1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Bridage d'un pignon

Discussion dans 'Bridage et isostatisme' créé par celika, 3 Mars 2014.

  1. celika

    celika Apprenti

    Messages:
    136
    Inscrit:
    9 Janvier 2014
    Bridage d'un pignon
    Bonjour :)

    Je voudrais percer assez précisément un pignon de vélo (pour ensuite le fixer sur un support de disque de frein), vous me conseilleriez quoi comme bridage assez simple et économique sur une perceuse à colonne ?

    C'est un pignon dans le genre (ou un peu plus large)
    [​IMG]


    Il faudrait faire 6 trous diamètre 5 à 60° d'intervalle, le matériau est assez galère à usiner (inox ou dérivé) même lentement avec un foret cobalt neuf (qui a morflé) et un oignon, épaisseur du pignon environ 2mm.
    J'ai fait un 1er essai en utilisant une douille d'un diamètre proche du cercle interne du pignon, serrée dans l'étau de la perceuse, mais le résultat était très moyen...

    Merci pour votre aide :o
     
  2. garden63

    garden63 Apprenti

    Messages:
    79
    Inscrit:
    9 Février 2014
    Localité:
    Auvergne clermont ferrand
    Projets:
    cnc et cnc plasma plus libellule
    Département:
    63100
    Bridage d'un pignon
    bonjour celika,
    je viens de lire ton poste.
    pour ma part si j'avais à effectuer ce perçage avec une perceuse à colonne, je me servirais du disque de frein comme "canon de perçage". c'est à dire, fixation au mieux (centrage) du disque sur le pignon par bridage brides ou pinces étaux, et je contre-percerai au moins pour faire les empreintes des 6 trous.
    une fois les six empreintes bien marquées, j'enlèverais le disque pour éviter de déformer les trous et je percerai le pignon avec une vitesse de coupe faible pour éviter de griller le foret. en premier sans lubrifier, car la lubrification dans les aciers durs, cire l'endroit ou tu usine et le foret ou outil en général ne peut plus attaquer le métal. il faut faire des essais sachant que le lubrifiant est extrêmement utile en usinage.

    voila mon point de vue, mais n'ayant pas la pièce dans les mains pas facile de donner un conseil plus précis.

    bon perçage
     
  3. celika

    celika Apprenti

    Messages:
    136
    Inscrit:
    9 Janvier 2014
    Bridage d'un pignon
    Merci pour ta réponse :) ! Déjà j'y vois plus clair.

    Effectivement c'est une très bonne idée d'utiliser le disque comme canon, apparemment ça a déjà était fait (mais je n'y avais pas pensé :oops: , je viens de tomber là dessus)
    http://www.63xc.com/jasom/milldisc.htm

    Je vais chercher comment faire pour être bien concentrique avec les trous du disque, si tu as une technique ça m'intéresse :wink: . Il me vient juste un truc à l'esprit: mettre une rondelle très proche du diamètre du trou (enfin une diamètre de 5 externe ça fait petit) dans le trou et pointer au centre de la rondelle.

    Et niveau bridage, à priori je n'aurais plus besoin d'un plot de centrage si je prends un disque comme canon de perçage, mais j'espère que des serre-joints suffiraient à brider les pièces pièce (sur un martyr en bois lui même bridé sur la table).

    A partir du moment ou il y aura 2 trous de percés ça devrait aller, il suffira de mettre 2 boulons pour lier l'ensemble et faire des pré-trous (ou juste des pointages) pour le reste des trous, retirer le disque et finir les perçages.

    Niveau lubrification j'avais mis un oignon et c'est clair que le foret percait nettement mieux après, sinon j'avais aussi testé une recette "maison" (1/3 huile de cuisine, 2/3 eau et un soupçon de produit vaisselle si je me souviens bien) sur une autre pièce.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  4. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    Bridage d'un pignon
    Tu dois pour compléter l'explication de garden, faire une pièce centrale vissée sur une plaque quelconque au diamètre de ton pignon au centre, puis avec le disque tu fais un gabarit de perçage dans une rondelle de 10mm. au moins qui te servira ensuite pour percer tous les trous en évitant à ta mèche de glisser, idéalement on met un canon trempé, j'en ai des boites pleines, mais on ne peut pas les envoyer par courriel. :mrgreen:
    Après tu investis dans un foret carbure, tu mets ton pignon au fond, le gabarit par-dessus, tu brides avec par exemple un montage central boulon-rondelle, puis tu perce à basse vitesse en arrosant un max avec du liquide de refroidissement, pas de l'huile, le trou dans le gabarit sert de réserve de liquide sur la coupe en même temps, ne pas oublier de dégager les copeaux s'ils ne sortent pas avec le liquide.

