usure prématurée de fraise

  • Auteur de la discussion declic73
  • Date de début
D

declic73

Apprenti
Bonjour,

Je travaille du bois (hêtre) très sec avec les paramètre suivants :

Fraise 2 dents carbure 6mm de diamètre :
http://www.otelo.fr/is-bin/INTERSHOP.enfinity/WFS/Otelo-France-Site/fr_FR/-/EUR/Navigation-Dispatch?Nty=1&Ntx=mode+matchallpartial&Ntk=Default_OTFR&Nu=p_SkuGroup_ID&N=16037+16046&SearchEngineBar=true&Ntt=22101225&x=0&y=0

Broche Kress vitesse 6 a 25000 tr /min
Avance de 1m/min en rough et 2m/min en finitions
Passes de 2.5mm de profond en rough et 0.3mm en finition

donc 0.02 mm / dent en rough et 0.04 / dent en finnish... Je vois bien qu'elle est donnée pour 0.013 max dans l'acier mais bon c'est pas non plus des vitesses de malade non ?

Au départ j'obtiens des pièces parfaites puis au bout de 3 ou 4 heures la fraise est morte (ne découpe plus plat, usure centrale, apparition de zone brûlée)...

C'est pas une fraise de base mais une fraise de qualité... Quelqu'un peut-il me dire mon erreur ?

Merci
 
Dernière édition par un modérateur:
fafnir70

fafnir70

Compagnon
Bonjour,

Je ne suis qu'en apprentissage avec ma fraiseuse, je ne pourrai donc pas avoir la ou les réponses exactes.
Toutefois les angles de coupe d'une fraise pour l'acier ou la fonte sont-ils bien adaptés pour le bois?

Bernard
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Bonjour
Je suis d'accord à mon avis il ne faut pas confondre fraise pour usinage des métaux et usinage du bois
Il existe des fraises pour l'acier des fraises pour l'alu et je pense qu'il doit exister des fraises pour le bois
Tu devrais faire une recherche sur Google avec par exemple les mots "fraise toupie bois "
Tu devrais également te renseigner dans un forum "usinage bois "
 
G

gaston48

Compagnon
Bonjour,
Tes fraises conviennent très bien pour tous les matériaux y compris le bois.

Il existe des fraise à dentures droites pour le bois, l’avantage est que le fil
est facile à rafraîchir avec une pierre diamantée et qu’elle n’engendre pas
de traction axiale.

En revanche il faut absolument appliqué une avance par dent d’au moins 0.1, 0.2mm
quitte à réduire la vitesse de rotation. Sinon tu travailles avec beaucoup de
frottement et tous les bois sont plus ou moins abrasifs. Avec une faible avance,
le bois etant élastique, il s’efface avant d’opposer une pression suffisante pour
un enlèvement de matière. Il faut aussi, dans la mesure du possible,
travailler en "avalant" et éviter les pauses de coupe en pleine matière.
 
J

jeje_03

Compagnon
Re,

ouais je ne suis pas convaincu qu'avec une fraise acier on ai le meme resultat qu'avec une fraise bois.
Par contre pour ce qui est de l'avance... oui il faut avanver beaucoup plus vite. D'ailleurs les zones brulé dont on parle est bien signe de trop de frottement et pas de coupe.
normalement avec une défonceuse... çà sort gros de copeau, bien plus que sur une fraiseuse métal d'ailleurs. bon moins qu'avec une toupie et une molette 5 dent de 100... mais quand meme.

Cordialement,
 
vax

vax

Modérateur
Je confirme les propos de Gaston par mon expérience.

Il y a dans les catalogues de "boiseux" des fraises de défonceuse "classiques" (plaquette de carbure soudées et à coupe droite). Mais pour les machines CNC ou à très gros débit de copeaux, les pro sont passés aux fraises hélicoïdales comme tu utilises. Donc ton choix est bon.

Ensuite OUI OUI OUI il faut leur donner à manger (beaucoup). Les brûlures peuvent indiquer un outil mal affuté mais dans tous les cas de sous vitesse tu brûleras même avec une fraise neuve.

Après 4 heures de temps d'usinage (effectif) c'est déjà pas mal pour une fraise si les paramètres de coupe ne sont pas parfaitement définis... Non ?
 
cosmics

cosmics

Ouvrier
salut

tu tourne a 25 000 tours et c est beaucoup trop ,descend entre 10000 et 12000 tours,c est la vitesse que j utilise en permanence sur du bois et la rien ne brûle :wink:
 
mwm

mwm

Compagnon
quand cela brûle c'est que tu n'avances pas assez,vite j'en suis à 5 mm minimum par seconde en manuel pour tailler des biseaux de tuyaux d'orgues en face de chêne hyper sec, un aspirateur à côté de ta fraise la refroidirai un peu par l'aspiration des copeaux,,, il y a un minimum d'avance et de profondeur, en passe ,je passe maximum 3 mm avec une 750 W et des fraises à 3 dents pour le travail des métaux, entre 12 et 15000 tr / min, affûtage obligé chez un affûteur, il faut une coupe de toutes les dents pas une qui sois moins coupante, avec une fraise , je travaille une semaine en biseau, 8 h / jour quand c'est le moment de cette opération!! et je change la fraise en commençant la semaine suivante,ces fraises ne supporte pas le rangement "en vrac", un bloc de bois et des trous pour les queues...c'est ainsi que je bosse, chacun fait ce qu'il veut...bon WE :smt002
 
Jope004

Jope004

Compagnon
cosmics a dit:
salut

tu tourne a 25 000 tours et c est beaucoup trop ,descend entre 10000 et 12000 tours,c est la vitesse que j utilise en permanence sur du bois et la rien ne brûle :wink:
Oui, je le pense également.
Après avoir "brûlé" quelques fraises de défonceuse en les utilisant à la vitesse recommandée, j'ai fortement réduit la vitesse et maintenant tout va bien.
 
vax

vax

Modérateur
Je pense qu'à diamètre et avance équivalente une fraise hélicoïdale doit tourner moins vite qu'une fraise "classique" de défonceuse (plaquette brasée).
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Pour fraiser du buis français en circulaire, qui doit être ce qui se fait de plus dur comme bois européen, rien ne vaut les fraises TiN pour métal, et vitesse pas trop élevée, avec du 12mm. je tourne à 800tr/min et deux dixièmes d'avance, surtout sortir les copeaux, plus la fraise est dégagée et moins elle chauffe.

Avec ce bois les fraises de défonceuse brulent en moins de 20 minutes avec un nombre de tours de défonceuse. :roll:
 
D

declic73

Apprenti
Merci à tous çà donne des idées...

Pour tourner a 0.2mm par dent il faut donc réduire sérieusement la vitesse de rotation si je veux maintenir ma vitesse de coupe ...

du coup avec ma fraise de 6mm en avance Vf de 2m / min, je dois tourner seulement à 5000 tr /min avec la kress ça fait peu non ? Bon biensur a essayer...

Ma fraiseuse ne peut avancer plus vite que 2m / min.

J'ai pas d'aspiration et c'est clairement a mettre en place. Je vais regarder aussi pour une affûteuse (tout un sport)...
 
cosmics

cosmics

Ouvrier
salut
essaye entre 10000 et 12000 au delà de cette vitesse tu vas commencer a avoir des traces de brûlure sur le bois ,donc affine ton réglage dans ces vitesse .
5000 sera trop juste ,tu l entend a l'oreille quand ça coupe bien :wink:
 
G

gaston48

Compagnon
Dans la bois, la vitesse de coupe n’intervient pas pour respecter un processus de
coupe, à l’inverse de l’usinage des métaux ou tu dois respecter une vitesse
de coupe minimale pour éviter par exemple le phénomène d’arête rapportée.

En revanche, une plus grosse avance par dent demandera plus de couple à
la broche et plus de poussée sur les axes .

à voir si un moteur universel de Kress a un couple suffisant, pas de problème s’il
a une régulation électronique avec tachymétrie.
 
G

gaston48

Compagnon
Avec la même avance par dent, ton copeau se forme aussi bien à une vitesse de coupe de 20 m/mn qu’à 20 m/s.
le seul inconvénient est la moins bonne éjection du copeau et la perte de productivité bien sûr.
Avec l’usinage des métaux, certains outils de coupe revêtu exigent une Vc minimale, sans parler des conditions de l’UGV .
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Je suis d'accord avec Gaston, tout est dans la géométrie de l'outil, lors d'essais d'usinage je commence toujours au moins vite et je monte ensuite jusqu'à la limite raisonnable, le buis est précieux et mes outils aussi…

Ça n'est pas comme en tournage sur bois à main levée où il faut une vitesse, si on tourne du bois sur un tour à métal avec du HSS bien affûté ce ne sont pas du tout les mêmes vitesses nécessaires.

Pour tailler des cannelures sur un fût conique, on fait un outil similaire à une gouge et on retire la matière au chariot si on ne veut pas défoncer pour des raisons de profil par exemple.
 
S

stanloc

Compagnon
Vraiment je ne sais pas à quelles sources certains se sont formés pour apprendre les principes de l'usinage.
Bien sûr qu'une fraise pour l'acier ne convient absolument pas pour le bois. Je ne sais pas si certains ont déjà entendu parler des angles de coupe et de dépouille d'un outil coupant. Je sais que certains sont tellement radins qu'ils "essayent" de se convaincre que l'on peut faire n'importe quoi avec n'importe quel outil.
En carbure de tungstène il y a aussi des nuances qu'il faut choisir en fonction du travail.
Bref il faut fréquenter les bonnes écoles et les bons professeurs pour travailler selon les règles de l'art.
Stan
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Tu sais stan, il faudrait un peu apprendre les bonnes manières, qu'est-ce que c'est que cette manière de s'exprimer, tu n'as pas appris les bonnes manières en même temps que les angles de coupe il semble…

N'importe que mécanicien qui a essayé de tailler du bois avec une fraise HSS sait que cela fonctionne très bien, il faut juste tenir compte du fait que le bois est un matériau anisotrope(stan connaît cela par cœur :wink: ), comme on sait aussi que si on veut tourner du bois sur un tour destiné au métal, il suffit d'approcher les valeurs de l'alu ou des matières plastiques pour obtenir de très bons résultats.

Je te montre un exemple de travail dans une matière organique qui peut s'apparenter à ton hêtre déclic, avec une fraise TiN à 800tr/min, tu vois que le copeau part très bien et loin, mais si on ne le dégage pas ce sera très vite un problème.
_dsc0455_med_hr.jpg
 
J

jeje_03

Compagnon
Bonjour,

Suivant mon dernier poste, et moins virulant que stan :) ... Je travaille le bois et un peu le métal ( j'apprends :) ) je me dit que si il ya des outils pour le bois, et des outils pour le bois c'est quand meme qu'il y a une raison.
c'est un peu, encore un fois à mon sens, le meme principe que de grater un bout de bois avec une rappe ou avec une lime... avec une lime aussi çà marche si tu veux aller par là.. tu enleves de la matière.. mais bon... je pense que tu m'as compris... ( certains vont certainement dire que l'exemple n'est pas bon et n'a bien sur rien à voir...).

Idem pour l'usinages de l'alu avec des fraises de défonceuse ( quelqu'un a d'ailleurs mentioné que l'affutage des outils pour le bois est proche de celui de l'alu à juste titre)

Avec ta fraise et ton essai ( belle photo d'ailleurs) qu'en est-il de l'etat de surface?
Je n'ai pas de CNC, mais quand je travaille à la toupie, à la défonceuse, ou meme dégau et raboteuse, normalement à la sortie ton bois brille... tu ponces meme pas sinon tu l'abimes..( sous reserve d'outils parfaitement affutés bien sur... ( si tu as une molette qui coupe autant que la pioche de la grand-mere...çà le fait pas)

Par contre, cela n'enleve en rien que "ca marche" et que c'est un bon moyen d'arriver à ses fins. ce n'est que mon avis d'amateur sans aucune prétention.

Cordialement,
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Tu devrais savoir qu'en France vous fabriquez les meilleures râpes(on dit ainsi et limes pour le métal, mais ce sont les mêmes types d'identification) piquées main au monde… :mrgreen:

Plus sérieusement, l'état de surface est parfait, aussi bon que l'affûtage et je n'ai de toute manière pas le choix, il est souvent impossible de passer un papier de verre après l'usinage sans endommager les détails.
Il suffit ensuite de finir au 240 ou 320 et ensuite à la laine d'acier, mais ce sont des méthodes uniquement valables pour des bois très durs tels l'ébène, bois de fer ou buis français qui font fumer des outils utilisés à la vitesse d'une défonceuse, pour du tilleul il est évident, et d'ailleurs je n'en parle même pas, qu'il faut des outils à dégagement plus important.

Voilà une autre photo où on voit l'état de surface, sur du très dur il n'y a pas de besoin de ponçage, un simple coup de laine d'acier suffit.
_dsc0483_med_hr.jpg


Je n'ai malheureusement pas de photos d'un travail sur bois, sauf du guillochage, qui est fait sur le même tour que pour le métal, je devrais plus photographier mes travaux, mais il y a aussi un devoir de confidentialité. :???:
 
vax

vax

Modérateur
@ STANLOC et Jeje_03

C'est fou ça...

Alors tous les pros qui usines en CNC pour des usinages gros volumes (des M3 de copeaux/jours) se plantent...

Et donc c'est pas radinerie que j'achète (plus de 60€HT pièce) mes fraises carbure micrograin (dédiées au métal) pour usiner mes gravure sur bois ?
Quel abrutis je fais... Je file me flageller... !

Alors pourquoi les fraises "classiques" pour défonceuses me direz-vous ?
Mais tout simplement pour des raisons économiques... Elles sont facile à réaliser dans toutes sorte de formes et sont faciles à affuter (déjà dit)... Et qu'elles fonctionnent très très bien si l'on a pas des volumes de copeaux gigantesques à usiner.
 
J

jeje_03

Compagnon
Bonsoir,

Oulala non. Encore une fois, et comme je l'ai déjà dit. Je ne travaille pas avec une CNC... c'est peut etre différent. Je ne suis qu'un amateur. Je n'ai pas la prétention de détenir la verité. :)
Simplement pour travailler le bois, je suis déjà pas mal equipé... et mes choix se tournent forcement vers des outils bois.
Les photos montrent que le résultats est probant donc pourquoi pas.... ce ne sont pas mes choix, mais ce n'est que celà...

Cordialement,
 
dh42

dh42

Compagnon
Salut,

J'ai tenté les fraises de def sur une CNC, il ne faut pas utiliser des versions avec pastilles brasées, elles sont trop fragiles et n'aiment pas les changements brusque de direction des CNc ; elles cassent à la jonction queue/fraise. Ça le fait avec des fraises monobloc, elles ne cassent pas mais c'est très brutal ces dentures droites (et très bruyant) et ça dégage mal les copeaux en rainurage.

Pour ma part après beaucoup d'essais (production en série de la même pièce sur 1 année entière) j'utilise des fraises de méca.
http://www.metiers-et-passions.com/fr/catalogue/fraises-4-dents-serie-normale-queue-cylindrique-coupe-au-centre-helice-30-carbure-micrograin/fanocarb-04L14053/-ref-10895.html

Il vaut mieux ne pas dépasser 3 à 400 m/min en V de coupe, et une avance par dent de 0.05 fait l'affaire, mais on peux prendre plus si la machine le peux.

Avec une fraise de 8 - 4 dents je suis à 16000 tr - 3500 mm/min ... je ne peux pas avancer plus vite et si je descend trop bas en vitesse la Kress manque de puissance. Les 4 dents génèrent moins de vibrations que les 2 dents d’où mon choix.

L'usure prématurée peux venir de paramètres de coupe incorrects bien sur, mais ça peut aussi être liée aux vibrations ; si ça vibre ça détruit la fraise 2 à 3x plus vite.

Si le bois est très sec, il faut réduire encore la V de rotation. (en dessous de 12% d'hygro)

un exemple ici (avec une V de rot un peu plus élevé, mais ça marche aussi bien à 16000 tr) érable à 12% d'hygro


La durée de vie utilisable pour la production (ce qui ne veux pas dire que la fraise n'est pas encore utilisable pour autre chose) est de 20 heures d'usinage environ.

PS: avec une Kress, plus tu tourne vite, plus les charbons s'usent vite ... à 25000 tr -> durée de vie = 200h, à 12500 le double, par contre attention, en dessous de 10000 tr elle n'a presque plus de couple et à 5000 je la bloque à la main !!

++
David
 
Dernière édition par un modérateur:

Sujets similaires

S
Réponses
4
Affichages
618
bonnefraise
B
M
Réponses
38
Affichages
4 457
mmhimself
M
A
Réponses
0
Affichages
1 267
Anty
A
F
Réponses
11
Affichages
7 576
Francesou43
F
1
Réponses
13
Affichages
4 991
100glier35
1
Rémy73
Réponses
6
Affichages
5 905
Rémy73
Rémy73
Haut