1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Diamantage

Discussion dans 'Tournage' créé par RICO, 22 Janvier 2010.

  1. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    884
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    Diamantage
    Salut à tous,

    Je dois effectuer de l'usinage au diamant naturel sur des pièces en or 18 carats pour mon travail. Il s'agit de faire une plongée de 10 mm de large
    sur un diamètre de 15 mm avec coupe interrompue. Cette technologie s'est perdue dans ma boite car plus pratiquée, les quelques anciens que j'ai pu questionner ne travaillaient que du laiton à l'époque. Les premières pièces réalisées sont bonnes mais vu le prix des outils, je voudrais tenir dans le temps! Quelqu'un peut-il me renseigner sur les conditions de coupe et d'arrosage ?

    Merci d'avance.

    RICO.
     
  2. rebarbe

    rebarbe Modérateur

    Messages:
    3 435
    Inscrit:
    24 Juin 2009
    Localité:
    91
    Diamantage
    Salut

    Pour l'usinage de l'or, fais comme avec du laiton, pour ce qui est de la passe de diamantage, c'est une finition, ne prends pas plus de 2 ou 3 centièmes et lubrifie avec un pinceau trempé dans l'huile de coupe entière.
    Si tu travaille avec un diamant plat veille à incliner celui-ci d'un degré pour éviter qu'il ne plonge et ne se mette à vibrer.

    @+
     
  3. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 394
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Diamantage
    .

    Salut RICO.

    Que veux tu dire par coupe interrompue ????.

    @ +
     
  4. DATOUR

    DATOUR Ouvrier

    Messages:
    435
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    Sud
    Diamantage
    Bonsoir,
    On voudrait bien vous aider mais de l'or on n'en travaille pas tous les jours !
    Trêve de plaisanterie,l'or est un métal mou trés ductile et je ne vois pas la bonne raison d'utiliser un outil en diamant, un outil en ARS à petite vitesse en premier,mais si le copeau est adhérent,augmenter la vitesse et lubrifier. Dans un second temps si la coupe est mauvaise modifier l'angle de coupe et le mettre à 0°,si c'est toujours mauvais angle de coupe négatif et grande vitesse. En suite faire un essai au carbure pour l'angle de coupe négatif. Un schéma aurait aidé car vous dites" plongée de 10 mm de large avec un outil diamètre 15 mm ",j'avoues que je ne vois pas bien.
    Cordialement
     
  5. zippopotamme

    zippopotamme Compagnon

    Messages:
    1 064
    Inscrit:
    28 Juin 2009
    Localité:
    2loose
  6. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 524
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  7. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    884
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    Diamantage
    Salut à tous,

    Pour éclaircir la situation :

    - La pièce à diamanter fait 15 mm de diamètre, un genre d'alliance.

    - Coupe interrompue car le pièce est ajourée.

    - Travail en plongée : le diamant travaille comme un outil à tronçonner
    très large et j'avance de 0.10 dans la pièce.

    - Diamantage obligatoire car Ra demandé = 0.20 microns (poli glace)

    Merci pour vos infos, de mon côté j'ai pu apprendre que la vitesse de coupe est de mini 60m/mn, qu'il faut arroser avec du pétrole. Il faut faire légèrement talonner l'outil, cela veut-il dire le mettre légèrement au dessus du centre ?

    A+,

    RICO
     
  8. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 649
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Diamantage
    bonjour
    est ce qu'on pourrais avoir la forme de la pièce au moins la forme de la gorge
    j'ai vu travailler un cylindre en cuivre pour l'impression des tissus le seul point que je me rappelle c'est que l'outil diamant a des facettes et qu'il faut le régler pour que la facette en bout d'outil soit parallèle a la surface qu'on doit usiner, il ne me semble pas qu'il y ai d'autre précautions
    une astuce qui avait été utilisée pour que le copeau ne raye pas la pièce c'était de mettre un papier entre l'outil et la pièce pour que le copeau ne vienne pas rayer la pièce
    pour ceci on prend une feuille et on la met entre l'outil et la pièce au moment de prendre la passe de finition
    je me rappelle qu'il y avait une petite explication sur le "naderau" les anciens connaissent, si il y en a un qui peut faire un scan de cette page
    ah oui l'outil diamant ne n'affute pas sauf si vous avez un diamantaire mais je pense que ce doit être assez long

    j'ai changé norbert par nadreau
     
  9. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Diamantage
    Tu ne peux pas te renseigner chez ton fournisseur d’outils ? C’est très utilisé en
    optique ou en bijouterie horlogerie. Demande à vero, il côtoie ce milieu.
    Ce qui est à proscrire pour un monocristallin, c’est choc thermique, choc
    mécanique ou vibrations. Se pose ensuite le problème de la récupération
    des copeaux avec la présence de fluide coupe (en bijouterie, c’est sans arrosage).
    Voir aussi chez sandvik par exemple les conditions de coupe pour du polycristallin
    cette foi. Sur mes boites de plaquettes, il n’y a aucune prescription.
    Ce sont des pièces dorées en forte épaisseur que tu retouches ou c’est du massif ?
    pièce type collecteurs pour bas niveaux,
     
  10. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 394
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Diamantage
    Re.

