usinage cales de fraisage : dur dur d'arriver au 1/100mm

  • Auteur de la discussion doul
  • Date de début
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je n'ai pas de paires de cales de fraisage et cela fait plusieurs tentatives que j'essaie et le résultat était plutôt mauvais, le problème étant que pour usiner des cales il faudrait déjà avoir de bonnes cales ... :???:

Pour cet essai j'ai fais mon maximum, voici le détail des opérations, j'attends vos conseils et astuces. Merci.

1-nettoyage de la table, de toute façon elle en avais besoin.
[div=none][div=none]
[/div][/div]

2-degauchissement de la tête, mais pour ce faire je n'ai pas de support pour le comparateur, j'ai alors soudé deux vis tête a tête, une M14 qui ce visse dans un porte fraise et une M16 avec seulement la partie non fileté pour adapter le support comme pour le pied magnétique.
[div=none][div=none]
[/div][/div]

2-bis dégauchissement de la tête, dans les deux axes, j'arrive a 1-2 centièmes, j'ai suivi la méthode de la vidéo de l'afpa avec le petit miroir a maman et tout.
video afpa
[div=none][div=none]
[/div][/div]

3-montage de l'étau, j'ai bien vérifier que le fond le l'étau soit bien parallèle a la table et le mors fixe bien perpendiculaire a la table, c'est bon dans 1/100mm et j'en profite aussi pour dégauchir l'étau.
[div=none][div=none]
[/div][/div]

4-je serre une cale dans l'étau, bien plaqué au fond et je mesure pour corriger avec un jeu de cale, j'ai également mesuré les cales du jeu au micromètre pour être sur et j'ai eu des surprises : marqué 0.08mm mesuré 0.12mm. recontrôle après calage pour bien vérifier le parallélisme avec la table.
[div=none][div=none]
[/div][/div]

5- j'ai usiné les cales une par une avec deux mouvement de la table bloqué, les deux cale sont a la même cote mais j'ai 3-4 centièmes sur une cale, plus un "trou" de 3/100mm sur le bout d'une face d'une cale.
[div=none][div=none]
[/div][/div]

Une chose que je ne maîtrise pas c'est le coup de marteau pour plaquer la pièce sur la cale, trop fort ça rebondit et pas assez fort ça ne plaque pas. J'imagine que ça peut vite faire quelques 1/100mm en plus ou moins ? Un autre axe possible d'amélioration serai de bien cuber, comme on peut le voir sur la dernière photo toute les faces ne sont propres, la aussi peut être quelques 1/100mm et tout ajouté ça fait que c'est dur de tenir 1/100mm sur une pièce et entre les pièces. Mon "marbre" n'est pas super non plus, même si j'ai choisis le coin le moins abimé.
 
Dernière édition:
Klystron
Klystron
Compagnon
29 Mai 2014
598
Val d'Oise ( 95 )
Bonsoir,
faudrait regarder si ta semelle d'étau n'a pas de coups la pierrer au beson, et voir si la semelle tournant a le meme probleme ?
lui donné un coup de pierre, en principe du doit avoir zero au fond de ton étau.
regardes aussi la perpendicularité de ton mors fixe. le caler au besoin .
si ta tete est bien dégauchie, en principe tu dois faire du bon boulo .
Yves.


PS/ ca me rappel mon CAP fraiseur :-D
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 469
Pas de Calais
A la rectifieuse plane, sans être un spécialiste, il n'est déjà pas évident de garantir le 1/100 alors à la fraiseuse!
Bon courage,
Kite
 
lusi
lusi
Compagnon
10 Jan 2009
2 394
Grand Duché de Luxembourg
Salut

Incroyable?


La fixation du comparateur sur la broche qui n'est pas fixe. Jeu dans les roulements.

Le levier du comparateur vis a vis de la fixation. Le plus court possible.

Tu as mis de l'huile pour glissières liquide Nr 32. Effet slip, la table saute.


En fin mot avec du materiel carré étiré tu as des cales assez précis.


