1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

à quoi servent les différents type de filière

Discussion dans 'Autres opérations' créé par hb30, 4 Avril 2010.

  1. hb30

    hb30 Ouvrier

    Messages:
    385
    Inscrit:
    13 Février 2010
    à quoi servent les différents type de filière
    j'aimerais avoir des explications sur les différentes filières existantes : hexagonale, ronde ajustable, ronde fixe.

    de plus la matière est soit hss ou acier au carbone :shock:

    je m'y perd ...

    question subsidiaire : ou achetez vous vos tarauds et vos filières ?

    merci et à +
     
  2. p-mick

    p-mick Compagnon

    Messages:
    1 112
    Inscrit:
    25 Février 2008
    Localité:
    Hettange-Gde 57330
    à quoi servent les différents type de filière
    Slt,
    Les filieres hexa sont utilisées en depannage montées dans une
    douille longue de 1".

    J'achete chez RDG-tool (tres bon marché , mais filieres sont en acier
    au carbone, donc pas de VC excessive (a la main pas de risque)
    Je regarde aussi dans les vide-greniers car on y trouve des filieres
    et tarauds "pro"

    pm
     
  3. TRD

    TRD Apprenti

    Messages:
    133
    Inscrit:
    13 Février 2010
    à quoi servent les différents type de filière
    Voilà encore un sujet intéressant.

    Comme promis à hb30, voici un avis basé sur mon expérience.

    Tout d'abord, permettez-moi de rappeler la définition d'un acier : c'est un alliage de fer et de carbone contenant au maximum 2% de carbone et d'éventuels éléments d'addition.

    Donc tous les aciers sont "au carbone".

    Cependant, il est d'usage de qualifier d'"aciers au carbone" tous les aciers non alliés, c'est à dire ceux qui ne contiennent que du fer, du carbone et des quantités infinitésimales d'autres éléments.

    Maintenant, voyons ce qu'est un acier rapide (AR) ou HSS (High Speed steel = acier à haute vitesse.) Ces aciers sont très fortement alliés avec des métaux coûteux tels que tungstène, molybdène, chrome, vanadium et cobalt. Il s'agit d'une invention française de 1895. BRUSTLEIN qui travaillait aux aciéries Jacob Holtzer à Unieux à coté de Saint-Etienne a développé ces aciers qui portent ce nom parce qu'ils permettent de travailler avec des vitesses de coupe très supérieures à celles qu'on utilisait avec les "aciers fondus" qui servaient autrefois (et rarement encore aujourd'hui) pour les outils de coupe. En fait, on devrait dire aciers à coupe rapide.

    En 1898 l"américain Taylor (rien de moins) fait les premiers essais de coupe avec ces aciers et en révèle au monde entier les qualités. Dans les faits l'acier rapide n'est pas plus dur que l'acier fondu, mais sa température d'auténitisation étant beaucoup plus élevée, il résiste à la "détrempe." En y ajoutant du cobalt, cette résistance est encore augmentée.

    Les performances des meilleurs aciers fondus sont littéralement dépassées.

    La dureté des aciers rapides provient de la formation de carbures primaires et secondaires qui sont des combinaisons chimiques entre le carbone et les éléments d'addition, alors qu'un acier "au carbone ne peut contenir que du carbure de fer, les "rapides" contiennent des carbures de chrome, des carbures de tungstène (le fameux "carbure" des outils dits "en carbure", des carbures de molybdène et des carbures de vanadium.

    Ces carbures sont extrêmement durs.

    Même après un revenu qui leur assure une certaine résilience, les aciers rapides restent très durs, alors que les aciers "au carbone" sont soit durs et extrêmement cassants, soit moins durs et s'usent alors très vite.

    Une filière est un outil qu'on ne peut pas réaffuter facilement. On a donc intérêt à l'acheter dans une matière qui ne s'use pas vite et qui ne soit pas trop cassante. Donc de l'HSS avec ou sans cobalt.

    Le cobalt est très cher, le prix d'un outil au cobalt peut être trois fois celui d'un outil sans cobalt. Chacun voit midi à sa porte, mais je serai tenté de conseiller des filières sans cobalt pour travail à la main et avec pour travail à la machine (sur aciers.) Utiliser une huile de coupe entière dans tous les cas pour limiter l'usure.

    Comme pour les tarauds, les filets des filières peuvent être rectifiés ou pas. Ceux qui le sont donnent une géométrie parfaite, pour les autres c'est approximatif. Lors de la trempe, il se produit une décarburation en surface. En clair, le carbone de la surface se combine avec l'oxygène de l'air pour former des oxydes de carbone et puisqu'il est "occupé" par l'oxygène il ne peut plus former de carbures. la surface est donc un peu moins dure. On a dont tout intérêt à la rectifier après trempe pour enlever la couche oxydée.

    Généralement, on trouve trois catégories de filières : les filières "au carbone" ne sont en général pas rectifiées et de forme hexagonale, celles "au tungstène" sont plus dures mais sont rarement rectifiées elles sont aussi souvent hexagonales. Ces deux catégories sont à utiliser plutôt pour de la réparation de filets abimés.

    Les filières en acier rapide sont la plupart du temps rectifiées donc brillantes alors que les autres sont souvent noires. Celles qui sont fendues et réglables sont plutôt utilisées à la main, celles qui sont non fendues (et plus chères) sont parfois au cobalt et plutôt utilisées à la machine (sur la poupée mobile d'un tour.)

    Disons-le tout net, depuis l'avènement des machines à commande numérique, les professionnels n'utilisent presque plus les filières. Ou alors se sont des filières à ouverture automatique qui permettent des gains de productivité.

    Pour finir ARS signifie acier rapide supérieur, l'HSSE est un acier rapide au cobalt. L'acier surcarburé (ASP 30, M42, etc) est obtenu par frittage et offre des performances très supérieures aux meilleurs HSSE, mais il est très cher ce qui le réserve pratiquement aux professionnels.

    Quant à ce bon vieil acier fondu, on en trouve encore, mais il faut bien diviser les vitesses de coupe par deux dans les matériaux tendres et largement par trois quand on travaille des matériaux plus durs.

    Pour les aciers inox auténitiques (304L, 316L, par exemple) laissez tomber, sinon vous aurez pour de bon de l'acier fondu et tout bleu en prime.
     
  4. Berola

    Berola Compagnon

    Messages:
    1 895
    Inscrit:
    25 Octobre 2008
    Localité:
    Vallée du Rhône
    à quoi servent les différents type de filière
    Bonsoir
    Je filète pas mal d'inox auténitique ou martensitique avec des filières en HSS et ça ne pose pas problème !!
    @+
     
  5. TRD

    TRD Apprenti

    Messages:
    133
    Inscrit:
    13 Février 2010
    à quoi servent les différents type de filière
    Bonsoir Berola.

    Je parlais d'acier fondu.
     
  6. hb30

    hb30 Ouvrier

    Messages:
    385
    Inscrit:
    13 Février 2010
    à quoi servent les différents type de filière
    voilà une réponse argumentée et instructive !

    merci pour ta participation qui m'apprend beaucoup de chose.

    à très bientôt
     
  7. Berola

    Berola Compagnon

    Messages:
    1 895
    Inscrit:
    25 Octobre 2008
    Localité:
    Vallée du Rhône
    à quoi servent les différents type de filière
    Toutes mes excuses pour cette mauvaise compréhension de ma part !
    Très bel exposé en tout cas !
     
  8. TRD

    TRD Apprenti

    Messages:
    133
    Inscrit:
    13 Février 2010
    à quoi servent les différents type de filière
    Berola,

    Tu n'as pas à présenter d'excuses, mon propos était équivoque et tu as très bien fait de formuler une remarque. Maintenant, ceux qui ne comprendrons pas n'en auront pas...

    Je parle d'excuse, évidemment :lol:
     
Chargement...

Partager cette page