1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Chacun sa passion - Vitrail

Discussion dans 'Divers' créé par Vinces, 26 Août 2012.

  1. Vinces

    Vinces Apprenti

    Messages:
    165
    Inscrit:
    25 Décembre 2011
    Localité:
    Vallée de l'Eure
    Chacun sa passion - Vitrail
    Moi c'est la technique , Mon amie c'est plutot le coté manuel ET artistique notamment le vitrail, mais du vrai vitrail, (version courte); découpe des verres, peinture des blasons et des bandeaux avec des oxydes et cuisson au four (1h a 620°C) puis assemblage au plomb.
    Ces dernieres réalisations placées sur la fenetre de ma cuisine
    [​IMG]

    et une fois les deux vitraux posés
    [​IMG]


    Par contre ils sont posés via un joint souple type aquarium sur un triple vitrage deja existant, chaque vantaux doit faire maintenant dans les 45 kg.
    Seule restriction; inclinaison de la fenêtre interdit, a la longue le virail pourrait se déformer sous son poids
     
  2. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
  3. nagut

    nagut Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    1 Décembre 2009
    Localité:
    ST-Claude Jura
    Chacun sa passion - Vitrail
    félicitations à ton amie
    superbe travail
    c'est seulement une passion ou elle en vit ?
     
  4. Vinces

    Vinces Apprenti

    Messages:
    165
    Inscrit:
    25 Décembre 2011
    Localité:
    Vallée de l'Eure
    Chacun sa passion - Vitrail
    C'est juste une passion, mais la réalistaion d'un vitrail comme ceux-ci prends beaucoup de temps car il y a aussi beaucoup d'etapes
    - dessin du vitrail sur une feuille A4 et correction du motif lorsqu'on tombe sur des découpes qui ne sont pas réalisables, puis numérotation de toutes les pièces pour connaitre leur emplacement
    - dessin du vitrail a l’échelle 1 sur du papier épais et numérotation des pièces
    - découpe du dessin a l’échelle 1 avec un ciseau a 3 lames qui retire tout seul l’épaisseur de l’âme du plomb qui est un profilé en H
    - découpe des blasons sur un verre plaqué (un verre de base d'une couleur et un autre d'environ 0.5mm d'une autre couleur plaqué sur le premier)
    - masquage du verre de couleur a garder et sablage avec du corindon
    - finition des blasons avec des oxydes dilués avec du vinaigre blanc pour réaliser une "peinture" qui sera appliquée sur le blason, sur celui de droite c'est le blason de Normandie l'oxyde noire est utilisé pour l'encadrement des lion et le dessin de la tête et des membres puis 1ere cuisson (30 mm a 250C puis 60mn a 620 °c et enfin 10 a 12 heure de chute de température avant de pouvoir ouvrir le four et sortir la plaque - elles n'aiment pas les choc thermiques) et on recommence l’opération avec chaque couleur nécessaire. Ici chaque blason a deux autres couleurs en plus des deux couleurs du verre plaqué (Noir et Bleu pour le bason de Normandie sur verre jaune plaqué rouge et Jaune et rouge pour le blason d'Eure et Loir sur verre blanc plaqué bleu)
    - Découpe de chaque élément du vitrail et numérotation de la pièce, aucun losange par exemple n'est exactement identique a un autre
    - Assemblage au plomb des verres qui ont été découpés
    [​IMG]

    - Soudure des plombs des deux cotés du vitrail, le retournement du vitrail est délicat a ce moment car pas encore solide
    - les plombs sont ensuite rabattus vers le verre avant l’opération suivante
    - Masticage du vitrail avec un mastic très fluide que mon amie fait elle-même mais je ne sais pas ce qu'il y a dedans je pourrais lui demander si ça intéresse quelqu’un
    - Sechage du mastic au minimum 72h mais une semaine c'est mieux
    - nettoyage du mastic en trop sur le vitrail surtout le long des plombs en faisant attention de ne pas enfoncer ceux-ci
    - nettoyage des verres du vitrail afin qu'il n'y ai aucune trace surtout coté vitre où on n'aura plus accés une fois posé et là ça prends un certains temps, il y a toujours une traces qu'on avait pas vue :roll:
    - pose du vitrail sur le fenetre existante et maintient en place durant au moins 24h par des sangles
     
  5. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 421
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
  6. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 411
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
    Chacun sa passion - Vitrail
    Mon grand père faisait des vitraux, a titre amateur mais il avait refais ceux de l'église du village (Marcoux, à coté de Digne).
    Dommage que je n'ai pas eu l'occasion de le voir travailler car j'étais trop jeune...

