Usinage d'un cordon intérieur de soudure dans une tige

  • Auteur de la discussion mashiro59
  • Date de début
M
mashiro59
Nouveau
7 Mar 2015
1
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je souhaiterai avoir un peut d'aide sur un sujet que je rencontre au travail.

Actuellement au service méthodes depuis 3 mois dans ma nouvelle boite, je suis confronté à un problème d'usinage. En effet, après une soudure par friction d'une pièce sur les extrémités d'un tube (entre 10 et 14 mètres), nous usinons les cordons de soudure extérieur et intérieur du tube. ( Le cordon extérieur avec une fraise de 60 plaquettes et le cordon intérieur avec une barre d'alésage)

La problématique est que pendant l'usinage intérieur, le copeaux ne se fractionne pas très bien est créer des boules de filantes qui sont très compliquées à faire partir ( du fait de la longueur) même avec un poste de soufflage à haute pression. Les opérateurs sont obligés d'extraire les filantes en bout de tiges avec des crochets et je trouve que ça peut être dangereux pour eux et un travail qu'ils pourraient bien se passer de faire.

Nous utilisons des têtes d'alésages avec des plaquettes brises copeaux de chez SANDVIK avec un rayon qui ne doit pas être au dessus de 1.2. J'ai noté au début de mon analyse que nous avons plus de difficulté à évacuer le copeaux sur des petits diamètres,ce qui me semble logique (pour info nous avons des Ø d'alésage qui vont environs de 2 pouces à 5 pouces). Autre point que j'ai relevé en faisant des comparatifs, c'est que la difficulté d'extraire les copeaux et plus importante sur un acier de nuance G105, que sur une nuance en S135.

Mes questions sont :

Que puis-je apporter au niveau de l'usinage pour briser le copeaux ? ( vitesse de coupe actuel entre 40 et 55 m/mn )
Qu'elle est la différence entre une nuance en S135 et G105 ?

Dans l'attente d'une éventuel réponse, je reste disponible pour des questions complémentaires.

Merci

Mashiro
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 299
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Salut,

Question, vue la longueur, est ce que c'est une barre d'alésage qui tourne et tube fixe comme sur une aléseuse, ou bien le tube qui tourne et barre fixe avec avance de l'outil.

Et puis je ne vois pas trop ou il y a problème, si c'est pour usiner une soudure il n'y a pas énormément de copeaux à faire.

@ +
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Je ne suis pas spécialiste en pastilles carbure et je ne peux pas t'aider sur ce point.
Je voulais juste te faire remarquer qu'une tige est par définition pleine et qu'il est donc impossible d'usiner à l'intérieur.
Désolé, mais c'est pareil que si une personne tombe par terre : en premier, les gens rient puis lui portent secours après si besoin.
Je te souhaite de trouver une solution.
Y a t-il moyen d'utiliser un outil tournant ?

Cordialement,
PUSSY.
 
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 022
Hautes Alpes
Utiliser un outil en forme de tire-bouchon?
 
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Bonjour,

Ce que n'a pas précisé mashino59 c'est qu'il s'agit de tiges de forage. Les tiges de forage sont en fait des tubes
et les parties rapportées (soudées) aux extrémités sont les raccords filetés. Suivant leur résistance et par ordre
croissant les tiges les plus courantes, en acier vont de E75 - X95 - G105 - S135.
Ce qui parait étonnant est que la plus robuste soit plus facile à usiner.
Ce qui serait bien serait de savoir exactement à quoi correspondent G105 et S135. Et si possible d'avoir quelques
photos en cours d'usinage. A priori j'aurais tendance comme Brise-copeaux à mal évaluer le volume des copeaux
venus de l'usinage des cordons.
Ce que l'on peut déjà dire , c'est qu'il faudrait que les copeaux soient brisés et chassés au fur et à mesure .Les
plaquettes devront être choisies et les paramètres de coupe ajustés pour éviter les copeaux filants .

Cordialement
 
N
norbert
Compagnon
4 Sept 2011
2 039
Bonjour ,si tu utilise du matériel sandvik ,demande conseil a leur représentant cela peut-etre bénéfique pour les 2 parties.
Cordialement Norbert
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonsoir et bienvenue parmi nous.

Une chose qu'on oublie trop souvent.
Dans l'industrie, il ne faut pas hésiter à interroger les carburiers et leurs commerciaux qui sont là pour ça, et sont aptes à résoudre bien des problèmes !

Bonne soirée.

jajalv
 
Papy54
Papy54
Compagnon
18 Juin 2009
1 196
54 Nancy Lorraine
Pour briser le copeau, pourquoi ne pas arrêter régulièrement l'avance de l'outil une fraction de seconde, régulièrement.
Si de plus c'est à l'intérieur, la marque provoquée ne doit pas poser de problème.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Je fais mon Méaculpa. Merci à Deuxcinq de m'avoir éclairé.
Mais j'ai peut-être droit aux circonstances atténuantes vu qu'il manquait un mot !

Cordialement,
PUSSY.
 
J
jo69
Compagnon
28 Mar 2009
760
69
Hello tous
Notre ami nous dit qu'il s'agit de soudure par friction qui n'ont pas grand chose à voir avec les cordons de soudure tig ou mig
je ne pense pas préconiser une solution mais voit un plus grand fractionnement des copeaux grâce à des plaquettes prévues pour genre fraises ravageuses qui pourraient être chassés a l'air comprimé Comme les autres voir carburiers
bonne soirée
 
S
siger1
Ouvrier
14 Déc 2008
339
Dives 60310 picardie
bonsoir
je me trompe peut etre, les bourrelets de soudures sont enlevés sur la machine a souder par friction apres l'operation de forgeage, donc quand les pieces sont encores rouges ecarlates, tu le precises pas , j'ai travaillé dans ce domaine , c'est pourquoi je pose cette question, si tu le fais apres etre refroidi, c'est plus la meme affaire
sur la machine que l'on avait, un poinçon etait prevu pour couper le bourrelet inter quand c'etait encore rouge, donc sans usinage
toute les machine ne sont pas faite pareille
j'espere que ça peut entre utile
a+ siger1
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 331
FR-57330 Moselle
mashiro59 a dit:
Bonjour à tous,

Je souhaiterai avoir un peut d'aide sur un sujet que je rencontre au travail.

Actuellement au service méthodes depuis 3 mois dans ma nouvelle boite, je suis confronté à un problème d'usinage. En effet, après une soudure par friction d'une pièce sur les extrémités d'un tube (entre 10 et 14 mètres), nous usinons les cordons de soudure extérieur et intérieur du tube. ( Le cordon extérieur avec une fraise de 60 plaquettes et le cordon intérieur avec une barre d'alésage)

La problématique est que pendant l'usinage intérieur, le copeaux ne se fractionne pas très bien est créer des boules de filantes qui sont très compliquées à faire partir ( du fait de la longueur) même avec un poste de soufflage à haute pression. Les opérateurs sont obligés d'extraire les filantes en bout de tiges avec des crochets et je trouve que ça peut être dangereux pour eux et un travail qu'ils pourraient bien se passer de faire.

Nous utilisons des têtes d'alésages avec des plaquettes brises copeaux de chez SANDVIK avec un rayon qui ne doit pas être au dessus de 1.2. J'ai noté au début de mon analyse que nous avons plus de difficulté à évacuer le copeaux sur des petits diamètres,ce qui me semble logique (pour info nous avons des Ø d'alésage qui vont environs de 2 pouces à 5 pouces). Autre point que j'ai relevé en faisant des comparatifs, c'est que la difficulté d'extraire les copeaux et plus importante sur un acier de nuance G105, que sur une nuance en S135.

Mes questions sont :

Que puis-je apporter au niveau de l'usinage pour briser le copeaux ? ( vitesse de coupe actuel entre 40 et 55 m/mn )
Qu'elle est la différence entre une nuance en S135 et G105 ?

Dans l'attente d'une éventuel réponse, je reste disponible pour des questions complémentaires.

Merci

Mashiro
Bonjour

Et si tu faisais un seul et même outil qui ferait en une fois la même chose que :
une barre d'alésage + Les opérateurs sont obligés d'extraire les filantes en bout de tiges avec des crochets

Sur cet "outil combiné" tu pourras même ajouter de l'air comprimé pour que les copeaux fragmentés sortent en même temps que le retrait de la barre d'alésage !!!!
 
C
Cailloux
Compagnon
7 Jan 2009
604
Enghien - Belgique
Bonjour,

Si comme le dit Deuxcinq il s'agit de tiges de forage, le diamètre intérieur du corps de la tige est supérieur au diamètre intérieur du raccord (tout au moins pour les tiges utilisées en forage pétrolier). Donc, pour aller araser le bourrelet interne, ce n'est pas évident. Il faut une barre d'alésage courbée... Pour la composition du bourrelet, il doit s'agir d'un acier batard, car le corps de la tige et le raccord (tooljoint) sont en général fabriqué dans des aciers différents.
J'ai déjà vu des vidéo sur la fabrication, mais je n'ai jamais vu qu'il retiraient le bourrelet à l'intérieur.
Bonne journée,

Michel
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 331
FR-57330 Moselle
Bonjour

je passe En mode mauvaise humeur.

Le message initial posté le samedi 07 Mars
dernière visite le dimanche 08 Mars.

J'ai déjà gaspillé trop de temps pour si peu de reconnaissance et de politesse.

Fin du mode mauvaise humeur

Bonne soirée à tous
 
Haut