Fusion de platine par induction

Modérateurs: Beau94, rednexage, patduf33, KY260, jms, dranguila

Fusion de platine par induction

Message non lupar Olive1231 » 26 Mar 2009, 15:56

Bonjour à tous,

Je me renseigne actuellement sur la fusion du platine et de ses dérivés par induction et je me demandais s'il était obligatoire de l'effectuer sous vide (ou avec projection de gaz inerte) ou si l'on peut également prévoir une fusion "à l'air" comme pour l'or par exemple. Et dans ce cas quel type de creuset faudrait-il prévoir (le platine ayant une température de fusion relativement élevée autour de 1770 °C)?

Merci d'avance de vos conseils :)
Olive1231
nouveau
nouveau
 
Messages: 2
Inscription: 26 Mar 2009, 15:46

Publicité

Message non lupar didou » 27 Mar 2009, 10:54

A mon avis la platine est comme l'or inoxidable donc on peut le fondre à l'air, je pense que le fondre sous vide abaisse son point de fusion ca me semble une raison valable

1770° en tant qu'amateur tu va avoir du mal à les atteindre à moins de te faire un four à arc avec des électrodes de graphites
0% CN, 100% Débrouille !!! Restauration tour Crouzet VMB 10
Avatar de l’utilisateur
didou
pilier
pilier
 
Messages: 1790
Inscription: 11 Jan 2008, 16:50
Localisation: 31

Message non lupar SULREN » 27 Mar 2009, 11:06

Bonjour,
Et dans ce cas quel type de creuset faudrait-il prévoir

Creuset en graphite: 3675 °C.
J'en ai raté un récemment sur la Baie. C'est bien plus cher qu'un creuset céramique.
Je suis un nain qui essaie de voir plus loin en grimpant sur les épaules des géants.
Avatar de l’utilisateur
SULREN
pilier
pilier
 
Messages: 1643
Inscription: 27 Jan 2009, 10:58
Localisation: Très proche de Toulouse, au Nord Ouest

Message non lupar Nours » 27 Mar 2009, 11:26

Bonjour,
didou a écrit:A mon avis la platine est comme l'or inoxydable donc on peut le fondre à l'air, je pense que le fondre sous vide abaisse son point de fusion ça me semble une raison valable


Hum ! Vous êtes sûr de ce que vous avancez là ?:nono:

Vous ne confondriez pas température de fusion et température d'ébullition ?


Cdlt.
Avatar de l’utilisateur
Nours
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1197
Inscription: 16 Nov 2007, 22:16
Localisation: 74800 FRANCE

Message non lupar didou » 27 Mar 2009, 12:08

Nours a écrit:Bonjour,
didou a écrit:A mon avis la platine est comme l'or inoxydable donc on peut le fondre à l'air, je pense que le fondre sous vide abaisse son point de fusion ça me semble une raison valable


Hum ! Vous êtes sûr de ce que vous avancez là ?:nono:

Vous ne confondriez pas température de fusion et température d'ébullition ?


Cdlt.


Non je ne suis pas sur en effet d'ou "A mon avis"
0% CN, 100% Débrouille !!! Restauration tour Crouzet VMB 10
Avatar de l’utilisateur
didou
pilier
pilier
 
Messages: 1790
Inscription: 11 Jan 2008, 16:50
Localisation: 31

Message non lupar Olive1231 » 31 Mar 2009, 10:48

Merci pour vos messages,

Effectivement, le fait de fondre sous vide n'affecte pas la température de fusion, mais il permet d'éviter de polluer le métal par oxydation de celui-ci d'après ce que j'ai pu comprendre lors de mes recherches. Ce que je n'arrive pas à savoir c'est si les inclusions de platine vont venir polluer l'or dans le mélange.
Pour les creusets, les céramiques ne pourraient peut être être une solution bien qu'apparement ces matériaux craignent les écarts brusques de température. Le problème étant qu'ils ne prennent pas l'induction, contrairement aux creusets graphites... Dans ce cas pourrais-je parvenir à chauffer suffisament pour fondre?
Je me demande également si en atteignant une température de 1800°C pour fondre le platine on ne vas pas arriver à une "évaporation" de l'or (ce qui poserait qq problemes vu le prix du métal jaune!) pendant ce temps ... :???:
Olive1231
nouveau
nouveau
 
Messages: 2
Inscription: 26 Mar 2009, 15:46

Message non lupar cr3m » 31 Mar 2009, 23:11

Je me méfierais de la comparaison entre un métal inoxydable et le même métal a haute température. L'acier, qui s'oxyde comme chacun sait, ne pose pas de problème une fois fondu. L'aluminium forme immédiatement une couche d'oxyde qui le protège et évite toute oxydation supplémentaire. Le magnésium, inoxydable a température ambiante, brule s'il n'est pas protégé par une atmosphère neutre ou réductrice. la température de fusion de l'or est "relativement" proche de sa température d'évaporation. Je ne connais malheureusement pas le platine, mais se fier à sont état a température ambiante me parait pour le moins risqué.
cr3m
nouveau
nouveau
 
Messages: 34
Inscription: 09 Jan 2009, 15:13
Localisation: nantes

Message non lupar vdmg » 21 Juil 2009, 01:56

Bonjour,
Je fabrique des bijoux et je me suis pas mal renseigner sur ce fameux platine.
J'ai pas le matos pour faire se genre de manip mais je peux vous donner deux trois infos.

L'or font à 1065°C et son point d'ebulition est lui à 2855°C
Le platine font à 1769°C et son point d'ebulition est à 3825°C (oui ça commence à chauffer sèver là !)

Donc, pour resumé, si tu fait un aliage or/platine, si tu chauffe le tout pas trop fort (tout est relatif ;) ), bah aucun problème d'ebulition.

Pour ce qui est du creuset, si je ne m'abuse, en graphite, c'est pas top, dans ton cas , car la plupart sont prévu pour 1600°C, mais il existe des creuset en graphite vitreux prévu pour beaucoup plus ( genre plus de 2000°C)

Voilà :)
vdmg
nouveau
nouveau
 
Messages: 1
Inscription: 21 Juil 2009, 01:45

Message non lupar derviche tourneur » 07 Mar 2011, 20:17

Bonsoir,

Platine on ne peut pas utiliser de creusets en graphite car contrairement à l'or le carbone du graphite va dissoudre dans du platine et va se précipiter en flocon et sphère à la solidification.

Solubilité et Fusin du Graphite étant deux notions differentes

Meilleure solution pour fondre le Platine ce sont des creuset en ZrO2 stabilisé en phase cubique

De loin un des éléments le plus difficile a fondre et couler et dans la bijouterie on utilise les alliages de platine et non Platine pur

A+
derviche tourneur
nouveau
nouveau
 
Messages: 39
Inscription: 28 Fév 2011, 18:23
Localisation: Essonne

Message non lupar vax » 07 Mar 2011, 20:45

Il ya une paye (18 ans bordel !) J'ai réalisé la bague de fiançailles de mon épouse en platine. J'ai mené la fonte des lingotins au chalumeau oxy-gaz dans des creusets en céramique (creusets classique de bijoutier) et je n'ai pas eu de problèmes...
Ce n'est qu'une expérience que je partage, j'ai suivi les conseils de l'ami joaillier qui me suivait dans cette aventure forte en capital mémoire.
The subaquatic magician ! Et touche à tout incorigible... / "Si l'oeuf tombe sur la pierre, l'oeuf se casse. Si la pierre tombe sur l'oeuf..." ---- http://1000piedssouslesmers.free.fr
vax
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1447
Inscription: 05 Mar 2008, 21:03
Localisation: Guipavas (près de Brest)


Retourner vers Fonderie

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités