varier la t° de chauffe d'une resistance

dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 151
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour

il possible de faire varié la température d'une résistance sans l’endommagé en faisant varié la tension à ses borne via un régulateur de tension sur le principe d'un variateur de tension électronique de puissance

genre 220 vlt ....150 vlt .. 120 vlt afin d'obtenir la température dans le four ainsi que la montée en température souhaité


ou faut il alterné 1 ou 0 de l'alimentation genre 0.....220..0...220 etc .. genre un oscillateur de temps réglable qui commande le relais statique


merci
 
ETI
Compagnon
7 Novembre 2013
769
FR-74
Bonjour
Pour du matériel de chauffage on ne fait généralement pas varier la tension pour faire varier la puissance de chauffe.
* on peut faire du découpage de phase avec un triac, comme avec les anciens variateur pour lampadaire halogène.
* on peut faire aussi du découpage on/off sur un temps plus long (quelques secondes) comme tu l'indique, si la résistance à un peu d’inertie thermique comme par exemple les résistances blindées de four ménager. Il y avait ce genre de dispositif (variateur de puissance à bilame) pour commander des plaques chauffantes de cuisinière.

Ce qui peut endommager une résistance chauffante :
* une tension plus forte que sa tension nominale
* des mises en routes très répétitives à une cadence suffisamment lente pour que le fil refroidisse : à froid, le fil a une résistance plus basse qu'a chaud, ce qui provoque un pic de courant à chaque démarrage (un peu comme sur un moteur) ce qui finit par endomager le fil (coupure).
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
c'est tout simplement 2 moyen diferent de regler la puisance d'une resistance ... soit réduire la tension ... soit faire clignoter

reduire la tension est le meilleur moyen , avec le moins de fatigue pour la résistance ... mais c'est trop compliqué pour les four simple ou l'on se contente d’allumer et couper complètement , ce qui fatigue un peu plus la resistance mais suffit largement pour les four a basse temperature ou l'on est loin des limites tolérable par la résistance

une régulation par variation continue de la tension est utile pour un four a haute température ou l'on est proche de la température maxi de la résistance
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 151
  • Auteur de la discussion
  • #4
j'ai trouvez ce variateur de tension

STATIQUE-SSR-25A-Triphas-Solid-State-Relais-SSR-25A-SSR-Relais-Triphas-R-gulateur-de.jpg_640x640.jpg





pour la commande ce type de relais statique

KZLTD-3-Phase-Solid-State-Relais-SSR-25A-SSR-25-DC-AC-Solid-State-Relais-25.jpg_640x640.jpg


et cette régulation de température avec une sonde K ......... je lui adjoint une coupure de sécurité avec une sonde t° mécanique genre bilame sur le contacteur principal

TEL60-9001-d-di-num-rique-temp-rature-thermostat-type-k-0-300.jpg_120x120.jpg




ce type de résistance

er-Inoxydable-220-v-2000-w-W-Forme-lectrique-R-chauffeur-Tubulaire-Ailettes-avec-M12.jpg_640x640.jpg







donc soit je fait varié la tension je veut mettre le tous en tri sous forme de 3 phase séparé + neutre avec le relais statique


soit je dois faire un montage en mono isolé les 3 résistance avec un interrupteur pour chacune pour utilisé soit 1 / 2 ou 3 voir un montage série pour faire baissé artificiellement la tension mais a voir combien d'amp réelle ça va demandé pour 3 résistance de 1.5 kw prévue pour du 220 mono


soit je peut faire un oscillateur réglable mais appartement pas terrible pour la durée de vie des résistance


je veut pouvoir contenir a faible cout la t° a 50 ° pour usage courant et plus en fonction des cas



pas simple de faire un choix sans faire une usinage à gaz
 
stef1204
Compagnon
25 Septembre 2016
1 030
Belgique
Bonsoir,

J'ai utilisé pour la régulation de mon petit four qui chauffe jusqu’a 1100°C et chauffé par une résistance, il est commandé par un régulateur PID suivi d'un "solid state relay" acheté pour +/- 15€ sur Aliexpress.
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 151
  • Auteur de la discussion
  • #6
tu a utilisé quoi comme résistance.....je suppose que tu fait de la trempe
 
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 718
nord
pas simple de faire un choix sans faire une usinage à gaz
hello

au contraire c'est très simple et tu as déjà trouvé tes composants :wink:

ton variateur 3 phases, électronique a triac qui va sous alimenter tes résistances
ton "contacteur" ou plutôt SSR commandé par un des innombrables thermostats électroniques vendus sur Ali ou Ebay
et un couplage en étoile de 3 résistances.

mais si tu sous alimente tes résistances, aura tu la valeur de température souhaitée?