    Mettre de l'huile collerait les copeaux dans le gabarit et userait ton foret inutilement, avec ce système tu seras largement en dessous du dixième si tu fais ça tranquillement, et tu perce directement à 5mm. sans avoir besoin de faire un avant-trou.

    Si tu dois en faire pas mal, fais une douille au diamètre de la mèche , tu fais des alésages propres dans le gabarit, par exemple du 5X10 comme taille de douille, le fait que la douille tourne si ça bourre un peu au lieu que ce soit la mèche qui frotte dans le gabarit diminuera l'usure du gabarit.

    Je t'ai fait un petit dessin, pas un pro, inutile de le dire, je suis resté à la feuille de papier sinon. :wink:

    Capture d’écran 2014-03-08 à 00.16.05.JPG
     
  5. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 636
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
  6. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    Bridage d'un pignon
    C'est bien pour cela que j'ai mis cette phrase conditionnelle, il faut bien lire…

    Espérer percer du pignon de vélo de qualité(je suppose), qui est en général nitruré parce que c'est le moins cher, sans centrer un gabarit permanent de manière rigide donnera au mieux 2-3 dixièmes d'erreur, si cela ne dérange pas ok, mais espérer rentrer dans du dur sans gabarit de centrage est illusoire, je parie sur au moins 2 trous sur 6 qui seront décentrés, et il faudra le faire beaucoup plus lentement qu'avec un guidage.

    Après, chacun choisit comment il travaille. :smt003
     
  7. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 636
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Bridage d'un pignon
    Bjr ,

    Mais la question au depart est celle là :
    "Je voudrais percer assez précisément un pignon de vélo (pour ensuite le fixer sur un support de disque de frein), vous me conseilleriez quoi comme bridage assez simple et économique sur une perceuse à colonne ?"

    Pourquoi faire un outillage plus compliqué que le travail à faire ?
     
  8. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    Bridage d'un pignon
    Comme je dis plus haut, deux façons de travailler, deux résultats, chacun choisit sa voie, comme dans la vie.
     
  9. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 636
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
  10. celika

    celika Apprenti

    Messages:
    136
    Inscrit:
    9 Janvier 2014
    Bridage d'un pignon
    Merci pour vos réponses, très constructives :wink: , et désolé du retard.
    Pour le moment je compte faire seulement un ou deux pignons, mais il n'est pas exclu que j'en fasse d'autres par la suite.
    Donc je pense commencer en perçant (tout du moins pour le pointage) avec le disque comme gabarit, et si j'augmente la "production" je ferais un petit gabarit de perçage.
    Pour être bien centré sur les trous du disque finalement je pense qu'un morceau de tôle épaisse (~3mm) tourné au dimensions du perçage du disque, et avec un perçage de taille adaptée (du 3 à priori) ça pourrait le faire pas mal (avec pointage + perçage).
    Pour ce qui est de centrer le disque de frein avec le pignon je pense qu'on doit pouvoir arriver a un truc correct en utilisant deux "patrons" en papier ou carton, sur l'un on reporte les perçages du disque, on déduit le centre, sur l'autre on reporte les cannelures internes du pignon, idem on déduit le centre, on découpe puis on rend les deux modèles concentriques. Reste à positionner le pignon et le disque sur leurs empreintes respectives.
    A partir du moment ou un pignon est bien percé il peut aussi servir de guide pour percer les autres.

    S'ils sont nitrurés (ou équivalent) il y aurait moyen de les rendre localement plus "mous" pour les percer ? Les chauffer ?

    Pour ce qui est de l'erreur quelques dixièmes ce n'est pas trop gênant, ça doit pouvoir se rattraper avec le jeu des vis au serrage, ou au pire un très léger coup de queue de rat.

    Pour ceux qui auraient les moyens de le faire en série et de façon économique, des pignons percés c'est un truc recherché dans le milieu du fixie, et pour le moment on trouve difficilement moins cher que ~30€ port compris. A bon entendeur :smt002 ...

    En tout cas encore merci pour vos conseils :) .
     
Chargement...

Partager cette page