'ai acheté cette revue pendant des années , j'ai arrêté il y-a 10 ans environ, avec la folie de la pic-mania , et l'arduino-mania ensuite .
    Beaucoup de revues intéressantes ont disparu pour ce que j'ai pu lire ...
    Dont le vieux "Haut-Parleur" , qui avait 80 % de pub , donc financièrement "incoulable" , mais encore fallait-il que la pub ne coule pas le journal... ce qui fut fait sans doute , malgré le reproche mainte fois répété des lecteurs qui n'arrivaient plus à lire leur revue noyée dans les pages de pub .

    A+Jac.
     
  6. JMdu02

    JMdu02 Apprenti

    Messages:
    192
    Inscrit:
    3 Novembre 2009
    Localité:
    à 25 km de Laon
    revues d'électronique
    Hello,

    Je crois que j ai un petit livre sur l electronique que j ai " herite " de mon defunt père . Faudra que je retrouve le titre, je serais curieux de savoir si certains ici le possède ...
     
  7. jacounet

    jacounet Compagnon

    Messages:
    1 793
    Inscrit:
    27 Novembre 2011
    Localité:
    Dissay
  8. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    revues d'électronique
    Bonjour,
    La revue électronique loisirs d'origine italienne est un peu moins pire; mais l'originalité forcenée les amène tous vers des montages délirants, chers et souvent irreproductibles car faits déjà il y a un certain temps avec des échantillons gratuits obtenus de constructeurs qui ne poursuivent pas forcément la production et la commercialisation. Donc prudence, et comme il a été dit les erreurs sont nombreuses. On peut se demander si cetains montages ont effectivement fonctionné ou pas.
    Salutations
     
  9. jacounet

    jacounet Compagnon

    Messages:
    1 793
    Inscrit:
    27 Novembre 2011
    Localité:
    Dissay
    revues d'électronique
    Salut .

    Je crains qu'il ne nous faille trouver un bouquin d'initiation à l'électronique , chez Dunod , chez ETSF ...ou ailleurs .
    Genre : ==> " initiation à l'électronique par les schémas et les montages d'essais " .
    Il faudrait un bouquin reprenant les schémas de base , ..amplification , oscillateurs , ...filtres , alim , pour l'analogique , et les portes logiques , Nand , Nor , Bascule RS , D , JK ... logiques programmables ,pour la logique
    Avec des schémas exploitables sur plaques d'essais , avec le nom et les valeurs des composants .
    Je regarde si ça existe sur le Net .

    A+. Jacounet .
     
  10. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 165
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    revues d'électronique
    Il me semble qu'il faut cibler un domaine (BF, logique, HF, micropro, analogique, puissance etc ) , sinon, vous allez avoir du mal à tout assimiler, l'électronique, c'est vaste et ça évolue vite
    J'ai fait des années d'électronique pour ne maitriser que certains domaines à un instant donné, alors, découvrir avec un livre, je veux bien, mais il faudra rester modeste
    Le souci, c'est que, dans un système, on rencontre plusieurs domaines
    ABCelectronique.com est pas mal comme source
     
  11. slouptoouut

    slouptoouut Compagnon

    Messages:
    3 857
    Inscrit:
    1 Avril 2010
    Localité:
    planète terre
    revues d'électronique
    Bonjour,

    effectivement, il y a des revues électroniques italiennes qui sont "moins pire que les autres", je l'ai constaté aussi ...Mais avec des descriptions de montages aux vocations tellement spéciales qu'elle n'intéresseront surement pas grand monde, et avec des composants tellement spéciaux qu'ils deviennent vite introuvables (sans parler du fait que leur truc spécial et innovant ...n'est plus si innovant car il en sort un équivalent, quelques années plus tard, tout fait et a un prix inférieur a ce que coute le montage à faire soi même ... Ou de l'inutilité de l'appareil )

    Dans ce genre de réalisations, a la fois trop spéciale, et d'une utilitée contestable , j'avai par exemple vu des description d' électrostimulateurs musculaire tres sophistiqués (soit disant mieux que les "sport-élec" et autre "slendertone" !? ) a monter soi même (avec des composants introuvables ou trouvables l'année de la parution, mais non-suivis ...) et vantant des tas de vertus ...soit thérapeutiques, soit à vocation sportive, mais pour le moins discutables (ce type d'appareil aussi complexe soit il, est juste bon a servir en phase de récupération post-compétitive, ou pour des sédentaires n'ayant jamais fait de sport , et encore ...En tout cas ils ne remplace ni un vrai kiné ! ni une séance de muscu avec de la fonte !)

    Si on débute vraiment en électronique, je suggérerais dabord :
    -de se faire la main en récupérant , et en soudant-dessoudant des composants sans valeur , composants récupéré dans de vieux TV par exemple (pour apprendre à reconnaitre les composants , et apprendre à faire des bonnes soudures ...Le site Sonelec donné en lien un peu plus haut donne de bons conseils a ce sujet )
    -d'apprendre les bases avec des montages simples à transistors dont les principes n'ont pas changé depuis 50 ans ... tel que :
    -le redressement simple ou double alternance à 2 ou 4 diodes , et la régulation de tension ou de courant par zener+transistor ou régulateur intégré (application pratique simple : une alimentation secteur pour balladeur, ou un chargeur d'accus )
    -les diodes et transistors en commutation, pour commander une LED, un relais, un buzzer (applications pratiques simples : petis circuits d'alarme ou de signalisation)
    -l'amplificateur de tension à 1 transistor en emmetteur commun (application pratique simple : un préampli pour micro)
    -le multivibrateur à 2 transistor à couplages croisés (application pratique simple : un clignoteur pour LED ) les petits oscillateurs HF (application pratique simple : un micro emmetteur)
    -l'amplificateur BF push-pull à transistors (application pratique simple , un interphone ou un ampli pour casque si petite puissance avec des BC142/143 ou BD135/136 ...Ou un ampli de sono simple pour la St Sylvestre avec les bon vieux 2N3055 !)

    Apres, il faudrai effectivement cibler un domaine d'application ( sinon comme déja dit, c'est "trop vaste" ...Notez que , outre les domaines de la B.F., la H.F., la logique, l'électronique de puissance ...Il y a un domaine assez récent d'application , qui ne se limite pas qu'a de la simple signalisation, et qui est en plein essor, intéressant, et offrant beaucoup de créativitée, l'éclairage à LED !)

    sloup
     
  12. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    revues d'électronique
    Salut à tous !

    C'est, effectivement, un problème assez complexe. Pour y avoir été confronté professionnellement, le gros souci de l'apprentissage de ces techniques aujourd'hui, c'est le temps et les moyens. Je m'explique...

    Comme le dit Sloup, dans les années 70-80, c'était assez simple. Ceux qui ont eu (et dont je fais partie) la chance de prendre le train à cette époque ont pu évoluer tranquille, se mettre au diapason des programmables (enfin, pas tous hein :smt003 ) et savent encore faire au quotidien, sans compter l'art de la soudure, la connaissance des pièces, etc.

    Mais si on prend un bleu ce soir, ça va pas être la même limonade. Franchement, tu commences en 2015 avec le bon vieux bistable à transingues, ça rime à rien. Le labo de 1980, c'était un multimètre, un oscillo à tubes (et encore...), les passifs de base, et basta: un ou deux 3055 pour la route, ça suffisait.

    T'en as pour des années avant de comprendre et pendant ce temps c'est quinze TGV qui sont passés. Le plus couillon, j'y suis dedans ces temps-ci, étant les trucs "faciles" sauce Arduino & Co (ça n'enlève rien à leur valeur intrinsèque), parce que ça donne l'impression que tout ça se fait encore sur un coin de table, ça fait vite semblant de marcher, mais dans la vraie vie c'est une autre histoire.

    Sans vouloir faire mon party-pooper, je pense que "s'initier à l'électronique" en cette période n'est plus possible. Bidouiller dans un coin, oui. En sortir quelque chose de fiable, rentable, commercialisable, ceux qui débarquent ne pourront probablement jamais le faire. Je sais c'est idiot, mais cherchez donc un bon analogicien et on en reparle...

    Faut pas se tromper de cible. Mais si on n'est pas pressé, le mieux reste la méthode à Sloup: ça sert à rien, mais on fait les fondations avant de faire le toit...

    a+
     
  13. slouptoouut

    slouptoouut Compagnon

    Messages:
    3 857
    Inscrit:
    1 Avril 2010
    Localité:
    planète terre
    revues d'électronique
    Bonjour,

    certe, avec "ma méthode" (qui n' est d'ailleurs pas la mienne, mais la méthode habituellement préconisé dans les années 1970-80 ) comme dit "Nikass" , effectivement, on se sera initié avec des composants obsolètes et des montages qu'on n'utilise même plus de nos jours et pendant ce temps là "15 TGV auront passé" , mais , apres tout :

    - ce sont les bases au niveau théorie (une diode ça reste une diode, un transistor ça reste un transistor)

    - il vaut mieux sacrifier des composants obsolète pour s'initier (c'est là qu'on risque le plus de griller de composants, et il est en proportion plus difficile de détruire un 2N3055 en boitier TO3 , qu'un BC847 ou un microcontroleur en boitier CMS !)

    - je n'envisageais pas de suites a but commercial ou professionnel (mais seulement en tant "qu' électronique de loisir", même si ce n'est pas rentable, même si c'est dépassé , du moment que ça marche et qu'on a du plaisir a réussir à réaliser, ou réparer, un appareil électronique , je considère le but atteint ...)

    De toutes façons, ça concerne surtout la réalisation de montages perso, ou l'intervention sur de l'électronique un peu ancienne ...
    L'électronique "high-tech" actuelle (du moins l' électronique "grand public" !) c'est devenu du consommable, et on ne peut plus ni fabriquer soi même, ni dépanner soi même, un I-phone, une caméra Gopro, un lecteur de DVD et blue-ray , un SSD , ou un balladeur MP3 ! (tous ces engins sont bourré de composants CMS et plus rien n'est réparable ou réalisable par l'amateur dans ces types d'appareils là !)
    Quand a réparer un poste de radio portatif à transistors , à l'heure atuelle , ça ne vaut plus le coup du tout ...A moins que ce soit une pièce de collection (A quoi bon réparer ou refabriquer un poste de radio portatif ordinaire ? on en trouve un neuf pour moins cher que les composants sans même compter la soudure et le travail ...)

    Donc, en finalité, vouloir s'initier , en "hobbiste" , avec ce genre d'électronique actuelle, est devenu inutile, ou n'est plus possible...

    sloup
     
  14. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    revues d'électronique
    Salut Sloup !

    Là où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est qu'on peut encore aujourd'hui dépanner, et fabriquer, même avec des CMS et des trucs "indémerdables". Fais-moi confiance, j'en ai eu ma dose, mais là où à mon sens tu te plantes, c'est qu'il faut avoir fait ce que nous avons fait avant. Et ça, ça a pris vingt ou trente ans, et si tu pars de zéro ce soir, ça prendra encore vingt ou trente ans. Tu vois la nuance ?

    Avec ce que tu sais inconsciemment, tu pourrais te mettre à niveau en quelques jours. Bien sûr qu'un transistor reste un transistor. Mais tu sais souder depuis la vie des rats: donc, dessouder un CMS, "lire" la soudure, tu sauras le faire aussi. Par contre, ça pardonne pas pareil, pour griller un 3055 au fer à souder il faut se lever tôt alors qu'avec un sot-23, une demi seconde et ciao...

    En plus, il y a l'aspect recherche, types de composants, datasheets, dans des systèmes de plus en plus complexes. L'aspect boîte noire, les outils... bref, le plancher de bruit s'est largement relevé et ça, je ne sais pas comment l'enseigner.

    C'est pas pour rien que tout le monde s'est mis à la programmation. Et encore, les plus efficaces, ce sont ceux qui ont commencé en assembleur :)

    Allez j'arrête là, mais il n'y a qu'à voir sur notre cher forum: le conventionnel, c'est nos 3055. La CNC, c'est plus complexe. Mais qui c'est qui fait le meilleur boulot en CNC ? ceux qui ont appris en conventionnel, et qui ont évolué.

    Le vrai débat, c'est que tout s'est accéléré: évoluer en 1970 était assez simple si on s'en donnait le mal. Maintenant, ça va trop vite.

    a+
     
  15. jacounet

    jacounet Compagnon

    Messages:
    1 793
    Inscrit:
    27 Novembre 2011
    Localité:
    Dissay
    revues d'électronique
    Salut .
    Je vois que vous avez pas mal décortiqué le sujet .
    D'abord l'électronique ça s'apprend .
    Quel est le but.
    Pour un retraité qui a des connaissances en mathématiques d'apprendre l'électronique .
    Si c'est se faire un passe-temps ludique et à but pratique , construire , dépanner , apprendre les bases comme on l'a tous dit avec la plaque d'essais , faire un monostable à transistor ou à 555 , un bistable , un oscillateur à un transistor , un amplificateur à un transistor , suffira dans un premier temps .
    S'équiper en multimètre alim , oscillo me parait souhaitable aussi .
    Puis faire des montages sur circuit imprimé , soit les siens , ou des montages en kit , pour s'amèliorer .
    Puis dépanner .
    Si c'est pour faire un métier , je pense qu'il faut faire un CAP , ou un bac F2,ou bac pro , ou un BTS , ou la fac . L'école donc , ou les cours du soir .
    Et là c'est un autre sujet , je pense .
    Il y-a un sujet qui pourrait intéresser les audio-philes , construire un ampli Hi-Fi à tubes , un deux fois10 ou 20 Watts , vu les prix en neuf , ça vaut encore le coup .
    Ce n'est qu'un exemple .
    Un très bon mécano , peut avoir des projets , et se lancer dans l'électronique , parce que , ce qu'il envisage de faire , n'existe pas .

    J'ai commencé à regarder sur le net pour voir s'il y avait des ouvrages avec des montages de bases à tester , pour faciliter la tâche de nouveaux apprenants potentiels .
    Y-a pas grand chose semble t-il , je regarde plus en profondeur ce soir .
    A+.
    Jaacounet .
     
Chargement...
Articles en relation
  1. roubi
    Réponses:
    1
    Affichages:
    934

Partager cette page