variateur SKI780 comment le parametrer ?

  • Auteur de la discussion picoprof
  • Date de début
osiver

osiver

Compagnon
Essayez d'abord les 2 paramètres que j'ai dits, ensuite on pourra imaginer un montage permettant d'appliquer une commande de marche retardée sur le bornier :wink:
 
T

tech06

Nouveau
bonjour,
j'ai testé les deux paramètres et cela ne fonctionne pas, merci pour les info
 
osiver

osiver

Compagnon
Voila l'idée que j'ai pour le faire démarrer. Il y a une sortie DO qui peut être paramétrée pour devenir active lorsque le variateur est prêt au retour du secteur.
On pourrait relier cette sortie à l'entrée DI1 pour déclencher le démarrage lorsque le variateur est prêt.
 
Dernière édition:
W

walterwhite

Nouveau
bonjour,
je reprends ce petit topic, maintenant que j'ai un peu de temps

merci osiver pour tes réponses, je vais regarder le poste 73 de plus prêt pour la toupie

j'aurais une nouvelle question, je trouve que ma machine manque de pêche, je pense que c'est du au convertisseur 220 et au fait de mettre les moteurs en 220

est ce qu'il y a des variateurs 220 mono > triphasé 380 ? est-ce qu'en remplaçant ce convertisseur et repassant en triphasé je récupérerais un peu de peche ou sans plus ?


est ce qu'il y a un risque si je monte à variateur de 4kw alors queles moteurs font 2,2 si je regle la puissance maxi ?

merci à toi
 
osiver

osiver

Compagnon
Normalement le fait de mettre le moteur en 400V au lieu de 230V ne change pas sa puissance. Le gain, si gain il y a, pourrait être que l'intensité diminuant il y aurait moins de pertes dans les fils. Si vôtre câblage est largement dimensionné, pas de bénéfice. :???:
 
grandlaurent

grandlaurent

Apprenti
Bonjour,

A propos de ce SKI 780, j'ai été de prime abord bien déçu de son paramétrage de base, alors que sa présentation générale notamment la possibilité d'y raccorder une résistance frein plaide en avantage.

j'ai associé ce VDF à un moteur de perceuse à colonne tri 220v triangle, tri 380v étoile - 0,75cv 50hz 1500 trs/min d'origine.

le but final étant de typer cette perceuse SILEX pour en fraise une fraiseuse "Eco", on conçois aisément que le besoin est de travailler "au couple" là où le variateur est très attendu en la matière.

le réglage d'origine amenant démarrage à progression linéaire fréquence et tension ne donne rien pour l'application, le moteur ne se lance quasiment pas si l'on ne change pas les paramètres.

après documentation, recommandations, recherches et essais, voici le paramétrage qui m'a réconcilié avec ce SKI 780 :
Nota : j'ai fait le choix de pouvoir alimenter ce moteur jusqu'à 100 Hz
Je n'aborde ici que ce qui concerne le couple rendu au moteur.

P3-00 V/F curve setting = 1
P3-01 torque boost = 20.0
P3-02 cut off frequency of torque boost = 60 Hz
P3-03 multipoint V/F frequency 1 = 10 Hz
P3-04 multipoint V/F voltage 1 = 30%
P3-05 multipoint V/F frequency 2 = 30 Hz
P3-06 multipoint V/F voltage 2 = 60%
P3-07 multipoint V/F frequency 3 = 50 Hz
P3-08 multipoint V/F voltage 3 = 90%
P3-09 V/F slip compensation gain = 0 (laissé origine)

peut-être faudra-t-il affiner mais pour le moment çà fonctionne.
si çà peut aider la communauté, faites en votre usage plutôt que d'hésiter à sauter le pas :wink:
Laurent.
 
W

walterwhite

Nouveau
C'est expliqué post #73 :wink:
Rebonsoir,
bon du coup j'ai fait pas mal de test cet après midi, et toujours la même chose au niveau toupie, j'ai potassé le bouquin de config du variateur encore une fois

le moteur fait un quart de tour puis s'arrête et le variateur indique erreur 02 (j'ai une vidéo si vous voulez)

que je mette la commande en frein libre ou frein bloqué c'est la même chose, toujours bloqué

dans ma tête j'avais branché le transfo de la boucle de sécu sur le 220 directe prise mais je n'avais rien touché au frein.

par ailleurs le frein moteur est vraiment bof, j'ai testé tout les réglages (vos postes précédent) et pas moyen d'avoir une scie qui s'arrete vraiment rapidement c'est pas hyper rassurant à l'usage de voir la lame tourner 5 sec après coupure
 
W

walterwhite

Nouveau
Normalement le fait de mettre le moteur en 400V au lieu de 230V ne change pas sa puissance. Le gain, si gain il y a, pourrait être que l'intensité diminuant il y aurait moins de pertes dans les fils. Si vôtre câblage est largement dimensionné, pas de bénéfice. :???:
oui mais est ce que les moteurs n'aurait pas plus de couple ?, car en 380 v d'autant que la machine est prévue pour.
 
midodiy

midodiy

Compagnon
On te dit que c'est pareil!
Sur ta toupie, si l'erreur 02 correspond à un sur courant, c'est que tu veux demarrer trop vite, il faut parametrer une rampe de demarage plus longue...ou bien utiliser un variateur plus puissant.
 
W

walterwhite

Nouveau
On te dit que c'est pareil!
Sur ta toupie, si l'erreur 02 correspond à un sur courant, c'est que tu veux demarrer trop vite, il faut parametrer une rampe de demarage plus longue...ou bien utiliser un variateur plus puissant.
Je vois pas le rapport quand c'est le branchement classique ya pas de rampe de demarrage plus lente puisque c'est en contacteur direct. Merci d'etayer vos propos avant d'affirmer....
 
midodiy

midodiy

Compagnon
Desolé, j'ai pas du bien comprendre ton probleme.
De plus, je ne connais pas le SKI780, ce que j'ai dit est une generalité sur les variateurs.
Concernant un moteur 220/380V, c'est pareil de l'alimenter en 220 ou en 380, tous les electriciens te le diront.
 
Dernière édition:
nitocle

nitocle

Apprenti
Bonjour,

le principe est simple un moteur de 1000 watts en 220 volts reste un moteur de 1000 watts si on l'alimente en 400 volts.
Le changement de tension ne change pas la puissance, en revanche le moteur consommera plus d'électricité.
C'est très simple à vérifier : si on regarde un plaque signalétique de moteur on a l'ampérage consommé en 220 et en 400 à la vitesse nominale, on voit que l'ampérage à 220 est supérieur.

Le moteur à vitesse nominale aura la même puissance aux deux tensions, mais l'ampérage sera différent.

Le moment critique, c'est le démarrage. Pour passer de 0 à 3000 tours le moteur va faire un appel important de courant au réseau. De nos jours les réseaux sont renforcés mais il y a qq années, quand on démarrait un gros moteur on subissait une chute de tension dans le reste de l'installation.

Avec un variateur on a une limite de puissance "livrable", il faut donc gérer la demande au démarrage du moteur. En fait, on l'étale dans le temps en jouant sur la fréquence : au lieu de passer de 0 à 50 instantanément, on va augmenter la fréquence de quelques hertz par seconde. On mettra par exemple 10 secondes à aller à 50 htz. Sans appel trop soudain, le variateur saura répondre à la demande sans se mettre en erreur.
Ces courbes accélération/décélération sont extrêmement importantes : par exemple dans les ascenseurs de grands immeubles, elles permettent des arrêts sans accoups, dans certains variateurs on peut gérer des accélération/décélération linéaires ou en S (logarithmique?)

Lors du démarrage le moteur doit aussi vaincre la résistance que lui oppose la machine + une éventuelle charge (par exemple un pont élévateur)
Le variateur est par défaut est réglé en "couple constant", le couple est le même sur toute la plage d'utilisation (0/50htz). On obtient cela en adaptant la tension livrée à la fréquence (vitesse) demandée.
Le rapport U/f est constant : si vous demandez une vitesse de 1500 tours a un moteur qui tourne à 3000 tours à 50 htz vous réglerez la fréquence à 25 htz.
Si vous alimentez en 220, à 25 htz, la tension livrée au moteur sera de 110 volts.
pour 1000 tours, ce sera 17 htz et 70 volts, etc.....

Le problème du couple constant c'est qu'aux basses fréquences, la tension est très faible, il ya si peu de couple qu'on arrete un moteur à la main....quant à soulever la voiture c'est rapé.
Pour s'en sortir, il faut changer le réglage de couple d'origine.
Tracez un repère à 2 dimensions sur l'axe horizontal nous aurons la fréquence : de 0 à 50 htz, sur l'axe vertical nous aurons la tension de 0 à 220 volts. Marquons le point (50,220) et tracons une droite qui part de (0,0) et va à (50,220) c'est la courbe de couple d'origine du moteur derrière un var.
Le réglage consiste à modifier le point de départ au lieu de (0,0) on part de (0htz,10volts) par exemple. Ensuite on définit un deuxième point par exemple (17htz,70volts) évidemment on en touche pas au (50htz,220volts).
La courbe de couple est donc en deux parties, de 0 à 17 puis de 17 à 50 htz. On a renforcé le couple sur les basses fréquences.
Les valeurs 10 volts à 0 htz, 17 htz pour l'inflexion sont à adapter selon l'usage voulu.

Outre le renfort sur une plage, la plupart des variateurs ont une fonction "boost". Un renfort sur l'instant du démarrage. C'est le même principe mais généralement c'est un pourcentage d'augmentation du voltage.
Le boost tout seul est souvent un échec : le moteur se lance puis cale dès la fin du boost.
Le renfort tout seul : il faut monter parfois très haut en voltage pour soulever une charge lourde et cette consommation est constante tant qu'on est dans la zone de renfort du coup on gaspille de l'électricité et surtout on fait chauffer le moteur (et ca chauffe vraiment fort car à petite vitesse le ventilateur ventile peu).
Il faut trouver la bonne solution selon l'usage : boost ou pas, quelle plage de renfort et avec quel niveau de renfort.

Dernière astuce: la plupart du temps on ne part de 0 htz mais de 3 pour faciliter le démarrage.

Voilà, désolé d'être long mais ce n'est pas si simple à expliquer
 
Haut