sinon 4.5 kw en mono c'est tout a fait jouable si ton alimentation est dédiée a ça et non pas une simple prise 16A murale
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 151
  • Auteur de la discussion
  • #8
dans certain cas je veut pouvoir contrôlé la puissance de chauffe
la chauffe je veut être présent au cas ou
le mono me permet de coupé certaine résistance donc pas de soucis la régulation fera le reste .........la le soucis et que je ne peut presque plus rien faire sans faire saute le disjoncteur ça me bloque trop sur de longue période

mais en tri pas possible sans risqué de faire sauté le thermique ou d’endommagé ma génératrice


reste la question quelle variation de tension possible sans endommagé la résistance en tri



la résistance présenté ont peut obtenir quelle température en moyenne


je ferais un petit schéma électrique une fois tous les paramétres définis


merci
 
CNCSERV
Compagnon
27 Décembre 2007
5 018
FR-28360
Bonjour,
À mon avis varier la température de chauffe en faisant varier la tension est une très mauvaise idée principalement pour 2 raisons:
- la courbe tension->température nest pas du tout linéaire,
- la montée en température et la stabilisation vont être interminables.

C'est pour cela qu'on utilise des thermostats électromécaniques ou électroniques et si on veut une regulation precise on utilise une régulation PID (comme déjà dit plus haut) comme pour les têtes d'imprimantes 3D.

stef1204 a vraiment la bonne solution.
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 151
justement je cherche des retour sur les deux méthode

soit classique uniquement le thermostat + sonde K et relais static pour évité les amorce de collage

soit en variant la tension ce qui semble être une mauvaise solution apparemment


pour les tenpérature basse 50 ° ..............3 resistance 1.5 kw vont etre difficile à controlé ou montée un deuxieme jeux de 3 resistance genre 750 w ou moins
 
Dernière édition:
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
tu peut monter a la fois un thermostat tout ou rien et un variateur de tension ... ça reduira la puissance maxi et evitera de faire sauter ton disjoncteur ... c'est plus simple de reduire la tension que de changer de resistance pour une puissance plus faible ... tu poura choisir la tension en fonction des cas : forte tension si tu veux une monté en temperature rapide , en evitant toute autre consomation ... ou tension reduite pour limiter la puissance du four et laisser de la puissance disponible pour les autres appareil

il n'y a aucun danger pour une resistance d'etre alimenté a tension reduite ! le seul risque si on reduit trop c'est de ne pas atteindre la temperature dont on a besoin
 
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 563
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Il n'y a pas un rapport direct entre la puissance de chauffe et la température, il intervient surtout le volume le temps de chauffe et les pertes. Tension réduite ou "découpée" ce qui revient au même pour une résistance(P eff) il n'y a pas de mini (dans une ampoule à incandescence de 2 W le filament est à ~2000°)
 
CNCSERV
Compagnon
27 Décembre 2007
5 018
FR-28360
Bien sur je n'ai répondu qu'au sujet initial. Si le but est de réduire la puissance par rapport a l'abonnement c'est un autre sujet.
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 151
dans ton autre post https://www.usinages.com/threads/choix-de-methode-de-chauffage-pour-etuve-peinture.113544/#post-1342756
je t'avais aussi parlé d'un thermostat PID, j'ai l'impression que tu cherches les difficultés là ou il y en a pas:wink:

je thermostat que je montre et un PID mais avec un affichage + un bouton pour réglé la t° ...la différence vient juste du mode de réglage


tu peut monter a la fois un thermostat tout ou rien et un variateur de tension ... ça reduira la puissance maxi et evitera de faire sauter ton disjoncteur ... c'est plus simple de reduire la tension que de changer de resistance pour une puissance plus faible ... tu poura choisir la tension en fonction des cas : forte tension si tu veux une monté en temperature rapide , en evitant toute autre consomation ... ou tension reduite pour limiter la puissance du four et laisser de la puissance disponible pour les autres appareil

il n'y a aucun danger pour une resistance d'etre alimenté a tension reduite ! le seul risque si on reduit trop c'est de ne pas atteindre la temperature dont on a besoin
je veut juste pouvoir limité la puissance des résistance sans devoir en supprimé une en tri j dois utilisé les 3 phase en même temps avec des valeur identique de tension sinon ça va grillé mon groupe et le disjoncteur va détecté une différence sur les phase et ce mettre en sécurité
si aucun risque ça me facilite le choix juste a rajouté un afficheur en sortit


de combien je peut faire varié la tension sans risque

Bien sur je n'ai répondu qu'au sujet initial. Si le but est de réduire la puissance par rapport a l'abonnement c'est un autre sujet.
la pour le cas je précise que si fait le montage en 220 pas de soucis de puissance de chauffe ........sauf que je ne peut pas faire usage de matériel ...compresseur etc...pendant la chauffe sans faire sauté le disjoncteur 40 amp .......je ne peut pas plus d’ampère pour le moment
le groupe tri sera aussi plus économique €€



les plage de température sont de 30/50 ° à 250 voir + au besoin ..... je fait une étuve et un four de préchauffage de pièces divers

plus tard peut etre un four de trempe ca me tente aussi pour certain usage sera un autre sujet
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut