Votre avis sur ce tour Crouzet

F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 059
Vienne Isére 38
C'est pas qu'il est livré sans vis mère , c'est qu'il n'est pas prévu pour avoir une avance automatique , il n'y a pas de transmission qui va de la broche a la vis mère , pas de support de vis ni de noix sur le traînard
Il y a du boulot pour adapter un tel système
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 504
59000
C’est un tour d’outilleur type schaublin 102 80 ou Mikron qui n’est
pas prévu pour faire du filetage.
Le chariot est à avances manuelles avec une course
d’environ 100 mm en longitudinal et idem en transversal.
On positionne le chariot ou l’on veut sur le banc.
C’est pour faire du petit décolletage à l’unité, restauration pendule etc
Si c’est un chariot de dernière génération, il vaut un schaublin, faudrait
de bonnes photos.
Plus un jeux de pince w20, si l’état est similaire au tour….
Bref, mise a prix raisonnable

10280.jpg
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Mise à prix raisonnable...

Mais impossibilité définitive de charioter ou fileter avec cette machine.

Avec des filières on peut toujours se débrouiller pour fileter, mais ça reste limité.

Alors certes, la transformation de la machine serait en théorie possible, mais... Mais, mais, mais...
Il faudrait d'abord trouver une boîte d'avances, une vis mère avec son palier, une cuirasse avec le volant et la vis globique engrenant sur la vis mère, l'inverseur et sa commande au niveau de la poupée, la tête de cheval et ses pignons, et pour finir, une plaque indicatrice des avances et pas...

En plus, l'adaptation du mécanisme d'inverseur dans une poupée d'outilleur n'est pas très simple, puisqu'il faut retravailler le fond du carter de poupée fixe (la fonderie réclame un usinage) et c'est assez profond... Outre les pointages et alésages nécessaires pour l'arbre d'inverseur et sa commande, et les pointages à réaliser sur le banc pour réaliser la fixation de la boîte de manière à ce que la vis-mèer soit bien parallèle au banc une fois montée. Je sais de quoi je parle, j'ai fait tout ça pour une de mes machines (mais j'avais les pièces). Je n'ai malheureusement conservé qu'une photo du travail sur le banc.

Dooooooooonc, je pense qu'à la lueur de ces lignes, on peut faire une croix définitive sur une conversion.

DUFFAU 26 08 05 034.jpg
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Je ne sais pas pour ce tour Crouzet mais pour le Schaublin 102 qui n'a pas de vis mère, il était possible de charioter en automatique moyennant un accessoire parfaitement prévu d'origine. Il faut voir que le Schaublin 102 est un tour d'outilleur et comme tel il doit se prêter à des usinages "compliqués". Il n'a aucunement la vocation de faire de la production. J'en ai eu un au travail et je suis donc assez au courant de ses possibilités. Par exemple on pouvait choisir à la commande une poupée avec paliers en bronze ou roulements à billes. Le chariot supérieur de base a une course de 100 mm mais on pouvait choisir un chariot avec une course de 150 mm. L'un comme l'autre possède sur l'extrémité de la vis opposée à la manivelle un double plat permettant d'accoupler la vis à une avance automatique, elle-même en option. Bien sûr il y avait une équerre de fixation pour un mouvement vertical sur lequel pouvait s'adapter un quil pour de la rectification intérieure et extérieur ou bien une broche avec soit un diviseur soit une poulie pour faire du fraisage. Cette broche est encore au catalogue Schaublin mais avec un moteur à convertisseur incorporé ( j'ose pas imaginer le prix ). Pour revenir à l'avance automatique le système retenu permet de charioter automatiquement un cone sur une course de 150 mm et avec des angles au sommet de 90°. Pour un amateur AVERTI un tel tour est une merveille sauf qu'il faut un peu de jugeotte pour en sortir la quintescence. Le problème est que rares sont les clients professionnels qui ont acheté tous les accessoires car la qualité Suisse coutait/coute très cher. "Mon tour" que j'avais au travail datait des années 60 et a dû vite fait bien fait aller à la poubelle quand j'ai eu la quille car avec sa poupée ouverte et sa courroie il était hors norme et surtout il n'y avait plus personne dans les jeunes pour "s'enmerder" avec "ça". Aussi je suis bien content d'avoir "mis de côté" à temps la broche de fraisage et le quil.
 
Paul69
Paul69
Apprenti
10 Juil 2007
158
Lyon
Bonjour,

Ce fut mon premier tour en 1978 !!!
il tourne encore !!

mais ... j'ai racheté le même modèle avec boite à vitesse et vis mère !

l'adaptation est IMPOSSIBLE sauf à tout casser ...
et sur te type de tour s'il te manque une pièce, t'es mal ...

Donc si vous ne souhaitez pas faire de filetage et grand chariotage c'est OK
sinon c'est pas bon !

Bien à vous
Paul
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
L'adaptation est forcément possible, puisque je l'ai réalisée et que la machine tourne actuellement. :smt033
Mais ce n'est pas forcément un travail évident et surtout, il faut avoir les pièces.

Je vois bien l'attachement de filetage pour le Schaublin, mais alors là, je ne vous dis pas l'usine à gaz !!!

En fait, il y a eu plusieurs systèmes. L'attachement ci-dessus utilisait un train de pignons à calculer et à monter sur la tête de cheval, pour communiquer l'avance au petit chariot via un téléscope à cardan... Sur ci-dessus, le cardan entre la tête de cheval (qu'on aperçoit sur l'arrière de la poupée fixe )et le petit chariot n'est même pas monté...

il ya aussi eu des systèmes à patronnes et peignes, mais ça n'a pas l'air baucoup plus simple... :rolleyes:

schaublinscrewcuttingpic4.jpg

schaublinscrewcuttingpartpic2.jpg

schaublinscrewcuttingpic6.jpg




Je ne pense pas que Crouzet ait jamais proposé l'équivalent pour ses tours d'outilleurs.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 504
59000
Le filetage à la patronne est un système absolument génial, j’en avais un sur
un tour Mikron. On a la productivité d’un Cridan, avec une mise en œuvre
très rapide. Il y a 1 an sur ebay, un système complet Schaublin était à vendre
Dans « le tour et la fraiseuse » de R. Nadreau il y a des illustrations

Paul69 résume entièrement la situation

edit : Sur les photos, c’est exactement l’exemplaire qui était à vendre
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Le choc pour moi !!!!!!!!!!!! Merci deckelite, c'est exactement le Schaublin 102 que j'avais sauf que je n'avais pas ces accessoires ; par contre j'avais la doc complète et j'en ai gardé le souvenir.
C'est ça : le système à patronne et peigne, je cherchais comment ça s'appelait.
Le moteur a deux sorties d'axe et sur l'extrémité que l'on voit j'avais une poulie étagée qui entrainait par un système de courroie ronde élastique et de renvois ( comme la roulette des dentistes jusqu'en les années 60 )le quil de rectification ou la broche de fraisage. L'arrière de la poulie sur la broche comporte deux rangées de trous d'un intérêt évident pour faire de l'indexage c'est pourquoi avec un engrenage de 120 dents j'ai fait un montage identique sur mon tour EMCO.
La poupée et la contre poupée sont montées à l'identique sur le banc de sorte qu'il est possible ( avec un peu de travail quand même ) de retourner l'ensemble pour déplacer dans une zone moins utile l'usure du banc près de la poupée fixe.
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
17 Jan 2008
2 430
Doubs
  • Auteur de la discussion
  • #10
OK, donc quand j'aurais un atelier comme deckelite, je pourrais essayer de le completer mais pas avant.

Donc au final , je laisse tomber.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut