Usinage d'un crabot

  • Auteur de la discussion felixxr
  • Date de début
F
felixxr
Apprenti
Bonjour à tous
ca fait bien longtemps que je me demande comment on fait pour déterminer les angles d'usinage d'un crabot comme dessiné ci- dessous.
J'ai beau retourner ça dans tous les sens, je reste incapable de déterminer les angles de cône en fonction du dia intérieur, dia extérieur, hauteur de créneau et largeur de la tête de créneau.
Si quelqu'un a déjà été confronté à ce problème, je serai intéressé de récupérer une méthode de calcul et donc de fabrication.
crabot.jpg

merci d'avance pour vos réponses.
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
bonjour, un crabot est un assemblage pour solidariser/désolidariser deux systèmes tournants.

il y a un grand nombre de configurations possibles, dont les deux suivantes:

- les deux systèmes sont immobiles lors du crabotage
- un des deux systèmes tourne.

Dans ces deux cas, ce n'est déjà pas la même forme des crabots.

Donc il faut que tu nous en dises plus pour qu'on puisse te répondre!

Première info à avoir: c'est pour craboter quoi?
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bsr ,

Enfin cette forme là n'est pas tres difficile à usiner .
En amateur , les creux peuvent etre fait avec une fraise 3 tailles de la forme d'un creux sur une fraiseuse , la pièce montée en mandrin diviseur .
Apres l'usinage d'un creux , la rotation du mandrin diviseur de la bonne valeur angulaire permet de presenter la pièce pour usiner le suivant et ainsi de suite ...
 
F
felixxr
Apprenti
Au niveau de la rotation du diviseur pour la répétition c'est en effet assez simple 360/nbre de créneaux pour ça pas de soucis.
Mon problème se situe sur un fraisage qui ne se fait pas suivant un rayon mais suivant une arrête de cône (c'est pas évident à expliquer). En effet pour que sommet et le creux de chaque dent ai des arrêtes parallèles, il faut tailler les sommets et les creux suivant un angle de cône.
Pour information, ce type de crabot est utilisé pour assembler bout à bout 2 tubes avec transmission des efforts de torsion sans aucun jeu.
Au passage j'ai la même pièce dans le trainard de mon tour pour choisir entre utilisation de la vis mère ou avance à la crémaillère que l'on actionne avec une fourchette.
L'avantage de ce taillage de crabot est que si on serre les crabots l'un sur l'autre il n'y a aucun jeu car les créneaux son pyramidaux.
J'espère que mon interrogation vous paraitra plus claire.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bsr ,

Tu peux le faire de 2 manieres , selon le montage de ta fraise , mais cela est obtenu en inclinant l'axe du diviseur suivant l'angle du cone .
Par ex , si ta fraise 3 T est verticale tu leves le nez du diviseur .

Ca depend aussi du materiel dont tu disposes .
 
P
pierrepmx
Compagnon
felixxr a dit:
....je reste incapable de déterminer les angles de cône....

Quel cône ?

Sur ton dessin, la face supérieure n'est pas plane.
Il y a une (bonne) raison ?
 
F
felixxr
Apprenti
JeanYves : toute la question est justement de savoir de quel angle je dois incliner le nez du diviseur pour réaliser un créneau qui s'emboitera parfaitement avec sons vis-à-vis.
pierrepmx : Ce n'est en effet pas plan et c'est la façon, le calcul, ou le dessin pour déterminer cette inclinaison que je ne sais pas réaliser. En dessinant sur un logiciel 3D je ne peux que tâtonner pour arriver au bon résultat mais j'imagine qu'il doit y avoir une formule ou une méthode de dessin pour y arriver.
J'ai mis en image 2 situations qui ne conviennent pas car non emboitable. A gauche j'ai pris un angle de cône presque plat et à droite un angle trop prononcé, vous pouvez voir que les arrêtes de la tête du créneau ne sont plus parallèles donc la tête ne correspond plus au creux et donc pas d'emboitement possible.
j'espère que c'est plus clair ainsi.
Merci pour votre aide
crabot 2.jpg
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

Le solution est très simple. Un croquis te l'expliquera mieux qu'un long discours :
Il suffit d'usiner les deux pièces avec la même fraise, la même inclinaison et le même nombre de dents :

crabots.jpg


Cordialement,
PUSSY.
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
felixxr a dit:
JeanYves : toute la question est justement de savoir de quel angle je dois incliner le nez du diviseur pour réaliser un créneau qui s'emboitera parfaitement avec sons vis-à-vis.


bon, je cromprends mieux ta question. et la réponse est simple pour la partie usinage: si tu usines une dent symétrique (dent et creux identiques, et symétrie de la dent),alors il te suffit d'usiner deux pièces identiques. au diviseur, pas de problème particulier de réalisation.

pour la partie pente de la dent, c'est une autre affaire à calculer. droite, le crabot enclenché le restera,pratiquement tout seul. inclinée, le crabot enclenché devra être tenu serré pour ne pas décraboter sous charge de l'arbre.

mais est-ce le sens de ta question? calculer une pente optimum ( on met de la pente pour faciliter le crabotage avec les dents pas en face) fait intervenir les forces de rotation et la force applicable à la bague de maintien de verrouillage.
 
P
pierrepmx
Compagnon
Salut,

Pussy a donné une solution, mais on peut généraliser : rien n'oblige à passe par le centre.

Il faut juste que ça soit symétrique.
  • Les deux pièces identiques (première symétrie)
  • L'angle au fond du crabot est égal à l'angle au-dessus (symétrie par rapport au plan médian).
L'angle peut être plus aigu, plus ouvert, ou même 0° (horizontal).

crabots2.jpg


Je me permet de réitérer ma question (à la quelle tu n'as pas répondu) : pourquoi un sommet en pente ? (ça n'aide pas à l'encrabotage et c'est fragile. De toute façon, avec l'usure, ça va s'aplanir :mrgreen: )

[EDIT] Réponse croisée avec celle de Jean-Yves.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bjr ,

Felix , pour la comprehension , ta vue de droite n'est pas exacte , usiné à la fraiseuse le fond du creux sera egalement incliné comme le sommet .
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
je ne comprends pas l'intérêt de cet angle qui fait que, si l'on veut que les dents portent sur toute leur surface, alors il faut faire deux demi crabots différents et complémentaires...
si on fait un angle vers l'intérieur et que l'on fait deux pièces identiques, alors il y aura un affaiblissement de la jonction dû à une surface de contact pas optimum.

par contre, je comprends la raison de l'angle si les deux crabots ne sont pas alignés.
 
F
felixxr
Apprenti
Pour la pente du sommet c'est pour que le créneau vienne bien s'emboiter dans le creux correspondant.
En effet s'il y a un pente sur le creux de la dents il faut aussi que le tête de la dents qui viendra dans ce creux ai l'inclinaison contraire sinon ça bloque.
Voici une photo d'un crabot tel que je veux le construire.
Comme vous pouvez le voir les flans des créneaux ont une légère pente afin d'avoir un emboitement sans jeu entres les dents tout en transmettant un moment de torsion important. On vois très bien sur cette image la conicité de la surface de tête et de la surface de de creux de chaque dent. Autre avantage non négligeable de cette forme de dents c'est d'assurer la concentricité des 2 crabots.
sands_coupler_open1.jpg


Je vous invite a essayer de réaliser cette pièce (en CAO c'est plus facile) avec un angle alpha quelconque et vous verrez que l'emboitement n'est possible que pour un seul angle qui doit dépendre d'une formule ou d'un tracé. Croyez moi ce n'est pas aussi simple. Si quelqu'un trouve la solution je reste attentif... Merci tout de même pour vos explications.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Re ,

Il y a 2 cones inversés , les 2 pièces sont complementaires .
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
la photo que tu nous montres correspond à un montage très particulier qui n'est pas du tout celui correspondant au crabotage de deux arbres.

il s'agit d'un montage permettant d'assurer l'alignement concentrique et la transmission d'effort sans glissement.

ça revient à ma question initiale dans ce post: à savoir à quoi ce montage est'il destiné.

et là, je comprends mieux les dents en pente.

le sujet commence à s'éclaircir, et doit être traiter avec une autre approche: régler deux fonctions: alignement/concentricité et transmission d'effort.

et, qui n'arrange,rien un troisième sujet: alignement avec portées perpendiculaires et serrage.

tout un programme qui,effectivement, complique singulièrement l'étude et la réalisation!
 
F
felixxr
Apprenti
elles sont complémentaires, certes, mais aussi rigoureusement identiques.
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
felixxr a dit:
elles sont complémentaires, certes, mais aussi rigoureusement identiques.
dans ce cas, l'angle de pente des dents et créneaux est de 45 ° . voilà déjà une réponse.
 
