1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Chalumeau à alcool

Discussion dans 'Modélisme' créé par Titou16, 30 Janvier 2014.

  1. Titou16

    Titou16 Ouvrier

    Messages:
    391
    Inscrit:
    1 Février 2009
    Localité:
    Charente
    Projets:
    Cogénération
    Chalumeau à alcool
    Bonjour à tous,

    J'ai plusieurs fois réfléchi à la fabrication d'un chalumeau à alcool pour faire fonctionner mes Stiriling ou éventuellement pour un moteur à vapeur type vapeur instantanée ou Serpolet. Le gaz que j'utilise dans mes vidéos n'est pas une option. C'est juste une solution de facilité pour les essais.

    J'avais jusqu'à présent rien trouvé sur le net. Mais ce soir je suis tombé la dessus et c'est exactement ce qu'il me faut :



    Quelqu'un sait il comment ça fonctionne? Pour que l'alcool flambe ainsi je suppose qu'il doit déjà s'être transformé en gaz.
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  2. IRIDIUM

    IRIDIUM Ouvrier

    Messages:
    373
    Inscrit:
    30 Mai 2010
    Chalumeau à alcool
    Bonjour Titou.
    Très intéressant, ce truc.

    Je suis tombé sur ce lien qui explique le fonctionnement,et finalement c'est très simple.
    http://modelsteam.myfreeforum.org/archive/old-stuff-is-cool__o_t__t_36615.html

    Si j'ai bien compris, il faut alimenter deux réservoirs distincts en alcool. Le premier bruleur (la petite flamme) sert à rechauffer la buse du second qui par conduction thermique transmet la chaleur au second réservoir. L'alcool du second réservoir s'évapore et produit la flamme bleue très chaude.
    La buse coudée doit logiquement être en cuivre pour une meilleure conductibilité thermique, et l'extrémité qui débouche dans le réservoir doit être immergée dans l'alcool pour que cela fonctionne.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  3. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    Chalumeau à alcool
    Bonsoir,
    C'est le principe des lampes à souder dans lesquelles on mettait de l'essence, on chauffait le brûleur avec de l'alcool et avant qu'il ne s'éteigne on ouvrait doucement le pointeau l'essence s'allumait et la flamme très chaude permettait de braser les tuyaux de plomberie.
    Ceci rappellera peut-être des souvenirs à certains:
    20110101_061630.jpg
    Cordialement
     
  4. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 229
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    Chalumeau à alcool
    Bonsoir,

    Parmi mes différentes lampes et fers à souder j'en ai plusieurs qui fonctionnent à l'alcool.
    Je possède une lampe à souder Valtok à 2 réservoirs (GB), neuve dans son emballage qui ressemble beaucoup à la Jim Dandy d'une des vidéos.
    J'ai aussi une petite lampe Chamrock à bouche, neuve avec un seul réservoir. La flamme est enrichie en oxygène en soufflant dans un petit tuyau de caoutchouc.
    Il y a également les deux lampes Super-Souderapide (F) à 2 réservoirs, l'une neuve en emballage avec l'option fer à souder, et l'autre en mauvais état ainsi que le fer à souder Soude-Bien (F) à un seul réservoir.
    Et je n'oublie pas l'éolypile, qui fonctionne elle aussi avec deux réservoirs.
    Je peux faire une ou deux photos demain.
    En copiant l'une ou l'autre il doit y avoir moyen de fabriquer un petit appareil de chauffe pour ton Stirling.

    Bernard
     
  5. Titou16

    Titou16 Ouvrier

    Messages:
    391
    Inscrit:
    1 Février 2009
    Localité:
    Charente
    Projets:
    Cogénération
    Chalumeau à alcool
    Ah oui ça serait sympa Bernard.

    Je vois le principe de fonctionnement, mais je suis bluffé par la rapidité avec laquelle ça s'allume et de voir comment ça crache. Donc si je comprend bien, le prechauffeur chauffe le tuyau en cuivre, lequel descend dans le deuxième réservoir. Par conduction il fait chauffer l'alcool qui s’évapore. Je suppose que le tuyau de cuivre est percé de petits trous au dessus de la surface de l'alcool pour que l'alcool vaporisé puisse sortir, non? et si oui le diamètre de ce ou ces trous a ou ont ils de l'importance? Y a t'il comme un gicleur comme pour le gaz?
     
  6. IRIDIUM

    IRIDIUM Ouvrier

    Messages:
    373
    Inscrit:
    30 Mai 2010
    Chalumeau à alcool
    A mon avis, le tuyau n'est pas percé, si ce n'est qu'au fond du réservoir afin de laisser passer l'alcool.
    C'est l'alcool contenu à l'intérieur de ce tuyau qui s' évapore , et ceci d'autant plus vite que le diamètre du tuyau est petit.
     
  7. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    Chalumeau à alcool
    Re Bonsoir,
    je ne suis pas sûr que le tuyau du gicleur aille au fond du réservoir, dans la lampe se sont les vapeurs d'essence qui sortent sous la pression dans le brûleur. L'alcool étant peut-être moins volatil que l'essence, IRIDIUM est peut-être dans le vrai. fafnir70 qui a l'air d'en avoir de plusieurs sortes peut peut-être nous confirmer le principe?
    Cordialement
     
  8. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 359
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Chalumeau à alcool
    Je suis désolé mais pour moi son truc marche très très mal ; d'ailleurs la fin de la vidéo intervient quand la pression des vapeurs d'alcool devient trop forte et souffle la flamme. Ne pas oublier qu'il faut de l'air et du combustible et l'air je ne vois pas d'où il vient.
    A mon avis un chalumeau camping gaz est plus sûr et tout aussi efficace
    Stan
     
  9. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    Chalumeau à alcool
    A moins qu'il soit en apnée, il y a de l'air partout tout autour. Le problème c'est qu'il n'est pas canalisé comme dans les camping gaz ou les lampes à souder.
    Cordialement
     
  10. Titou16

    Titou16 Ouvrier

    Messages:
    391
    Inscrit:
    1 Février 2009
    Localité:
    Charente
    Projets:
    Cogénération
    Chalumeau à alcool
    Bon ok il marche peut être pas top, mais c'est sûrement parce qu'il est pas bien réglé ou bidouillé. J'en ai vu d'autre sur google image qui ne sont pas fait pareil au niveau de la sortie. De toute façon, comme je l'ai dit, l'idée c'est de pas utiliser de gaz. Sinon j'aurais pas créé ce sujet.

    Celui là fonctionne nettement mieux apparemment :

     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  11. fab50

    fab50 Ouvrier

    Messages:
    297
    Inscrit:
    7 Mars 2009
    Localité:
    Nogent sur Seine ( 10 )
  12. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 229
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    Chalumeau à alcool
    Je viens de regarder de près ma lampe Valtok. Elle est très semblable à la Bernzomatic ou à la Jim Dandy, toutes deux vues sur un des deux liens.
    Le réservoir de mise en marche et en chauffe: il est simplement garni d'une grosse mèche de coton sur la moitié de sa hauteur. L'alcool monte en haut par capillarité.
    Le réservoir du bec de chauffe: je n'ai pas pu dévisser le bec de chauffe pour le dissocier du réservoir et je ne veux pas forcer pour ne rien abîmer. J'ai pu voir que le petit tuyau est garni d'une fine mèche qui rentre rentrant à l'intérieur. Mais après avoir ôté le petit bouchon et le gicleur je ne vois pas la mèche. J'en déduis que celle-ci est enfilée sur 10 à 15 mm seulement dans le petit tube. Le volume libre avant le gicleur ferait office de chambre d'évaporation.

    La lampe à bouche serait plus facile à copier, le réservoir est garni d'une grosse mèche dépassant d'un trou de 12 mm environ. Le petit tuyau d'arrivée d'air peut être alimenté par une petite pompe à air. Il n'y a pas besoin de pression, seulement un peu de débit puisqu'à l'origine on souffle à la bouche dans un petit tuyau de CC.

    Les photos sont pour demain, la batterie de l'APN est en charge.

    Bernard
     
  13. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Chalumeau à alcool
    tant qu'il s'agit d'essayer de moteurs , que ça soit stirling ou vapeur le bruleur peut etre reglé a la main

    mais une fois que le moteur stirling sera au point il faudra une commande automatique du bruleur pour adapter a la puissance neccessaire ... donc un peu comme un carburateur , capable de faire le bon melange pour un debit variable

    ce n'est pas facile de faire un bruleur facile a regler avec un tirage naturel : avec une souflerie electrique c'est plus facile : on commande le moteur electrique en fonction de la puissance qu'on veut ... ça fait passer de l'air dans un carburateur , et il sort un melange qui brule comme du gaz

    l'alcool est moins volatil que l'essence mais ça brule quand même puisqu'un moteur a essence marche aussi avec de l'alcool , il suffit d'agrandir un peu le gicleur

    quand le stirling est chauffé par un chalumeau a l'air libre la chaleur se perd dans tous les sens , mais pour un bon rendement il faut faire un foyer bien isolé , et le cylindre du stirling devient la seule sortie de chaleur : si on fait caler le stirling sans arreter le bruleur le cylindre va surchauffer très vite

    même histoire pour la vapeur : il existe pour bateau a vapeur chauffé au butane , des petit detendeur de butane commandé par la pression de vapeur : quand la pression de vapeur depasse la pression nominal , la pression de gaz baisse

    dans le stirling il n'y a pas de pression facile a mesurer : le plus simple est un capteur de temperature de la partie chaude pour commander le bruleur

    commander le bruleur par un ventilateur permet de faire juste le debit d'air neccessaire : pas de perte d'energie quand on reduit la puissance ... comme ce qui se passe dans une locomotive avec tirage par la vapeur d'echappement
     
  14. Titou16

    Titou16 Ouvrier

    Messages:
    391
    Inscrit:
    1 Février 2009
    Localité:
    Charente
    Projets:
    Cogénération
    Chalumeau à alcool
    Oui. Et c'est partant de cette constatation qu'il me faut un chalumeau. Car avec un brûleur à mèche, dès que tu mets un carénage ça le fait pas. En plus je soupçonne le brûleur à mèche d'avoir un mauvais rendement.

    Effectivement, l'asservissement risque d'être coton mais en même temps je crois que dans le Stirling, faut pas se poser de questions, faut que la partie chaude soit la plus chaude possible. Alors à moins que le chalumeau ne chauffe tellement qu'il perce le cylindre chaud, y a aucune raison de la limiter.

    La 2 ème vidéo, ça envoie le bois. Je suis curieux de savoir combien de temps dure le plein. Mais c'est ce type de chauffe que je recherche. Y aurait des plans?
     
  15. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    Chalumeau à alcool
    Dans le cas où on carène le brûleur à mèche il faut prévoir une arrivée d'air adaptée pour avoir une bonne combustion. Les lampes à pétrole sont carénées par le verre, mais il y a une entrée d'air au dessous.
    Je pense que la hauteur de la mèche doit être pouvoir être asservie pour régler le débit de chaleur.
    Le bruleur N2 des vidéos envoie, comme il est double, il doit être possible d'en arrêter un sur les 2 c'est peut-être plus facile à faire qu'un asservissement.
    Pour l'allumage à distance, des résistances chauffantes et un piezo peuvent offrir des possibilités. Mais avant d'en arriver là il faut déjà le brûleur qui donne satisfaction.
    Cordialement
     

Partager cette page