    Edit: on en voit meme un ici: http://dignois.fr/Marcoux-St-Martin/ dans la chapelle de la maison (qui aujourd'hui est encore dans la famille).
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  7. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Chacun sa passion - Vitrail
    Bonjour,
    Moi aussi, j'en ai fait un petit peu il y a une dizaine d'années avec l'aide de mon beau frère qui m'avait appris plein de choses, c'est exactement comme décrit, mais il faut plein de petit matériel spécifique: petite meule à eau avec un cylindre diamanté de 20 de diamètre pour rectifier les morceaux de verre, ciseau à trois lames pour couper le carton en laissant un filet qui a l'épaisseur de l'ame du plomb, pinceaux un peu spéciaux pour passer les grisailles Debitus, etc. Les verres coûtent très cher, surtout les rouges ou les verres à effets, (verrerie de Saint Just), peu de dépositaires. C'est un loisir encore plus cher que l'usinage, et qui demande de vraies qualités artistiques.
    Salutations
     
  8. Vinces

    Vinces Apprenti

    Messages:
    165
    Inscrit:
    25 Décembre 2011
    Localité:
    Vallée de l'Eure
    Chacun sa passion - Vitrail
    Oh, je voie que tu connais MARECHE. Ce que tu dis pour les verre est juste au niveau des prix mais les grisailles sont aussi tres cheres (heureusement qu'on peut recuperer le surplus apres sechage) mais mon amie ne fait que 1 a 3 vitraux par ans, outre que ça prends du temps il faut aussi en avoir l'utilisation.
    Aujourd'hui le seul probleme que nous rencontrons c'est de produire des rouges, d'apres la maitre de vitrail de mon amie c'est la couleur a plus difficile a réaliser et jusqu'a present cette couleur est pour nous un echec quelque soit le type de verre support (certains verres n’acceptent pas la fusion des grisailles qui donne le rouge et donnent a peine un halo rouge)
     
  9. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Chacun sa passion - Vitrail
    Bonjour,
    C'est vrai qu'il n'y a pas de vrai colorant rouge du verre. Les teintes rouges sonr la plupart du temps soit des rouges à l'or, très foncé et employé en couches minces (verres doublés) que l'on grave à l'acide fluorhydrique (très dangereux, mais permet de jolis effets et des dégradés) soit des verres au cadmium, mais tous ces verres sortent jaune paille du creuset et n'acquièrent leur teinte que pendant un long recuit avec un cycle thermique parfaitement défini. Au mieux les grisailles vont donner des roses foncés. Certains émaux sont rouges, mais très délicats à cuire. Pour les prix stratosphériques, à part la grisaille à l'argent (qui en contient réellement) il y a le"Jean Cousin"!!
    Bon courage, c'est parfois pénible quand on met en plombs et qu'on s'aperçoit que l'ensemble est un peu trop grand pour l'ouverture et qu'il faudra remeuler toutes les pièces.
    Salutations
     
  10. Vinces

    Vinces Apprenti

    Messages:
    165
    Inscrit:
    25 Décembre 2011
    Localité:
    Vallée de l'Eure
    Chacun sa passion - Vitrail
    Cela nous est justement arrivé l'année derniere le 1er des deux vitraux etait trop large d'environ 1,5 mm et il ne rentrait pas dans la fenetre, mon amie a été obligée de le demonter totalement pour le reprendre, temps perdu 10 mois :twisted: heureusement, la leçon a été retenue pour le second qui lui est "rentré comme une fleur."
     

Partager cette page