    Je pense que les conditions de coupe doivent être proche du cuivre (j'ai jamais usiner de l'or).

    Tu dis que tu veux tenir les temps, quels son réellement les problèmes que tu rencontre, là ou tu pense pouvoir gagner du temps.

    Oui le pétrole me semble bon, pour une plongée de 10 de large il faut une machine bien stable, réduire les jeux aux maximum, outil sorti au minimum(le moins de porte à faux possible) bague le plus près possible du mandrin même si elle est monter sur un montage spécifique. Après à toi de voir pour les vitesses et l'avance.

    Cdlt @ +
     
  11. rebarbe

    rebarbe Modérateur

    Messages:
    3 435
    Inscrit:
    24 Juin 2009
    Localité:
    91
    Diamantage
    Juste une question rico, tu as un outil diamant monocristallin de 10mm de large en coupe utile?
    Je savais pas que ça éxistait, prends en soin il doit couter bonbon.

    Je te conseil vivement de faire une ébauche et de ne te servir du diamant que pour les derniers centièmes.

    La hauteur de tengeante dépend de l'angle de dépouille donné au diamant mais en général on le règle quelques centièmes en dessous de la tangente

    J'ai souvent travaillé l'or au diamant mais jamais en saigné je ne suis pas sur de ce que ça va donner en terme de vibration.

    @+
     
  12. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    884
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    Diamantage
    Salut à tous,

    J'ai effectué mes essais sur Schaublin 102, donc avance manuelle et arrosage au pinceau avec un excellent résultat. Je tente la semaine sur un tour CN avec palier bronze car il parait que c'est indispensable.

    Pour répondre à gaston48:
    Le fournisseur d'outils n'existe plus, mes diamants viennent d'un achat il y a très longtemps chez Timex en Ecosse quand l'horlogerie était encore une spécialité européenne.
    Le polycristallin ne donne pas le RA souhaité.

    Pour répondre à liaudet :
    Je souhaite tenir dans le temps, c'est à dire que mon outil dure longtemps avant affûtage.

    Pour répondre à rebarbe:
    Tu as raison je vais ébaucher en charriotant à l'outil traditionnel et prendre les derniers centièmes au diamant.

    Pour répondre à ilfaitvraimentbeau:
    Désolé pour les copeaux, je me charge du balayage. En réalité, mon client récupère ses pièces et ses copeaux et le contrôle de poids est sévère. Dans le milieu horloger, les ateliers qui font exclusivement de l'or
    ont des tapis de sol adhésifs aux entrées d'atelier, brûlent leur poubelles, filtrent leurs effluents, démontent les machines régulièrement, habillent les opérateurs de vêtement brulables, etc... Les métiers de l'horlogeries sont passionnants et multiples.

    A+,

    RICO
     
  13. DRIDRILL

    DRIDRILL Nouveau

    Messages:
    17
    Inscrit:
    23 Juin 2009
    Localité:
    suisse
    Diamantage
    Bonjour ou Bonsoir,

    L'intérêt de tourner de l'or avec un burin diamant (du moins ceux que l'on a l'école)
    c'est un finish extraordinaire... poli miroir ....

    Salutation

    DRIDRILL
     
  14. poncet.thomas

    poncet.thomas Apprenti

    Messages:
    208
    Inscrit:
    24 Février 2010
    Diamantage
    que tu prennes quelques centiemes ou plus ne changera pas grand chose au diamant ... il est tout a fait capable de prendre des passes assez importantes, par contre vibrations et chocs a proscrire.
    Donc pour de la coupe interrompue, il faut prendre des avances par tour tres faible, et une profondeur de passe tres faible également.
    Pour les histoires de plats etc ... cela dépend de l'outil que tu as.

    Si vous faites ca régulièrement tu peux utiliser un insert ISO PCD pour l'ébauche de la forme et conserver le minimum pour l'enlevement au diamant naturel.
    L'investissement dans une plaquette PCD ne dépassera que rarement les 60€, et ca te permettra de conserver plus longtemps une arête propre sur le MCD ou diamant naturel. A noter, il vaut mieux faire réaffuter trop tôt que trop tard ...
    Un outil pas trop usé ne coute presque rien a réaffuter en revanche s'il est ébrécher, c'est du temps de polissage en plus ou carrement repastillage et reformage complet, donc beaucoup plus cher. Vaut mieux donc réaffuter un peu plus tôt et pouvoir le faire plus de fois plutôt que de tirer sur l'outil et au final le casser.
    Si tu veux des adresses pour des outils de ce type là, ou pour le réaffutage/repolissage j'ai ca qui traine...
     

Partager cette page