Pour les coups de marteau.

Prend un marteau en plomb ou cuivre.

Ps. Pour les gauges. prend 2 les mêmes de chaque cotées
Il faut serer l'étau assez fort sans déformer la pièce
Puis tapez que les 2 jauges sont serrées entre le fond de l'étau et la pièce à usiner.

Il est préférable d'utiliser des cales trempées en lieu des jauges. Les jauges sont pour se débrouiller.
Si on n'a pas de jauges on peut utiliser du papier. Moins bon.

Place aux critiqueurs.








Ex: Tu as oublié d'écrire que le papier doit avoir la même épaisseur etc.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

"NORMALEMENT", si l'étau est bon,la pièce ne doit pas "remonter".

Donc, vérifier :

- que les mors rapportés sont bien serrés sur leur support,
- que le mors mobile n'a pas de jeu verticalement (au besoin reprendre ou régler le guidage du mors mobile),
- ne mettre qu'UNE cale sous la pièce à usiner afin de vérifier si la pièce à usiner porte bien au fond de l'étau,
- serrer la pièce AVANT de donner un coup de marteau,
- si la pièce ne touche pas, d'un coté ou des deux cotés, ne donner qu'UN coup de marteau (cuivre ou plomb)
du coté où elle ne porte pas ou au milieu si elle ne porte à aucun endroit.
En effet, le premier coup enfonce la pièce, le deuxième la fait rebondir puisqu'elle touche alors le fond de l'étau !

Le mieux étant bien sûr d'utiliser un étau à mors plaqueurs (mais c'est un tout autre prix) ou de brider la pièce directement sur la table !

Cordialement,
PUSSY.
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour, et merci pour toute ces informations :smt023

Après vérification la géométrie et la mécanique de l'étau sont bonne ainsi que celle de la broche, l'huile des glissières est épaisse (80w90) je prends des petite passe 8/100mm je ne pense pas que la rigidité de la machine soit une source de problème.

J'ai donc refait une passe sur chaque face des cales et j'obtiens +- 1/100mm sur la longueur et la même chose sur la largeur, j'ai 3/100mm de différence entre les deux cales. Mon plus gros défaut était le coup de marteau avec le marteau de mécanicien directement sur la pièce, là j'ai fait avec un gros jet en cuivre, c'est mieux. Je pense que c'est le mieux que je puisse faire par rapport a ma dextérité, l'état de la machine et le matériel disponible.

Pour avoir des bonnes cale je les ai réctifé a la main avec des outils plus fin que la fraise : lime, papier abrasif, meule et grattage qui permette après mesure au comparateur d'agir localement pour corriger les défaut, en plus ça améliore la géométrie et l'état de surface ce qui rend la mesure plus précise et fiable.
 
N
Niveau à bulle fixe.
Nouveau
1 Déc 2015
2
salut Doul ,
soit que tu as du jeu dans les roulements de ta broche , soit que le blocage en verticale pose des soucis ?.
tu devrais prendre des passes bien supérieur a ce que tu prends...
avec ce genre de fraiseuse tu peu prendre 1mm sans probleme avec un état de surface correct.
l'outil coupe bien ?
bonne matinée.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 741
F-69400 villefranche sur saone
1/100 pour une fraiseuse c'est déjà correct
Une piste
Si tu veux plus de précision , il faut regler ta tête juste au dessus de l'usinage que tu vas effectuer, quelque fois ( meme tout le temps) la table, suivant sa position s'incline par son poids suivant sa position , ce qui peut donner des erreurs de parallélisme
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #9
tu devrais prendre des passes bien supérieur a ce que tu prends...
Heu non déjà parce que je ne veux pas trop diminuer la hauteur des cales et ensuite il me semble que les passes de finition sont plutôt fines, j'ai pas de souci a prendre des passes d'ébauche de 10mm mais la précision visé est de l'ordre du 1/10mm, ensuite passes de finition de 1/10mm pour viser une précision de 1/100mm, que ce soit au tour ou a la fraiseuse je ne suis pas capable de prendre des passes de plusieurs mm et arriver a être précis au 1/100mm. Quand j'usine je fais des passes d'ébauche de plusieurs mm jusqu’à +3/10mm de la cote, puis deux passes de finition de la moitié de la valeur pour arriver a la cote avec une mesure entre les deux passes, plus la passe est grosse plus ça travaille la structure de la machine ou alors j'ai rien compris a l'usinage ?

Si tu veux plus de précision , il faut regler ta tête juste au dessus de l'usinage que tu vas effectuer, quelque fois ( meme tout le temps) la table, suivant sa position s'incline par son poids suivant sa position , ce qui peut donner des erreurs de parallélisme
C'est ce que j'ai fais, après avoir dégauchi la tête j'ai fixé l'étau juste en dessous de la tête sans bouger la table, je sais qu'il y a une usure inégale sur les glissières de la table parce que si je règle le lardon juste au milieu, ça coince un peut en bout de table.

Là les deux cales sont a 1/100mm, je les passe au bleu pour améliorer la géométrie avant de finir de les appairer



Mon grattoir avec plaquette en carbure, c'est du lourd (trop) et peut travailler poussé ou tiré.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 944
Guipavas (près de Brest)
Le mieux étant bien sûr d'utiliser un étau à mors plaqueurs (mais c'est un tout autre prix) ou de brider la pièce directement sur la table !

Cordialement,
PUSSY.
Perso, c'est que je ferai...
Une martyre et les deux cales à réaliser empilées et bridge directement sur la table. Cela "garanti" le parallélisme maximal (il faudra jouer avec le bridage intermédiaire pour ne pas perdre les références)...​
 
Klystron
Klystron
Compagnon
29 Mai 2014
598
Val d'Oise ( 95 )
bonjour,
oui en roulant sur la table, pour avoir le parallélisme avec le deux cales bridées, mais là tu serais tributaire de la géométrie de la fraise.
tu as eu le bleu de grattage ou ?
je vois que tu as de bonnes intentions au niveau mécanique , super.
Yves.
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 464
Maisons Alfort
bonjour
intercaler un rond entre le mors mobile et la pièce a serrer
pour la papier celui a cigarette convient bien
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 741
F-69400 villefranche sur saone
J'admet qu'un centième pour des cales c'est pas le top , mais c'est déjà bien , si tu veux mieux il faut les rectifier oû bien faire des calages avec du clinquant pour compenser les erreurs, ou encore les finir a la main en grattage
D'autre part pour avoir une bonne géométrie, il faut éviter le fraisage en roulant, comme il a été dit si on travail avec le profil de la fraisé on reproduit les défauts de la fraise sur la pièce
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #14
De toute façon je n'y couperai pas il faudra que je me paye des paires de cales de fraisage, en attendant ça dépanne et ça fait un bon exercice pour ce faire le main sur la fraiseuse. Je vais en faire une deuxième paire, je ne sais pas si je fais dans l'étau ou bridé sur la table ... soit comme indiqué par kiki86 soit la méthode de vax avec la broche horizontale peut être ? Pour fraiser en bout et non en roulant

tu as eu le bleu de grattage ou ?
C'est de la peinture a l'huile fine "bleu de prusse", petit tube de 37ml trouvé au rayon beaux arts d'un magasin de bricolage.
 
Klystron
Klystron
Compagnon
29 Mai 2014
598
Val d'Oise ( 95 )
Ah ok, merci bien.
les cales pro sont trempées et rectifiées .
tu pourras graver sur les cales la cote qui te reste entre tes cales et ton mors fixe, comme ca tu sauras ce qu'il te reste avant d'usiner le mors fixe :-D.
et c'est pratique.
bonne mécanique.
Yves.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
De toute façon je n'y couperai pas il faudra que je me paye des paires de cales de fraisage, en attendant ça dépanne et ça fait un bon exercice pour ce faire le main sur la fraiseuse. Je vais en faire une deuxième paire, je ne sais pas si je fais dans l'étau ou bridé sur la table ... soit comme indiqué par kiki86 soit la méthode de vax avec la broche horizontale peut être ? Pour fraiser en bout et non en roulant


C'est de la peinture a l'huile fine "bleu de prusse", petit tube de 37ml trouvé au rayon beaux arts d'un magasin de bricolage.
Bonjour,
Puisque tu fais des essais pour prendre la fraiseuse en mains, essaies une autre méthode que celle déjà employée, donc travail sur table.

Trois solutions :
- broche verticale, travail en roulant. Mauvaise géométrie mais les deux cotés sont accessibles SANS démontage.
- broche horizontale, fraise 2 tailles. Bonne géométrie mais nécessité de démonter la pièce pour usiner le deuxième coté.
- broche horizontale et fraise 3 tailles (ou mieux train de 2 fraises 3 tailles / les deux cotés sont usinés en même temps).
Bonne géométrie et le deuxième coté est accessible SANS démontage

Pour info, le "rond(in)" est surtout utilisé pour assurer la perpendicularité entre la surface usinée (SU) et la surface en appui sur le mors fixe (MF).
Rondin en haut du mors mobile ==> angle SU/MF < 90°
Rondin en bas du mors mobile ==> angle SU / MF > 90°

Cordialement,
PUSSY.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 904
le coup de marteau avec le marteau de mécanicien auto directement sur la pièce,
Pas bon.

Utilise un maillet sans rebond, qui va vraiment t'asseoir ta pièce dans l'étau.

Un marteau simple, rebondit après l'impact et ta pièces aussi, se qui te fait remonter le mors mobile.

Plus tu tape et plus tu la remonter. Totalement l'inverse de se que tu souhaites
 
Klystron
Klystron
Compagnon
29 Mai 2014
598
Val d'Oise ( 95 )
maillet en plomb :wink:
Y.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Je suis désolé mais les SEULS maillets sans rebond sont de ce type
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/maillet-sans-rebond/0010070602-skg.html
Un maillet en métal(quel qu'il soit) ou en plastique construits normalement ne garantissent pas d'être sans rebond
On ne peut pas travailler sur fraiseuse ni même sur tour si on n'a pas un maillet sans rebond digne de ce nom.
On peut confectionner des paires de cales à faces parallèles il suffit d'usiner les deux cales en même temps
Stan
 
Dernière édition:
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #20
C'est bon j'ai compris pour le maillet, ne soyez pas lourd :lol::lol::lol:
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 322
fr-50cherbourg
à propose de maillet sans rebond, il existe divers poids et modèles, avez vous une recommandation à faire?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
à propose de maillet sans rebond, il existe divers poids et modèles, avez vous une recommandation à faire?
De mon point de vue c'est selon la taille de tes pièces en général et de l'étau de ta fraiseuse. Il y a la méthode normande pour faire son choix : ni trop gros ni trop petit:-D:-D:-D
Stan
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Un maillet en cuivre me suffit bien , il y a plus necessaire je trouve .

Par contre , à mon avis , des cales doivent etre rectifiées si on veut qu'elles soient bien // , appairées et qu'elles portent bien .
 
Dernière édition:
gui88
gui88
Apprenti
30 Mar 2014
248
Vosges
un maillet plastique ou cuivre convient bien
pour avoir la meme hauteur de cales je pense que le mieu serait de les usinés enssembles
Les plats etirés ont de bonne geometrie et cotes ou tu peut aussi prendre du barreau a clavette
 
Klystron
Klystron
Compagnon
29 Mai 2014
598
Val d'Oise ( 95 )
salut à tous ,
serrer les deux cales ensemble, dans ton étau, usiner un champ, mettre deux serre-joints, ébavurer, retourner l'ensemble , avant de serrer , vérifier au pépitasse si les deux cales sont à la meme cote, en bas , de chaque coté ,par rapport à la table.
je pense que ca limite les erreurs de parallélisme.
Y.
 
