usinage couteaux pour broyeur de branches

Nouveau
6 Juin 2015
7
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Nouveau sur ce site Je suis Gilles 53ans de Toulon elagueur

Je possède un broyeur de branche (Negri 13 cv capacite broyage 9 cm ) dont les couteaux s'usent rapidement

Souhaitant en acheter des neufs chez le fabriquant ceux ci me sont facturés 120 e ttc piece soit 240 € les 2

Compte tenus qu’ils s'usent rapidement et doivent être affutés je ne suis pas certain de la qualité de l’acier utilisé

je voulais votre avis sur le cout et surtout l'utilité de faire usinér dans un acier "costaud" ces couteaux

pour info les couteaux font
longueur 18cm
largeur 5 cm
epaisseur 7mm
angle du biseau 30 °

merci à toute personne pouvant me donner des infos ou simplement un avis 'serieux'

Gilles
 
Compagnon
15 Février 2010
1 199
FR-95 Marines
Bonjour et bienvenue Gilles,

Il y a une rubrique "taillanderie" qui traite ce genre de sujets.
Je ne suis pas un avis "expert". Une photo des lame permettrait de se rendre compte des possibilités de fabrication.
Suivant la forme des lames, on peut partir d'un fer plat de 50x7mm en acier adapté et le façonner à la meule.
 
Compagnon
6 Février 2011
2 651
Nancy
Bonjour,
Au vu des trous (fraisés) de fixation, on peut craindre en effet qu'il s'agisse d'acier à ferrer les lapins, que l'on espère vaguement trempé. Est ce que les lames de dégauchisseuses sont fixées par des boulons? Le problème est celui de l'usinage, que ce soit carbure ou HSS, il sera difficile d'y percer les trous. Par contre il serait peut être possible de braser une fine lame de dégauchisseuse carbure au bout des lames actuelles.
Salutations
 
Nouveau
6 Juin 2015
7
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour,

merci de ta réponse Mareche ,

Effectivement j'ai bien l'impression que l'acier utilisé pour ces couteaux est de bien mauvaise qualité

Ce ne sont pas des fers de dégauchisseuse mais des couteaux monté sur un broyeur de branche... ils sont trés sollicités puisqu'ils doivent trancher du diamètre 9 cm !!!
 
Compagnon
25 Février 2010
1 199
cordes sur ciel 81
utiliser du C130, du 135 Cr3 où tout autre acier utilisé en taillanderie me semble bien plus adapté qu'un HSS, ou du carbure dont la résilience est proche du zéro et qui voleront en éclat au moindre cailloux qui passera dans le broyeur, se transformant en un dangereux projectile. le tout résidant dans la qualité des TTH, bien plus que dans le choix de l'acier.
 
Compagnon
7 Décembre 2008
663
89
Bonjour,
Le problème est à la fois technique et commercial. Il est assez évident que le fabricant du broyeur se fait une marge coquette sur les fers qu'il revend, puisqu'il les présente comme "spécifiques" à son appareil, bien que, pour une raison de coût il n'a vraisemblablement pas choisi une qualité d'acier élevée (ce n'est pas son intérêt, ni à la vente, ni ultérieurement pour les pièces détachées).
Il conviendrait de se rapprocher d'un fabricant direct de lames. Il saura proposer une nuance adaptée aux contraintes contradictoires de ces lames et offrant un bon compromis entre résistance à l'abrasion et tenue aux chocs.

Pour faire écho à Albert le Belge, j'ai déjà utilisé des électrodes de rechargement pour refaire l'arête des contre-couteaux d'un broyeur à branches: c'est une bonne méthode et cela permet de restaurer aisément un organe trop souvent ignoré et important pour le rendement et la qualité de coupe.

Nota: la présence des trous fraisés n'est pas une preuve de la médiocrité de l'acier, car l'usinage se fait avant TTH.
Cordialement
 
Dernière édition:
Sujets similaires

Haut