Une pièce bien difficile a reprendre + usinage soudure

D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Cela fait deux jours que je travaille sur un tour pour refaire des pièces d'un cueilleur a maïs, il s'agit d'un arbre avec son nez : aucune prise possible par l'extérieur
[div=none][div=none]
[/div][/div]

Le problème étant qu'a l'intérieur des nez il a de l'usure :
[div=none][div=none]
[/div][/div]

Certain nez ne sont pas usés, d'autres uniquement sur la partie roulement et les derniers sur la partie arbre et roulements. Donc comment reprendre ces pièces au tours ? Au début on avait penser faire un arbre porte pièce mais vu l'usure inégale ça aurait fait un arbre par pièce, je me suis dis que le mieux serait avec le mandrin et des mors adaptés. En fouillant dans les accessoires du tour j'ai trouvé ça :

[div=none][div=none]
[/div][/div]

J'ai serré une bague a l'extérieur pour usiner l’intérieur et ensuite j'ai serré un rondin a l'intérieur pour usiner l'extérieur. Si je serre le nez par l'intérieur ça ne marche pas, pièce a tendance a ce desserrer et s'éloigner du mandrin a cause du porte a faux et du jeu dans les semelles, donc j'ai fait en sorte de faire l'effet inverse, je serre un foret de la bonne taille pour écarter le bout les mords :

[div=none][div=none]
[/div][/div]

Pour le bon fonctionnement du cueilleur les plaques qui se fixent sur les arbres doivent être écartées de 2mm, un faux rond acceptable de 10% donne 2/10 mm, c'est la valeur maximale que j'ai obtenu sur le premier arbre en prenant la mesure au comparateur sur les arrêtes de l'arbre carré, pas vraiment ce que l'on peut appeler une surface de référence.

Copeaux de l'alésage rechargé a la soudure, passes de 5/10mm au diamètre en ébauche, avance manuelle cause panne embrayage des avances :

[div=none][div=none]
[/div][/div]

État de surface de l'alésage des roulements : acceptable

[div=none][div=none]
[/div][/div]

Recharge de l'arbre et usinage avec une plaquette qui a la peau dure !

[div=none][div=none]
[/div][/div]

État de surface

[div=none][div=none]
[/div][/div]

Copeaux, passes de 1mm au diamètre en ébauche

[div=none][div=none]
[/div][/div]

Bon je ne sais pas si j'arrive a expliquer le problème et la solution, je suis loin d'être un pro de l'usinage, ce que je fait là est a considérer comme du dépannage, il doit y avoir plein de choses a dire, je continuerai demain et je ferai d'autres photo pour voir l'ensemble. Si vous avez des questions ou des remarques n'hésitez pas ! Merci.
 
Dernière édition:
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
salut l'ami

l'idée, quand tu fais du rechargement pour usiner après, est que les surfaces à recharger soient usinées, au moins sur 1 mm au diamètre, justement pour évité les soufflettes, les crics et les trous que l'on voit sur les photos...
de plus, faut faire attention aussi à la fatigue du métal: il n'est pas rare de voir des crics apparaitre après montage des roulements ceux monter dans un alésage rechargé...

sur les arbres, quand c'est possible, faut pas hésiter à usiner à moins 2 mm du diamètre original et alterner les soudures en les opposant diamétralement...
et pareillement, refroidir naturellement voir pas trop dite en mettant des chiffons dessus et suivant la nature du métal

A++++++++++++
 
Labadie
Labadie
Ouvrier
23 Mar 2012
493
32480 La Romieu
Bonjour
Pour ce qui est de l'alésage le mieux est de réaléser et de faire une bague avec le bon profil intérieur et de la monter en force dans la pièce réalésée. Ca ne prend pas plus de temps que de recharger intérieurement et le travail sera plus "propre" et surtout plus facile à faire. Quitte à souder la bordure de la bague avec le moyeu pour plus de sécurité.
Bonne continuation
RL
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
  • Auteur de la discussion
  • #4
Salut, après un essais concluent j'ai refait un deuxième cueilleur, j'ai gardé la même technique de recharge par soudure en prenant en compte le remarque de R.2087, de toute façon j'avais pas la matière pour faire des bagues, mais j'ai remarqué qu'il vaut mieux éviter la soudure le plus possible, ça génère beaucoup de contraintes sur le métal et l'usinage.
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Salut,

Alors perso, je ne sais pas ce que tu as utilisé comme electrode, mais les elestrode de rechargement çà existe, et c'est particulier. D'autre part, il est très bien venu aussi, de monter ta pièce en température dans une forge avant de recharger et de ne as souder pièce froide. çà evite bien les déformation et je pense que çà contribue aussi à limiter les poches d'air.

Cordialement,
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut