Une chaine miniature

  • Auteur de la discussion netmetrique
  • Date de début
netmetrique
netmetrique
Apprenti
Suite à défi pour l'honneur lancé par Voie Libre, une revue de modélisme ferroviaire, je me suis attaqué il y a peu à la réalisation au 1/43,5ème d'un modèle de draisine adaptée à la voie métrique.

Peut-être pas tout à fait à sa place sur ce forum consacré à l'usinage, je me suis quand même décidé à l'y mettre car une partie de la réalisation peut, je pense, intéresser d'autres domaines d'activité, sinon vraiment de micro-mécanique, mais au moins de petite mécanique.

En effet, pour respecter au plus près l'original, j'ai souhaité mettre en oeuvre une transmission par chaine. Et comme rien de suffisamment petit n'existe sur le marché, j'en suis arrivé à construire cette chaine moi-même. Je n'ai malheureusement pas pu respecter les dimensions de l'original et ai été contraint de grossir cet élément afin qu'il garde son caractère opérationnel. C'est donc à la fabrication d'un chaine à rouleaux à maillons de 1,8 mm que je me suis lancé.

Première étape, la fabrication des maillons proprement dit. Compte tenu de leur nombre (il faut plus de 100 pièces), il n'était pas question de les tailler un par un à la main. J'ai donc réalisé un outillage destiné à les produire par estampage.

L'outillage, destiné à être monté sur ma Profiform est constitué d'une matrice, d'un poinçon et d'un dévêtisseur. Chaque maillon est réalisé en deux opérations successives mais qui sont réalisées simultanément sur deux maillons différents. En descendant, le poinçon perce d'abord les deux trous d'axes des rouleaux. La bande de métal est déplacée d'un pas correspondant à l'espacement entre deux maillons, puis le poinçon découpe le maillon (en fait il perce également se faisant les deux trous du maillon suivant). Le déplacement de la bande de métal est constant car un pion de la matrice vient se positionner dans le trou correspondant au maillon fait précédemment;

Quelques photos. D'abord la réalisation de la matrice dans un bloc d'acier d'outillage 90MV08 :

img5391e.jpg

img5392j.jpg

Le poinçon est quand à lui réalisé dans un morceau de stub de 10 mm de diamètre. A défaut de CNC, les arrondis sont fait pas à pas, après avoir calculé les différentes positions de la fraise sur Excel. Pas difficile, mais seulement un peu long et fastidieux car le jeux entre poinçon et matrice doit être inférieur à 1/100 de mm. L'erreur est vite faite et j'ai du en faire trois avant d'en faire une sans me planter...

Les deux parties correspondant aux trous d'axes sont constituées de deux morceaux de corde à piano de 6/10 qui sont fixées dans le corps du poinçon par deux vis sans tête de 1,6 mm.

img5395r.jpg

Le dévêtisseur est tiré plus simplement d'un morceau de cornière de 30x30 .

img5396d.jpg

L'ensemble de pièces est maintenant usiné,...

img5399m.jpg

...Il ne reste plus qu'à tremper le poinçon et la matrice puis faire à recuit à 230°C (température maximale du four domestique) pendant 2 heures.

img5400a.jpg

Lors de la trempe, la matrice s'est très légèrement déformée de 1 ou 2 dixième de mm et j'ai du rectifier la surface à la meule, suivi d'une finition à la pierre diamantée.

Il ne reste plus qu'à monter tout ça sur la Profiform (plus facile à dire qu'à faire...).

img5402c.jpg

img5403.jpg

Et les premiers maillons peuvent sortir :

img5404h.jpg

Il reste encore un petit réglage à faire au niveau du pion de réglage du déplacement car les trous des axes des rouleaux ne sont pas tout à fait centrés avec le corps du maillon.

Après réglage, la fabrication des maillons a été une simple formalité grâce à l'outillage, de l'ordre de 1 à 2 seconde par maillon. Il sont estampés dans une feuille de chrysocale de 15/100

Par contre, la réalisation des rouleaux, décolletés dans un tube de laiton de 1 x 0,6 mm, fut beaucoup plus longue. Le problème à résoudre étant de faire des rouleaux sans bavure de manière à ne pas être obligé de faire de reprise. J'y suis finalement arrivé en prenant le tube en pince et en insérant le tube sur une "pointe" fixe usinée. L'outil couteau présentant un léger angle par rapport à la génératrice, il découpe d'abord proprement le rouleau puis dans un deuxième temps élimine la bavure sur l'extrémité du tube qui deviendra le rouleau suivant.

img5405w.jpg

img5408l.jpg

Après, ce ne fut plus que le travail, fastidieux mais non fatiguant, du montage des pièces entre elles. Les maillons et les rouleaux sont montés par de petits morceaux de tige de laiton de 6/10, matés aux deux extrémités tout en prenant garde que les maillons restent bien libres.

img5410r.jpg

Il est enfin possible de fermer la chaine sur elle-même.

img5455w.jpg

img5457p.jpg

Pour la fabrication des roues dentées, les emplacements des rouleaux sont d'abord percés sur le diviseur.

img5435p.jpg

img5438u.jpg

Puis les dents sont fendues à la main avec une lime de Genève. Dans un premier temps j'ai commencé à faire des fraises couteaux, ce qui m'a pris pas mal de temps. Malheureusement, un défaut je pense au niveau du revenu suivant la trempe a fait que deux outils ont cassés tout de suite. De guerre lasse, j'ai finalement fait cela à la main, ce qui est somme toute assez rapide, moins d'une demi-heure par roue, avec un résultat satisfaisant.

img5439j.jpg

Et voici la roue menante montée avec son engrenage.

img5440.jpg

Puis c'est enfin le montage sur le châssis et les premiers essais...

img5458c.jpg

Et pour finir, un de mes amis, paparazzi, a découvert mon secret pour la fabrication de cette chaine....

BM%20-%20chaine.jpg
 
Z
zippopotamme
Compagnon
chapeau et merci pour le reportage photo
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
super travail de précision (et de patience...) !
 
P
pimpon
Apprenti
Bonjour ,


Trés belle réalisation même si dans la chaîne il n'y a pas de plaisir :)

pimpon
 
O
oliv
Compagnon
Super réalisation, merci de nous montrer ton savoir-faire !!! :-D
 
Case590
Case590
Compagnon
Bonjour netmetrique

c'est géant ces petits trucs ! :wink:

Merci d'avoir partagé le travail pas à pas, c'est impressionnant :smt023
 
O
ordinerf
Compagnon
désolé d'être le vilain mais il y a un truc que je n'ai pas capté, pourquoi ne pas faire le maillon en une seule fois ? :hum:
tu pouvais poinçonner le maillon en 1er puis en continuant de descendre le poinçon, tu poinçonne les 2 trous, faire comme on fait pour les rondelles, en une seule opération :wink:
 
netmetrique
netmetrique
Apprenti
Merci à tous pour ces messages.

Pour répondre plus précisément à Ordinerf, il y a bien un maillon réalisé à chaque descente du poinçon, comme le montre la petite séquence ci-dessous.

J'avais envisagé, dans un premier temps, une méthode telle que tu l'a suggérée. Cependant, il m'aurait fallu pour cela faire une matrice avec une partie mobile, par exemple maintenue par des ressorts. Ainsi la face de cette partie mobile aurait été au niveau général de la matrice lors du poinçonnage des deux trous d'axes, puis aurait descendu avec la face du poinçon lors de la découpe de l'extérieure du maillon.

Je n'ai finalement pas retenue cette procédure pour trois raisons. D'abord, la réalisation de la matrice aurait été assez compliquée compte tenue des dimensions de l'ensemble. D'autre part, j'ai craint quelques difficultés du fait que l'ensemble des jeux se serait ajouté et qu'il m'aurait été difficile de maintenir juste le jeux nécessaire entre la partie mobile de la matrice et les deux tiges faisant office de poinçon pour les trous d'axes (je rappelle que ces deux poinçons font chacun 6/10 de diamètre). Dernièrement, il m'aurait été nécessaire de récupérer chaque fois la pièce finie sur la matrice lors de la remontée du poinçon, alors qu'avec mon système elles tombent au fur et à mesure sous la matrice.

A moins que tu ne fasses référence à une autre solution à la quelle je n'ai pas pensé ?

filmjk.jpg
 
O
ordinerf
Compagnon
non c'est l'inverse, tu descend le poinçon pour découper le maillon et une fois le maillon en fond de la matrice et appuyer par le poinçon tu viens faire les deux trous, ainsi le maillon ne bouge pas et tes deux trous sont forcément parfaitement centrés.
avec une rondelle d'élastomère ou un ressort ça se fait tout simplement.
à la limite tu peus même te passer de ressort si tu fais un mécanisme de bielle qui va dans un 1er temps descendre le poinçon maillon et dans un 2ème temps le poinçon trous.
tu peus même faire mieux en n'utilisant pas ta presse et en te faisans ta petite machine à main :)
 
netmetrique
netmetrique
Apprenti
ordinerf a dit:
non c'est l'inverse, tu descend le poinçon pour découper le maillon et une fois le maillon en fond de la matrice et appuyer par le poinçon tu viens faire les deux trous, ainsi le maillon ne bouge pas et tes deux trous sont forcément parfaitement centrés.
avec une rondelle d'élastomère ou un ressort ça se fait tout simplement.
à la limite tu peus même te passer de ressort si tu fais un mécanisme de bielle qui va dans un 1er temps descendre le poinçon maillon et dans un 2ème temps le poinçon trous.

Mais dans ce cas là, il faut que le poinçon soit en deux pièces ?

A la fin, le maillon reste au fond de la matrice ? (Auquel cas ce ne sera pas très pratique pour la récupérer).
 
O
ordinerf
Compagnon
de toute façon oui le poinçon-maillon doit être percé de deux trous pour guider les deux poinçon-trou.
effectivement à la fin le maillon reste au fond de la matrice mais ta matrice-maillon aura un usinage plus grand au fond d'une épaisseur de maillon + 1 chouilla, ainsi ton poinçon-maillon descend, découpe le maillon et vient le plaquer sur le fond de la matrice mais par contre il n'est plus guidé sur les coté, il est libre, seul le poinçon-maillon le plaque au fond, ensuite les deux poinçon-trou descendent dans le poinçon-maillon et viennent faire les trous, ensuite tout le monde remonte sauf le maillon qui lui ne pourra plus retourner dans la matrice-maillon et tu pourra l'évaquer sur le coté :wink:
 
N
Naspanna
Nouveau
Bonjour Monsieur,

impressionné par le gens qui ne s'arrêtent devant rien, chapeau !
Ayant votre même problème, et ayant recherché sur internet sans succès une micro chaine, je suis tombé sur votre description.
Seriez vous disposé a produire 5 cm de chaine pour me permettre de fabriquer un prototype des selle de VTT a levage hydropneumatique ?
Ou alors, est ce que, comme il arrive souvent, vous avez trouvé dans le commerce ce que vous vouliez, juste après avoir terminé vos pièces ?
Salutations, et encore félicitations
André
 

Sujets similaires

J
Réponses
11
Affichages
543
jackouille07
J
Samail
Réponses
14
Affichages
725
Samail
Samail
G
Réponses
5
Affichages
756
gerard crochon
G
Thomas.B
Réponses
12
Affichages
1 557
tyio
jeanmichel1946
Réponses
25
Affichages
1 457
jeanmichel1946
jeanmichel1946
R
Réponses
9
Affichages
1 084
cancer49
C
ilfaitvraimentbeau
Réponses
22
Affichages
760
enguerland91
E
D
Réponses
36
Affichages
1 485
dubleu
dubleu
Haut