P
pierrepmx
Compagnon
Re...

Après réflexion...

Il me semble que le seul problème est celui qui n'est pas évoqué : l'usinage de la forme latérale des crabots, "en part de tarte" vu de dessus. Comme avec un pignon conique.

Une solution simple : usinage de chaque crabot en 3 phases avec décalage de la table et rotation partielle du diviseur.

[Je laisse les usineux expérimentés ajouter leur grain de sel sur la méthodologie pratique, qui est très simple, mais demande de la précision dans les décalages et triple le temps d'usinage ]

Le mieux est de faire d'abord toutes le passes centrales, puis tous les côtés gauches puis tous les côtés droits :
seulement deux décalages table et diviseur à gérer, et on tourne le diviseur/plateau tournant toujours de la même façon sans se poser de questions.

Une simple fraise hélicoïdale suffit, les côtés seront verticaux (genre crabot de volant de MO).
Par défaut, le fond et le sommet de la couronne de crabot seront plans. Si tu en fais un des deux moins profond que l'autre, tu n'auras qu'un seul plan surface de contact.

----------------

Il y a une autre solution qui vient de me traverser l'esprit :
un fly-cutter (ou fraise de forme) de section pyramidale que l'on fait plonger en même temps que l'on s'éloigne du centre.
La forme vue dessus sera bien la "part de tarte" tronquée requise.
Les dents seront de section trapézoïdale, le plan de symétrie passant au milieu de la hauteur du crabot, côté intérieur.

L'usinage se fait en pleine largeur et en une seule passe (pas besoin de passer 3 fois)

On peut alors éventuellement parler d'angle de cône.

Si c'est ça ton "cône", ton dessin a un problème, car le FOND des dents est en pente.

La géométrie (angles) de la fraise et la pente d'enfoncement sont intimement liés et dépendent du nombre de dents (=> angle de la "part de tarte").
La taille de la fraise est liée aux diamètres intérieur/extérieurs de la couronne de crabots (échelle).
La forme de l'outil donne la forme du crabot côté intérieur.
La pente d'enfoncement permet de garder un crabot dont le lignes convergent vers le centre, condition pour permettre le crabotage entre deux pièces identiques.

C'est très simple à calculer, mais sans un dessin, c'est pas gagné à expliquer. Je verrai ce soir.

Je viens de passer l'heure du déjeuner à essayer de faire ce $#!@%?£ de dessin : ça me sort par les yeux ces c..ries de dessin technique (je plaisante...)
Le dessin est dans le plan de symétrie des dents, c.a.d. au milieu de la section intérieure de l'usinage du crabot.
Voici mon "oeuvre" :mrgreen: :

Crabot1.png


On comprend que pour avoir un élargissement D sur un déplacement L, il faut un enfoncement qui dépend de la forme de l'outil : H1 s'il est très pentu, H2 s'il l'est moins.

P.S. Sauf erreur de ma part, le plan supérieur peut rester plan. Et avec un "fond de dent" creusé un peu plus côté intérieur (avec un fraise standard), on détalonne le fond de dent et l'appui se fait uniquement sur les flancs (même pb que formes des filets ou des engrenages).
P.S.S. Il ne faut pas que l'arrière de l'outil talonne latéralement pendant la progression de l'usinage, il y a peut-être quelque-chose à regarder du côté du diamètre maximal acceptable pour le fly-cutter en fonction de la géométrie du crabot (?): une fraise verticale tronconique n'aurait pas ce problème.

Bon, tout ça, je ne m'ai jamais réalisé, ni même lu quelque-part, c'était mon petit exercice intellectuel du matin.
Donc à vos risques et périls, comme toujours, si ça se trouve, "ça marche pas"... mais ça ne sera pas faute de m'être creusé les méninges ! :-D
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Ben ça dechaine les passions ! :-D

J'ai l'impression que le fond de denture , des exemples montrés par Felix , est en forme de rayon , ce qui n'empeche pas le sommet de dent d'etre sur un cone .
Si c'est le cas c'est facile à usiner avec une fraise 3T de forme ( chanfreinées ) et de travailler en plongée .

Parceque faire en 3 passes ou avec un fly cutter , c'est un peu compliqué tout de même Pierre !
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
JeanYves a dit:
Ben ça dechaine les passions ! :-D

J'ai l'impression que le fond de denture , des exemples montrés par Felix , est en forme de rayon , ce qui n'empeche pas le sommet de dent d'etre sur un cone .
Si c'est le cas c'est facile à usiner avec une fraise 3T de forme ( chanfreinées ) et de travailler en plongée .

Parceque faire en 3 passes ou avec un fly cutter , c'est un peu compliqué tout de même Pierre !
ben moi,le fond, je le vois rectangulaire. et dans ce cas un flycutter ou une fraise mère du profil du créneau suffit. et on fixe le diviseur sur une table sinus de l'angle de la pente désirée. pour la première pièce, on usine sur le point le plus haut du diviseur. pour la seconde pièce, on usine sur le point le plus bas. ainsi les deux angles sont complémentaires.
 
F
felixxr
Apprenti
Si on regarde bien le crabot d'inverseur de sens montré par HB750, on verra que sur le crabot central les têtes de dents sont en trapèze et les creux en rectangle et c'est l'inverse sur les engrenages. Ce type de crabot est en effet pas trop compliqué à réaliser même s'il demande d'être scrupuleux. Dans un cas (tête trapeze, creux rectangle) on fait des passes sur un rayon ce qui donne ce creux en rectangle, et dans l'autre cas (tête rect et creux trapèze) c'est un peu plus complexe car il faire des passes décalées par rapport au rayon, 1 passe de chaque coté.
Dans ce cas on a donc pas des pièces rigoureusement identiques. Ceci dit ça peut être un échappatoire si j'ai besoin de simplifier.
domi.U&M : Désolé mais j'ai vérifié avec le tâtonnement et cet angle n'est pas de 45°.
pierrepmx : je pense qu'en effet la méthode du flycutter me parait la plus simple à mettre en oeuvre, je pense même qu'il suffit d'incliner le diviseur pour obtenir tout de suite la bon angle de cone, oui mais lequel .... La question reste sans réponse pour le moment.

Je ne vous cache pas qu'avant de poser mon message sur le forum j'ai retourné la question dans tous les sens Comment déterminer l'angle du cône ???? Pour le moment je peux le trouver en faisant des recherche à taton sur un logiciel 3D mais ma curiosité me pousse à trouver une méthode plus scientifique et moins empirique. Si ca se trouve il n'y en a pas.... :sad:
 
P
pierrepmx
Compagnon
JeanYves a dit:
Parceque faire en 3 passes ou avec un fly cutter , c'est un peu compliqué tout de même Pierre !

Je suis dans le cas d'un crabot classique, comme montré par HB750 : fond et face plane.
Pour que ça "crabotte" sans jeu excessif, il faut qu'espaces et dents soient complémentaires .

Dans le cas le plus simple, c.a.d. avec deux pièces identiques, la condition est que la dent ait une forme de trapèze dont les côtés convergent vers le centre.

Et tu es bien obligé, si tu veux ses dents de forme trapézoïdales (vu de dessus), de faire 3 passes en décalant et tournant.
En passant tout droit avec une fraise, tu fais des espaces rectangulaires et des dents trapézoïdales à pente plus élevée. Et ça ne peut être complémentaire.
C'est la même méthode que pour faire de pignons coniques avec une fraise module (soit de profile spécial, soit fraise module standard, méthode approchée mais fonctionnelle et qui a été développée pendant le rush de production et de réparations de la guerre de 14).
Je ne vois pas d'autre méthode qui donne un fond de dents plat.
 
P
pierrepmx
Compagnon
Grrrr!!!! jai merdé avec le copier coller, je recommence...

Je ne fais plus de dessins, trop long pour un résultat trop moche !

Pour ta pièce : Hypothèse : usinage par fly-cutter ou fraise de forme section trapézoïdale en une seule passe.
Dans ce cas, c'est possible en une seule passe. D'ailleurs cette photo correspond beaucoup à mon dessin précédent, à part la remontée des dents !

soit a l'angle de chaque côté du crabot vu de dessus.
Si 12 dents: 12 dents + 12 espaces, angle au sommet de chaque secteur = 360°/24 = 15°.
Angle a de chaque côté du crabot = 15°/2 = 7.5°

Soit b l'angle du cône vers l'extérieur par rapport au plan de la face de l'arbre (=> fond de l'espace entre les dents)
d'après la phot : 45° (ou 60° ?)
Le cône d'usinage supérieur est complémentaire de cet angle. L'angle au sommet de ce cône est (90°-b)*2 : cône supérieur intérieur de 90° (ou 120°)

=> inclinaison du diviseur d'un angle b : on usine le fond de la rainure à plat.

Soit lf la largeur de la base (partie étroite) du fly-cutter/fraise.
Si di est le diamètre intérieur de la couronne de crabots lf = 2*di*sin(a)

lf = ??? dimensions non connues.

La section du fly-cutter/fraise est un trapèze. L'angle de chacun des côtés est c :
c=atan(sin(a)/cos(b)) = atan(sin(7.5°)/cos(45°)) = 10.45°

La section de la découpe apparente sur la circonférence (circonférence développée à plat) est trapézoïdale avec un angle latéral d
d=atan(sin(a)/tan(b)) = atan(sin(7.5°)/tan(45°) = 7.43°

C'était pour le cas 45°. Dans le cas 60° :
c = 14.6°
d = 4.3°

Donné sans garantie, bien évidemment !

Il doit être possible de vérifier sous SW si ca correspond... (bien faire le fly-cutter perpendiculaire au fond des rainures).
On ne sait jamais, des fois que ça marche...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
pierrepmx a dit:
JeanYves a dit:
Parceque faire en 3 passes ou avec un fly cutter , c'est un peu compliqué tout de même Pierre !
Je suis dans le cas d'un crabot classique, comme montré par HB750 : fond et face plane.
Pour que ça "crabotte" sans jeu excessif, il faut qu'espaces et dents soient complémentaires .
Dans le cas le plus simple, c.a.d. avec deux pièces identiques, la condition est que la dent ait une forme de trapèze dont les côtés convergent vers le centre.
Je ne vois pas d'autre méthode qui donne un fond de dents plat.

Bsr ,


OK pour la forme !.
Mais essaye d'utiliser une fraise 3T , plus etroite et plus performante tout de même , dans de l'acier , qu'un fly cutter , ce jouet ! :-D
Et je ne vois pas l'interet du fond plat , au contraire d'ailleurs , ce sont les cotés des dents qui vont assurer la rotation .
 
P
pierrepmx
Compagnon
Salut HB750

c'est bien ce que je décrivais (ainsi que quelqu'un d'autre), mais lors les deux usinages avec décalage angulaire, il faut aussi un décalage latéral (on peut appeler ça une compensation, si on veut) pour que le flanc de la fraise coïncide avec le flanc du crabot : ce serait un coup de bol inouï pour que ça tombe en face (et ça dépend aussi forcément du diamètre de la fraise)!

L'idéal est d'avoir une fraise un peu plus petite que le débouché côté intérieur : la passe initiale (radiale) laisse un peu de matière qui sera enlevée très proprement et sans raccord par les deux passes latérales.
Si la différence entre débouchés intérieur et extérieur est plus petite que le diamètre de la fraise, on n'aura que trois passes à faire.
Pour le calage des deux passes latérales :
La rotation du diviseur de chaque côté est de la moitié de l'angle au sommet du trapèze.
Le décalage latéral est égal au demi-diamètre de la fraise (c.a.d. placer le flanc de la fraise sur la radiale).

Si je ne dis pas de bêtises, si on utilise un disque à trous, et dans le cas ci dessus (3 passes), il faut décaler de 1/4 du nombre de trous correspondant à une dent entre chaque "phases" :
Entre deux dents, on a 1) côté gauche de la rainure 2) centre de la rainure, 3) côté droit de la rainure, 4) centre de la dent (jamais usiné)... et ça recommence.
On commence l'usinage en 2).
Si le nombre de trous n'est pas divisible par 4, il faut voir quelle tolérance ça crée : divisé par 40 ou 60 (rapport du diviseur), l'erreur peut être très raisonnable.

JeanYves a dit:
qu'un fly cutter , ce jouet !
eh ben, si on peut même plus s'amuser :lol:
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Je suis aussi d'accord avec les mécaniciens de la discussion, si on a un modèle, pour moi il n'y a rien de sorcier, et JeanYves, je te la joue quand tu veux pour tailler une couronne sans fly-cutter à une ou plusieurs coupes quand il n'y a pas d'épicycloïde mesurable… :mrgreen:

Pour la pente, d'après ce que j'ai déjà vu, plus il y en a et plus on engage facilement même en marche, mais plus il faut y avoir de moyen de verrouillage puissant vu la pression qui aura tendance à faire ressortir le crabot.

Maintenant, la question est aussi de savoir ce que Felix a comme moyens et budget de réalisation en fonction des contraintes mécaniques imposées ??

Sur le dessin de départ, il semble que la conicité soit obtenue par tournage et non pas par fraisage, après la taille des dents ou avant, le fond est plat, ou en tous cas je le vois ainsi.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bjr ,

Tu veux dire avec fly-cutter , je suppose ?
C'est similaire au menuisier qui dans le temps travaillait à la toupie avec une lame et aujourd'hui avec une fraise .
Le rendement et l'etat de surface sont aussi deplorables .
Je trouve que c'est un outil de bricoleur qui à l'occasion peut depanner , voila c'est tout !
 
ybou30
ybou30
Compagnon
Salut à tous,

Plutôt que de parler de crabot, je parlerai d'accouplement. :lol:

Tel que je les vois sur le dessin, les fonds et têtes sont rectangulaires et à priori plans.
Toutefois, du fait de l'angle au sommet, ces surfaces ne sont susceptibles de n'être en contact que sur leurs arêtes périphériques. Seras-ce bien le cas?, ou privilégiera t' on le contact des flancs? ce qui me parait plus plausible, çà c'est un point. :lol:

Ensuite, du fait encore de l'angle au sommet et du parallélisme des arêtes, intuitivement:
- On peut en déduire que les faces latérales ne sont pas parallèles, mais ont en angle au centre (passant par l'axe?).
- En faisant une projection, on peut aussi vérifier que l'angle au centre est bien le même sur le haut et sur le pied des dents (pas vérifié, mais intuitivement, çà le fait. :wink: . Sinon, les faces seraient voilées et leur assemblage impossible. :smt003

Ce que j'en conclurai, c'est qu'on a à faire à un crabot normal dont les fonds et sommets des dent sont inclinés:
- En haut pour supprimer la partie fine intérieure qui eut été trop fragile; :wink:
- En fond pour permettre d'usiner avec un outil un peu plus large, donc plus facilement :wink:

Le résultat final ayant un visuel assez trompeur. :lol:

On pourrait aussi imaginer l'interposition d'une noix d'accouplement, et dans ce cas, les angles au sommet favoriseraient le centrage. :wink:

Cdlt,
Yanik
 
Okapi
Okapi
Compagnon
ybou30 a dit:
Salut à tous,
- On peut en déduire que les faces latérales ne sont pas parallèles, mais ont en angle au centre (passant par l'axe?).
- En faisant une projection, on peut aussi vérifier que l'angle au centre est bien le même sur le haut et sur le pied des dents (pas vérifié, mais intuitivement, çà le fait. :wink: . Sinon, les faces seraient voilées et leur assemblage impossible. :smt003

Ce que j'en conclurai, c'est qu'on a à faire à un crabot normal dont les fonds et sommets des dent sont inclinés:
- En haut pour supprimer la partie fine intérieure qui eut été trop fragile; :wink:
- En fond pour permettre d'usiner avec un outil un peu plus large, donc plus facilement :wink:

Le résultat final ayant un visuel assez trompeur. :lol:
Yanik

C'est aussi mon impression.

Tu vas te mettre tous les horlogers à dos JeanYves, et ceux qui font du surfaçage de précision en-dessous du centième, mais faire un bon fly-cutter est aussi une question de choix, on ne fait pas cela avec un bout de fer et deux vis, je fais tous mes outils au projecteur de profil, et surtout là où tu ne pourras jamais payer le travail avec une fraise, donc tu perdras le client et la réparation.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bjr ,

Non , je ne me fais pas de soucis dans mes rapports avec les horlogers :-D

NOUS faisions de la serie et pour chaque operation d'usinage , quelque soit sa complexité , nous prévoyions l'outillage adéquat .
Et en outillage traditionnel il y a deja beaucoup de choix .
C'est comme cela qui faut voir les choses , pas toujours essayer de faire le maximum avec le minimum !! :mrgreen:
 

Sujets similaires

Mcar
Réponses
34
Affichages
2 291
Zêta
Zêta
3
Réponses
52
Affichages
3 662
François_bis
F
BertoHO
Réponses
21
Affichages
1 261
Begineur
B
N
Réponses
15
Affichages
2 517
nipil
N
Christophe C.
Réponses
16
Affichages
1 535
guy34
G
G
Réponses
3
Affichages
735
JASON
JASON
EncoreUnPseudo
Réponses
64
Affichages
4 140
3catsmouillés
3
BZHades
Réponses
42
Affichages
3 138
FTX
Haut