jacounet
jacounet
Compagnon
27 Nov 2011
2 888
Dissay
Salut .
Pour faire des cales au 1/100 ème , je crois qu'il n'y-a que la rectifieuse plane et sa table magnétique de valable .
On usine en dessous du 1/100 ème ( 2, 3 ,4 , 5 µ m ) . Donc on tient le 1/100 ème sans problème .
Sauf si on se contente de 2 centièmes de défaut , soit 1 centième de défaut d'alignement , plus un centième de défaut d'usinage ...un fraisage fin avec une bonne fraise qui coupe bien et un bon réglage ...on les tient .
On est dans le domaine : fabriquer un outil de précision au 1/100 ème avec une machine qui usine au 1/100 ème ...dûr mais pas impossible .
Si c'est juste un problème de précision en parallélisme , et que la hauteur à 1 mm près importe peu , on peut faire plusieurs passes jusqu'à obtention du meilleur résultat , sachant qu'on peut regretter la passe d'avant , meilleure que celle qu'on vient de faire .
Sinon se faire une table magnétique avec des tôles de vieux transfo genre micro onde , et mettre une meule pour HSS sur sa tête de fraiseuse inclinée à 90 ° , et tourner à 1500 t/mn ...
Y-a aussi les cales toutes faites à 5 microns , mais rien en dessous de 50€ , sauf celles en tôles gauffrées à 20 € , mais je ne sais pas ce que ça vaut .

On a les mêmes problèmes dans d'autres domaines , électricité et électronique , faut des appareils de mesure , 2 , 5, voir 10 " x" fois plus précis pour garantir une précision "x" sur l'appareil de mesure qu'on veut fabriquer .
Bonnes manipes .

A+ Jac .
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #28
J'aurais pas pensé que de l'étiré soit si bon que ça, s'est bon a savoir.

J'ai fais une deuxième paire de cales, usiné ensembles bridées sur la table en broche horizontale, malheureusement je n'ai pas de fraise trois taille, j'ai fais avec une deux taille que j'ai tourné en inversant le sens de rotation. En fait c'est comme au tour : tant que l'on ne bouge pas la pièce usiné la précision est excellente.

Dégauchissement avant usinage.
[div=none][div=none][div=none]
[/div][/div][/div]

[div=none][div=none][div=none]
[/div][/div][/div]

Maintenant que j'ai des cales je peux mieux usiner et a être en broche horizontale j'ai fait un essai de surfaçage en roulant
[div=none][div=none][div=none]
[/div][/div][/div]

L'état de surface est remarquable, passe de finition Vc=20m/min Fz=0.04mm/dent ap=0.08mm
[div=none][div=none][div=none]
[/div][/div][/div]
 
Dernière édition:
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #29
Et voila le travail ! C'est cool 8-)

A propos du rondin a mettre entre le mors mobile et la pièce, quelle doit être ça dureté (cuivre / acier doux / acier trempé) ?

 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
A propos du rondin a mettre entre le mors mobile et la pièce, quelle doit être ça dureté (cuivre / acier doux / acier trempé) ?
Moi je n'ai jamais vu faire ça par des professionnels justement car tous (et moi par conséquent) ont des maillet sans rebond.
Le test est simple. Il suffit de serrer sur cales de fraisage une pièce dans un étau et après serrage essayer de bouger une des cales. Si l'une bouge, on met un coup de maillet sans rebond et l'affaire est jouée. A vrai dire le serrage se fait en deux temps. On positionne la pièce dans l'étau tout en la plaquant avec les doigts et en serrant doucement l'étau. On place quelques coups de maillet près des morts TOUT en serrant à fond. Et on vérifie si la pièce repose bien sur les cales. Pour un amateur il est clair qu'il lui faut mettre des sous dans son étau de fraiseuse. L'étau est à la fraiseuse ce que le mandrin est au tour. Le travail de qualité ne peut être fait qu'avec des outils de qualité.
Stan
 
Haut