Advertisements

usiner un cylindre de vtt

N
nicolas cossette
Nouveau
31 Octobre 2008
5
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, et merci d'avance pour la réponse. Voici la question: est ce possible de percer un cylindre de moteur sur un tour avec un boring bar normal et une pastille conventionnel pour bien le revetement de la "sleeve" est trop dur ( elle n'est pas en nickasil )? Si oui ai-je besoin de passer des pierres par apres? Merci
 
Advertisements
L
legelbe
Compagnon
7 Juillet 2007
801
gelbique ( comines )
bonjour, je n'ai pas bien compris le sens de la question, je suppose vous êtes quebecois ??? sinon, je dois reprendre un café :wink:
 
E
elliott
Compagnon
5 Novembre 2006
905
Bonjour

Je crois comprendre qu'il demande si un cylindre peu être réaléser
au tour traditionnel avec plaquette carbure ou faut-il encore réaliser
une opération de rectifiage cylindrique intérieur
:7grat:
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
boring bar: barre d'alesage
sleeve: chemise
oui, c'est faisable, mais attention aux vibration.
ne serait-il pas plus simple de sortir la chemise pour en refaire une autre à la cote.

dans tous les cas, sorti d'usinage, il va falloir faire un pierrage(honing is mandatory :wink: ).
 
N
nicolas cossette
Nouveau
31 Octobre 2008
5
  • Auteur de la discussion
  • #5
effectivement je suis québecois mais ... en plus j'avais mal formulé ma question. Je ne peux pas sortir la chemise... mais j'ai de la place pour le tenir avec un 4 mords.
 
didou
didou
Compagnon
11 Janvier 2008
2 475
31
C'est pour créer des rayures croisées qui vont "accrocher" l'huile dans les cylindres

On croit souvent à tord qu'un cylindre miroir est un bon cylindre, c'est faut il est HS, on peut faire alors un déglacage pour accrocher l'huile de nouveau
 
didou
didou
Compagnon
11 Janvier 2008
2 475
31
Chemise c'est quand ton cylindre est chemisé exemple cylindre alu chemisé fonte mais tu peux aussi avoir des cylindres sans chemise, tout fonte
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juillet 2008
1 293
Mare nostrum
Bonjour, quelqu'un pourait il nous dire en quoi çà consiste ? Avec quel outil, et est-ce à la portée de l'amateur ? merci
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
je vous ferai une photo, j'ai l'outil à la maison en version portative.

au passage, deglacer, c'est pour un cylindrre qui a deja tourné, le pierrage, c'est pour la mise à la cote finale pour un cylindre neuf.

dans les 2 cas, c'est le meme outil.
 
Turbo
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
700
RP
pour le honage, il a deux utilités : d'abord il crée des poches ou l'huile va se stocker sur la paroi du cylindre
surtout, il va permettre au segments de ne pas coulisser sur un plat mais sur une multitude d'arretes continues
si on utilise le cylindre simplement réalésé, les marques d'outillages sont quasiment perpendiculaires à l'alésage et les segments vont donc heurter les stries qui vont agir comme une lime, usure rapide !
si l'usinage est fin (ou glacé par usure) on va finir par "serrer" par friction à sec (soudage)

il y a deux façons de faire :
_ le pierrage qui s'effectue avec un bete "parapluie" à trois branches actionnées par des ressorts, chacune des branches comporte une pierre
cet outil se monte dans une perceuse à main et s'utilise "à main levée"



ici un bac fait maison avec un arosage, le gazoil fonctionne bien comme fluide de coupe/rinçage
il y a aussi une butée de profondeur sur la perceuse pour ne pas aller trop loin
la finition est forcément un peu aléatoire, ce n'est pas le top !
en plus c'est trés long à faire



_ le honage industriel
là on utilise des machines spécialisés, les plus connues étant Sunnen ou Boreboss, KwikWay...
qui sont soit des aléseuses-honeuses soit uniquement honeuse
ici une Sunnen CK10, un classique...



http://www.tkrace.com/shop.htm

les têtes sont diamantés et le diamétre est préréglé
sinon le principe est le même, la tête est "auto alignée" par un raccord souple pour les parapluies ou un cardan pour les machine
sur les machines par contre la rotation et la descente sont asservies pour obtenir des stries à un angles précis (30 ou 45°)
on obtient bien sur un bien meilleur résultat !
d'abord le fini est constant donc glissement identique sur les multicylindres, identique du haut en bas de la course ce qui evite de former des points durs
enfin l'angle constant va conserver le tiercage des segments alors qu'un angle aléatoire peut entrainer des pivotements
un honage fait à la machine se distingue d'un manuel au premier coup d'oeil, la finition n'a rien à voir !
dans tous les cas, aprés honage, il faut laver l'usinage soigneusement jusqu'à que frotter l'alésage avec un chiffon propre ne ramasse aucun dépot (limaille + poussiére d'abrasifs) - la qualité de ce nettoyage conditionne la longévité du cylindre
en théorie, un cylindre construit dans une fonte suffisament costaud et usiné dans les régles de l'art est quasi inusable : j'ai vu des alésages de 750.000km ou le honage était encore parfaitement visible
le glacage n'est pas "normal", il peut venir de beaucoup de facteurs, les principaux sont
_ qualité des matériaux
_ précision géométrique de l'assemblage (et gravité pour les cylindres horizontaux)
_ lubrification (et rinçage par l'essence)

 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut