utilité d'une rectifieuse

  • Auteur de la discussion vieuxtacot
  • Date de début
V
vieuxtacot
Nouveau
13 Déc 2010
10
paca
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonsoir

j'ai la possibilité d'obtenir une rectifieuse plane de marque monoprecis avec table magnetique qui date de 1988 , pour un bon prix , cependant je me pose un peut la question de la vraie utilitée pour mon job de mécanicien , je ne pense pas que l'on puisse surfacer une culasse ou des plans de joint de carbu par exemple sur ce genre d'appareil non? pour affuter?

elle a un peut la tronche de celle ci:


Uploaded with ImageShack.us
 
M
meca.a
Apprenti
14 Déc 2010
113
pour affûter, possible mais rudimentaire car tu n'as pas de possibilité d'orienté la broche.

le principal critère pour déterminer les possibilités ce sont les courses dont disposent ta machine sur les 3 axes et si elle a des avances automatiques.

quel modèle de Monoprécis ?
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
Salut

Si tu as la place et que c'est pas chère, je suis sur que tu l'utilisera.
Ne serait-ce que pour mettre une rondelle à épaisseur ou ajuster l'épaisseur d'une cale au 100eme.
Après ça, selon le Z, il n'y a pas de raison que ça ne rectifie pas une culasse pour la dépanne.

@+
 
V
vieuxtacot
Nouveau
13 Déc 2010
10
paca
  • Auteur de la discussion
  • #4
la place c'est pas ça qui me manque :-D , je vien de penser pour les culasses vu que les 3 quarts des modèles sont en alu , avec la table magnétique sa le fera pas du tout a mon avis! :sad: , a moin que l'on puisse les brider différemment ? pour les culasses fonte pas de souci de bridage par contre!
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
A la base, ce type de machines servait essentiellement à assurer une finition de surface de qualité en terme de précision, de planéité et de rugosité.
Les fraiseuses et tours ayant progressé en précision et planéité, les plaquettes en rugosité finale, les rectifieuses planes traînent dans les ateliers et servent peu...

De temps à autres, pour des matériaux particulièrement durs, un Z200 trempé par exemple...

Ou bien pour les félés dans mon genre qui usinent de la céramique avec des meules diamantées, pas d'autres solutions!

Les culasses, c'est assez gros, faut des courses importantes.
L'alu ça se bride, mais ça se rectifie assez mal. Les efforts sont importants, gaffe à pas se prendre la culasse en pleine poire!
 
J
julianno
Nouveau
5 Fev 2011
5
Somme
C'est comme on peu le voir une rectif plane, donc elle sert à rectifier des surfaces planes.
Reste à savoir sa course pour savoir s'il sera possible de rectifier une culasse mais vu la taille de ce genre de pièce, il faut déjà une belle machine !
 
crapulatos
crapulatos
Compagnon
5 Avr 2009
3 730
FR-62 près de Carvin
pour un mécano d'aujourd'hui qui ne fait que de l'échange de pièces.

pour un vrai taf de mécano ça sert tous les jours, sur mes brelons, je suis toujours en train de chercher des rondelles de calage d'épaisseurs différentes.
donc pour ma part ça me servirait pour :
rondelles de calage pour les boîtes de vitesses
cales pour le réglages des jeux aux soupapes.
rondelles de calage partie cycle
rondelle de calage latéral d'arbre à cames, des culbuteurs etc ....

E.T.
 
W
whirlamchine
Apprenti
4 Mar 2010
80
Pour les culasses j'ai du rajouter un System de rectification a ma fraiseuse vernier , j'ai acheter une meule Blanche et j'ai fabriquer un flasque , je vous apporteraient des photos. tous cela pour le problème de certains culasses qu'elles doivent être rectifier avec leurs soupapes, qui doivent rester toujours a fleur avec la surface de la culasse(Ex:les moteurs D.C.I). Mais j'ai un problème qui se pose en ce moment , c'est que l'Alu s’accroche a la meule , dans se cas je pense se qui manque c'est d’utiliser le pétrole ou du mazoute pour une meilleurs surface comme lubrifiant.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Pour que l'alu accroche pas, faut arroser ABONDAMMENT...
Et dresser la meule au diamant plus souvent
 
W
whirlamchine
Apprenti
4 Mar 2010
80
Merci joumpy , avez vous une idée sur les culasses? si c'est le cas , pensez vous que les culasses des moteurs D.C.I doivent étre raboter avec leurs soupapes en place ? Merci
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Les DCI et autres moteurs en I ont des pistons qui montent très haut par rapport aux anciens diesels en D. Il n'y a pas de chambres de turbulence et l'amorçage de la combustion se fait "dans" le piston. De ce fait, les soupapes n'ont que très peu de marge de manoeuvre. Pas question de raboter la culasse... Une petite lichette, à la rigueur pour améliorer l'étanchéité et le contact avec le joint, maxi 0.1 mm de passe totale et il faudra compenser par un joint de culasse une encoche plus épais...
Si la culasse est trop déformée: poubelle!
Je préfère enlever les soupapes, toujours peur qu'une se barre au moment ou passe la meule...Mais c'est perso.
Et pour améliorer la durée de vie du joint, ébavurer partout à la pierre india ronde grain fin. Prévoir des chiffons blancs pour protéger: pas un seul grain ou copeau ne doit rester de l'opération.
 
W
whirlamchine
Apprenti
4 Mar 2010
80
ébavurer la culasse tu veux dire? et tu utilise quoi comme lubrifiant? du mazoute?
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Lubrifiant: eau + huile de coupe BIO (mecagreen 127)
En arrosage abondant, ça le fait bien. Pompe pleine gomme et robinet ouvert en plein, faut que ça pisse, pas du goutte à goutte hein!

Ebavurer la culasse et le bloc moteur, l'exterieur et le pourtour de chaque trou. Le haut moteur chauffe plus que le bas et le moteur se met en banane (fonctionnement normal). A chaque démarrage (dilatation) et arrêt (contraction), il y a mouvement au niveau du JDC. La moindre aspérité provoque une amorce de rupture du joint qui finira par lâcher après un certain nombre de mouvements...Avec un bon ébavurage, on ne change le JDC qu'une seule fois!
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Bonsoir,
pour la rectification d’alliage d’aluminium, plus c’est gras, mieux c’est.
L’huile entière courante n’est pas vraiment possible à cause d’une trop forte viscosité.
Les huiles entières de rodage (honing) détergentes comme l’Honilo red de Castrol
sont idéales.
Tu as raison le fioul convient aussi car il est un peu gras mais il faut rajouter au
minimum 20 % d’huile moteur. A la place du fioul tu peux prendre du pétrole de
chauffage déodorisé, plus agréable.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Salut grenouille ! tiens en Blaser, j’ai de la blasocut strong 4000 tu peux forcer
à plus de 20 % en pourcentage.

et en viscosité, je confirme, tu as de l’ISO 7 comme la dialub de Fuchs
et mon Honilo red ne doit pas en être loin
(son seul inconvénient est qu’elle a une odeur très forte et qu’elle gomme terriblement, si tu oublies de rincer un pinceau, il devient dur comme oublié dans le peinture)

http://www.fuchs-oil.fr/commun/pdf/Indu ... 0R%205.pdf

http://www.fuchs-oil.fr/division-indust ... erales.jsp
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
grenouille32 a dit:
Minute :!:
Il y a des huiles entières aussi fluides que de l'eau :!:
EXACT et ça marche très bien en terme d'usinage.

Je ne les aime pas car je colle mes pièces et le film gras est beaucoup plus difficile à gérer que celui des huiles solubles....
 
C
cam74
Nouveau
15 Mai 2011
6
Pour l'alu , norton fait des meules au silicium spécialement adapté pour les métaux non ferreux...Par contre j'en ai jamais utilisé , quelqu'un connait le produit ?
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Au carbure de silicium bien sûr les meules...
Perso, j'utilise du corindon blanc très aéré.
Et l'Au4G (2017) bourre beaucoup moins que les alliages de coulée Al-Si.
 
C
cam74
Nouveau
15 Mai 2011
6
Ah je sais pas moi , je répete ce qui est marqué sur le site de Norton . Je me répete , je n'ais jamais utilisé ce type de meule joumpy . Quand tu utilise des meules au corindon blanc , tu rectifies avec lubrification ? ça donne quoi au niveau du visuel/etat de surface ?
Merci d'avance pour les renseignements . Je rectifie jamais de l'alu . j'aimerais en savoir plus .
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Pour l'alu, j'utilise de l'eau avec huile soluble en arrosage ABONDANT.
Pas de mesure de rugosité, mais le fini est équivallent à celui obtenu sur un acier.
 
C
cam74
Nouveau
15 Mai 2011
6
Ok merci , tu arrive a rectifier en plane ? Ou seulement en exter/inter ?
 
H
heidi
Compagnon
12 Nov 2009
2 432
doubs besancon
Bonsoir à tous,
Une utilisation particulière de la rectif qui n'a pas été abordée: le tronçonnage
J'ai vu un outilleur professionnel tronçonner un ressort de presse avec un petit disque fin monté à la place de la meule;résultat remarquable;aussi net qu'au fil et parfaitement dans le plan;
avec une affuteuse universelle tu peux modifier l'angle de la meule mais la précision est quand même moindre
Je suis toujours sidéré de voir ce que les outilleurs arrivent à faire avec leur rectif planes!! :o alors à toi de jouer en plus ce sont d'excellentes machines la preuve
p1010116.jpg
Je reconnais avoir un faible pour les machines qui travaillent par abrasion
A
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Plane et exter seulement.
L'inter...Pas eu besoin pour l'instant!

Quant à scier avec une rectif plane, je coupe mes supports en verre et en céramique de cette façon avec une lame diamantée.
Si vous voulez couper du carrelage, bien régler la lame (faux-rond & voilage) et vous obtiendrez des coupes exceptionelles.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
Re:

joumpy a dit:
A la base, ce type de machines servait essentiellement à assurer une finition de surface de qualité en terme de précision, de planéité et de rugosité.
Les fraiseuses et tours ayant progressé en précision et planéité, les plaquettes en rugosité finale, les rectifieuses planes traînent dans les ateliers et servent peu...
quelle planeité peu faire une bonne fraiseuse sur une piece de 500 x 100 mm ?

et combien peu faire une bonne rectifieuse ?
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
La fraiseuse sera plus à l'aise dans de l'acier mou (XC38).
La rectifieuse sortira ses meilleurs résultats dans de l'acier traité (toolox).
On va dire que la fraiseuse va titiller le centième dans ces dimensions.
Une fraiseuse d'autrefois, hein, pas un centre moderne.
Lui, il peut descendre un peu en dessous du centième.
Alors que la rectifieuse va jouer dans les microns.
Si les glissières sont bonnes et bien lubrifiées, que tu refais le plateau magnétique juste avant, tu peux espérer le micron sur une pièce 500 x 100 mm type toolox traité épaisseur 20 mm.
Après, faut le mesurer, c'est pas gagné...
J'ai l'avantage de travailler parfois des matériaux transparents comme le verre.
Je peux alors mesurer avec des méthodes optiques qui descendent largement en dessous du micron.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
merci pour ces precision : on peut donc dire qu'une bonne fraiseuse doit faire le centieme , et une bonne rectifieuse le micron

en regardant comment c'est fait on voit la difference : la plupart des fraiseuse on une table plus longue que la partie fixe dessous : usure irrégulière ... les rectifieuse on une partie fixe aussi longue que la table mobile : ça doit se roder tout seul et ne pas se fausser comme une fraiseuse

et que valent les rectifieuse sur glissiere a rouleau ou a aiguille ? j'ai peur que ça soit meilleur quand c'est neuf et que ça devienne catastrophique quand c'est usé ... alors que la solution classique qui coulisse sur la fonte gardera sa qualité constante ?
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Au niveau des phénomènes de "stick and slip", c'est sans conteste meilleur avec des billes ou des rouleaux à recirculation.
Par contre, il faut protéger sévère la machine. Tous les guidages/entrainements doivent être dans des zones sous pression d'air pour que les particules ne puissent pas rentrer.

J'ai tué un centre d'usinage DMG récent en moins de 6 mois à cause de ça...Mal protégé et trop de pression d'arrosage. La céramique ça ne pardonne pas!

En cas de pénétration des poussières sur les guidages, les bonnes vieilles glissières droites ou prismatiques ont une usure plus régulière puisque moins contraintes du fait de la surface de contact importante. Ça n'empêche pas de protéger aussi!
Le fait que l'usure soit régulière ou pas dépend surtout de la bonne adaptation de la machine au travail demandé. Si la machine est trop grosse, une petite partie seulement de la course sera utilisée et s'usera déformant ainsi petit à petit la géométrie de la machine. C'est valable aussi bien pour une rectifieuse que pour une fraiseuse.
 
Haut